Le maillage interne intelligent

NetlinkingAyant lu pas mal de choses plus ou moins vraies et/ou réalisables à propos du maillage interne, je vous propose aujourd’hui de vous donner mon avis, en m’appuyant sur des exemples existants.

Bien sûr, les exemples dont je vais vous parler dans cet article seront à adapter selon votre cas. Je précise également que je ne vais pas parler ici du linking interne qui se place dans le contenu effectif mais de celui que l’on place dans le pont, la partie plus ou moins statique que l’on retrouve sur toutes les pages du site, ou du moins sur certaines typologies.

Les liens en footer : l’exemple de Facebook

Les footers c’est mort, les footers c’est Satan, les footers peuvent pénaliser un site, les footers ça tue les chats, etc. Ça peut être vrai, mais c’est aussi souvent faux. L’exemple de Facebook le démontre très bien avec une combinaison liens footer + pages tunnel.

Facebook

Rendez-vous sur la page d’accueil de Facebook (ça implique que vous devez vous déconnecter ;-) ) et vous pourrez voir ce pied de page qui n’a rien de très original au premier abord, on pourrait même le considérer comme classique. Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi quand vous tapez votre nom sur Google, votre profil Facebook ressort très souvent dans les premières positions ? Vous allez vite comprendre, commencez par cliquer sur le lien intitulé « Personnes ».

Facebook

Vous arrivez sur cette page avec uniquement des liens sur le modèle « Nom 1 – Nom 2 », si vous cliquez sur un de ces liens vous tomberez sur le même type de page, jusqu’à ce que vous arriviez sur une page avec seulement des liens vers « Nom 1 ». Un clic sur ce nom amène directement au profil de la personne concernée. Pour l’exemple, depuis l’accueil il suffit de 6 clics pour arriver sur mon propre profil. Pas mal pour un site qui compte près de 6 milliards de pages indexées sur Google non ?

Attention tout de même, je ne conseillerais pas ce type de pages tunnel sur un site neuf, ou alors prenez le temps de les sécuriser en y adjoignant un contenu unique pour chacune d’entre elles.

Les formulaires de recherche : l’exemple de Se Loger

On vient de parler des footers mais je vous l’accorde, c’est beaucoup trop mainstream, c’est du vu et revu. On va prendre un exemple un peu original en travaillant le maillage interne grâce aux formulaires de recherche. Rendez-vous sur la page de recherche de locations du site Se Loger et analysez un peu le formulaire.

Se Loger

Vous avez les champs classiques de recherche, jusque là rien d’anormal, avec en dessous de ceux-ci des exemples de mots à rechercher pour guider l’internaute, rien de bien folichon là non plus. Seulement petite originalité, les exemples de recherches sont en réalité des liens vers les résultats de certaines recherches. Vous remarquerez qu’il s’agit d’exemples plutôt concurrentiels, les villes en exemple sont Paris et Toulouse, pas Châteauroux ou Guéret (je m’excuse par avance auprès des Castelroussins et Guéretois).

Vous trouverez d’ailleurs d’autres exemples de maillage interne plutôt intelligent sur cette page, je vous laisse les découvrir !

Les liens en sidebar : l’exemple de Lonely Planet

C’est vrai que pour cet exemple, on revient vers quelque chose de plus conventionnel que ce que nous venons de voir, mais les bonnes idées ne sont pas forcément toujours très orginales, il faut simplement savoir les adapter.

Lonely Planet

Rendez-vous sur n’importe quelle page destination du site Lonely Planet (j’ai pris celle de l’Angleterre pour l’exemple) et descendez un peu jusqu’à apercevoir le menu « Autres destinations ». Classique vous allez me dire et vous n’aurez pas tout à fait tord. Allez donc jeter un œil à une autre destination, j’ai choisi les Etats-Unis.

Lonely Planet

Vous avez remarqué que ce menu « Autres destinations » est toujours présent mais les destinations présentées sont différentes de celles de la page Angleterre. L’intérêt ? Et bien de cette façon,  on ne se retrouve pas avec 200 liens avec la même ancre pointant vers la même page du site. Ça c’est l’intérêt SEO, mais pour l’internaute vous remarquerez que les destinations présentées sont en général proches (géographiquement ou par la typologie du pays) du pays sur lesquel on est.

Ce type de filtres est par ailleurs assez simple à mettre en place : il suffit de demander à placer des liens vers des destinations du même continent, qui ont le même climat ou qui ont la même typologie (île, mer, montagne, etc.)

Les pages produit : l’exemple d’Amazon

Ce site est présent partout, dès que vous recherchez un livre sur Google, il y a de fortes chances pour qu’Amazon ressorte en tête des résultats, idem pour un CD ou un DVD. La raison ? Il y en a plusieurs bien évidemment, mais je suis persuadé que le maillage entre produits y est pour beaucoup.

