Twitter, si on rajoute des liens ça donne quoi ?

Twitter downÉtant donné le fait que j'aime bien avoir des certitudes, j'en remets une couche avec Twitter, et en plus cette fois c'est de votre faute ! Lorsque j'ai présenté mon résultat du test Twitter sur le référencement, celui-ci a été plutôt bien retweeté - merci à vous tous -  et m'a permis d'atteindre la première position sur la requête "twitter référencement". J'avais donc une médaille sur Myposeo, c'était cool. Mais je voulais aller plus loin.

Alors, tu as atteint la première place grâce à Twitter ?

Oui et non. À la différence du test sur le référencement social, cet article avait profité de quelques backlinks, ils ont donc énormément joué sur le positionnement de la page. Mais je reste persuadé que cette page n'aurait pas atteint la première place avec uniquement des liens entrants. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'ai déjà publié des articles dont l'expression visée était moins concurrentielle et qui ont bénéficié de plus de liens sans pour autant atteindre la première place.

À mon avis, les tweets ont donc aidé à atteindre cette position. Je pense également avoir trouvé la réponse à la question qui revenait régulièrement dans les commentaires (et dont tout le monde imaginait très bien la réponse) : quelle est l'efficacité des tweets sur le long terme ? Elle est selon moi très faible. En effet la première position n'est pas restée très longtemps :

Graphique positionnementDepuis, j'effectue quelques backlinks vers cette page pour essayer de conserver cette position, voire d'en gagner de nouvelles. On verra bien si l'impact "social" demeurera ou s'estompera malgré les nouveaux liens. J'entends par là que si la page perd des positions alors que je continuerai à la linker, ça montrera que les tweets n'ont qu'un impact à court terme, même si d'autres variables entrent en jeu.

Tu conseilles donc de faire des liens et d'utiliser les réseaux sociaux ?

Si tant est que je puisse conseiller quoi que ce soit, je répondrais oui, clairement. C'est d'ailleurs ce que je pense depuis un moment, et pas seulement pour une histoire de ranking. J'en reviens à ma vision du SEO : le but premier n'est pas d'atteindre à tout prix la première page mais d'accroître la visibilité sur le web. Pour prendre l'exemple d'un blog que je connais bien, Noviseo, sur les 30 derniers jours Twitter constitue près d'un quart de mes visites. Je pense que le SEO et le SMO ont le même objectif. Mais là encore, ce n'est qu'un avis personnel, apparemment partagé par Loic Hélias qui l'évoque dans le dernier podcast de Laurent Bourrelly.

Tout savoir sur le test Twitter :
Le test : référencement social
Le résultat du test : l'impact de Twitter sur le référencement

Catégorie Référencement.

28 réponses à Twitter, si on rajoute des liens ça donne quoi ?

  1. K-rip says:

    Il serait grand temps que je me mette à Twitter…

    J’ai vu que tu aimais bien les tests. As-tu déjà pensé à faire des essais au niveau de la meta description ? On nous apprend qu’elle n’est utile qu’à l’internaute et n’est pas prise en compte pour le positionnement des pages, mais je constate depuis quelques jours que mes pages ressortent sur des expressions non présentes dans le title ou dans la page mais figurant dans la meta description. Ça m’intrigue pas mal, j’aimerais bien avoir des avis sur la question.

  2. Aymeric says:

    @k-rip concernant tes expressions, elles sont absentes de la page? Si oui, ça vient probablement des backlinks

  3. Djolhan says:

    Un petit test de plus que je vais suivre volontier.
    Pour ma part, je pense que le cumule des deux est une bonne chose, le buzz créé par les twitts aide pour l’avenir de la page et c’est en ca qu’il perdure à mon avis.

    Si on ne fait rien ensuite, ca s’estompera comme tout travail de linking d’ailleurs…

  4. Un autre says:

    Décidement, ça y va les tests sur le sujet :-)

    Pour info, j’ai voulu tester avec une expression archi concurrentielle (serrurier paris) sur baume-referencement.com.
    Les amateurs s’amuseront de voir que la quasi totalité des 30 premières pages de GG sont trustés par des sites ayant un mot-clé dans le domaine, et je ne vous raconte pas le spam auxquels se livrent les acteurs de la thématique. Bref, un carnage. On voit bien passer 15 cp à l’heure avec une alerte Google :-)

    Pour le moment, le test n’est en place que depuis hier et la page a obtenu 180 tweets, 54 GG+1 et 40 like. Elle n’est pourtant qu’en 27ème page de la SERP.

