Plus de contenu pour plus de trafic – Compte rendu SMX

SMX ParisAprès deux super journées au SMX de Paris et après vous avoir mis l'eau à la bouche depuis quelques temps avec les interviews de certains intervenants, il paraissait normal que je vous en fasse un peu profiter ici ! Jusqu'à dimanche prochain, vous trouverez donc chaque jour un compte rendu des conférences auxquelles j'ai pu assister.

Je commence donc avec la première présentation vue, celle de Sacha Vigna de Vente Unique et Sylvain Richard de l'agence web Axe Net à propos du contenu pour générer du trafic.

Le compte rendu de la conférence

Google aime le contenu, mais quel contenu va-t-il aimer ?

  • Du contenu textuel
  • Du contenu populaire
  • Du contenu partagé
  • Du contenu cliqué

Il faut donc produiredu contenu pour être visible.

Aujourd’hui pour les gros, grâce à la notoriété la vie est belle, par contre les petits doivent être créatifs et réactifs.

I – Contenu textuel

Google est aujourd’hui capable de comprendre la thématique d’une page.

Il fait confiance au contenu textuel (title, textes, alt d’une image, etc.), peut-être même trop. Sylvain nous prend l’exemple de son test avec l’image d’Adriana Karembeu qui ressort sur la requête « pizza aux anchois » car le contenu textuel de la page a été optimisé de manière à faire croire à Google qu’il s’agit bien d’une image de pizza aux anchois.

II – Contenu populaire

Il faut rédiger pour être linké. Les infographies sont quelque chose qui marchent très bien. Pour être en accord avec le point précédent, il faut bien sûr penser à l’intégrer dans un environnement textuel.

III – Contenu partagé

Google accorde une certaine confiance à Twitter qui est une véritable caution humaine, du moins pour l’instant.

Le tiercé gagnant est bien sûr constitué d’une page avec du texte, qui bénéficie de liens et qui est partagée. Sylvain Richard nous montre l’exemple de deux infographies réalisées par AxeNet qui apparaissent automatiquement dans les sitelinks du site de l’agence.

IV – Contenu cliqué

Google est en mesure de tout tracker, il a plusieurs outils pour ça :

  • La Toolbar
  • Les comptes Google connectés
  • Le navigateur Chrome
  • Analytics qui est installé sur beaucoup de sites web
  • L’analyse de la SERP

Il semblerait donc que les clics favorisent le positionnement, notamment si le temps passé sur le site et le nombre de pages vues sont élevés.

L’exemple d’un site qui cumule ces quatre points ? Wikipédia. Son avantage est qu’il propose du contenu informatif et Google adore ça.

Concernant l’organisation du contenu d’un site, il faut penser à l’organiser en sillot, du plus générique vers le plus précis. L’arborescence doit être travaillée dans ce sens.

Le maillage interne doit-être organisé de façon à ce que les pages plus profondes (et donc plus précises) donnent du jus aux catégories supérieures (plus génériques et donc plus difficiles à positionner). Le jus doit donc être transmis verticalement comme expliqué ici, mais pas seulement ;-)

Où placer le contenu externe ?

Il faut également créer du contenu qui ne sera pas publié sur le site mais ailleurs, c’est celui-ci qui servira de base pour placer des liens. Les préconisations sont les mêmes que pour le contenu internes, mais où faut-il placer ce contenu ?

  • Sur un support dont la thématique est proche de notre site
  • Sur un support populaire
  • Sur un support dont la capacité de clic (et donc de trafic) est forte.

Il semblerait que dès demain Sylvain proposera ses slides sur son blog, ça fera toujours plus de précisions !

Merci à Sylvain Richard (http://www.axe-net.fr) et Sacha Vigna (http://www.vente-unique.com/)

Catégorie Référencement | Thématique .

14 réponses à Plus de contenu pour plus de trafic – Compte rendu SMX

  1. baxxx says:

    Je partage l’idée que la frontière entre optimisation et sur-optimisation se situe sur le clic :-)

  2. Merci pour ce résumé. Au moins je pourrais avoir un peu l’impression d’y avoir assisté xD

    Tu comptes faire un grand résumé pour toutes les conferences auxquelles tu as assisté ?

  3. Fnor says:

    Cela semble logique…

    Mais une petite vidéo, ne peut pas faire de mal. Même si un article vidéo est difficile à ranker, rajouter le résumé du contenu doit bien aider…
    Et on a deux avantages : un nouveau résultat qui peut bien se positionner dans google, et une nouvelle plateforme pour capter les visiteurs curieux.

