Du contenu pour un site e-commerce

SignatureLe roi est toujours sur le trône, et tout le monde sait qu'en SEO, c'est le contenu qui règne. J'ai souvent lu dans des commentaires d'articles de blog ou sur des forums qu'il y avait certains types de sites pour lesquels il est compliqué d'ajouter du contenu, et l'exemple typique est le site e-commerce.

Un bon moyen de trouver des idées pour enrichir son e-commerce en contenu est de naviguer sur d'autres sites de vente en ligne et de repérer les bonnes idées mais surtout de repérer ce qui manque. C'est exactement ce qu'on va faire aujourd'hui avec un exemple que j'affectionne tout particulièrement, Woodbrass, simplement parce qu'il regorge de possibilités SEO qui ne demandent qu'à être exploitées mais aussi parce que l'univers de la musique me passionne, ce n'est plus un secret pour vous ;-)

Vous avez déjà vu Woodbrass sur ce site auparavant puisqu'il servait également d'exemple lors du test de SEMvisu, avec encore 3 licences de l'outil à gagner ;-)

La page d'accueil

Accueil Woodbrass

Vous pouvez la trouver à cette adresse. Malheureusement, on ne commence pas très bien avec la page d'accueil. Petit rappel, c'est bien un article sur le contenu, on ne va donc pas prendre en compte les soucis d'optimisation (ne regardez pas les balises title du site, vous risquez l'attaque), de navigation, etc.

Pour commencer, il faut noter que la quasi-totalité du contenu de cette page est faite de liens, vous pouvez mieux le voir ici, et c'est mal. Sur cette page, on remarque qu'il y a très peu de texte "brut" (ie sans lien) et qu'énormément d'images ont un attribut alt vide.

Ce que j'aurais fait

Si j'avais dû intervenir sur ce site, j'aurais tout d'abord supprimé tous les liens inutiles, c'est bon pour le ratio texte/liens mais aussi pour l'élagage du crawl. Voici un aperçu :

  • La colonne de gauche du footer est un lien vers la page contact, de même pour la colonne "Woodbrass store Paris". Pour ces deux colonnes, le titre est suffisant pour faire un lien.
  • Le nom du produit doit être un lien, mais pas forcément la <div> entière. Je parle ici du carousel central (Top ventes, Megadeals, Nouveautés, Stock-B) : lorsqu'on survole les images le nom du produit, le prix, la réduction et la catégorie (voir l'univers/voir les produits) apparaissent et son cliquables. Le nom du produit suffit. Par contre, le lien de catégorie est très bien vu et peut rester ici !
  • Certains liens apparaissent à de multiples reprises et ne sont pas toujours nécessaires. Par exemple on trouve 5 liens vers la page contact. S'il est important qu'il y soit une fois, 5 fois est beaucoup trop : sur un e-commerce on veut vendre, on ne veut pas que l'internaute vienne nous taper la causette ;-) D'autres pages secondaires ont beaucoup trop de liens qui pointent vers elles, comme les conditions ou le plan du site. J'aurais donc supprimé tous les liens inutiles.

J'aurais également rempli tous les attributs Alt des images, c'est du contenu que Google sait lire, contrairement à l'image en elle-même.

Enfin, vous vous en doutez, j'aurais ajouté du texte pour plaire à Google. Par exemple un paragraphe qui dit qu'on vend de beaux instruments de tous types, qui dit qu'on est français pour plaire à Arnaud Montebourg et qui dit qu'on est pas cher pour plaire à l'internaute. J'aurais également rajouté du texte par dessus chaque image du slider, pour présenter en quelques phrases ce qui se trouve derrière. Pour terminer sur le texte, j'aurais aussi rédigé une ou deux phrases pour présenter chacune des catégories du carousel central.

Une page de catégorie

Catégorie Woodbrass

On va prendre ici l'exemple des pianos numériques. Il y a de bonnes idées ici, par exemple le début de la description des produits. C'est du contenu textuel, adapté au produit, au champ lexical riche : c'est intéressant et très bien vu. Malheureusement on retrouve le même problème de "paragraphe-lien" que sur la page d'accueil. Ici, le Alt des images est renseigné avec le nom complet du produit, parfois un peu long donc, mais au final ce n'est peut-être pas si grave.

