Pourquoi ce site internet coûte-t-il si cher ?

Panneau valeurAvec les multiples offres de création de site web à des tarifs aussi bas que le PIB de la Grèce disponibles sur internet, il peut sembler normal que les clients se posent des questions quant aux tarifs plus élevés des agences web. C’est pourquoi j’enfile aujourd’hui mon costume de dramaturge et metteur en scène pour vous proposer une petite scène permettant de comprendre un peu mieux pourquoi la création d’un site web par une agence coûte plus cher que les offres basiques que l’on peut trouver un peu partout sur le net.

Petit scénario : “je ne comprends pas le prix du site”

Il y a des entités sérieuses qui proposent de créer des sites vraiment pas chers, comme 1and1 My Website ou MEEL, pourquoi vous me proposez un site aussi cher ?

Alors par où commencer ? Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’on n’a que ce pour quoi on a payé. En l’occurrence avec ce genre de sites web, très souvent vous ne pourrez pas modifier le code, le design sera pré-établi et avec des possibilités de personnalisation très faibles et les fonctions supplémentaires seront limitées. Faites également attention aux conditions d’utilisation : restez-vous propriétaire des textes et images sur votre site ?

Vous partez sur une base WordPress/Joomla/Prestahop qui existe déjà, en fait vous ne faites rien c’est ça ?

Pas tout à fait, ce serait si simple ! Déjà on adapte la base à vos besoins, vous vous souvenez de ce moteur de recherche ultra complet avec plusieurs axes de recherche que vous nous avez demandé ? Vous aviez également besoin de proposer plusieurs onglets dans votre fiche produit, nous avons dû travailler à intégrer ce besoin pour vous ;-)

En plus de ça, nous assurons l’intégration de votre système de gestion pour vous faciliter la mise en ligne de nouveaux produits, et nous avons également mis en place le système de paiement et je peux vous dire qu’avec votre banque, ce n’était pas une sinécure !

De plus, rappelez-vous que le design est le votre et uniquement le votre, aucun autre site n’aura le même.

D’accord, mais j’ai un ami qui touche un peu à tout ça et qui peut me mettre en place la base pour pas trop cher, s’il le fait et que je vous redonne la main, vous me baissez le devis ?

Honnêtement, c’est très risqué ce que vous nous demandez là. Voilà pourquoi : votre ami, ce n’est pas son métier, il y aura peut-être des tonnes de petites erreurs dans le code qui ne nous faciliteront pas la tâche, on y passera peut-être plus de temps que si nous l’avions fait nous-mêmes.

De plus, nous préparons le code du CMS pour un référencement optimal, ce que votre ami risque de ne pas faire. Et puis, comme vous le savez, le CMS que nous utilisons est gratuit, ce n’est donc pas sa mise en place qui compte pour beaucoup dans la tarification.

Vous me proposez de faire un travail de référencement, mais ça sert à quoi ?

Pour faire simple, nous vous proposons d’apparaître dans les premières positions de Google sur les requêtes des internautes qui pourraient être intéressé par le contenu de votre site et qui pourraient donc acheter.

Selon certaines études (dont malheureusement je ne me rappelle pas de la source), 10 % des visiteurs d’un site e-commerce finalisent une commande. Ça me parait être un chiffre plutôt énorme mais on va tout de même s’y fier.

Simplement dans une journée, 10 % de zéro visiteur, ça ne fait pas énormément d’euros dans la poche, alors que 10 % de 2 000 visiteurs, c’est déjà plus intéressant. Le trafic provient en grande partie des moteurs de recherche, c’est pourquoi il est nécessaire d’y être bien positionné pour être (presque) certain de vendre.

J’ai l’impression que vous cherchez à tout prix à nous faire raquer, pourquoi vous voulez ré-écrire les descriptions des produits alors que celles du fabricant sont très bien, courtes, synthétiques et simples ?

