Du Black Hat au SEO Campus

Aujourd'hui, je reçois un de mes collègues de licence, Dimitri, qui a eu la chance d'assister à la dernière grand-messe du SEO en France, le SEO Campus qui a eu lieu les 8 et 9 mars derniers. Dimitri a choisi de nous parler d'un sujet qui l'intéresse particulièrement, le Black Hat, en nous faisant une petite review de la présentation de celui qu'on connait mieux sous le nom de Tiger qui tient le blog Seoblackout.

logo du SEO Campus

Le SeoCampus 2012 j'y étais ! Et la conférence qui m'a interpellée est celle de Paul Sanchez aka Seoblackout qui nous a présenté des outils SEO avancés.

Pourquoi « Outils SEO avancés » ?

Parce que quoi que l'on puisse dire les Black Hat sont plus avancés techniquement, et pour leurs besoins (spammy ou non), ils développent des outils puissants.

L'esprit de sa conférence était : « Le Black Hat sale c'est fini, il faut paraitre humain ». Il nous a donc parlé de netlinking, parce que le « netlinking n'est pas mort » (petit tacle à Olivier Andrieu).

Et en passant il nous a bien fait comprendre que les White Hat  ne sont pas si « white » que ça : « En ce moment c'est la mode des communiqués de presse, hors les « CP » servent à créer artificiellement de la popularité, c'est donc du spam, vous êtes des spammeurs ! »

Allez la conférence commence ! Paul nous présente des outils d'automatisation pour le netlinking.

Outils SEO avancés

Paul a présenté de bons outils d'automatisation (avec un peu d'auto promotion), voici ces outils :

  • Scrapebox.

Présentation de Scrapebox

Que fait-il ? Il permet de scraper des URLs de sites sur une thématique données pour que l'on puisse ensuite faire des commentaires automatiques (commentaires spinnés).

Plus d'info ici.

  • Imacro

Que fait-il ? Ce plugin Firefox/Chrome automatise des tâches. Il possède son propre langage de programmation qui permet par exemple d’automatiser la soumission aux annuaires de title et descriptions contenus dans un fichier Excel.

  • Gosocial

Que fait-il ? Ce plugin wordpress payant créé par Paul publie automatiquement vos articles dans les principaux réseaux sociaux, tout cela avec des textes différents.

  • Autofillforms, Easycomment

Que font-ils ? Ces addons Firefox/Chrome remplissent automatiquement vos formulaires.

  • Seohackers

Que fait-il ? Ce site seohackers.org créé par Paul soumet automatiquement des sites à des annuaires et depuis peu, des sites de communiqués de presse. Ce site veut rendre la soumission la plus « humaine possible » et donc permet de paramétrer un volume de soumissions par jour.

En clair, tout un tas de software pour automatiser notre travail.

L'automatisation avec précaution

Black or white ?

Toujours cette question de chapeau ! Alors que finalement chacun à apprendre l'un de l'autre.

Tous ces outils présentés peuvent être d'une utilité en tant que « white ».

En effet tous ces services proposent de l'automatisation de tâches, mais cela ne signifie pas forcement que automatisation=spam, on peut automatiser et faire du propre !

L'automatisation c'est quoi ? Répéter une tâche à l'aide d'un logiciel. Le côté Black Hat de la chose ce n'est pas la tâche, mais le contenu de la tâche.

Voici pour moi l'utilité des outils présentés par Paul en tant que chapeau blanc :

  • Scrapebox : il va nous permettre de récupérer des sites sur une thématique choisie, checker leur Page Rank, supprimer les urls dupliquées et enfin checker si les liens sont acceptés sur les sites soumis. En clair il peut nous servir à faire du commentaire de blogs manuel de qualité sur des sites bien sélectionnés.
  • Imacro : il automatise des tâches, dans le cas de soumissions aux annuaires, il nous permet par exemple d'accéder à chaque annuaire et seulement à avoir besoin de remplir les champs manuellement, du gain de temps.
  • Gosocial : il nous permet de publier sur tous les réseaux sociaux en un seul coup avec pour chaque réseau social un texte rédigé à la main, donc du gain de temps.
  • Autofillforms, Easycomment : vous avez compris l'utilité, on ne perd pas de temps avec le remplissage de formulaires.
  • Seohackers : par contre lui automatise les soumissions aux annuaires et site de CP. Je ne pense pas que l'on puisse faire de la qualité sur ce type de soumissions, je mets donc un bémol sur cet outil.

En clair l'automatisation peut être au service du « bon côté de la force » et n'oubliez pas que des fois les « black » font des choses plus propres que certains white, finie l'époque des sites pourris (même si cela arrive encore).

En conclusion

Les outils d'automatisations peuvent rendre un grand service mais je pense que ceux-là ne seront plus utilisés (de façon spammy) car si on suit la logique de Google après un contenu propre, il voudra des liens propres !

Merci à Paul pour cette présentation.

Attention : ces outils sont disponibles, ce n'est que l'utilisation que vous en faites qui désigne quelle est la couleur de votre chapeau.

Merci à Dimitri d'avoir partagé avec nous son retour sur la conférence de Seoblackout.

N'oubliez pas cette semaine sur Noviseo :
Un an pour Noviseo
MyPoseo : test, avis et cadeaux
Ahrefs : deux licences à gagner 

Catégorie Référencement | Thématique .

