Twitter pour le référencement : ça marche !

Logo TwitterEn tout cas, ça marche au moins un peu, la preuve se trouve dans les prochaines lignes de cet article. Pour commencer, je vais situer un peu le test, car oui, c’est un test effectué sur Noviseo qui me permet d’affirmer que Twitter constitue une bonne aide au référencement.

Vendredi dernier, alors que j’expliquais le SMO à Vince, j’ai eu l’idée de lancer ce test pour voir l’efficacité que pouvait avoir Twitter concernant l’indexation et le positionnement d’une page.

Les modalités du test

J’ai bien évidemment commencé par créer une page bien optimisée (voire optimisée à la bourrin, même si on a bien sûr déjà vu plus bourrin) sur l’expression clé visée : référencement social. Pourquoi cette expression ? Suivez le lien et vous trouverez les explications ;)

Pour vérifier uniquement l’effet de Twitter sur le résultat final, j’ai choisi de ne pas linker cette page et de ne pas l’inclure dans le sitemap. Autrement dit, mis à part les gazouillis, il n’y avait donc aucune trace de cette page pour les moteurs de recherche.

Work in progress : pendant le test

La page a connu trois grandes sessions de tweets massifs : la première a eu lieu vendredi dernier dès sa publication, la seconde a été lancée ce lundi et la dernière date de mercredi. Je tiens d’ailleurs à remercier tous les twittos qui ont participé à ce test ! Bien sûr, je n’ai pas linké la page et aucun lien n’a été trouvé vers cette page d’après ahrefs.com.

J’ai cependant eu quelques frayeurs dès les premières heures : plusieurs tweets et un commentaire m’ont fait remarqué que les tweets étaient en nofollow sur les timelines. Aïe. J’ai tout de même choisi de continuer quelques temps sans lier la page. Bien m’en a pris !

Le référencement social : les résultats du test

On est vendredi 20 janvier, environ 1h00 du matin, et Positeo me dit que sur la requête visée, la page se classe en 16ème position sur Google. Myposeo la voit en 19ème position mais la dernière mise à jour a été effectuée jeudi 19 à 9h00. Mais avant d’en arriver là, plusieurs étapes ont été validées. Voilà le retour :

  • Vendredi 13 janvier, la page a été publiée à midi
  • Le même jour, environ 6 heures et 60 tweets plus tard, la page a été indexée par Google
  • Le lendemain matin, elle se trouve en 23ème position sur la requête référencement social avec 72 tweets au compteur
  • Lundi 16 janvier, la page est en 19ème position avec environ 150 tweets, elle stagnera à cette place jusqu’à mercredi
  • Mercredi 18 janvier, 174 tweets, je lance une dernière vague de RTs
  • Vendredi 20 janvier à 1h00, la page est en 16ème position d’après Positeo avec 192 tweets.

J’en déduis donc qu’au niveau de l’indexation, les tweets restent efficaces, je rappelle qu’aucun lien ne pointait vers cette page. Concernant le positionnement, se retrouver en deuxième page de Google, on ne peut pas nier que Twitter est d’une aide redoutable.

Maintenant, il faut tout de même relativiser. Il existe des sites qui indexent les tweets et d’autres, tel Summify, qui reprennent le contenu le plus partagé sur la timeline des twittos qui l’ont demandé. Indirectement, la page s’est donc retrouvé liée. En dofollow ou en nofollow ? Ne connaissant pas l’intégralité de ce type de sites, je ne peux malheureusement pas répondre de façon catégorique.

Ensuite, la page a été plutôt bien commentée. Il me semble que Google prend cet aspect en compte concernant le positionnement des pages, mais là encore je n’ai aucune certitude, je ne fais que relayer l’information ;)

Enfin, Google privilégie les contenus frais, la page du test (qui a tout de même profité de l’autorité relative du domaine noviseo.fr) est encore jeune, il y a de fortes chances pour que ça joue sur son positionnement actuel.

Il y a donc plusieurs facteurs qui entrent en compte concernant le positionnement de ce test. Toujours est-il que Twitter a été le seul moteur de visibilité au départ. Sans la plateforme à l’oiseau, rien n’aurait été possible.

Et après, c’est la fin du test ?

Non, évidemment que non. À partir d’aujourd’hui, je vais intégrer la page dans le sitemap (plus par soucis de propreté, la page étant déjà indexée) et faire quelques liens, sans plus. On pourra alors juger de l’évolution du positionnement grâce à la combinaison tweets + liens.