Ce que j'aurais fait

Je ne vais pas refaire le topo sur les liens, vous le connaissez déjà. Au niveau purement textuel, j'aurais rajouté un petit texte de description de la catégorie, qui ne se répète pas avec la pagination pour éviter le contenu dupliqué. Vous allez me dire qu'il y a déjà du texte avec les descriptions de produits, certes, mais rappelez-vous que les fiches produits peuvent disparaitre, d'autres peuvent arriver, etc. Du contenu "fixe" est toujours intéressant pour éviter que Google se creuse la cervelle dès qu'il revient ;-)

En naviguant un peu sur le site, on se rend compte qu'il y a des spécialistes, des conseillers pour chaque grande catégorie. C'est l'occasion rêvée pour expliquer à l'internaute pourquoi une sous-catégorie est plus adaptée qu'une autre à ses besoins. Le contenu n'a donc pas qu'un simple intérêt SEO puisqu'il est utile pour le visiteur, il le rassure. Et un visiteur rassuré aura certainement plus tendance à convertir :-)

Une page "marque"

Page marque Woodbrass

Quelques marques réputées dans le domaine de la musique ont une page dédiée présentant tous leurs produits référencés par Woodbrass. C'est très bien pour cibler le nom de la marque sur Google. Certaines de ces marques ont même un texte de présentation, c'est encore mieux ! Oui mais...

Prenons l'exemple de Sennheiser, marque très connue pour ses micros et ses casques. Comme vous pouvez le voir, un texte présentant la marque trouve sa place en haut de page, bien. Seulement voilà, une petite recherche sur Google nous indique que ce texte est tout simplement du contenu dupliqué. Très dupliqué même, et le contenu dupliqué c'est mal, surtout quand les autres sites qui le proposent sont aussi importants que Rue Du Commerce, Facebook ou Amazon.

Bien sûr, il est possible que les autres sites aient allègrement pompé Woodbrass, mais sachant que le site officiel Sennheiser propose ce contenu, j'en doute fort. Mais même si c'était le cas, Woodbrass a tout de même merdé puisqu'on retrouve ce texte sur plusieurs pages du site lorsqu'on fait des recherches liées à la marque. Si si, c'est pas des blagues. De plus, ces pages sont indexables et indexées.

Ce que j'aurais fait

J'aurais bien sûr commencé par rédiger du contenu unique. Rappelez-vous qu'il y a des spécialistes chez Woodbrass. Chacun d'entre eux aurait pu y aller de son propre avis et de sa propre expertise pour rédiger un petit topo pour chacune des marques (ou il aurait pu donner des directives à un éventuel rédacteur, je vous vois venir d'ici...)

Pour susciter l'intérêt de l'internaute j'aurais également établi, sous une forme ou une autre, une liste des musiciens qui utilisent les produits de cette marque. On le sait, les leaders d'opinion sont très importants dans un acte d'achat, pourquoi ne pas en profiter ?

Autre possibilité à prendre en compte : beaucoup de marques proposent du matériel de communication, particulièrement des vidéos de promotion. Il peut être intéressant de chercher à les intégrer ici.

Attention tout de même à ne pas tomber dans un trop plein : ces pages ne sont que des "hubs" et leur objectif est d'amener l'internaute à cliquer sur un produit, pensez à ne pas perdre de vue cet objectif. Si chacune de ces propositions doit être intégrée, elle doit l'être à la fois discrètement et efficacement ;-)

Une page produit

Page produit Woodbrass

Pour les pages produits on a du bon mais surtout du moins bon, et il faut avouer que c'est dommage pour des pages dont l'objectif est de rapporter de l'argent. Prenons l'exemple de ce magnifique ampli Vox câblé à la main (d'ailleurs, si vous avez un cadeau à faire à un SEO que vous aimez bien, hein :D ). On retrouve entre autre une description du produit, des avis, des produits relatifs, etc. Au final, de bonnes choses.