Rendez-vous sur n’importe quelle page produit du site Amazon et vous trouverez deux encarts réservés au linking interne. Voici le premier, les « produits fréquemment achetés ensemble »

Amazon

Pertinent pour le maillage interne, cet encart est surtout très pertinent pour augmenter le montant du panier sans trop d’efforts, à conditions qu’il soit bien paramétré et n’envoie pas des produits totalement hors contexte, même s’ils ont déjà été achetés ensemble.

Amazon

Le deuxième encart semble plutôt proche : « les clients ayant acheté ce produit ont également acheté ». Dans les faits, ce carrousel est là vraiment pour le maillage interne et beaucoup moins pour augmenter le panier moyen : il propose beaucoup de choix, ne propose pas de cocher le produit pour l’ajouter directement au panier et ne calcule pas le montant si l’achat est groupé. Par contre concernant le maillage, il fait très bien son boulot : les livres proposés sont du même auteur, de la même période, sous le même format (Poche) ou traitent de la même thématique. C’est donc dans un contexte ultra thématisé que cet encart envoie du jus aux pages cibles.

Conclusion

Vous avez donc ici un panel assez intéressant de techniques pour améliorer le maillage interne, à vous d'en faire bon usage mas surtout, à vous de l'adapter à votre cas et à vos besoins. Un petit rappel s'est discrètement glissé dans cet article : regardez comment fonctionnent les autres acteurs du web, il y a de fortes chances pour qu'ils aient bien fait les choses ;-)

Catégorie Référencement | Thématique .

33 réponses à Le maillage interne intelligent

  1. Animation mariage Rennes says:

    Merci beaucoup pour cet article, ce sont effectivement des questions que je me pausais pour optimiser un site sur une base de mots clé « en footer ».

    Pas évident de s’atteler à ce travail quand on entend d’un coté « Mais c’est de la sur optimisation, google vas te bannir » et que de l’autre côté on te dise d’utiliser cette technique de liens en footer.

    Je pense que mon avis rejoint le tiens, et j’utilise toujours cette technique !

    Merci

  2. Arnaud says:

    C’est déliquat le maillage interne quand même, tu peux très bien te pencher dessus quelques jours et prendre une bonne pénalité sans rien comprendre. Après comme tu dis chaque site web a sa propre stratégie, même au niveau du référencement global.

    Après j’ai pu constater sur pas mal de site anglophone, que la tendance était à un maillage interne clair et simple.

    Merci Sylvain pour ton article, je partage.

  3. Nicolas says:

    C’est un bon florilège de différentes techniques pour améliorer son maillage internet dis donc !

    Perso, je suis un grand fan des ventes croisées sur les sites E-commerce. Mais je n’ai pas encore pousser le bouchon trop loin en matière de maillage sur mes sites … Peut-être à tord.

    M’enfin, merci Mister ! ;-)

  4. Emmanuelle says:

    La vache !
    Trop bon, le coup des noms sur Facebook… j’avais jamais été regardé (et je suis sûre de faire un comm’ super original, là).

    Et concernant ton petit rappel, c’est très juste : c’est toujours une très bonne idée d’aller voir ce que font les voisins et comment ils le font (surtout nos voisins anglo-saxons d’ailleurs…).

    Allez, bon WE, t’as bien bossé ^^!

  5. Caroyln says:

    Des exemples très bien choisis dur de gros sites qui va me permettre de reconsidérer la question! Tu as pris beaucoup de temps pour l’écrire et nous le partager et je t’en remercie. La manipulation va se faire avec les pincettes et peut-être que je devrais me tourner vers un pro dans ce cas…

  6. David says:

    Bonjour,
    Merci pour cet excellent article, encore une fois très instructif.
    Je n’avais pas pensé au SEO quand j’avais lu cet article :
    http://www.tranches-de-marketing.com/2013/05/08/plugins-taux-de-rebond/
    mais le plugin ‘Where did they go from here’ ressemble tout à fait à ce que fait Amazon dans le dernier cas étudié : il permet de voir ce qui a intéressé les autres visiteurs qui on lu le même article.
    David

  7. Florian says:

    Oui au final la meilleure solution c’est de regarder ce qui marche chez les grosses références de son domaine et faire du metoo !

  8. Sylvie says:

    Bonjour,
    Merci d’avoir mis en évidence quelques astuces intéressantes à exploiter. Je viens de voir par contre que des sites comme seloger ou lonely planet ont parfois plus de 1700 liens internes sur une seul page ! Je pensais qu’il ne fallait pas dépasser les 100 liens maxi sous peine que les bots ne les analysent pas tous et surtout parce que ça dégradais l’optimisation.. Qu’en pensez vous?