En fait, nous cherchons plutôt à vous faire vendre. Oui ça peut paraître surprenant tant d’altruisme de notre part mais ne vous méprenez pas, si vous êtes content de notre boulot vous reviendrez nous voir, donc c’est aussi pour nous.

Du coup pourquoi ré-écrire les textes ? Parce que des textes originaux vous permettront de mieux ressortir dans les moteurs de recherches, vous aurez donc plus de chances d’avoir de visiteurs, et donc de clients potentiels. De plus, les internautes peuvent jongler entre différents sites en deux secondes, si le votre est le seul à avoir des descriptions produits originales, à votre avis quel site inspirera le plus confiance ?

Bon D’accord pour les textes, mais pourquoi vous voulez qu’on mette des pages avec du texte en attendant la mise en ligne ? Une simple page “En construction” ne suffit pas ?

Eh bien voyez-vous, on reste sur le même principe énoncé juste au-dessus : plus vous êtes content, plus vous travaillez avec nous. Nous avons donc choisi de réussir le lancement de votre site. C’est pourquoi nous avons créé plusieurs pages d’attente avec du contenu, de cette façon, nous indiquons déjà à Google quel sera le sujet du site ! Et ce formulaire pour une adresse e-mail ? Disons que nous proposons aux visiteurs qui tombent sur cette page d’être informé par mail dès la mise en ligne du site, une bonne façon de réussir le lancement du site non ? Ça évite le risque d’attendre les premiers mois sans visites, et donc sans vente.

Ah oui, finalement vous avez pensé à pas mal de choses quand même. Ça reste quand même cher mais en même temps, avec une stratégie bien définie comme vous nous avez aidé à le faire, ça peut tout de même rapporter pas mal. Et puis, ça reste moins cher qu’une boutique physique.

Situation finale

Au final, il est assez simple d'expliquer le tarif élevé d'un site web, tout simplement parce qu'il est justifié. Le plus dur reste bien sûr de faire comprendre cet aspect au client et de lui présenter les retombées attendues financièrement, en général ça fait toujours son petit effet.

Évidemment dans cet exemple, le client est plutôt facile et compréhensif, très souvent on se retrouve face à un client qui trouvera toujours le devis trop élevé et qui ira voir un concurrent moins cher, mais qui lui livrera peut-être aussi un site qui drainera moins de trafic et donc moins de ventes. Plus que la dépense sur le coup, c'est le retour sur investissement qui est à évaluer principalement.

D'autres lectures :
Stratégie de Netlinking : comment faire des liens ?
Écrire pour le web, c'est communiquer 

Catégorie Référencement, Réflexions.

39 réponses à Pourquoi ce site internet coûte-t-il si cher ?

  1. RaphSEO says:

    Je suis on ne peut plus d’accord, il faut parfois savoir dépenser 1000€ si cela vous en rapporte 10 000.
    Seulement beaucoup de clients ne voit que l’argent à sortir immédiatement.
    J’ai pour habitude de répondre à mes clients que ce n’est pas une dépense mais un investissement. En gros il y aura un ROI
    bien sympa le billet je trouve ;)

  2. Omnireso says:

    C’est bien résumé ! Les offres dont il est fait mention ici, et qu’on peut voir relayées sur les media grand public comme la télévision, ne remplissent que la condition « avoir un site ».
    Ces prestations ne se soucient pas de ROI ou de satisfaction du client. De plus, elles forment un produit d’appel sur lequel il ne faut pas se focaliser : la moindre petite option supplémentaire coûte très cher. Enfin, ces offres de création de sites web prennent beaucoup de temps puisque seul l’outil est fourni, et le client à mieux à faire que de lire les tutoriaux et de s’auto-former ;-)

  3. rg says:

    le problème des agences web c’est qu’elles sont tout de même plus chères que d’autres acteurs du marché du web car elles ne peuvent se dédouaner des couts internes d’une petite ou moyenne entreprise telles que les charges salariales, … Les créateurs indépendants, autoentrepreneurs, maisons des artistes, sont de bien plus petites structures, tout aussi douées de talent et par la force des choses, bien moins chères qu’une grosse entreprise qui doit payer des salaires et des charges.