Seulement, la description est ici aussi dupliquée, et là encore les autres sites proposant la même description ne sont pas des petits joueurs. Autre problème : il s'agit certainement des descriptions proposées par le constructeur. En quoi est-ce un problème ? Et bien tous les constructeurs ne rédigent pas leurs descriptions en suivant la même trame, une information présentée par une marque ne sera peut-être pas présentée par une autre, ou pas de la même façon. Résultat : impossible de comparer les produits.

Si on regarde d'un peu plus près les images, extrêmement importantes pour un e-commerce, on se rend compte qu'on peut zoomer sur celles-ci. C'est bien, mais la qualité n'est pas toujours au rendez-vous.

Comme pour la page d'accueil, on retrouve énormément de liens pas forcément utiles mais surtout qui peuvent avoir l'effet de détourner l'internaute de l'objectif initial : le faire cliquer sur le bouton "acheter".

Ce que j'aurais fait

Évidemment, j'aurais commencé par rédiger des descriptions uniques mais surtout sur le même format pour les produits de mêmes types. Essayez-donc de comparer l'ampli que je vous ai présenté ci-dessus avec celui-ci, qui joue pourtant dans la même catégorie.

Ici encore, il aurait pu être intéressant de mettre à contribution les conseillers pour parler plus personnellement du produit : la plupart des produits sont disponibles en magasin et peuvent donc être essayés, pourquoi ne pas en profiter ? Rien n'oblige à rédiger un roman, quelques lignes sous forme de "l'avis du spécialiste" peuvent faire l'affaire.

Idée supplémentaire : Woodbrass possède tout le matériel nécessaire à l'enregistrement d'instruments, pourquoi ne pas en profiter et proposer aux utilisateurs un aperçu des sonorités des produits ? Comme vous vous en doutez, le son est primordial lorsqu'on achète un instrument de musique, la possibilité de faire connaitre aux internautes les capacités du produit est donc un plus non négligeable.

Revenons sur les images. Comme précisé auparavant, beaucoup de produits sont disponibles en magasin. Une bonne idée serait donc de (faire) réaliser ses propres photos en tenant compte de l'intérêt des visiteurs, plutôt que de proposer les photos constructeurs. Par exemple lorsque je me renseigne à propos d'un ampli, j'aime avoir un aperçu du panneau de commandes (tous les boutons de réglage). C'est bête, mais je ne peux le voir sur aucun des deux amplis que je vous ai présentés.

Ces trois recommandations - l'avis du spécialiste, l'exemple sonore et les images sous toutes les coutures - permettent une réelle mise en situation du produit et donc de pallier le problème principal de l'e-commerce : le fait de ne pas pouvoir toucher, essayer et observer le produit.

Les à-côtés

Woodbrass TV

Je vais prendre ici l'exemple de la Woodbrass TV. Le concept est parfait et rejoint en partie un de mes conseils évoqué plus haut : certains produits sont mis en situation. Mais il est possible d'améliorer cette section.

Tout d'abord, toutes les vidéos sont sur la même URL, il est donc impossible de partager une vidéo en particulier ou de faire un lien vers une vidéo précise. Ça enlève énormément de possibilités et c'est bien dommage. Ensuite, quasiment aucun contenu n'est lisible pour Google. Là encore, une description, même sommaire, de la vidéo pourrait être un beau coup de fouet pour cette page. Enfin, pourquoi ne pas laisser l'internaute s'exprimer en commentant les vidéos ? C'est à la fois du contenu pour la page mais aussi des retours éventuels sur leurs attentes ;-)

Conclusion

Woodbrass n'a probablement que peu de soucis à se faire actuellement puisque le site jouit de son statut de leader en France et dispose d'une notoriété extrêmement importante. Cependant, on voit que le SEO (et pas seulement le contenu) n'est pas la priorité - même si j'ai bien l'impression qu'ils sont en train de travailler là-dessus - et c'est peut-être dommage, le site aurait sûrement énormément à y gagner.

Je sais également que la mise en place de tous ces conseils est restreinte, par des contraintes techniques mais surtout budgétaire : tout ceci coûte cher. Simplement, il faut tout de même bien faire la différence entre coût et investissement. Ce dernier implique un retour et si ce retour n'est pas négligeable, alors il faut foncer !