Je dois avouer que je n’ai pas suivi l’évolution du positionnement sur Bing, mais à ce jour, d’après webrankchecker, la page ne se trouve pas dans les 100 premiers résultats. Elle est pourtant indexée sur le moteur de Microsoft.

Sachant que j’ai utilisé à plusieurs reprises le terme «test» dans cet article, le champ lexical me paraît tout à fait approprié pour donner un coup de pouce au site lancé par mes collègues de licence Justin et Dimitri, un blog de tests fun qui répond au doux nom de On Teste.

Mon avis sur le SMO :
Stratégie marketing et réseaux sociaux
Deux points de focus pour le SEO 2012 (Axe Net)
Le SMO expliqué à Vince (Encore un blog SEO)

Catégorie Référencement, Test SEO.

56 réponses à Twitter pour le référencement : ça marche !

  1. Emile says:

    J’ajoute perso que j’ai lancé un blast de 500 RT (rien que ca) mais avec des comptes pas forcément trustés ayant 1 mois d’existence seulement. Mais le blast portait sur une page profonde de mon site principal. Et curieusement si la page en question n’a pas encore bougé, la home elle, a gagné des places sur ma requête principal. Il serait intéressant de voir le résultat pour un site entier, des blasts de plusieurs centaines de RT mais en passant par des comptes Twitter qui ont au moins 6 mois d’existence. Puis ajouter a cela non pas des BL mais un blast similaire de « likes » Facebook, voir de +1 de Google. Donc sur un blast 100% social… et voir le résultat en ranking. Ca doit être bien bien puissant je pense.

  2. RaphSEO says:

    Hello je reviens là suite à ton tweet.
    Donc pour répondre à ta question de mon côté ce n’était pas vraiment un test au sens propre car toutes les conditions n’y étaient pas.
    En revanche je ne sais plus qui a dit que twitter ne servait à rien pour le référencement, je ne suis pas d’accord. Je dirais plutot qu’il ne faut pas compter QUE sur lui.
    Oui twitter est en nofollow, mais d’autres services et personnes reprennent les tweets et liens de ceci sur des supports en dofollow.
    Je compare twitter à l’effet buzz, du moins dans mon cas c’est ce qui c’était passé les RT ont considérablement fait monter mes billets sur certaines requêtes.
    Par exemple mon billet sur elegantthèmes a pointé en 10ème position sur « theme wordpress gratuit »
    ensuite les positions se stabilisent puis régressent doucement, mais c’est normal je n’ai fait aucun travail de netlinking derrière.
    Ma conclusion: oui twitter est utile au référencement car je considère le ref comme de la visibilité en générale et non pas que du positionnement. Donc quand un tweet vous apporte 600 visites en 1h30 pensez vous que ce soit négligeable?

  3. Ethno says:

    J’aime bien ce genre de test. Il est vrai que pour l’indexation twitter c’est pas mal et pour le positionnement ça peut fonctionner un temps je dirai.

  4. Arobasenet says:

    Je suis entièrement d’accord qu’un article qui est retweeté un certain nombre de fois gagne rapidement les premières places des SERPs. Mais, qu’en est-il sur le long terme ?
    Parce que cela fait partie de la décision de Google d’accorder une prime à la fraîcheur et donc de favoriser les articles les plus récents qui connaissent du succès. Mais, dans la durée ?

  5. Justin says:

    Tout d’abord, mon cher Sylvain merci pour ce test des plus intéressants et pour ton lien. Il confirme une fois de plus le postulat qui veut que bientôt le SEO ne se fera plus sans SMO.
    Cependant une question me turlupine, est-ce que le référencement par twitter est ponctuel ou durable ? Je pencherais plutôt pour la première solution étant donné le caractère éphémère des tweets. Je serais ravi d’avoir un retour de ta part, sur le positionnement de la page, une fois que l’effervescence sera retombée.
    Je te souhaite une bonne journée de cours passionnants dans ta licence qui doit être vraiment géniale.
    @+

  6. mc. says:

    Bonne idée de test! Juste une petite remarque… Comment peux-tu être sûr que Google n’a pas indexé ta page de toute façon.? Même si elle n’est pas dans le sitemap, du moment que tu n’interdis pas le crawl de cette page (robots.txt?), je pense que google l’a indexée. Donc difficile de savoir quel resultat elle aurait fait sans Twitter?

  7. Ivan says:

    Assez d’accord avec Arobasenet, Twitter est un excellent outil pour une indexation rapide mais l’effet SEO long terme semble plus limité.