  4. Jérôme says:

    1AND1 MyWebsite, c’est bien beau mais c’est plus un outil marketing qu’autre chose. Il y a même déjà les textes pré-configurés. Les personnes qui font appel à ce genre d’offre sont séduites par la facilités de mise en place et la rapidité avec laquelle on peut être ‘good to go’. Elles ne se posent probablement la question du référencement ou du ROI à cette étape là.

    Ton deuxième point me donne l’impression qu’il faille réinventer la roue à chaque fois qu’on souhaite construire une voiture. Ce n’est pas parce qu’on part d’une base existante qu’il n’y a pas de travail à faire. Tu l’as bien résumé.
    Si un client souhaite me refiler une base existante développée par l’un de ses amis, je refuse tout bonnement le projet. On ne sait pas ce qu’il a touché, on ne sait pas si ce qu’il a fait est bien, etc. Le temps passé a tout vérifier prends presque plus de temps que de tout refaire soi-même.

    La suite de l’article parle majoritairement de SEO. Toutes les personnes me contactant ne souhaitent pas forcément une prestation de référencement mais le fait de l’aborder avec le client pour le sensibiliser par rapport au ROI est une bonne chose. Mais Raph, pour un type qui veut créer un site et monter un business, c’est difficile pour lui d’estimer un ROI (sauf si business plan correct il y a), donc lui faire comprendre qu’il doit payer 3k pour un site en lui disant que ce dernier va lui rapporter bien plus dans le futur en lui faisant miroiter une somme est difficile à assimiler. Enfin je pense.

  5. Neupap says:

    C’est sûr que faire comprendre à quelqu’un qui n’est pas du métier la plus value que peut avoir un site plutôt qu’un autre n’est pas évident, surtout quand il s’agit d’un tel écart de prix, mais j’aime bien ton argumentaire.

    Sinon tes paragraphes sont des fois justifiés (au niveau de la mise en forme pas de l’argumentaire) des fois non.

  6. Laline74 says:

    @rg peut être que les créateurs indépendants sont moins cher qu’une agence, mais il faudra avoir sous la main un indépendant pour le graphisme, un indépendant pour le code, un indépendant pour le référencement, … et qui fait la gestion de projet ? Un site Internet met en oeuvre des métiers très différents et je pense que suivant la taille du site, l’apport d’une agence peut être bénéfique au déroulement du projet.
    En tout cas, quand j’ai une question pour l’instant, j’apprécie de pouvoir enquiquiner mes collègues facilement.

    @Noviseo, merci pour ton argumentaire. L’idée des pages de contenu avec un formulaire est excellente, je la mets dans ma boite à idée.

  7. lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    La concurrence est tellement nombreuse et divergente dans ce secteur d’activité que les clients sont souvent déboussolés par la différence des prix concernant les devis qu’ils reçoivent.

    Il faut leur expliquer les raisons. Après c’est certain, il y a aussi les clients de très mauvaise foi et il ne sont pas rares.

    amicalement

  8. Sylvain says:

    @Raph : en effet, il vaut mieux tabler sur l’argent que ça va rapporter plutôt que sur celui à dépenser, ça met tout de suite le client dans de bonnes conditions :)

    @Ominreso : en général la formation ne prend pas trop de temps puisque c’est presque du clé en main, mais tu as raison en précisant que dès qu’on cherche une option, tout de suite le tarif augmente

    @rg : c’est vrai, mais ça fait également parti du jeu, en général on a toujours des bonnes raisons qui font choisir une agence plutôt qu’un freelance ou inversement, et le budget fait d’ailleurs souvent partie de ce choix ;-)

    @Jérôme : c’est vrai que refuser le projet est parfois la meilleure chose à faire parce que comme tu le dis, on peut passer bien plus de temps à retravailler sur ce qui existe qu’à faire nous-même le projet de A à Z.