Je ne vous cache pas que cet article a été compliqué à rédiger : j'ai essayé de rester le plus synthétique possible, sans trop partir sur les effets collatéraux, souvent bénéfiques, que peuvent avoir certaines modifications que je conseille.

J'espère surtout que je ne vous ai pas perdu en cours de route et que l'article vous aura donné quelques idées ;-)

Catégorie Référencement | Thématique .

41 réponses à Du contenu pour un site e-commerce

  1. Mathilde says:

    Le contenu est très important pour un site, même s’il s’agit d’un site e-commerce. Je dirais plutôt « surtout ». Des pages internes statiques pour donner des conseils, une description unique pour les catégories ou les produits, c’est l’idéal. Cela prend du temps mais il ne faut pas regarder cela. Si c’est long à mettre en place mais que le référencement prend vite, après c’est tout bénéf’ ^^
    Bref tout à fait d’accord avec tous tes dires ;)

  2. Arnaud says:

    Faudrait leur envoyer la copie, tu devras décrocher un contrat chez eux je pense :) En tout cas, bonne réflexion, on est du même avis. Ce que j’aime bien faire sur les sites e-commerce, c’est créer ce que j’appelle des « mini-page d’accueil » qui permettent d’accueillir l’internaute Google lorsqu’il tape des requêtes concurrentielles (comme la marque du piano par exemple). Cela revient à une page catégorie, mais disons que c’est une page améliorée, avec pleins d’infos relatives à la marque.

  3. Romain says:

    Hello,

    Bien vu l’article ! Je trouve l’idée des « Cas pratiques » plutôt bonne !
    Ça change, ça met en situation et ça permet de voir que même sur un gros site comme Woodbrass, qu’il y a aussi énormément de points à améliorer et comme dit… tu as regarder que le contenu ;)

    ps : les amplis ils déboitent ;)

    Tchao !

  4. Johanna says:

    Article fleuve effectivement, ça c’est du contenu pour un blog ;)

    Woodbrass a une marge de progression pour tout un ensemble d’optimisations : ergonomie, rédactionnel, onsite… mais c’est un site avec un profil naturel… c’est bien là l’essentiel pour ce poids lourd sur son marché.

  5. Très belle mise en situation du site Woodbrass. Vu ton attrait pour le site, je pense qu’on y aura encore droit !

    Pour travailler un peu dans le secteur, je te confirme que la duplication se fait très souvent en amont (catalogue fournisseur) mais que le duplicate se retrouve aussi par la suite sur des copiés collés via le site client.

    Comme quoi, le serpent continue de se mordre la queue … :(

  6. Gurvann says:

    Salut Sylvain,

    Je trouve que les sites e-commerce sont les plus intéressants à travailler. Il y a souvent beaucoup de travail, mais c’est sur ces sites qu’on apprend le mieux. D’ailleurs, cet article reprend beaucoup de choses intéressantes !

    Même constat que Seomuscle chez AxeNet, le contenu est primordial pour se différencier. S’il y a une recommandation à faire, c’est bien celle-là. Dans ce cas, Woodbrass n’a pas forcément besoin de « s’embêter » vu leur notoriété dans le secteur, mais bon, on sait qu’ils pourraient tout exploser s’ils bossaient un peu leur SEO…

    Ils devraient venir faire un petit tour par ici pour constater leurs soucis ;)

  7. Eric says:

    Hello Sylvain, très bon audit du site. Je suis 100% d’accord avec toi concernant l’ajout d’un page d’un page produit et d’un page marque. C’est vraiment étonnant que les propriétaires du site n’y aient pas pensé, dommage…

    Je trouve que ces deux pages sont même limites évidentes à mettre en place. Le contenu est extrêmement simple à produire ou à trouver ;) Ensuite un peu de remaniement et hop on a quelques pages bien pertinentes sur le sujet.

