5ème partie : Audit SEO – Visibilité

VisibilitéOn continue d'avancer dans cet audit SEO. Après la technique, le contenu et les statistiques, on va maintenant s'attaquer à la visibilité. Pour ne rien vous cacher, c'est une des analyses que j'aurais tendance à réaliser en premier avec l'analyse statistique qu'on a vu juste avant, pour la simple et bonne raisons que ce sont ces deux points qui permettront de mettre le doigt sur les éventuels problèmes existants.

Tout le monde est prêt à reprendre cet audit ? C'est parti !

Le site est-il crawlé par Google ?

J'aurais pu mettre cet aspect dans la section technique de l'audit mais j'ai pris le parti de le placer dans la section visibilité, après tout pour qu'il soit visible il faut bien que Google le crawle. Pour voir si le site est bien crawlé par Google, rien de plus simple : analysez vos logs et repérez l'activité de Googlebot. Est-ce qu'il a bien visité toutes les pages qui nous intéressent ? À quelle fréquence visite-t-il les pages ? Ces informations permettront de savoir si un potentiel manque de visibilité est dû ou non à des difficultés liées au crawl du site.

N'hésitez pas à créer des graphiques que vous diviserez selon les types de pages pour faciliter l'analyse du crawl.

L'évolution du positionnement

Petit aparté : je fais de moins en moins attention au positionnement de mots clés particuliers (un comble pour un SEO n'est-ce pas ?) pour plusieurs raisons dont une particulièrement : entre la géolocalisation, l'historique de recherches, l'historique tout court, les préférences de recherches, le contenu de la boite Gmail (parano, peut-être, mais pourquoi pas ?) le positionnement ne veut plus rien dire. Cela dit, je vérifie quand même toujours l'état de mes top keywords ;-)

Revenons-en à l'audit, malgré ce que je viens de dire, il faut tout de même reconnaitre qu'une analyse du positionnement global s'avère nécessaire. J'entends par "positionnement global" l'ensemble des mots clés sur lesquels le site se positionne. SEMrush, SEMvisu ou encore les Webtools Yooda sont des outils qui permettent de réaliser cette analyse, bien qu'ils soient tous les deux basés sur un échantillon de mots-clés et risquent de ne pas prendre en compte toutes les expressions de longue traine.

L'idée ici est de voir l'évolution dans les SERP : y a-t-il de plus en plus de mots-clés qui se positionnent ? De moins en moins ? Y a-t-il eu une forte chute de visibilité à un moment donné ?

Graphique visibilité Interflora

Bien qu'indiquant le nombre d'impressions et non pas le nombre de mots clés positionnés, la section Trafic ==> Requêtes de recherches de Google Webmaster Tools peut nous permettre d'effectuer une analyse approchante, sur trois mois maximum.

La répartition du positionnement

Je vais ici prendre l'exemple de SEMrush que je connais bien. Cet outil nous liste les mots-clés pour lesquels le site se positionne sur les deux premières pages de résultats Google. Seulement voilà, entre une première position sur la première page et une dixième position sur la deuxième page, il y a tout un monde. L'idée est donc de savoir combien de mots-clés sont dans les top positions et combien de mots-clés sont un peu plus "reculés". Le graphique du paragraphe suivant illustre bien cela ;-) L'objectif ici est d'estimer l'évolution possible de la visibilité dans les SERP.

J'ai pris pour habitude de répartir le positionnement de cette façon : positions 1 à 3, positions 4 à 10 et positions 11 à 20 pour avoir un aperçu des possibilités d'évolution en fonction des positions "stratégiques".

L'analyse de la concurrence

On parle bien sûr ici de la concurrence dans les SERP qui peut être différente de la concurrence "de la vie réelle" (Wikipédia ou Comment Ça Marche ne sont pas des concurrents sur votre marché mais le sont dans les SERP).

Et bien ici nous allons pouvoir faire la même analyse que précédemment concernant la répartition du positionnement pour chacun des concurrents des SERP. Enfin, presque... Cas pratique : vous proposez des vacances en Allemagne, si vous cherchez "vacances Allemagne" sur Google, le premier résultat est dates-vacances-scolaires.com. Ce n'est pas un concurrent de la vie réelle mais c'est un concurrent dans les SERP... Mais pour cette expression seulement ! Si vous analysez ses mots-clés, vous allez tomber sur des expressions du type "vacances scolaires" qui ne vous concernent pas particulièrement. Il faudra donc faire preuve d'un peu de discernement et ne pas foncer tête baissée ;-)

Donc une fois que vous avez repéré et analysé les concurrents, il va falloir mettre en place un système qui permettra de visualiser votre visibilité par rapport à la leur. Encore une fois, un graphique est toujours bien parlant :

Graphique positionnement concurrence

En plus de ce graphique, vous pouvez bien évidemment comparer la répartition du positionnement :

Répartition du positionnement

Les tendances de recherches

On entre déjà dans les recommandations post-audit, je m'étais pourtant promis de ne pas en parler dans ce dossier, tant pis. Un petit passage par Google Trends vous permettra de vérifier l'évolution des recherches sur les expressions clés principales que vous aurez choisies. Ceci n'est pas réellement (ou pas uniquement) lié à la visibilité. En effet, ça a plutôt un effet sur le contenu. Et sur les statistiques. Et un peu sur la visibilité quand même.

