Ranker grâce aux liens: ce que Google semble aimer

Image netlinkingDepuis quelques temps, et ça s'est vérifié fin mai avec le Penguin 2.0, beaucoup de référenceurs se plaignent que "toujours plus, ce sont les gros acteurs qui sont avantagés au détriment des petits sites". Dans les faits il semblerait que c'est vrai, mais pour quelles raisons ?

C'est vrai, comment font les gros acteurs pour avoir le droit d'être bien positionnés ? En se penchant un peu sur leur profil de lien on retrouve toujours le même schéma, très simple, voire même très simpliste. Et si on jetait un oeil à ce schéma de linking ?

1ère partie : tout se passe en interne

C'est finalement ici que le plus gros du travail de linking est effectué, au sein même du site. Une arborescence impeccable facilitera grandement le travail. J'ai déjà parlé ici de différentes techniques de maillage interne, elles correspondent au petit plus qui fait qu'un site performera mieux qu'un autre. Mais gardez en tête qu'elles ne sont à appliquer qu'en second lieu, le plus important est de bien définir l'arborescence, l'accession depuis les pages les plus hautes jusqu'aux pages les plus profondes.

Ce qui va vous aider ici n'est pas secret : un menu efficace, un fil d'ariane, un maillage entre les pages de thématiques similaires, etc. Rien de nouveau là-dedans ! L'avantage ici, c'est que vous pourrez légitimement utiliser des ancres optimisées : quoi de plus normal que d'avoir un lien dans un menu qui a pour ancre "machine à café" lorsque celui-ci vous amène sur la page des machines à café ?

2ème partie : les gros ne font pas les mêmes liens que les petits

En jetant un oeil au profils de liens des gros sites web, vous avez surtout regardé leurs spots, les sites sur lesquels ils ont des liens. Souvent des sites d'actus, souvent de gros sites spécialisés, souvent des forums, parfois des blogs, etc. En voyant ça, vous vous êtes sûrement dit "je n'ai actuellement pas de légitimité à avoir un lien ici" ou encore "mais ça va me prendre un temps fou pour avoir un lien sur des forums". Il se peut que le problème vienne du contenu de votre site, mais aujourd'hui ce n'est pas le sujet.

Avez-vous pensé à jeter un oeil aux ancres utilisées ? En les regardant de plus près, on se rend compte qu'il n'y a que très peu d'ancres optimisées, en tout cas très peu à fort volume. On retrouve très souvent des ancres "marque", des ancres "URL" ou des ancres génériques en grosses quantités, mais les ancres optimisées se trouvent beaucoup plus bas dans le tableau. Mais si peu d'ancres optimisées sont utilisées, comment font les gros pour être très bien positionnés sur des mots-clés ? Retournez lire la première partie ;-)

Et si vous observez d'un peu plus près, vous remarquerez que ces ancres en grandes quantités sont parfois issues de footprints gros comme le nez au milieu de la figure et qui sont donc censés déplaire à Google. Mais comme ce n'est pas de l'ancre optimisée, et bien ça passe, on a le droit :-)

Avez-vous également regardé les pages cibles ? La home reçoit au minimum deux tiers des liens, et c'est tout à fait normal. Bien sûr il faut également que d'autres pages reçoivent des liens, et en général vous remarquerez que les pages autres que la home qui reçoivent beaucoup de liens sont les pages des principales catégories.

Petit aparté : il a été dit à plusieurs endroits de ne pas faire des liens uniquement vers la home d'un site, et je suis tout à fait d'accord avec ce principe. Mais jamais il n'a été dit (tout du moins, jamais je ne l'ai lu/entendu) qu'il ne faut faire que des liens vers des pages profondes, et surtout pas des liens vers des pages au hasard, façon "tiens, cette page-ci n'a pas beaucoup de liens, je vais en faire un vers elle".

Mais au fait, si les pages plus profondes sont très peu linkées, comment ça se fait qu'elles se positionnent si bien ? Retournez lire la première partie :-) (d'ailleurs, c'est très bien vérifié par l'exemple de Facebook donné ici-même, vous croyez vraiment que tous ces profils de toutes ces personnes reçoivent beaucoup de liens externes ?)

