Sébastien Monnier nous parle du SMX

Un micro au SMXPour la dernière interview avant le lancement du SMX qui se fera dans deux jours, jeudi 7 juin, j'accueille Sébastien Monnier, fondateur de Woptimo et ancien Googler. Sébastien tiendra une conférence à propos des pénalités Google lors du SMX.

Je profite de l'occasion pour glaner quelques infos sur sa présentation ainsi que sur son travail en tant que membre de l'équipe de Qualité de recherche chez Google. Et oui, on ne se refait pas !

Bonjour Sébastien, peux-tu présenter ton parcours pour les lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

J’ai un parcours un peu particulier. J’ai commencé ma carrière en tant que chercheur en linguistique informatique à l’université de Caen. Puis, après une parenthèse, en tant que professeur de français (!!) dans l’Education Nationale, je suis parti à Dublin où j’ai été embauché chez Google dans l’équipe de Qualité de recherche : une équipe super sympa et internationale où nous avions accès à des infos assez intéressantes.

Notre principale mission était de pénaliser les sites qui ne respectaient pas les guidelines de Google. Il est bien possible que j’ai moi-même pénalisé certains lecteurs de ce blog, mais bon, c’est le jeu du chat et de la souris ;) Et moi, j’étais le chat... En 2009, je suis rentré en France pour des raisons personnelles, et j’ai vite rejoint 1ère Position en tant que directeur de l’agence parisienne. Fin 2010, j’ai décidé de voler de mes propres ailes et de créer ma propre agence de SEO : Woptimo spécialisé dans le référencement (et notamment le linking), le Web Analytics et l’ergonomie. Fin 2011, avec 5 autres anciens Googlers devenus SEO, nous avons créé la Search Quality Alliance, une association qui a pour but de promouvoir les bonnes pratiques du SEO en évitant la langue de bois...

Tu seras intervenant au SMX Paris, tu nous parleras de ce qu’il faut faire pour sortir des pénalités Google, tu peux nous en dire un peu plus ?

Oui, tout à fait. Depuis plusieurs mois, Google multiplie les initiatives pour améliorer ses résultats. Il a non seulement amélioré sa chasse au spam grâce à des algorithmes et à des process rapides et pertinents de la Search Quality Team, mais il a aussi lancé Google Panda, qui ne vise pas directement le spam en tant que tel, mais cherche à freiner les sites qui, pour lui, ne représente pas une bonne expérience utilisateur, même s’ils respectent les guidelines de Google.

Pour sortir des pénalités, il faut déjà avoir conscience de quel type de pénalité nous souffrons : pénalité manuelle ou automatique.

Selon toi, quelles-sont les conférences à ne surtout pas manquer au SMX ?

Difficile à dire avant d’aller à la conférence. J’ai envie de répondre un peu à côté, en fait. En même temps que le SMX est organisée la conférence e-Metrics. C’est extrêmement intéressant d’avoir les deux conférences dans un seul endroit. L’avenir du SEO est, selon moi, assez proche du Web Analytics. Des données comme la qualité d’une structure de linking, la qualité rédactionnelle d’un contenu, la performance d’une bannière … sont à la frontière entre ces deux matières.

Évidemment je ne peux pas éviter le sujet Google, tu as fait partie de l’équipe de search quality à Dublin, connais-tu des petits secrets que tu ne peux dévoiler ?

Des petits secrets, j’en ai pas mal, en effet...  Je peux pas vraiment les dévoiler, mais je peux tordre le cou à quelques idées reçues, notamment celle-ci : Oui, les spam reports sont bien reçus, tout comme les demandes de réexamen. Et ils sont traités avec sérieux. Que le site soit un site important ou un petit site, les critères sont les mêmes et je me souviens de débat enflammé pour savoir si un site respectait ou non les guidelines même s’il ne faisait que quelques dizaines de visites par jour ! Le webmaster ne se doutait sans doute pas que plusieurs Googlers étaient en train d’explorer son petit site sous tous les angles... Cela peut paraître étonnant, mais c’est tout à fait logique car il y a des guidelines très précises en interne chez Google pour diminuer au maximum la liberté d’interprétation, ce genre de débat permettait d’établir une jurisprudence sur tel ou tel point. Google veut s’assurer que tous les sites soient traités de la même manière.