  9. Damien says:

    Sur un de mes sites ecommerce j’utilise une technique également originale et qui peut intéresser certains : en plus d’utiliser la technique d’amazon avec les produits achetés ensemble, on propose une réduction en fonction du nombre de produits achetés (3% sur le second produit, 5% sur le troisième produit). Cela permet un beau maillage et une utilité à la fois pour l’internaute et pour nous site ecommerce car on renforce notre panier moyen.

  10. Yoann says:

    Effectivement, rien de très nouveau, mais je voudrais revenir sur le cas de Seloger.

    Google interdit le fait de faire indéxer des pages de résultats de recherche. N’est pas ici dans ce cas là ? Seloger ne risque t’il pas de se voir sanctionner pour ce type de liens ?

  11. Martin says:

    Cette étude de cas est très intéressante… surtout pour le cas de Facebook auquel je n’avais jamais réellement fait attention …
    Mais bon, M. Zuckerberg peut surement se permettre des choses que nous ne pouvons pas …

  12. yohan says:

    bonjour,
    je pense que l’une des meilleures pages où l’on peut faire du maillage interne est la page 404 , si les visiteurs trouvent une page vide il y a beaucoup de chances pour qu’ils quittent le site d’après moi il est donc important de la personnaliser en proposant dessus des résultats similaires à la requête initiale , je sais que certains composants permettent d’automatiser cette tache .

  13. Christophe Maggi says:

    Hello,
    Très bon article qui reprend quelques bonnes techniques des maillages internes les plus courants et futés. Personnellement sur certains sites de clients nous innovons en fonction des thématiques des maillages différentes et nouveaux. Un des derniers que j’ai essayer et qui porte assez bien ses fruits est le suivant :
    Outre un formulaire de recherche classique sur un site à vocation touristique, nous proposons dans 2 rubriques qui apparaissent sur la pages, des liens de recherche connexes mais dont les cibles sont générées aléatoirement hors de la base de données mais en rapport avec la recherche effectuée par le visiteur. Ainsi si vous cherchez un hotel un Paris, un des encarts vous proposera d’autres hôtels à Paris et des hôtels Paris parmi les plus prisés ou les plus fréquentés par les touristes. A chaque rafraichissement de page ou à chaque recherche, le liste des hôtels change.
    On a fait la même chose avec des tips de recherche qui peuvent apparaitre etc …

  14. Loïc says:

    Un récapitulatif de pas mal de bonnes pratiques et le tout avec des exemples, bravo !

    Le linking interne est souvent oublié en effet, pourtant s’il est bien fait cela peut permettre de gagner quelques positions sur des pages clés. Ne serais-ce qu’avec un blog WordPress, des plugins comme WP Popular Post Tools et YARPP permettent de lier automatiquement des contenus proches sans prise de tête.

  15. ALexandre says:

    Hello,

    Article intéressant, je souhaite cependant mettre en garde contre la suroptimisation des liens internes, j’ai un client qui à vu son site pénalisé pour suroptimisation du maillage interne …

    Alexandre

  16. Vince says:

    Euh… mais Google ne crawle pas FB à ce que je sache… Sinon il y a fort heureusement d’autres techniques efficaces de maillage interne…

  17. Eric says:

    bonjour
    article intéressant
    Allez faire un tour sur le site du figaro
    ils ont viré tout le footer !!!! il n’y a plus rien ou presque.

    c clair que les liens internes bien thématisés c’est pratique et ça envoit du jus

  18. Bastien says:

    Merci pour cet article qui cerne très bien les différentes techniques de maillage interne en fonction des sites.

    Il est vrai qu’une stratégie de linking interne bien étudiée peut permettre non seulement d’améliorer son référencement, mais aussi de générer des ventes croisées pour les e-commerçants et augmenter son nombre de pages vues/visite pour les sites de contenu.

    Bonne continuation ;)

  19. Sylvain says:

    @Sylvie : 1700 liens externes ? Je n’ai pas vu de pages avec autant de liens sortants, tu as un exemple ? Fais attention aussi à l’outil que tu utilises, il peut considérer les sous-domaines comme des liens externes, mais même en comptant ceux-là je ne vois pas de page avec 1700 liens !

    @Yoann : il y a « résultats de recherche » et « résultats de recherche » ;-)

    @Yohan : pour l’utilisateur oui, pour Google c’est pas garanti ;-)

    @Christophe Maggi : le principe est pas bête mais attention au raffraichissement : à chaque nouveau passage de Google, il verra un lien différent. Il y a moyen d’améliorer ton idée !