Concernant les liens vers vos pages produits, il n'y a que peu de situations vraiment justifiées pour en recevoir, voici les principales :

  • on parle d'un produit sur un forum : l'ancre sera très souvent l'URL
  • un site teste l'un de vos produit : l'ancre sera très souvent le nom du produit
  • un site relaie une promotion que vous effectuez sur ce produit : l'ancre contiendra presque toujours votre marque

Conclusion

En réalité les très gros site ne font que peu de linking comme nous l'entendons, nous, référenceurs. Ce qu'ils font le plus souvent, c'est simplement de la communication : sur leur marque, sur une actu, et surtout sur leur notoriété (oui, sur leur marque donc, je l'ai dit deux fois).

Le reste des liens vient vraiment naturellement, grâce à la notoriété acquise. Du coup on sort un peu du domaine du référencement pur, je vous l'accorde. Comment acquérir cette notoriété sans dépenser des cent et des mille en publicité ? Il y a plusieurs façons : les partenariats (je ne parle pas forcément de partenariats SEO...), le display, le social, le contenu, etc.

Bien sûr, rien n'interdit de faire des liens plus classiques ("classiques" pour les référenceurs, j'entends), mais ceux-ci ne serviront en réalité que de coup de boost pour des pages particulières ;-)

Catégorie Référencement | Thématique .

41 réponses à Ranker grâce aux liens: ce que Google semble aimer

  1. Romain says:

    Hello,

    C’est super de parler des gros sites parce que c’est une question qui revient fréquemment je trouve :  » Ouais mais franchement, tu ferai quoi comme linking pour un site énorme ?  »
    C’est franchement pas évident…
    Une fois de plus on voit l’importance et la force que peut donner un maillage interne intelligemment construit ! Et au final, pour un gros site, c’est le link baiting qui va permettre de se démarquer, comme pour beaucoup finalement, même des petits ;)

  2. Pierre says:

    Salut,
    C’est marrant que tu proposes un article comme celui-ci, je trouve que cela fait écho à une remarque dans les commentaires faites par Sylvain Richard dans son article de dimanche dernier, où il indiquait qu’il voyait la méfiance de ceux qui avaient pris une pénalité à travers les ancres de liens dans les commentaires.
    Personnellement je doute que cette méthode fonctionne longtemps, car la thématique n’y est pas et Google va forcément pondérer fortement les liens de type url, même si aujourd’hui cela permet encore de ranker.
    C’est là où les marques ont un meilleur potentiel puisqu’elles bénéficient souvent de ces mêmes liens, mais dans un contexte spécifique et porteur pour leur activité.
    Bon après dans une stratégie de référencement, il me semble tout de même largement envisageable de faire penser à Google qu’un site est une marque, le tout étant de savoir prendre son temps.

  3. Xavier says:

    Et oui nous ne partons pas avec les même armes et c’est pour ça que parfois il faut être plus malin Des sites à forte notoriété peuvent paraitre impossible à dépasser, mais avec un peu de perceverence, de travail, de réflexion, on peut avoir de trés bonnes surprises. Je suis d’accord avec une grande partie de ce qui à été décris dans ton article.

  4. Thomas says:

    Bonjour Sylvain,

    Très bonne analyse, merci pour cette contribution.

    « Concernant les liens vers vos pages produits, il n’y a que peu de situations vraiment justifiées pour en recevoir »

    Pour renchérir, je pense que dans certains cas, il se peut que l’url rewritée change (modification du prix ou de la référence) ou disparaisse dans certains cas (produit vendu ou plus en stock). Ce qui peut générer au final du lien entrant brisé.

    Par contre, je pense que les pages de résultats sont déjà plus stables en ce sens. L’url a peu de chance de changer car on reste sur la même catégorie et les mêmes paramètres de recherche, c’est juste le contenu de la page qui peut changer et il y a de forte chance pour l’URL Rewrité ne change pas. Je crois que ce n’est pas plus mal (voire mieux) de faire du linking sur ce genre de page plutôt que sur les pages produits. Cela me semble plus logique et durable en termes SEO.