    @Neupap : c’est aussi une de nos « missions », faire comprendre l’intérêt de ce que l’on fait et les répercussions de ces actions. Et le faire comprendre en parlant argent, ça aide toujours ;-) Par contre pour les paragraphes, aucun n’est justifié chez moi, étrange !

    @Laline : il y a des personnes (que je jalouse fortement !) qui sont à l’aise dans presque tous ces aspects, je pense notamment à Guillaume de la licence, il ne lui manque que le côté graphisme mais pour ce qui est code, intégration, optimisation, rédaction et tout ce qui se passe du côté système, il est plutôt à l’aise ;-)

  9. Neupap says:

    @Sylvain Je me suis trompé le premier semble justifié chez moi mais il ne l’est pas en fait.

  10. phil says:

    Pas si simple d’expliquer le coût d’une prestation à quelqu’un qui n’y connait rien…

    Mission impossible par tel, il faut absolument le voir pour avoir une petite chance ! ;)

    A moins que ce soit le service « achats » qui s’y colle, des spécialistes en rien qui ont été embauchés pour payer moins…

    Bonne chance pour le jour où tu te lanceras ! ;)

  11. Marc says:

    Petite correction, le taux moyen de conversion d’un visiteur pour un site e-commerce n’est pas de 10% mais de 2%. Le max étant à l’époque ou j’ai vu ces chiffre, Amazon à 8%.

    Sinon très bon article, on est souvent obligé de justifier cet écart de prix et c’est bien normal car beaucoup d’agences pratiques des prix plus ou moins cohérents.

  12. Sylvain says:

    @Marc : ça me parait bien plus proche de la réalité ! Merci pour cette correction ;-)

    @Phil : c’est vrai que c’est bien plus facile d’expliquer certaines chose en rendez-vous ne serait-ce que parce qu’on peut faire quelque schémas pour simplifier une explication.

  13. Baptiste says:

    C’est parfois difficile de justifier son prix face à de petits clients qui « connaissent l’internet », ils ont parcouru des sites tels que codeur.com, où la concurrence est rude face aux agences du maghreb ou aux freelances qui cassent les prix…

  14. Rémi says:

    Je pensais que l’article parlerait de l’achat de site web déjà existant, et comment sa valeur est calculée. Mais ce sujet me convient aussi.

    Il est souvent difficile dans le domaine informatique d’expliquer à un profane en quoi consiste le travail des gens compétents, mais si la question du retour sur investissement est abordée alors on peut s’engager sur la voie de l’entente.

  15. Personnellement, je pense que l’écart de tarif chez une agence peut se justifier en grande partie par le personnel et les charges.
    Je pense que l’une des premières réponses a apporter ( avant même de parler de qualité et de personnes compétentes ) est d’évoquer le salaire des employé.

    je me rappelle d’un post d’axenet qui parlait de certaines demandes farfelue, et d’un client qui demandais a pouvoir payer plus tard. La réponse était apres concertation que chaque membre de l’équipe voulait avoir son salaire ce mois ci ( ou un truc dans le genre … ).

    Encore hier 1600 euros pour changer un interphone ( même si j’ai un BTS électronique, je pense savoir ce que ca coute de changer un deux cuivres torsadé et un haut parleur … :) ) Bon évidement il y’a les deux salaires (oui ils était deux pour ça… ), plus les frais de la boite, sans compter l’essence pour venir sur site …

    Je peux comprendre que parfois il est difficile d’estimer les coûts et de sortir une certaine somme d’argent, surtout sur le web ou il est aujourd’hui facile de trouver des prestataire prêt a bosser à perte pour avoir des clients …
    Apres y’a aussi les indépendants, dont je fais partie, ( pour l’instant ), et c’est certains que l’on a moins de charge et on est plus souple, mais a moins d’être très bon partout, on est aussi un peu limité à notre savoir faire…

  16. Menage says:

    Personnellement, je suis partisan du groupe qui préfère prendre des risques, il faut savoir investir si l’on veut accumuler des profits, et surtout ne pas vouloir voir l’argent tout de suite et prendre son mal en patience.

    le problème est la méconnaissance du coût véritable d’un site internet, trop peu comprennent qu’un site ne se base pas uniquement sur une simple suite de code, mais un véritable travail sur le fond et la forme, sur son référencement, son développement technologique… Tout ceci a un coût.