    @Alexandre : c’est bien pour ça que j’ai proposé un article sur le maillage interne « intelligent », pour éviter la suroptimisation !

    @Vince : première nouvelle ! Du coup je me demande comment mon profil apparait sur Google, avec une dernière date de crawl le 3 mai (cf « En cache »)

  20. Vince says:

    Très bien alors, c’est super !! (euh mon blog pue tellement que je n’ai pas droit à un lien ?)

  21. Adam says:

    Beaucoup ne se posent même plus la question grâce aux plugins des cms. Pour les autres (s’il existe encore des dinosaures ^^) c’est une autre paire de manche. Merci pour tes conseils.

  22. Rodrigue says:

    La pertinence reste évidement la priorité pour l’utilisateur donc pour les moteurs. Pour ma part les articles relatifs avec une complémentarité exemplaire reste super efficace (call TO action).

    Merci pour ton article j’ai appris pas mal de chose.

  23. Monica says:

    Alors donc, en résumé, footer et trans-marketing sont les deux mamelles du linking interne?
    Moi je dis qu’à travers cet article c’est évident comme deux gouttes d’eau.
    Quant au fait qu’il faille se déconnecter de Facebook pour y voir clair, c’est vraiment tout dire!
    Encore bravo.

  24. Heda says:

    merci beaucoup pour ces exemples pratiques, ce n’est justement qu’en apprenant des meilleurs que l’on peut améliorer sa stratégie de référencement. Cependant, je trouve que c’est une technique qui nécessite un peu plus de connaissances de la part de la personne qu’il applique ; l’excès entraînerait sûrement une pénalisation.

  25. lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    Le billet est intéressant ! Je n’ai pas lu de passage dédié au fil d’ariane qui peut aussi contribuer à l’optimisation du maillage interne mais également à tracer chaque parcours client. Le fil d’ariane constitue une navigation « repère » secondaire mais complémentaire à la navigation principale.

  26. Frédy says:

    Merci pour pour ces techniques intéressantes, pour l’instant je m’étais contenté de maillage simple entre mes articles, mais les résultats ne semblaient pas énormes.

    Je vais m’inspirer des « grands » du web pour développer un peu ça ;)

    Amicalement,
    Frédy

  27. Cindy Melton says:

    Lorsque l’on parle netlinking, PageRank et popularité, nous sommes souvent obnubilés par la quête des fameux backlinks. Avant même de songer à faire augmenter le compteur de la commande link:, il me semble nécessaire de s’assurer que son maillage interne est exploité à 100%. Par ailleurs, pour des sites déjà populaires, de simples changements dans le maillage peuvent aboutir à des gains de positionnement appréciables et parfois impressionnants.

  28. Le maillage interne est la base du SEO On-page, en cela Amazon est le meilleur, merci pour ces techniques.. Il serait intéressant de donner d’autres pistes de maillage interne notamment pour les blogs (ceci m’interesserait d’autant plus) :)

  29. Florian says:

    Ok pour les liens en sidebar qui changent mais comment est-ce possible de le mettre en oeuvre sur un WP ?
    C’est souvent un widget qui gère l’affichage de cette sidebar (à mon niveau), ainsi y a-t-il moyen de rajouter des conditions ou de faire en sorte que le menu 1 s’affiches sur les pages 1-3-5 et le menu 2 s’affiche sur les pages 2-4-6 ?

  30. Bonjour

    Pour avoir travaillé sur la refonte du site lonelyplanet français, je vous confirme que notre intention première était bien l’expérience utilisateur, tant pour ces liens « autres destinations » que pour d’autres éléments de maillage interne.
    Ce qui confirme bien que si l’on pense utilisateur on pense SEO!

  31. Herve says:

    +1 pour Céline et pour l’article. Après quant on voit certains footer surchargés, on se demande si ils ont une utilisés aux utilisateurs. Mais je dirais pareil pour le OffPage, quand on veut créer un lien, je pense qu’il faut souvent se demander auparavant si celui-ci à une légitimité et si il pourrait être cliqué par d’éventuels visiteurs

  32. richard says:

    Il est fou cet article ! surtout facebook, je ne savais pas qu’en 6 clic on pouvait se retrouver sur le profil de la personne. Par contre le maillage interne c’est assez délicat quand on s’y connait pas trop, on peut vite se retrouvait avec un maillage olé olé ou sur optimisé qui viendrait détérioré notre référencement et le travail accompli jusque là.
    Au plaisir de te lire :)

  33. Guillaume says:

    « maillage olé olé ou sur optimisé qui viendrait détérioré notre référencement et le travail accompli jusque là. » Hum hum ! personnellement je n’ai jamais vu un site se faire sanctionner à cause de linking interne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.