  5. Gilles says:

    Ce genre d’article me conforte dans ma stratégie d’acquisition de liens quand il s’agit d’un site de marque / e-commerce.
    Pas toujours évident de s’y tenir quand on lit des conseils de spécialistes en SEO sur le linking, on se demande très souvent si l’on ne devrait pas aller davantage à la pêche au lien, faire plus d’effort…

    Pourtant sur le long terme, laisser venir les liens et se limiter à des petits coups de pouce de temps à autres, ça marche! C’est un peu le retour que je faisais pour le sondage de seoisnotacrime sur l’impact de pingouin.
    Ne pas psychoter, ne pas abuser des CP et compagnie. Quelques publications (pas 50) pour pousser une nouvelle thématique à son lancement, puis laisser la place au maillage interne, aux partenariats avec échanges de liens (ils sont rares, vrais dans le sens où ils n’ont pas vocation à booster le SEO et très souvent ne sont pas du tout optimisés!), aux articles de presse (écrite, le vieux machin papier là…) concentrer ses efforts sur sa thématique… et surtout laisser « le web se débrouiller ».

    En bref, sur un site de marque et e-commerce que je gère, j’ai parfois du gros n’importe quoi en BL… mais bon, quand madame Michu fait un lien, l’optimisation, elle s’en tamponne.
    Tant que le trafic et le CA augmentent…

  6. Marie says:

    Le maillage interne c’est vrai qu’on le néglige trop souvent, vous connaissez des plugin pour wordpress pour nous aider, fil d’Ariane, lien placé automatiquement dans un texte vers une autres page du site…
    quelqu’un a t’il réussi à se sortir d’une pénalisée de penguin et si oui comment ?
    en noyant le poisson ? une 301 peut-elle être une solution ?

  7. lionel says:

    Je pense qu’aujourd’hui il faut: un bon contenu correctement optimisé, un bon maillage interne et une très grande partie d’ancres Marque + Url, au moins 80% à mon avis. Cela a l’air de fonctionner plutôt bien.

  8. Clara says:

    C’est vrai que les grosses sociétés font très peu de Netlinking, mais pour ce « peu » , ceux sont souvent les sites à forte notoriété. Mais je trouve, peut-être à tord, que cette tendance commence à s’orienter différemment. Ils prennent plus conscience du référencement lorsque sur certaines requêtes ils perdent quelques places.

    D’un autre côté, Mme Michu qui fait un article avec une ancre non optimisée permet de rendre la stratégie de Netlinking plus naturel, permettant ainsi d’utiliser plus d’annuaire et autres plateformes.

  9. Johanna says:

    Construire un branding performant et une identité forte est la clé du succès.

    D’ailleurs, Google doit certainement prendre en compte le volume de recherche sur la marque, non ? logiquement, quel est le moyen le plus « naturel » d’arriver sur un site ? en tapant le nom du site ou par des mots clé ;)

  10. Tina says:

    Qu’est-ce que vous entendez par une ancre optimisée?
    Personnellement, dès que j’aperçois qu’un tel commentaire déposé sur un tel site de qualité est validé, une sensation de confiance ainsi que de motivation m’envahit.

  11. Nicolas says:

    Très bon article, l’avantage quand on est un gros site (qui a dit Amazon lol) c’est que l’on parle de nous sans rien faire. C’est tellement naturel de faire un lien sur ces gros sites, bref tout bénéf pour eux.

  12. www.espace-musculation.com says:

    Un très bon article :) C’est aussi ce que j’avais noté. Un linking interne « optimisé » pour nous mais aussi pour les visiteurs.
    Dans un fils d’ariane on va pas mettre URL > URL > URL mais mot clef > mot clef > mot clef

    De cette façon l’utilisateur sait exactement où il est et le robot aussi

    Concernant le linking externe, rare sont les liens naturels optimisés, c’est souvent URL que les utilisateurs copie / colle depuis la barre d’adresse du navigateur…

  13. Monica says:

    L’art du maillage interne vu du pont de la HP couplé à la désoptimisation des ancres de BL placés à l’avenant: et si c’était le bonheur du SEO!
    En tout ça fait des vacances (le 29 juin, ça tombe bien) par rapport au travail de tâcheron auquel se réduisait un peu trop la chasse aux backlinks via spamco, annuaires et CP.
    En tout cas grâce à ce genre d’article, le linkbaiting reprend des couleurs avec un petit vent de liberté : on peut aussi écrire du contenu pour le plaisir avec un résultat tout aussi monnayable à l’arrivée, si l’on expérimente avec le temps pour le faire.