    Merci en tout cas pour cet article Sylvain !

  17. Sylvain says:

    @Baptiste : c’est vrai qu’il y a aussi cet aspect à prendre en compte, la vraie concurrence avec les prix cassés. Après, il faut peut-être également miser sur la transparence comme le dit « Web Saint Nazaire »

    @Rémi : yes, finalement c’est le ROI qui compte. Je sais pas si tu t’en rappelles mais personnellement j’ai bien intégré l’exemple de la FAQ que nous a donné Isabelle Canivet lors de sa présentation en licence ;-)

  18. Remi says:

    @Sylvain : je suis un économiste à la base donc l’importance du ROI ne m’a jamais échappé ;) perso moi c’est la FAQ façon SAV d’Adwords de XNC qui m’a marquée :D

  19. Emmanuelle says:

    J’aime beaucoup le « j’ai un ami qui touche un peu à tout ça et qui peut me mettre en place la base pour pas trop cher« … ça me rappelle carrément quelque chose !
    Du coup – comme tu le dis très justement – tu te retrouves avec un pseudo-site qui ne tient pas la route, et passes un temps infini à tout défaire… pour tout refaire.
    Mais quelle belle économie c’était !
    Bref, on s’amuse bien, quand même ^^ …

  20. Valentin says:

    Tu fait de la vente one shot ? ;p
    Tu sais, si on se trouve devant un client qui ne veut/peux pas payer tes prestations au prix annoncé, il y a toujours une façon de le faire signer.

    Si c’est des PME par exemple, tu peux leur demander un loyer, cela évite de débourser 3000€ d’un coup. Et si tu passe par un leasing, tu les reçois de suite. Ça permet de te développer rapidement.

  21. Super ce billet. Etre responsable d’agence ou SEO à son compte nécessite un minimum de compétences en négociation. Le client aura toujours des arguments pour descendre le prix. Il faut savoir être commercial pour pouvoir contre argumenter comme tu viens de le faire dans ton article.

  22. lereferenceur says:

    Une autre question. Comment definir le ROI face à un client qui vous demande combien ca lui rapportera, après avoir reçu votre devis ? Impossible sans infos sur son site ?

  23. Sylvain says:

    @lereferenceur : en théorie il faudrait avancer des chiffres estimatifs dans ce style : si vous êtes en N position sur le mot clé K, vous obtiendrez Z % de trafic, sachant que T % de visiteurs achètent et que le panier moyen est de D €, alors vous obtiendrez CA €

    Mais il y a pas mal d’autres choses en plus, notamment si le site est déjà existant : le ratio coût/CA reste le meilleur moyen (dans le cas où il n’est pas top), on compte combien coûte le site (prestation, mises à jour, Adwords, dans le cas d’un e-commerce on rajoute différents frais comme la banque, la logistique, etc.) et combien ça lui rapporte. Par contre si le site ne fait pas de vente (site vitrine, informatif, etc.) c’est plus compliqué, on peut toujours calculer le coût par lead si le but est de faire du contact, en comparant par exemple le coût d’un contact via le site et le coût d’un contact via un commercial par exemple. Finalement il faut impérativement connaitre les objectifs du site pour qu’on sache comment les atteindre, et donc de notre côté comment proposer la meilleure solution avec les meilleurs arguments. Ça me fait un peu mal de le dire mais parfois le SEO n’est pas la solution par exemple.