Plus concrètement, de quoi était constitué ton quotidien chez Google ?

La journée commençait par un passage à la cafétéria pour un bon petit déjeuner, avec des croissants croustillants, un luxe en Irlande ! Ensuite, le travail sérieux commençait : regarder des sites web et effectuer des investigations pour comprendre quelle stratégie SEO a été mise place grâce aux outils que nous avions à notre disposition. Une fois cette stratégie comprise, je vérifie qu’elle correspond ou non aux guidelines de Google et, si ce n’est pas le cas, j’étudie comment traiter le problème de la manière la plus efficace possible. En quelques minutes, il est ainsi possible de mettre totalement par terre tout un réseau de sites spammeux. Sinon, la journée était aussi entrecoupée de réunions sur différents thèmes : communication, réunion entre équipe, projets spécifiques et bien sûr vidéoconférence avec l’équipe webspam de Matt Cutts...

Et d’ailleurs, vous savez quoi ? Google recrute encore...

Pour terminer, as-tu un conseil à donner à tous ceux qui veulent se lancer dans le référencement web ?

Oui, être curieux. Être référenceur, c’est se tenir au courant de ce qui se passe non seulement dans le petit monde du SEO, mais aussi dans l’Analytics, l’Adwords, le marketing off line, le design, la technique... Le plus dur est de trier l’information. Le mieux est de faire jouer son bon sens, car il ne faut pas croire tout ce qu’on dit.

La curiosité, ça aide aussi pour trouver de nouveaux contenus, de nouvelles approches, de nouveaux backlinks avec des approches originales de partenariats par exemple... Être référenceur, c’est aussi savoir mettre en relation les sites comme les humains.

Merci beaucoup à toi Sébastien d'avoir accepté de répondre à mes questions, en espérant te croiser lors du SMX ! Maintenant je laisse la parole aux lecteurs qui vont sûrement te demander tout tes petits secrets, en espérant qu'ils arrivent à te faire craquer :twisted:

Les autres interviews d'intervenants au SMX :
Daniel Roch
Sylvain Richard
Virginie Clève
François Sutter 

Catégorie Ils ont commencé un jour, Référencement | Thématique .

18 réponses à Sébastien Monnier nous parle du SMX

  1. Rémi says:

    Merci pour cette dernière interview, la série de questions/réponses sur Noviseo aura été très instructive !

    J’aime ce conseil tout simple de faire jouer son bon sens, voire même son sens moral je pense. Et il est intéressant de savoir que les spam reports sont lus chez Google !

  2. Alban says:

    Merci pour à l’interviewé et l’intervieweur, j’ai un peu de mal à croire que les googlers se réunissent à plusieurs pour parler d’un site qui fait 10 VU/jour, avec l’analyse et tout…
    Mais bon si il le dit, c’est que ça doit être vrai :)

  3. Valentin says:

    Parler de croissants croustillants de bon matin, c’est assez méchant (surtout quand on a pas mangé).
    Merci pour cette dernière interview Sylvain, ça donne envie d’aller au SMX pour glaner quelques infos qu’on ne peut pas écrire ;)

  4. valerie says:

    Du beau monde au SMX. Une interview qui met l’eau à la bouche, c’est sur.

  5. nelly says:

    Très bon interview de mr Monnier :)
    Et il a tout à fait raison de mettre en avant qu’un bon référenceur se doit d’être curieux, c’est un métier qui évolue tellement vite qu’on peut vite être dépassé, d’où l’importance de site comme celui-ci :)

  6. On ne pouvait pas s’attendre à ce qu’il nous livre toutes ses recettes mais cette interview nous rend le grand-méchant de Google un peu plus humain …Et puis on est rassurés, google traite tous les sites de la même manière !