  14. Nawrageek says:

    Eux c’est les gros poissons, nous c’est le peu qui reste .. pourtant je connais quelques sites très connus qui ne date que d’un an et demi !!

  15. coque iphone 3gs says:

    C’est très juste, je bosse pour un site e-commerce et l’autre jour avec un collègue on remarquait l’écrasante force des requêtes marques par rapport aux requêtes « seo ». Ainsi investir en visibilité est une nécessité pour tout site e-commerce et doit s’intégrer dans une stratégie de communication globale qui impactera de facon indirecte mais réel la performance SEO du site concerné.

  16. Brasserie artisanale says:

    C’est sur que c’est plus simple pour un site comme Cdiscount d’avoir du linking naturel mais bon.
    Je pense que le catalogue est très important pour la partie onSite comme tu le fais remarqué. En même tant je pense que la provenance des liens non optimisés aussi a son importance car sinon on pourrait imaginer qu’il serait encore plus simple de mettre en place une stratégie de netlinking si l’autorité du site faisant lien n’entrait pas en ligne de compte.

  17. Sylvain ( Sylvain powaa !) says:

    Lorsque j’avais étudié le linking intégralement naturel d’un de nos clients (détaillé ici : http://blog.axe-net.fr/linking-naturel-et-contenu-post-pingouin-4/ ) je m’étais fait les mêmes réflexions.
    Nous autres référenceurs avons intérêt a regarder ce que sont des sites aux liens faits naturellement parce que l’on s’aperçoit que c’est très loin des pratiques de la plupart d’entre nous.

    En revanche, je reçois quand même pas mal de demande d’échanges de liens de gros acteurs, et bien il n’y vont pas de main morte sur les demandes d’ancres ultra optimisées. Mais il y a deux points en leur faveur :
    1 : il ne demandent ce type de liens qu’à partir de pages bien précises, très bien rankées sur la requête qu’ils visent.
    2 : Ces liens ultra optimisés sont noyés au milieu de liens naturels ce qui donne à chacune de leurs pages un profil de lien très propre qui n’alerte pas Google.

  18. Guillaume says:

    Je note bien ces précieux conseils. Être prudent sur les ancres utilisées et cibler uniquement des pages importantes à faire remonter.
    Et surtout ne pas sous estimer le maillage interne…

  19. Juan says:

    Bonjour,

    Merci pour cette analyse.

    Cela prouve que finalement rien ne remplace le naturel, faire parler de son activité, créer des partenariats, enfin communiquer. Ce n’est pas si différent que ce que nous faisions avant Internet finalement.

    Il faut arrêter de se prendre la tête avec le référencement et communiquer tout naturellement.

  20. mathieu says:

    En gros, lorsqu’un site acquiert de la notoriété et donc des liens vers sa page d’accueil, il lui suffit d’un bon linking interne pour distribuer le jus et se positionner sur des mots clés variés qui correspondent à ses différentes catégories ou à différents produits. On sort de plus en plus des stratégies développées depuis plusieurs années par les SEO pour s’adapter à l’algorithme de notre moteur de rechercher « préféré »…

  21. Julien says:

    Si je comprends bien il faut consacrer beaucoup de temps au Seo on-site avant de se lancer dans le linkbuilding et encore y aller mollo puis agrémenter le tout avec du contenu de qualité… C’est un travail de longue haleine, ça peut fonctionner, mais pas vraiment évident d’imposer cela à des clients qui viennent avec des sites déjà touts faits et qui veulent des résultats en 3 mois.