  24. Estelle says:

    C’est vrai que certains prospects s’imaginent qu’un WordPress ou un Prestashop, c’est facile et réalisé en 1/2 journée !

    Mais c’est tout l’inverse si l’on souhaite un site sur-mesure et optimisé ;)

  25. Romain says:

    Oui en effet, un projet web intégrant une stratégie de référencement est un projet à long terme qui ne rapporte pas d’argent rapidement, il faut donc bien expliquer l’intérêt à long terme d’une stratégie SEO.

    Il est parfois intéressant de proposer à son client, une campagne adword pour générer des conversions rapidement pendant la mise en place d’une stratégie SEO

  26. Elies says:

    Ah le client… J’ai eu des réflexions de la part de mes clients me disant « la création d’un site sous prestashop est gratuite », ce à quoi je réponds « faites le » et le client m’a répondu: « vous êtes quand même voraces ».

    J’ai dû lui expliquer que le taux de marge qu’il évaluait dans son esprit était bien loin de celui que nous avions. La création de site (entière, ref, etc.) c’est du temps. Et ce temps c’est de la compétence agrégée qui part en fumée s’il n’est pas rémunéré.

    Enfin bref, un prix, même élevé peut toujours se justifier lorsqu’on explique bien au client, comme vous le faites, les tenants et les aboutissants de la création de qualité.

  27. guillaume says:

    le client une fois les questions posées à très peu d’éléments lui permettant de décider si le ROI va être interressant ou non. Il se snt un peu comme à la loterie, et préferre donc risquer le moins possible. Pour être honnète entre deux agences, même discours, même tarifs, il y a parfois des résultats radicalement different (en seo encore plus). Le cleint est donc (en partie) dans le vrai. C’est le discour de vente, comme dans beaucoup de cas, qui fera la différence !

  28. Keeg says:

    Tout les clients ne comprend pas forcement la question du temps. Soit il n’y a pas réfléchi, soit il n’en a pas conscience. C’est à ce moment là qu’il faut expliquer le travail à fournir, et c’est bien normal. A nous aussi de lui démontrer ce que ça peut ou va lui apporter, directement ou indirectement.

  29. Sarah says:

    Le problème, c’est que les moyens manquent souvent et la concurrence est très féroce, donc n’importe qui pour n’importe quoi aura toujours tendance à regarder à partir du bas en ce qui concerne les prix, sans regarder la qualité, et c’est bien regrettable, car après le médiocre envahit nos vie…

  30. DogsNames says:

    @ Sarah: i totally agree ;-) Toujours pareil, toujours avoir plus pour moins cher…et le souci, c´est que c´est aussi moins bon! Et quand le contenu manque, c´est la croix et la bannière pour proposer des solutions potables!
    Bientôt la plus grande qualité du référenceur sera la patience et la pédagogie!

  31. Wolfgang says:

    Tout à fait, on a que ce que l’on paie! Ceux qui n’investissent pas dans leur site ne doivent pas s’étonner de ne pas avoir de résultats.

  32. christophe says:

    C’est comme de partout :) il y a les professionnels qui font leur travaille de façon consentieuse et honnête, ils font le travail qui est nécessaire et il y a ceux qui gonflent les facturations en noyant son client dans du jargon technique. Que ce soit un garagiste ou un société de SEO c’est la même chose. Je pense qu’il est prioritétaire de s’appuyer sur la notoriété et le sérieux d’une boite plutôt que sur les prix.

  33. nico says:

    À l’origine, nous avions monté notre entreprise de création de site Web à prix cassé et au tarif horaire plus qu’honnête, mais pour la raison précitée dans l’article, nous avons clairement été contraints d’axer la majeure partie de nos activités sur l’édition de site et la vente d’espace publicitaire… et pourtant, des clients nous appel encore pour nous conter les récits de leurs mauvaises expériences avec le low cost.. Nous, on s’empresse de raccrocher pour se remettre au boulot… à moins qu’un prospect nous supplie de le prendre. Ça arrive.