Graphique Google Trends

En plus de ces tendances, Google Trends donne lui aussi une liste de recherches associées, pensez-y pour vos suggestions de mots clés !

Mieux encore, Google Trends nous permet d'avoir un aperçu du futur. Lorsque vous êtes sur le graphique de tendance des recherches, jetez un oeil en haut à droite et cochez la case "Prévision" pour voir comment la requête va évoluer dans le futur. Si ça ne donne pas vraiment d'indications sur la visibilité future du site, ça en donne sur la concurrence qui risque se mettre en place et sur vos efforts à fournir.

Ne prenez pas ces prévisions pour argent comptant, veillez aussi à l'actualité : par exemple je ne sais pas à quoi ressemble la courbe pour "hôtel Rio de Janeiro" ni ses prévisions, mais j'ai dans l'idée qu'avec les J.O. et la coupe du monde de foot, cette requête sera amenée à exploser ;-)

On s'approche de la fin de cet audit, c'est pas trop tôt, ça fait déjà 5 jours qu'on est dessus ! Mais il faut avouer que ça vaut le coup, non ? Allez, on se retrouve demain pour l'audit de liens.

Audit SEO : Le dossier complet
Pré-requis 
Audit technique
Audit de contenu
Analyses statistiques
Audit de visibilité (cet article)
Audit de liens
La vision sociale
Et après ?

Catégorie Référencement | Thématique .

18 réponses à 5ème partie : Audit SEO – Visibilité

  1. Remi says:

    C’est l’article que je préfère jusqu’à présent dans ce dossier. On commence à visualiser les difficultés auxquelles on sera confronté dans le futur, on découvre « nos » mots-clés et leurs volumes de requêtes. On touche du doigt des notions de ROI qui seront primordiales par la suite.

    Illustrations sympas en plus !

  2. Julhia says:

    Totalement d’accord sur le fait qu’un audit de visibilité doit être réalisé dès le début de la prestation, tout simplement parce que les conclusions pourront ensuite influencer la stratégie et donc les optimisations à apporter au site.

    Pour ma part j’ai tendance à étendre l’analyse du positionnement jusqu’à la 5ème page lors de l’audit, cela permet parfois de détecter des pages mal optimisées mais qui, avec quelques modifications, ont le potentiel de se positionner beaucoup mieux.

  3. Mikiweb says:

    Vraiment excellent cette petite série d’article, plus facile et à comprendre car moins indigeste que d’avoir tout d’un bloc.
    Tes graphiques montre bien comment présenter son analyse à un client afin d’en tirer les bonnes conclusions.
    En effet, je vois beaucoup de référenceur qui s’embrouille avec des tonnes de données sans forcement en ressortir quelque chose de concret pour le client.
    Et oui on fait un audit pour qu’il soit compréhensible par un client et pas que par nous.

    Enfin il existe maintenant des outils capables de fournir ces graphiques automatiquement (SemVisu est particulièrement bon là dessus) afin de permettre au client de pouvoir travailler par la suite en autonomie quand il en a les moyens en interne.

  4. Bonjour Sylvain;
    Quand on parle de positionnement, on est toujours dans une logique d’échantillonnage. A ce jour, la plus grosse base de positionnement est celle proposée par les Webtools de SeeUrank avec 18 millions de mots-clés. En plus pour le prix tu aurais le logiciel SeeUrank qui te permettrait d’aller plus vite et plus loin sur bien des points de ton audit. :)

  5. Julien says:

    Concernant l’analyse du crawl, tu analyses à la main ou tu utilises un script pour mettre en forme, faire des comparaisons… ?