  7. J’ai tendance à oublier un peu qu’il y a des humains qui se cachent derrière Google. Panda, pingouin … Des animaux qui ont l’air bien mignons mais qui frappent fort !

  8. lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    C’est toujours très instructif d’obtenir des retours d’expériences SEO provenant d’intervenants chevronnés. J’aime beaucoup la conclusion notamment ce passage « Être référenceur, c’est se tenir au courant de ce qui se passe non seulement dans le petit monde du SEO, mais aussi dans l’Analytics, l’Adwords, le marketing off line, le design, la technique ».

    L’ensemble de ces compétences aboutiront à un site Internet performant et rentable.

    amicalement

  9. Aurélien B says:

    Interview très intéressante, même si il n’y a pas de véritable scoop croustillant. Pour rebondir sur les débats internes autour d’un site faisant 10 VU/jours, doit-on en déduire que la quality team a un regard sur les stats google analytics, ou ce chiffre est juste avancé pour illustrer l’exemple ?

  10. Kelly says:

    Un excellent interview avec les questions essentielles. Je pense que Sebastien sera très qualifié pour confronter Google face à certaines de ces réalités en ce qui concerne de ces mises à jour. Donc, j’attends avec impatience déjà de voir le bilan du SMX. En passant, merci pour les conseils sur le référencement, c’est pas évident quand on débute.

  11. Marie says:

    Bonjour Sylvain,

    Merci pour cet interview qui saura satisfaire les plus curieux d’entre nous !

    J’ai particulièrement été étonnée du fait que plusieurs équipes pouvaient scruter un site avec un très faible taux de visites, moi qui pensait que ceux -ci étaient épargnés tant que l’activité n’était pas démesurée !

    Merci du partage en tout cas !

    Marie

  12. alice says:

    Interview pertinente, et j’ai vraiment aimé le conseil qu’il donne aux référenceurs ou futurs référenceurs. Oui il faut être curieux, avoir le goût de la documentation et de la découverte si l’on souhaite vraiment réussir un netlinking car comme j’ai l’habitude de le dire le SEO est un monde en perpétuel changement.

  13. Linda says:

    Bonjour,
    Interview très intéressante de Sébastien, je pense qu’aller le voir au SMX pour les chanceux sera vraiment passionnant. Sympa aussi qu’il nous ait raconté un peu comment ça se passe dans l’envers du décors de google. J’aurais bien aimé qu’il en dise plus sur l’histoire des pénalités manuelles ou automatiques…mais bon une prochaine fois peut-être.

  14. Arnaud says:

    Interview très pertinente de Mr Monnier.
    Je pense que ce Smx va s’avérer assez prometteur, surtout après Pingouin.
    Hâte de voir le bilan de chacun ensuite :)

  15. Aurelie says:

    super interview ! Il a raison être au courant c’est la clés des bon SEO ! Vu la vitesse d’évolution c’est mieux ! :)

  16. merci pour cet interview on arrive à se mettre un peu dans la peau de Google et savoir ce qu’il veut au juste. ça permet d’avoir une meilleure visibilité en tout cas.

  17. gilbert says:

    Merci pour l’interview, pouvez vous préciser lorsque google sanctionne un site est-ce qu’il le fait manuellement ou automatiquement?

  18. Jean-Luc says:

     »regarder des sites web et effectuer des investigations pour comprendre quelle stratégie SEO a été mise place »
    Wow, je pensais que Google c’etait juste un algorithme bete et mechant, en fait des equipes etudient les sites web et etablissent leur profil Seo?!!!
    Ca me fait penser aux controleurs de bus, qui connaissent toutes les bonnes excuses par coeur…
    Bref mieux vaut rester tres white hat si je comprends bien.

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.