  8. LuniCréa says:

    Ah cool, j’attendais avec impatience ton feedback ;-)

    J’en conclu que c’est bon pour « push » une page en particulier sur du court terme et qu’après il faut travailler plutôt dans le SEO en dur …

    Autre point intéressant : Bing a l’air de se moquer de Twitter pour le positionnement.

    Bref, merci pour ce test ! ;-)

  9. Sylvain says:

    @RaphSEO : tout à fait d’accord avec toi, il ne faut pas compter uniquement sur Twitter. Le but de ce test était uniquement de démontrer une potentielle efficacité du réseau. Et j’ai également le même point de vue que toi, le référencement s’apparente plus à de la visibilité qu’à un simple positionnement.

    @Emile : c’est assez étrange en effet que ça booste le site et pas la page en particulier. Twitter aiderait donc aussi à donner de l’autorité à un domaine ? Le test sur Facebook et Google + peut être intéressant aussi c’est sûr, mais si je le fais je vais attendre quelques temps avant de spammer de nouveau la communauté qui me suit :D

    @Arobasenet @Justin @Ivan : en effet, comme je le précise dans l’article, la fraicheur du contenu joue certainement sur le positionnement, c’est vrai qu’il faudrait voir à long terme. Seulement, les résultats vont être faussés maintenant qu’il y a des liens qui pointent vers la page ;)

    @mc : au contraire, je suis sûr que la page a été indexée ;) L’idée du test n’était pas qu’elle ne soit pas indexée, sinon un robots.txt ou un .htaccess auraient suffi. L’idée c’était de démontrer qu’une page pouvait être indexée et positionnée uniquement grâce à Twitter. Et sans être tonitruant, le résultat est plutôt probant ;)

  10. J’ai aussi remarqué que quand il faisait beau, mes positions augmentaient, coïncidence, je ne pense pas…
    Ce test n’en ai pas un, car sur une requête peu concurrentielle, le fait d’optimiser un titre, d’offrir un contenu conséquent, sur un site en place, les positions ne peuvent qu’être conséquentes.
    Twitter offre un effet comparable aux services de ping, puis-je pour autant faire un article « Ping et référencement cela marche » ? Oui.
    Est-ce pour autant pertinent ? Je ne pense pas.
    Oui Twitter aide, mais de la à parler de référencement et de critère important, il faut arrêter.

  11. mc. says:

    @Sylvain: je comprends ta démarche mais comment peux-tu être sûr de l’impact de Twitter?
    Peut-être que le test serait plus parlant en partant d’un NDD non référencé et en utilisant un mot-clé imaginaire?

  12. Djolhan says:

    J’avais ressenti un bon trustrank suite au lancement de viping avec le nombre de RT assez important, et je confirme, c’est bel et bien repris par google, même si il ne faut pas compter que la dessus, le signal envoyé par des twitt d’autorité est toujours bon à prendre.

  13. Eric says:

    Article fort interessant

    j’avais remarqué depusi longtemps
    qu’une page qui bénéficie d’un fort taux de « presence sur le sréseaux sociaux  » se place naturellement bien sur GG
    et sasn faire du ref
    je pense que cela a aussi une incidence sur l’autorité de la page
    si quelqu’un s’amusait à prendre ton contenu

    la tienne bénéficiant d’une presence réseaux sociaux importante passera devant la page dupliquée

    cela donne de l’autorité au site c’est certain
    le ref, c’est aussi du SMO et depuis pas mal de temps

  14. Sylvain says:

    @Grand gourou : je vais bosser sur des sujets concurrentiels seulement en été alors ;) Certes le site existe depuis bientôt un an maintenant et la page était bien optimisée, mais accessible sans aucun autre moyen que Twitter. Elle ne serait sûrement pas indexée aujourd’hui si elle n’avait pas été twittée, une partie du test étant de savoir si Twitter aidait à l’indexation, la réponse est donc oui ;)

    Ensuite, elle s’est positionnée uniquement grâce à ces tweets, sur une requête peu concurrentielle certes, mais pas non plus ridicule pour autant. La deuxième question du test étant de savoir si Twitter aidait au positionnement, là encore la réponse est oui.

    Il faut arrêter de modifier le but du test, je ne cherchais pas à prouver que seulement Twitter permettait de ranker au maximum, simplement que c’était un outil à ne pas forcément négliger. Mais je suis tout à fait d’accord pour dire qu’il ne faut pas oublier les autres leviers du SEO.