    Je sais bien que sur cette thématique spammée à qui mieux mieux, Google doit regarder arriver une nouvelle page avec des yeux inquisiteurs. Surtout que le site n’a rien à voir avec la thématique.
    Je ne lui ait fait aucun lien externe, justement pour tester le social tout seul.
    On verra ce que cela donne au fil du temps…

  5. cedric says:

    Ok ok… et maintenant mon cher ami, pousse plus loin la réflexion et cherche à obtenir tout pleins de twitts sans blog seo et sans appel au RT…
    Pour du bâtiment, pour des vacances, pour un e-commerce lambda… etc… ;-)

  6. Mary says:

    Plutôt d’accord avec Djolhan, atteindre la première place, c’est cool. Conserver sa position est plus difficile ;)

  7. Loic Helias says:

    Bonjour Sylvain, merci pour la clarté de tes explications. Je pense en effet, que quelque soit la manière, un signal: social ou standard reste un signal aux yeux de Google. Le moteur ne semble pas vouloir passer à côté d’éléments croustillants… C’est l’enjeu et le combat de Google: ne pas rater le virage social et les dernières évolutions nous le démontrent chaque jour qui passe.
    Loïc

  8. Magicyoyo says:

    Le SEO c’est capter des visiteurs depuis les moteurs de recherche. Rien d’autre.
    Capter du trafic direct depuis Twitter, c’est du SMO, c’est du webmarketing, mais pas du SEO.

  9. Sylvain says:

    @Djolhan : À mon avis, le buzz des tweets est efficace pour un court laps de temps, c’est pour ça que les liens restent une valeur sûre. Je pense que le tweet vient en appui des liens et non pas l’inverse ;)

    @Sylvain : J’ai vu ce test hier et j’ai fait la totale : +1, like et tweet. Comme tu le dis, la thématique est ultra concurrentielle et le site du baume ne correspond pas du tout à cette thématique, il y a tellement de paramètres qui entrent en compte. En même temps, si le référencement était simple, ça se saurait !

    @Cédric : Certes, avec un blog SEO où la communauté est plus qu’intéressée, c’est plus facile, même si je n’ai pas fait d’appel aux RTs pour l’article explicatif (contrairement au test en lui-même) ;)
    Je pense qu’il est possible de bénéficier de beaucoup de RTs pour un bon nombre de thématique. Pour ton exemple des vacances, il y avait sûrement un coup à jouer par Air France ou Eurostar il y a quelques jours avec l’accident du Concordia : un tweet sur le ton de l’humour vantant les voyages par train ou avion plutôt que par bateau aurait pu être plutôt bien relayé. Ça aurait dû être tenté.

    Après, si on ne peut pas jouer avec l’actualité, je pense qu’essayer de cibler des gros noms de la thématique ou d’une thématique proche est envisageable, pour reprendre ton exemple, pourquoi ne pas essayer de se faire RT par, par exemple, Valérie Damidot ? Sans tenir compte de la crédibilité de la personne, il faut voir qu’elle a plus de 30 000 followers. C’est osé, c’est un défi, mais là encore, ça se tente ;)

    @Magicyoyo : Oui et non, je suis d’accord pour dire qu’acquérir du trafic direct grâce à Twitter est du SMO et non du SEO, mais si Twitter permet de ranker un minimum, il fait un pas dans le SEO et doit donc être envisagé. Encore une fois, je tiens à préciser que selon moi l’objectif final est de faire du profit, et ce profit s’acquiert grâce à de la visibilité, que ce soit sur les moteurs ou ailleurs ;)

  10. Sophie says:

    Ah très bien, un résumé d’un test de ce type.

    Justement, il y en a d’autres qui font le même test en ce moment sur Twitter, en rajoutant cependant les +1 et les like, on va pouvoir croiser les données pour voir ce que ça donne.

  11. Germain says:

    Merci pour le test qui se prolonge et qui permet d’en savoir plus. En gros, le SMO marche sur l’effet de buzz (ça rapporte rapidement des visites et ça accélère l’indexation) mais le SEO est bien le plus important pour garder (ou gagner) des positions dans le temps, et accessoirement ramener des visites ;)

    J’aimerai bien voir un même test à partir d’une page de Google+ (celle de Noviseo un jour) voir l’impact sur le référencement …

  12. Minh Chau says:

    Bonjour,

    Billet très instructif ! Je pense que ces types de liens en provenance des réseaux sociaux vont prendre de plus en plus de poids. Google va faire évoluer son algorithme en fonction de la puissance des réseaux sociaux.