13 réponses à Du Black Hat au SEO Campus

  1. Grym says:

    Résumé très complet. Il manque sans doute la partie Xrumer qui permet l’administration d’un réseau de sites mais c’est vrai que Paul ne s’est pas attardé sur ce dernier lors de sa présentation.
    Pour le reste, je suis d’accord sur le fond : ce sont des outils qui permettent de trouver du lien ou d’en faire, après tout dépend de l’utilisation que l’on en a.
    On est pas nécessairement obligé de s’en servir pour spammer la toile, une utilisation plus fine rend sans doute bien plus de services …

  2. Cédric G. says:

    Bonjour

    Merci pour ce petit retour. En tant qu’utilisateur de SEOHackers, je pense que l’on peut raisonnablement en faire une utilisation « white », si tant est que les masterspins fournis soient de réelle qualité.

    Sur ma première campagne (j’en suis actuellement à la troisième), j’ai eu AU PLUS, sur plus de 1500 soumissions, 3 versions identiques de descriptions, et +40 titres différents utilisés, parfaitement répartis au niveau des ancres.

    Bien évidemment, il ne faut pas prendre cet outil comme unique moyen de linker, il vient en complément / travail de fond à un linkbuilding manuel et progressif lui également, mais basé sur les sites « gros porteurs » ;-)

    Pour le reste des outils, personnellement je ne suis pas fan (du tout !) pour laisser des comms sur des sites choisis exclusivement pour les thématiques… GoSocial fait parti des choses à tester, et iMacros peut être également d’un grand secours dans certaines situations. Mais pas fan de Scrapebox !

  3. vince says:

    Pour ce qui est de Scrapebox, je conseille la lecture du blog de Florian Karmen : http://floriankarmen.com

  4. Antoine says:

    Bon résumé. Par contre pour Imacro, tu dis « seulement à avoir besoin de remplir les champs manuellement » en ce qui concerne les annuaires. Mais sur certaines plateformes il est possible d’automatiser le tout (titres spinnés, descriptions spinnées, etc.). Sauf le capt’cha, à moins de le plugger à un autre service ;)

  5. lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    Merci pour ce retour ! Je serais curieux de tester l’outil Gosocial que je ne connais pas.

    amicalement

  6. Julien says:

    SEOhackers est très bon, je l’utilise aussi.
    Pour Scrapebox, il fait vraiment savoir l’utiliser mais ça reste une utilisation pour scraper. L’utiliser pour faire du spamco n’est pas viable.

  7. Jean says:

    Merci pour ton point de vue sur ces divers outils SEO. Moi personnellement je préfère ne pas utiliser d’automatisation, sans doute par manque d’expérience ou de maîtrise des softs, mais c’est sûr que ça doit tout de même bien aider.

  8. Scrapbox est très utile ! Personnellement je m’en sers pour trouver les blogs, annuaires et forums thématiques. Mais pas pour commenter.
    Sinon j’utilise aussi obSocialSubmit qui est l’équivalent de Gosocial mais pour Joomla.

    Merci pour ton article :)

  9. Bon compte rendu !
    Juste une précision, SEOHackers.org a été développé avec BlackMelvyn ;)

    Je partage le fait qu’il est possible d’utiliser des techniques automatisées pour faire du propre. Ce n’est pas toujours à la portée de tous et dépend donc des utilisations.
    Pour seohackers, comme le mentionne Cédric, le résultat dépend beaucoup de la qualité du texte fourni, mais également du choix des catégories dans lesquelles le site sera soumis.

    Je ne pense pas que l’on puisse faire de la qualité sur ce type de soumissions, je mets donc un bémol sur cet outil.

    Tu devrais alors l’essayer, je pense que tu changeras d’avis ;)

  10. Paf says:

    Merci pour tous ces outils de SEO avancés! Cela va bien aider certains référenceurs. Je penses qu’il faudrait tester tout les outils un par un , pour voir réellement leur portentiel en terme de référencement. J’ai des doutes en terme d’efficacité sur quelques outils..

  11. nicolas says:

    Ah, ça fait plaisir de lire un petit résumé concis, clair et évocateur d’une conf blackhat.

    Bon même si pas gros chose n’est à retenir sur cette conférence de neuf, les tacles de Paul sont en revanche très bien envoyer, nous sommes des spammeurs, et faut s’y faire !

  12. J’aurais aimé y assister. Je ne suis pas forcément partisan du black hat mais comme dit très justement dans cet article, chacun a à apprendre de l’autre !

    Tout à fait d’accord aussi pour dire que l’automatisation est parfois plus propre du white. Notamment pour les soumissions aux annuaires ! C’est même moins hypocrite dans ce cas la tant ce système est désuet et convenu.

  13. Bonjour,

    Je suis bien d’accord que c’est l’utilisation qui détermine Black Hat, Grey ou White Hat. Toutefois, l’emploi de plusieurs outils automatisés obscurcit fortement la couleur du chapeau, et en général, un BH cherche les spots où poser ses liens avec scrapebox, puis publie ses spamco et créé ses profils avec xrummer ou autre, avant de blaster par dessus le tout. Il ne faut pas être hypocrite, car les tools BH ne sont pas là pour faire de la dentelle, et en général ils sont utilisés en masse, avec des actions de masse.

    On est alors bien loin du White Hat qui sélectionne quelques blogs DoFollow pour y poster des commentaires appropriés !

    C’est donc, amha, l’envergure du réseau qui détermine le chapeau, car le black hat ne gère pas une linkwheel ridicule de 2 ou 3 sites… Mais je peux me tromper, et certains BH dépensent peut-être de l’argent (tools, serveurs, proxies, plugins, etc… lire mon article sur la fin du black hat) pour seulement 2 ou 3 sites…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.