  4. loran750 says:

    Ah ! C’est une bonne nouvelle. Plusieurs comptes rendus, par sujet.
    Excellent retour de ta part concernant le trafic; ce qui semble évident c’est le changement d’attitude de Google. Avec tous ses indicateurs, sondes et traceurs, il veut de la qualité. Tu l’as synthétisé en « Il faut rédiger pour être linké ». Logique, mais plus coûteux qu’avant si tout le contenu doit être rédigé dans cette optique là.

    N’oublie pas de me notifier pour que je intègre tes articles suivants à ma liste des CR du SMX.

  5. christian says:

    Merci pour synthèse.

    Cela confirme ce que je pensais. GG utilise de nombreux critères pour juger si le site est apprécié par les internautes, en donnant de plus en plus d’importance aux liens humains.

    Les grosses boîtes seront privilégiées, car elles ont plus de moyens pour créer du contenu en quantité et en qualité, et surtout elles ont déjà les clients.

    Bon courage.

  6. lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    Les travaux sur la notoriété du domaine, sur la création de contenus mais aussi sur les mises à jours (rajouts de contenus) des articles anciens ou autres deviennent des axes essentiels à la réussite de projets SEO.

    amicalement

  7. buzz people says:

    J’adore cet article. On dirait que j’ai été présent. Super!
    La nouvelle démarche de Google me plait beaucoup. Comme çà, la sur-optimisation robotique va mourir.

    Et je dirai, avoir fait la remarque sur mon blog. Je reçois du trafic alors que je n’ai même pas fait de référencement. Je ne fais qu’écrire mes articles. C’est fini. Tout reste naturel et je gagne du trafic.

  8. Remi says:

    Sympa le test sur la pizza aux anchois ( pour ceux qui ne le connaissaient pas : http://www.baume-referencement.com/pizza-aux-anchois/ ).

    L’obligation de toujours produire du contenu frais est un sacré challenge pour certaines thématiques, il n’y a guère que wikipedia qui peut se permettre de se reposer sur sa notoriété.

  9. Gaëtan says:

    Du contenu récent et de qualité : Google ouvre une voie royale aux experts de chaque domaine. L’avenir appartient aux personnes faisant autorité dans leur domaine.

  10. Julien says:

    Moi ce qui m’embête le plus c’est que Google se sert des données Google Analytics pour le positionnement… en tout c’est ce que je ressens dernièrement et c’est bien dommage car cela va pousser les gens à passer à une autre solution d’Analytics comme Piwik ou autre.

  11. Marie says:

    Bonjour Sylvain,

    Tout à fait d’accord avec toi sur l’ensemble des points ! Voilà un compte-rendu encore une fois clair et complet !

    J’ajouterais que linker ce contenu sur Google plus est en ce moment très très intéressant, puisqu’avec le badge d’auteur, on peut référencer ses posts sur notre page google (qui d’ailleurs dispose d’un montant de backlinks et d’ancres personnalisables très intéressant !

    A vos posts donc !

    Merci pour cet article :p

    Marie

  12. Valentin says:

    Merci Sylvain pour tout ça !
    Je vais m’y mettre dès maintenant !

  13. Audrey says:

    Bonjour Sylvain,

    en effet, la création de contenu est un domaine à investir avec le plus grand sérieux afin d’assurer un surcroît de trafic bien juteux vers son site.
    Je dirais même plus, dans le cas d’une eboutique, c’est un moyen stratégique de s’imposer dans l’esprit de l’internaute comme un prestataire de qualité qui maîtrise son sujet, et de se singulariser en donnant une identité à l’ecommerçant, chose devenue difficile en ces temps où pullulent tous types de sites plus ou moins recommandables qui rendent l’internaute frileux lorsque la notoriété dudit en est encore à un stade embryonnaire…

    ps : félicitations pour ton blog, c’est un travail de maître ! (pas étonnant de retrouver derrière celui-ci un RRW ;) )

  14. Nico says:

    Merci pour l’article, mais comme pour les images ou google ne peut pas reconnaitre pour le moment il peut difficilement estimer la pertinence d’un texte. Je pense notamment au spinning qui permet de faire des textes synonymes donc tout simplement toujours la même chose construit de milles manières…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.