    @mc : je suis sûr de l’impact de Twitter étant donné que c’est le seul vecteur qui a été utilisé ;) Je suis d’accord pour dire que le test aurait été plus parlant sur un NDD neuf et non lié, mais je n’avais pas ça en stock ;) Par contre, un mot clé imaginaire n’aurait pas été pertinent pour juger de son positionnement !

  15. Vincent says:

    Bon je vais faire mon rabat joie mais pour avoir déjà effectué des tests similaires, je peux te montrer quelques faiblesses dans ton protocole :

    1 – Les tweets ou les RT ont été repris sur d’autres pages avec des liens (raccourcis mais en 301) sur d’autres page. Preuve : une recherche sur « Test Twitter : le référencement social » te permettra de trouver des summify, scoop.it et autres agrégateurs. Bref ta page a bénéficié de liens en dofollow

    2 – Ton test a été biaisée dès qu’il a été rendu public. Il a été visité, envoyé par mail, transmis à la google barre ou chrome et recherché dans les moteurs de recherches. Tous ces signaux ont pu aider à l’indexation (surtout le mail en fait)

    3 – Comme tous les blogs SEO, ton contenu est surement scrappé quelque part. Installe un Pictpocket pour voir si tes images ne sont pas hotlinkés et tu risquerais de voir ton test copié avec un lien dofollow ‘source’

    Bref, je ne dis pas que ton test est pourri (loin de là) mais que la conclusion est hâtive. Dire « un max de tweet = un bon positionnement » est une corrélation et non un effet cause/conséquence. Toutefois rien que le fait de l’avoir prouvé permet déjà d’imaginer des stratégies intéressantes en référencement.

  16. Donc cela sert à l’indexation, ce que tout le monde valide. Je trouve fallacieux d’annoncer que cela sert au positionnement. Renseigner l’attribut alternatif de la seule image d’un site sert aussi au positionnement, ce n’est pas pour cela que je vais consacrer un article à ce cas particulier et me designer en chevalier protecteur envers et contre tous.
    Il faut faire attention à la façon dont on formule un article de test… et surtout ne pas s’enfoncer quand on voit un telle levée de boucliers.

  17. Dan says:

    192 tweets pour un milieu, fin de 2ème page pas le top. 192 autres backlinks issus de liens venant d’autre sources que Twitter auraient permis sans pb une 1ère page. Le signal Twitter reste donc pour moi, aujourd’hui, encore faible, voire très faible pour un positionnement dans les serps. Ça confirme mon billet : Blabla du SMO

  18. Daniel Roch says:

    Le test est intéressant. Cependant je mettrais un bémol car celui-ci est malheureusement faussé…

    WordPress a malheureusement la manie d’ajouter les balises Link Prev et Link Next dans le header de nos articles. L’article publié juste avant celui qui sert au test fait donc un lien du type « link rel=next href=http://noviseo.fr/referencement-social/ », et ce lien est suivi par Google.

    Je pense cependant que l’indexation et le positionnement a surtout été permis par les liens sur twitter, mais ce paramètre pourrait fausser partiellement l’impact de Twitter sur le référencement de la page et sur la vitesse de son indexation.

  19. Samuel says:

    Ton test est fortement biaisé je trouve, le ranking de ta page dépend de tellement de facteurs, en premier lieu le ref et l’autorité de ton site, l’activité de la page et le contenu qui s’actualise (de nombreux coms), les liens secondaires dont tu parles (summify and co), les vrais liens que tu a dû recevoir etc … Faudrait partir d’un NDD neuf déjà en premier lieu!

  20. Morgan says:

    Sympa le test qui en meme temps permet de te positionner sur un mot clé relativement sympathique ^^

  21. vince says:

    WordPress, sous lequel ton blog tourne, intègre « Pubsubhubbub » qui accélère l’indexation du contenu. L’apport de Twitter en la matière semble donc encore, à mon avis, encore à démontrer.
    Quant au ranking, je rejoins Arobasenet.
    Pour autant c’est vrai qu’il y a bien une différence, aujourd’hui 20 janvier 2012, entre le positionnement de ce post sur « référencement social » et le positionnement de celui que tu as fait chez moi sur « SMO » (qui, lui, n’avait bénéficié que d’un petit nombre de tweets et de 3 ou 4 liens) : 15e contre 32e.
    Cependant l’une des différences entre ces 2 expressions-clés est que « référencement social » génère selon Google 390 requêtes mensuelles au global pour une concurrence catégorisée « moyenne », alors que « SMO » en génère 2240000 pour une concurrence catégorisée « faible ».
    Toutes ces données ont un sens, mais je ne suis pas sûr que la donnée « Twitter » prime sur les autres. Et il y a encore tant de choses à prendre en considération ! Quant à la pérennité de ces résultats, il reste là aussi un gros doute.
    Bravo, cela dit, pour avoir fait ce test pour nous ;)

  22. marjorie says:

    Bonjour,

    on trouve beaucoup d’articles, ces derniers temps, sur l’impact des réseaux sociaux sur le référencement, et notamment, comme celui-ci, où il est question de savoir si les réseaux sociaux améliorent le référencement. ( cf. l’article tres intéressant de Sylvain Richard – L’impact des réseaux sociaux sur le référencement).