    En outre, je ne suis pas expert, mais si je ne m’abuse, il me semble que la homepage ne contient aucune redirection 301 et que 4 sites co-existent avec le même contenu :
    - http://woodbrass.com/
    - http://woodbrass.com/index.php
    - http://www.woodbrass.com/
    - http://www.woodbrass.com/index.php

    Tu me confirmes Sylvain ou bien je me suis trompé? Si j’ai raison, le site s’expose à une très grosse quantité de DC ! Et je n’ai pas trouvé de « canonical » non plus…

  8. Julie says:

    Effectivement, le contenu dupliqué sur les pages marques c’est très moyen. Dommage car l’idée est là…
    Sinon très bon article, très intéressant ! Un lexique ou des pages conseils peuvent aussi être intéressant si le contenu est de qualité.

  9. karyn says:

    Quel bel exemple ! un très bon article qui présente le site Woodbrass. Je viens de découvrir ce site . il est bien évident que beaucoup des boutiques font du copier/coller pour les descriptions des leurs produits et c’est quasiment impossible de trouver une boutique qui rédige ces propres descriptions car la rédaction personnelle apporte un réel plus pour le site.

  10. Raucaz says:

    Bonjour Sylvain,

    Effectivement pour donner du caractère au site et donc une originalité irréprochable, la mise en situation du contenu est la priorité à faire clignoter sur son écran et dans sa tête.
    Fini le duplicate content et bonjour à de nouveaux lecteurs curieux grâce à une
    mise en situation de photos personnalisées bien balisées et bien sûr de textes « vécus » et bien léchés.
    D’autant que dans ce cas, l’univers « Woodbrass » est vraiment l’occasion rêvée pour se lâcher au niveau du style de conseillers-rédacteurs qui seraient un peu plus rock’n roll que des notices de constructeurs…

  11. Mikie says:

    Très bien le cas pratique et les conseils persos, ça éclaircit tout de suite la problématique! =) Pour ce site, c’est vraiment dommage que le contenu soit un peu pauvre, car il semblerait qu’il y ait vraiment des solutions pour mettre en place quelque chose d’efficace aussi bien pour le lecteur que pour Google!

  12. Le Juge says:

    Pas mal de bons conseils – je suis pas tout a fait d’accord avec tout mais bon dasnles grande lignes on est sur le meme front – apres c’est sur des details qu’on a des visiions légerement différentes.

    Sinon je ne sais pas si Woodbrass etait un bon exemple – car oui on voit qu’ils jouissent de leur statut de leader sans vraiment se préoccuper de leur SEO (quoi que sait on jamais si ca se trouve l’équipe inhouse galere pour faire quoi que ce soit – pas forcément evident tout ca)

  13. Mathias says:

    Très bonne analyse. Effectivement à part, à la rigueur, le title des pages produits les autres cat et sous cat sont tous à revoir.
    Et leur filtre marque dans la sidebar de gauche et loin d’être optimisé.
    Toutefois j’aime bien ce site ;-)

  14. Emilie says:

    Merci pour cet article,
    le contenu est en effet très important, d’autant plus pour un site e-commerce BtoB.
    Après, et ça c’est une autre histoire, il s’agit d’adapter le discours à la cible, un contenu de qualité, innovant et technique mais compréhensif, ce qui est moins évident.
    Mais le travail en vaut la peine ;-)

  15. Malorie says:

    Bonjour,

    Excellente analyse je trouve en plus sur un site aussi gros! Ton post redonne toute sa place au contenu qui très souvent est négligé, peu pertinent ou très banal. S’accorder du temps pour faire des descriptions pratiques et utiles à l’internaute est la garantie d’être bien référencé et de générer du trafic même si les photos peuvent parler d’elles-mêmes.

  16. magasin musique Lyon says:

    Effectivement c’est la un très bon article super clair et synthétique.
    Je pense que si j’avais du faire le réf de ce site de musique j’aurais grandement fait la même chose que toi.

    Donc pour ma part c’est un grand +1 pour ton article qui en plus explique de nombreux fondamentaux.

  17. Isa says:

    super ce cours accéléré de SEO ! e-commerce ou non, c ‘est le contenu qui fait qu’un site soit attrayant ou pas ! c’est complet et très instructif

  18. Camille says:

    Article très intéressant ! Je ne connaissais pas WoodBrass et je trouve que sur une thématique aussi sympa et engageante, il est dommage qu’il n’est pas mis en place un blog (il ne semble pas en avoir vu en allant sur le site).
    Sinon, oui le duplicate content, dommage mais pour autant pas si rare :(

  19. bellejennyseo says:

    Salut,

    Génial l’article, si seulement tout le monde pouvait écrire des choses si intéressantes le web contiendrait moins de m….