  13. horoscope says:

    Donc en en revient à ce qui a déjà été dit un peu partout, Twitter et autres réseaux sociaux, c’est bien, mais cela ne fait pas tout non plus…mais c’est bien quand même :-)

  14. julie says:

    je ne sais pas si on peux avoir plus de lien avec twiter mais il augmente la popularité d’un site

  15. Antoine says:

    Twitter permet aussi du trafic viral gratuit. après au niveau de l’impact sur le référencement l’article le prouve certes mais je ne l’ai pas encore constaté chez moi. Peut être un quota de followers requis ?
    En tout cas merci pour cet article (à maintenir à jour ! ;) )

  16. Luc says:

    C’est comme cette histoire d’image de marque et de notoriété. Les liens twitter contribuent à faire connaître votre site, mais il n’y a pas vraiment d’impact sur le référencement naturel.

    C’est comme la fait d’avoir un nombre élevé de followers : rien ne sert d’en avoir 10.000 ou plus, le principal et que ceux qui vous suivent cliquent sur vos liens et retweete surtout, qu’ils portent un réel intérêt à vos posts.

  17. William says:

    Je suis d’accord qu’outre la performance SERP ranking, l’important reste le trafic hyper qualifié qui vient sur ton article. Et comme on en avait déjà parlé précedemment, les tweets sont un bon comburant SEO, des sortes d’allumes-feu pour l’indexation.
    Mais ce que je trouve intéressant dans le SMO, c’est qu’il permet de varier des tâches quotidiennes du SEO. Cela permet de générer du contenu intéressant et qualifié, sans le soucis pesant de passer sous les radars anti-DC des annuaires quand on fait son spin, par exemple (combien se reconnaissent ici ? ;) ).
    Cela casse la routine d’une manière assez « ludique » je trouve.

    PS : je publie sur rrw-in-progress dès demain ; )

  18. réduction says:

    twitter est quand même utilisé par des professionnels ou des geeks. Clairement, mes followers sont soient des concurrents, soit des technophiles, rien à voir avec Facebook

  19. Marie says:

    De toute manière cela fait longtemps que google parle d’augmenter l’importance des reseaux sociaux dans le seo, et surtout de google+. Du coup, ce que je me demande : si twitter à un impact, même faible, sur le positionnement, on ne risque pas de voir arriver la création de comptes fake qui postent en boucle de liens ?

  20. Sylvain says:

    @Marie : Honnêtement je ne sais pas trop. Il me semble qu’il existe déjà pas mal de ces comptes fake, en même temps je pense que la notoriété du compte qui RT est également prise en compte. Finalement c’est un peu comme le linking black hat : plein de liens de « mauvaise qualité » ou moins de liens de « bonne qualité » ? Le concept est applicable avec les tweets aussi je pense.

  21. Guillaume says:

    Google lit maintenant les commentaires FB et Tweet… L’impact des réseaux sociaux est réel. Maintenant les techniques black hat (création de comptes à la volée, commentaires automatisés, …) évoluent et les ingé de GG devront en tenir compte également. De la à imaginer un Trust rank sur les compte FB et Twitter… Y’a effectivement pas des kilomètres :)

  22. Thomas says:

    Ces tests sont très intéressant et je pense effectivement que les résultats dépendent des réseaux sociaux.

  23. kevin says:

    Article intéressant, je pense que le SMO va être la sujet de 2012, on ne voit plus que ca sur les blogs :)

  24. Alex says:

    Salut, le sujet sur le SMO est très passionnant, on ne parle que de ça…

  25. Guillaume says:

    Merci pour ce nouvel article qui complète le précédent. Je pense me plonger dans la vague twitter d’ici quelques jours. Seul bémol, la longévité du référencement via SMO. Est-on sur qu’il ne s’agisse pas juste d’un effet de levier qui va ensuite s’atténuer ?

  26. Valentin says:

    Par contre, ce que je vois quelques fois, c’est les sites de communiqués de presse spammé par des petits anglais (et français quelques fois…) et juste derrière, il tweet l’article (même pas encore publié).

    Le tweet est envoyé de façon automatique 24h après l’envoi automatique sur le site de CP. Une chance sur deux finalement de rendre la publication naturelle.

    Donc, en effet, Twitter est très utilisé pour améliorer le référencement, mais indirectement je pense. Le fait de tweeter ce lien (et peut-être avoir plusieurs faux/vrais compte qui RT) permettent de vérifier le contenu et la fraicheur du post.

  27. Stéphane says:

    Cela démontre l’importance des réseaux sociaux. Il y a tout à parier que les contrôles sur les comptes Fake seront accrus dans les semaines à venir.

  28. schola says:

    presque 1 an après je confirme : sur une requête comme « robot hydraulique piscine », 1 seul tweet (mais depuis un compte spécialisé dans la « piscine » et bien connu) et quelques bons RT m’ont mis en 1ere place.
    Sauf que cela n’a pas duré longtemps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.