  22. alex says:

    ô combien je souhaite que mon site soit grand, des fois je check le page rank de wikepedia , et je me dit loin de moi ce Rank , je m’épuise à garder mon site dans un niveau moyen , mais c’est qu’on a tendance à avoir peur des grand et ne pas leurs demander de l’aide ,( pas tout les sites)
    Bref je me concentre plus ces dernier temps sur les réseaux sociaux et les communiquée de presse en espérant avoir un résultat :)
    Merci pour le partage

  23. Zoheir says:

    Contrairement à @alex, je ne me préoccupe pas trop du pagerank puisque celui-ci n’a plus vraiment d’importance en référencement naturel.

    Par contre c’est vrai, que je bosse durement sur mon site afin de faire en sorte que celui-ci obtienne les meilleures positions et par la même occasion si google veut bien me gâter, une petite rentabilité.

    Mais j’ai également l’impression que de plus en plus les réseaux sociaux jouent un rôle peut-être pas « déterminant », mais tout de même un rôle « d’arrière-plan ».

  24. Seif says:

    Merci pour l’analyse et les infos, c’est déjà bien claire que le moteur de recherche google aime les liens que soit internes ou externes. concernant les gros sites vous avez parlé de ce qu’ils font c’est de la communication surtout sur leur marque ou bien leurs actualités, donc ici si j’ai bien compris il faut créer un blog liée directement à notre site et qui comporte des liens directs vers les pages principales?

  25. Thomas says:

    Cette mise au point est très intéressante, notamment pour nous les « petits » qui cherchons à toujours optimiser nos sites webs et améliorer leur référencement naturel.

    Je suis étonné de voir que les gros sites se focalisent beaucoup sur les mêmes ancres alors qu’on peut lire un peu partout qu’il faut toujours les varier.

    Evidemment il doit y avoir un juste milieu dans tout ça. En tout cas, merci !

  26. Alexa says:

    Le fait c’est que les grosses entités investissement beaucoup par rapport aux petits sites. En tout cas, affirmer que tous les petits sites se trouvent désavantager par rapport aux gros sites c’est pas tout à fait exacte. Tout dépend de la technique.

  27. vod says:

    la vérité c’est que le référencement c’est pas donné, le référencement de qualité a un cout que peut supporter les grands sites, donc les petits sites et les grands sites ne peuvent pas avoir les mêmes liens,
    toutefois, quand on est un petit site, il faut faire des efforts dans la qualité, et ne pas se presser sinon on risque d’être déclassé
    les blogs, forums sont à la portée de tous, peut e^tre les lien prémium non, et les échange de lien parfois

  28. Jamy says:

    En effet, dès que l’on parle de grands site média, les « retouches » en terme de backlinking sont bien différentes que celle pour des plus petits sites.

    On retrouve ici, la volonté de Google de pousser le Branding au max, devenir un marque et un acteur important de son secteur, le référencement suivra normalement !

  29. Eric says:

    Pour moi, c’est carrément la révolution cet article. Jamais je n’aurais cru que le linking interne avait une grande importance.
    MMMM.
    En fait, tout bien réfléchi, mon linking est bon, ou vraiment pas mal.On accède aux trois quarts de mon site ( 5000 « produits » ) en deux ou trois clics maxi.
    Et je suis super mal référencé.
    Je pense tout de même que les backlinks font 90% du boulot.
    Le linking interne est un facteur probablement plus « pénalisant » si il est mal fait, que « boostant », si il est correct.

  30. Nico says:

    Tout à fait d’accord avec toi, les gros sites (ou marques connues plutôt) n’ont pas à faire le même linking que les petits sites, qui doivent employer des techniques plus classiques (blogs, annuaires, CP, etc). Du coup pour les gros, le SMO est très important pour le Netlinking, mais aussi Google prouve une fois de plus que les « mentions » jouent forcément en SEO

  31. Jojo says:

    Le linking interne ça marche, mais c’est quand même plus efficace sur les sites d’une certaine volumétrie…. En dessous d’un certain seuil ça n’aura qu’un impact limité….

  32. etienne says:

    Effectivement, je trouve que les petits comme nous, sommes de plus en plus désantagé. Quand on regarde la première page de GG, on retrouve toujours de grosses machines de guerre.