    Jenny.

  20. lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    L’étude de cas est très intéressante. Il ne faut surtout pas que l’obsession de placer du contenu nuise à la qualité de chaque argumentaire de vente (fiche produit) visant à convaincre le client potentiel de passer à l’acte d’achat en ligne.

  21. Arnaud says:

    De toute façon je pense pas que Google se dise vu que c’est un site e-commerce, on ne va pas trop s’attarder sur le contenu.
    Après je pense qu’il peut-être intéressant aussi de rédiger des dossiers techniques par rapport au produit.

    Bon article.

  22. Céline Dubois says:

    Bonjour,
    Merci pour ce très bon article de qualité !
    Pour des webdesigners comme moi, s’essayant au SEO (donc novice en la matière), il donne un bon éclairage sur ce qu’il faut faire ou pas pour soigner son contenu ! Surtout pour un site e-commerce.

    Je vais voir d’un autre œil maintenant la gestion de mes contenus !

  23. Théodora says:

    Effectivement, le contenu est roi dans le monde de SEO. J’applaudis cet article. Je ne pense pas qu’il est difficile de créer du contenu pour un site de e-commerce. Tout d’abord, un e-commerce vend des produits spécifiques, et rien que de décrire les produits, leurs spécifications, etc., ça en fait un paquet. En disant cela, bien entendu, je ne vise pas ces sites qui mettent uniquement quelques mots pour décrire leurs produits. D’ailleurs, qu’est-ce qui empêche en plus un site d’e-commerce d’avoir un blog incorporé ?

  24. Baptiste says:

    Pour une fois qu’on peut avoir une étude de cas avec des URL, ça change.

    La stratégie de contenu unique pour chaque produit est pertinente pour des magasins qui n’ont pas une quantité de produit hallucinantes, ni un turnover de produits constants. D’autres stratégies sont possibles pour prendre le dessus sur ses concurrents, notamment en retravaillant le contenu fourni par le constructeur.

    Par contre, les textes uniques pour présenter des marques importantes est juste indispensable, au minimum pour avoir quelques uniques et crédibles aux yeux de Google ! Le travail est beaucoup plus réduit que pour les produits, pourquoi se priver :)

  25. Jonathan says:

    Bonjour,

    Moi qui suis en pleine recherche d’informations pour effectuer un bon référencement d’un site E-commerce, cet article est du pain béni, merci !!

    Là où je sens que ça va être un peu plus dur, c’est dans la description uniques des descriptions produits (pour mon cas). Il faut effectivement éviter le duplicate, tout en restant propre et clair pour l’internaute. Pas une mince affaire !

  26. Bruno says:

    Très bonne étude de cas ! Comme quoi il reste encore pas mal de gros sites qui ne sont pas du tout optimisés SEO. Dommage car l’univers de la musique permet de placer du contenu intéressant !

  27. fabien says:

    Pour une foi que je vois une étude un peu plus poussé en SEO sur un blog alors je vous dis un grand bravo je vais même l’imprimer pour bien le relire et apprendre encore des choses un Grand Merci je met votre blog dans mes favoris.

  28. Smith says:

    Salut,

    J’aurais ajouté les points suivant :
    - ajouter des liens vers des pages profondes (catégories importantes) à partir de l’accueil
    - essayez d’améliorer le maillage des catégories en faisant quelques liens d’une catégories x à une catégorie y.

    Sinon dans l’ensemble, c’est du bon boulot ;)

  29. assurance chien says:

    l’article ressemble plutot à un cas pratique sur l’optimisation, mais pas sur le contenu, même s’ils sont liés, le probméme majuer avec ce site, ce sont ses liens, qui l’envahisse

  30. Je gardais cette article de côté pour le lire tranquillement. J’aime ce genre d’article concret qui point les éléments qui ne vont pas et surtout en proposant des solutions concrètes.
    Les cas pratiques sont très enrichissant. C’est bien beau la théorie, mais malheureusement on retrouve trop peu de pratique et d’exemples sur les blogs SEO alors que c’est le plus enrichissant.