  6. Mr. Buzz says:

    Quand on fait une analyse de concurrence, surtout au début, on a tendance à se décourager quand on voit la différence. Mais il ne faut pas oublier que la plus pars des concurrents ne font plus se travail de SEO (sauf les très grosse boite), il ne faut donc pas lâcher l’affaire, il y a bien un jour où on passe devant! :)

  7. fred says:

    Ce dossier commence a être vraiment intéressant! quid des outils gratuits pour les non pro pour le positionnement? ils sont tous payant ceux la :/

  8. Sylvain says:

    @Rémi : ah ben, peut-être que ça se ressent que c’est ce que je préfère réaliser alors =)

    @Julhia : oui et non, en général je commence par ça, mais si ton client vient te voir en connaissant le problème, il y a des chances pour que tu passes un peu moins de temps là-dessus, voire même que tu ne le fasses pas en premier

    @Mikiweb : oui, j’en parle d’ailleurs dans le dernier article du dossier, clairement ce qui compte c’est que le client comprenne, il ne faut pas oublier que ce n’est pas un pro du SEO très souvent

    @Lionel : on en a déjà parlé tu connais ma position, j’ai une envie folle d’utiliser Yooda mais vraiment pas envie d’installer Windows sur mon Mac :/

    @Julien : si tu as déjà vu des logs, tu pourras répondre toi-même à ta réponse =) C’est impossible de les analyser sans les retravailler ;-)

    @Mr Buzz : mouais, je suis pas convaincu…

    @fred : quand tu te lances dans un audit SEO c’est que tu es déjà proche du niveau pro, malheureusement les outils gratuits ne feront pas suffisamment le job ;-) J’ai tout de même donné une alternative avec GWT dans l’article ;-)

  9. Audrey says:

    Le dossier est vraiment très intéressant!
    Et la lecture est facilitée merci beaucoup. Cela me permet de comprendre pas mal de choses notamment sur Google trends

  10. karyn says:

    C’est une très bonne énuméraiton des différents points d’un audit SEO, je trouve que l’étape d’audit est une étape indispensable pour tous les référenceurs. Est il possible de faire cette audit toute seul? Merci

  11. Arnaud says:

    Salut Sylvain !

    D’abord bravo pour cette série d’article qui est d’une par intérréssante mais qui à également du te prendre pas mal de temps.
    Secondo, je pense comme tu le dis qu’il n’est plus spécialement intérressant de suivre une multitude de mots clés (si ce n’est pour ce faire peur) mais attention toute fois à suivre le positionnement des mots clés principaux du site car il te permette d’une part de mesurer ton travaille mais aussi de vérifier le bon état seo du site ! Si tu vois que bcp de mots clés se casse la figure c’est qu’il y a un soucis !

  12. @fred : Pour le positionnement simple tu as SEO Soft

    Ce genre d’audit est toujours intéressant. Malheureusement, les non SEO qui aimerait analyser leur site, car généralement on n’apprends « presque » rien aux professionnels, sont vite bloquer par le manque d’outils.

    Analytics SEO propose également de suivre le nombre et la qualité des BL de vos concurrents. Je découvre cet outils et je le trouve super intéressant. J’en ferait d’ailleurs un article prochainement.

  13. Yann says:

    Bravo pour cette très belle série qui a le mérite d’allier lisibilité avec exhaustivité ! Bref, pour un peu, avec des billets comme celui-là, tu fournis tout ce qu’il faut (méthodologie, outils et conseils) pour former tes futurs concurrents ^^ La partie sur l’analyse de la concurrence rejoint le billet du jour de RaphSeo sur la recherche des « bons » keywords pour maximiser ses gains : http://www.visibilite-referencement.fr/blog/priorisez-vos-mots-cles-pour-maximiser-vos-gains

  14. Jerome says:

    Si je ne me trompe pas, le calcul de la visibilité ne se fait pas sur ces propres mots clés mais sur base assez conséquente de mots à partir desquels on va regarder si son site et le site des concurrents, car je souhaite quand même calculer ma visibilité par rapport aux leaders de mon marché, sont positionnées. La base des mots peut être adaptée en fonction du secteur bien sûr mais elle ne doit pas contenir uniquement les money keywords qui nous intéressent.

  15. rocketSeo says:

    Intéressant même si c est pas la partie que je préfère en SEO ( pas dans ta série d article). aller plus qu un jour et on verra ta conception du netlinking!

    Pour info, il me semble que tu as oublié de mailler cet article depuis le bas de page des articles précédents! alors on pense pas à son maillage interne! Je plaisante bien sûr.

    Continue comme ça sylvain. ;)

  16. Lionel says:

    Est-ce que l’outil de tendance Google est assez fiable ? J’avoue que je ne lui faisais plus trop confiance après des résultats assez mitigés. C’est un bon indicateur mais qui s’avère parfois assez loin de la réalité

  17. Alexa says:

    Cet article fait preuve de grande précision,
    D’autant plus qu’il faut bien maitriser l’audit SEO, j’attends avec impatience la 6ème partie!

  18. Véronique Duong says:

    Bonjour ! Merci pour cette nouvelle partie de l’audit ! Je ne possède pas SEMRush (outil payant), connaissiez vous un équivalent ?
    Merci bien ! VD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.