  34. William says:

    Vraiment utile dans le sens où j’allais proposer une presta ref à un mec que je connais bien. Il est designer et en tant que SEO, son site me file des boutons ^^ tellement il est vite est non optimisé.

    Merci pour cette histoire de coût par lead et de coût des contacts, car je me demandais comment chiffrer ces conversions (à mon avis j’aurais du être un peu plus attentif en cours ^^).

    Pour ce qui est du ROI, j’ai un exemple simple. Ma mère est kinésiologue et facture ses séances une quarantaine d’euros. Son site était vraiment atroce et pas référencé. j’ai donc discuté de l’éventualité de lui en faire refaire un par un pote/collègue qui a sa petit boite à coté de l’agence. Il lui fait un beau site SEO friendly pour 450 euros, ce qui est vraiment donné. Elle trouvait ça cher, je lui ai simplement fait comprendre qu’au bout de dix rendez-vous pris grâce au site, son investissement serait épongé. Ce qui signifie environ un mois.

    Elle a signé tout de suite : )

  35. Tony says:

    C’est toujours intéressant de discuter à propos des tarifs pour créer un site web. Il y a des clients qui ne se rendent pas compte qu’il va y avoir des designers et développeurs qui vont potentiellement travaillé à plein temps sur leur projets pendant plusieurs jours, plusieurs semaines ou même plusieurs mois.
    Je me souvient d’une citation amusante que j’avais vu chez un gérant d’une agence web. Il y avait un client qui voulait un site qui soit un mélange de Facebook, eBay et Google pour un budget de moins de 3.000€. Ça se saurait, si le coût d’un site était si peu cher.

  36. Adrian says:

    Super l’article ! Il faudrait le passer à toutes les PME avant qu’elles se lancent dans la création d’un site internet. On a écrit un article sur le vrai prix d’un site internet sur notre blog : http://blog.neocamino.com/post/32928845448/le-vrai-prix-dun-site-internet-analyse-des-sites

    Je pense qu’au final le plus important pour eux c’est d’être bien entouré. La logique des réponses dans l’article les rassure. Tellement de PME se sont faites avoir par des développeurs peu scrupuleux qui leurs ont mis en place des sites impossibles à référencer…

  37. MediaTchat says:

    Il est évident qu’un site de qualité au moindre coût n’aura peu de chance d’être bien classé surtout avec toutes les normes de référencement qu’il faut respecter. Tout a un prix.. bon article

  38. Julien says:

    je me fait un peu l’avocat du diable, mais j’ai vu des sites réalisés à plus de 60 000 euros et qui ne proposent aucune fonctionnalité spéciale (un annuaire à tout casser, avec un blog et une zone membre), qui sont assez mal référencés alors qu’ils sont des références naturels dans leur secteur, et pour lesquels les associations en question ont déboursé plus de 60 000 euros. Je suis assez d’accord avec toi sur le principe, mais certains se font plaisir quand ils ont des clients un peu méconnaisseurs.

  39. InfoDiffusion69 says:

    Bonjour,
    je ne suis pas de la partie, mais j’ai trouvé l’article intéressant. Cependant, je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il s’est dit.
    Pour une entreprise qui souhaite simplement avoir une vitrine sur internet (site vitrine) et dont l’activité ne sera pas dependante de son site, nul besoin de sortir des milliers d’euros. Il y a quand même certain cas où ces auto-entrepreneurs proposent des solutions pas chère, evolutive et serieuses ….
    Par contre, pour les sociétés comme 1&1, il faut quand même préciser qu’elles proposent de créer un site web gratuitement mais elles se rattrapent sur le tarif de l’hebergement …
    De plus, certaines sociétés proposent les premières positions sur google sans même avoir étudié la conccurence, il faudrait m’expliquer comment cela est possible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.