    D’ailleurs j’aurais bien aimé avoir l’avis du juge sur les points sur lesquels il n’est pas d’accord. C’est en confrontant ses idées qu’on apprend.

    PS : Tu ne veux pas rajouter les avatar ? J’aime voir les avatars que je connais, je me repère comme ça pour lire les commentaires quand il y en a beaucoup car je ne les lis pas tous ^^

  31. Violaine says:

    je dirai plus que c’est primordial d’avoir un contenu de qualité lorsque l’on se charge d’un site web! Pour le reste, les conseils de cet article sont plus que suffisants pour booster un site ! (je vais moi-même me mettre à les étudier, lol)

  32. sandrine says:

    Une étude de cas est toujours plus parlante pour que l’on puisse se rendre compte des optimisations nécessaires à nos sites. C’est réellement la preuve par l’exemple. Il est facile d’asséner à tout bout de champ que le contenu est roi encore faut-il savoir quel contenu et comment le rendre le plus agréable possible pour l’internaute autant qu’efficace pour le référencement!

  33. Richard says:

    Merci pour cette analyse. C’est intéressant de voir quels aspects sont étudiés en priorité. Ca donne une petite indication sur les optimisations de son SEO à mettre sur le haut de la pile.

  34. Marie-Eve says:

    « Le contenu n’a donc pas qu’un simple intérêt SEO puisqu’il est utile pour le visiteur » : ouf !! :)
    Si tu ne l’avais pas dit, il aurait clairement manqué quelque chose dans ton article.

    Sinon bravo pour ton étude de cas, c’est intéressant.

  35. elise says:

    Cette réflexion sur le site Woodbrass est intéressante car c’est ce que l’on retrouve fréquemment sur les sites ecommerce, la duplication des descriptions sur les fiches produits sont majeures. Le vendeurs reprennent celle du constructeur, une description personnalisée et stylisée attirait d’avantage d’acheteurs.

  36. Guillaume says:

    Perso j’aurai aussi rajouté des avis (Commentaires) sur les produits histoire d’avoir du contenu unique et éviter la peur de se faire dupliquer par des comparateurs qui sont supers nuisibles :)

  37. Florian says:

    J’ai trouvé cette réflexion très intéressante et approfondie. J’en ai lu la majeure partie et il est vrai que certains points seraient à revoir sur ce site. Merci pour cet article, je le partage ! ;)

  38. Charles says:

    Bonjour

    Ton articles est très juste je ne compte même plus le nombre de e-commerce qui font un copié collé de ce que leur envoie les fournisseurs, pire encore pour les pages produits nombreux sont ceux qui font de la récup chez wikipédia.

  39. Call center says:

    Les e-commerçants ont trop souvent tendance à négliger le contenu texte, erreur à ne pas commettre

  40. Charles says:

    Hello,

    Merci pour cet article plein de bons conseils!
    Pour les site de e-commerce, il est important de bien décrire les produits.

    La rédaction de fiches techniques peut être très long si on a de nombreux produits.
    Il existe des outils te permettant de télécharger un catalogue de fiches produits et de les intégrer de façon automatique aux site de vente en ligne. Cela représente un gain de temps ÉNORME, cela peut être utile pour organiser son catalogue ainsi que pour le référencement et n’empêche en rien la personnalisation.
    Le temps dégagé par ces outils peut être utilisé pour améliorer son référencement.

    Les fichies contiennent par exemple: photo, vidéos, textes marketing, caractéristiques, pdf/multimédia, cross/up selling, commentaires d’experts…

    Par exemple, vous pouvez essayer : icecat.nl/fr/
    Ils ont un catalogue gratuit de 700,000 fiches en 35 langues

  41. Herve says:

    Je trouve aussi qu’il y a encore trop peu de sites e-commerce disposant d’un blog. Pourtant un tel outil permettra de ramener des contacts qualifiés dans la mesure où les publications démontrent une réelle expertise ! À la clé : des backlinks, du guest blogging et tout le reste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.