    Et quand bien même, on arrive à se placer en première page cela ne dure pas longtemps car les gros reprennent vite le dessus. Je trouve ça dommage et non équitable car nous n’avons pas les moyens de rivaliser.

  33. Benji says:

    Il est très bien ficelé ton article. Le linking interne est l’un des points les plus important lorsque l’on parle du référencement naturel d’un site internet. Les petits site peuvent aussi en faire mais c’est vrai qu’il faut pas mal de page pour que cela soit conséquent. Je pense personnellement que les ancres optimisées sont bien mais qu’ils faut les utiliser à bon escient: le must est de faire 10% de liens ancrés pour 90% de liens nus, sachant que les liens optimisés peuvent renvoyer sur des pages externe au site mais qui renvoient sur une page ayant un lien nu. Cela permet de créer des backlink avec plusieurs niveaux de profondeurs et cela est moins repérable par Google et presque plus efficace!
    Merci pour ton article!

  34. richard says:

    Merci pour l’article. Toujours sympa la petite piqûre de rappel :) Je pense vraiment que la notoriété et l’autorité fait beaucoup de chose pour avoir de bon backlink. Au plaisir

  35. Olivier CHAILLOT says:

    Des liens, du contenu, de l’information pertinente, un maillage interne, … en fait que des éléments qui tombe sous le sens … Comme quoi, apparemment, ce n’est pas compliqué …
    Il me semble qu’il manque un point important : de la patience … en effet, le temps, la durée joue un rôle important. Devant la multiplication de site, forum, blog et autres ‘lieux » publiant chaque jour, voire plusieurs fois par jour, il faut être patient pour voir son site s’installer durablement dans le grand système du référencement :)

  36. Jeveuxsavoir.info says:

    C’est une excellente analyse seo…
    Le contenu prime avant tout, c’est bien connu, mais il y a surtout la publicité directe et indirecte qui sont des source de linking importants.
    Le maillage est primordial.

  37. alex says:

    @Zoheir
    je suis desoler mais je check toujours ma page rank et lien sortant et je crois qu’il font encore partie de l’algorithme de google , et Alexa aussi est dans le jeu , voilà donc pour reagir un peu sur ton message

  38. seoweb says:

    Incroyable c’est la première fois que je vient sur un article francophone et y lit des informations pertinentes. C’est vrai que les gros joueurs ont souvent plus de chances que les plus petits. Nous on a de la misère à trouver des liens aussi fort que ceux que les gros ont accès. Pour apparaitre dans les médias , il faut dépenser énormément d’argent et rare sont ceux ou nous avons un retour sur rendement intéressant. L’internet est incroyable, mais je pense comme le dit cet article que nous pouvons avoir de la notoriété et des liens de hautes qualités par le social. Le social est une sphère qui commence à être exploiter au niveau du référencement. Je pense que nous avons de la chance d’avoir accès aujourd’hui à ce type de publicité peu couteuse et qui peut être autant efficace que les gros.

  39. cheapsitebab says:

    Oui en effet, d’être une marque connue ou d’être une société qui propose un produit d’exception gagne des liens sans forcer, sans être en demande d’échanges de liens, sans recherche partenaires diverses et variés (mais surtout du même domaine que notre pauvre site). Incroyable ils ont plus de facilité que nous ….
    Vous ne vous en doutiez pas ? Réellement ?
    L’équité n’existe pas non plus sur internet (comme partout dans le monde réel). A nous de bosser pour permettre aux sites émergeant de trouver une place honorable voire même meilleure que la leur !

  40. Eric says:

    Ben moi je pense que c’est assez évident: je suis un grand site j’ai plus de « moyens » qu’un petit site sur la toile et donc je profite plus que lui dans tous les domaines qui me sont favorable. Et toi petit site tu me suit… quoi ça te dérange? et bien grandit alors. La discussion est close!

  41. nawras says:

    Mais en suivant cette logique, les grands sites étaient un jour des petits aussi non ? Donc ils faisaient du netlinking avant de gagner en notoriété et tout ça ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.