    Alors oui, non? apparemment, l’impact positif n’est pas si simple à démontrer.

    Mais ma question à moi, c’est plutôt de savoir si le fait, pour un site, de ne pas avoir sa page fan sur Facebook ou un compte twitter (et encore moins de compte Google+) est pénalisant ou pas au niveau du référencement?

  23. Sylvain says:

    @Vincent : oui je suis d’accord, le test est en partie faussé à cause de ces « agrégations », j’en parle d’ailleurs dans l’article ;) Je n’ai pas reçu de visites par mail sur cette page mais c’est vrai que pour les utilisateurs de la toolbar Google ou de Chrome, ça a sûrement démontré une certaine « pertinence » aux yeux de Google.

    @Grand gourou : je tiens quand même à préciser que j’ai relativisé sur plusieurs points les résultats du test. Pour l’attribut alt, certains ont fait des tests et ils ont été bien utiles ;) De mon côté, mon test me permet d’avoir des certitudes : qu’il y ait d’autres variables qui entrent en jeu, certes, pourtant il me parait impossible de nier que la promotion a été effectuée uniquement sur Twitter, du côté du « prestataire » en tout cas ;)

    @Dan : oui c’est certain, un tweet ne vaut pas un lien, je l’évoque d’ailleurs dans l’article que j’ai publié sur AxeNet

    @Daniel Roch : je ne savais pas que WordPress intégrait cette balise dans le header, y a-t-il un moyen de supprimer cette balise dans le cas d’un prochain test hypothétique ?

    @Vince : oui c’est vrai que les expressions n’ont pas la même concurrence ;) c’est vrai qu’il y a plusieurs autres paramètres à prendre en compte pour ce test, même si j’ai essayé de les limiter au maximum ;)

  24. Daniel Roch says:

    Il est effectivement possible de demander à WordPress de ne pas inclure ces balises pour que les tests SEO fonctionnent correctement. Il faut pour cela ajouter ce code dans le fichier functions.php :

    remove_action( ‘wp_head’, ‘adjacent_posts_rel_link’, 10, 0 );

    Et là encore, il faudra faire attention à ce qu’un plugin ne vienne pas ajouter de nouveau ces balises, comme le fait par exemple Yoast WordPress SEO. ;)

  25. Rebel says:

    Test pertinent mais résultat pas très nouveau.
    Pour l’indexation, les réseaux sociaux permettent d’indexer une page très rapidement, suivant la popularité des comptes et le nombre de partage de l’URL (Retweet…).
    Pour le positionnement des pages, les liens provenant des réseaux sociaux, même si les liens sont en nofollow, transmettent de la popularité.

    C’est pour ça qu’il est intelligent d’allier SEO et SMO :)

  26. Emailing says:

    Il serait intéressant de voir, sur la durée, le positionnement de cette page car nous remarquons que Google aime les nouveautés (tweet = now) et donc voir si on ne perd pas la page dans Google. Je vais essayer de faire une page à laquelle on n’ajoute vraiment pas de liens à la fin.

    Sinon je suis également d’avis qu’il faut panacher SEM, SEO, Emailing, RSS etc…

  27. Didier says:

    Cet article est très instructif. Par contre je trouve que 192 tweets c’est beaucoup pour ne se retrouver qu’en 2ème page. Mais bon c’est toujours ça à prendre tout de même ;-)

  28. Xavier says:

    Merci pour ce test.
    Même si effectivement le résultat n’est peut être pas très « scientifique » il à le mérite d’exister et d’apporter un éclairage et un point de vue.
    Après chacun est assez grand pour avoir sa propre réflexion et son propre avis (et faire ses propres tests).

  29. Anewa says:

    Malheureusement ton test manque cruellement de rigueur scientifique… Peut être que la page est montée sur Google parce qu’elle était optimisé On-page, que ton domaine a une forte notoriété, en plus WordPress ping automatiquement les nouveaux articles publiés.

    Personnellement (et ce n’est qu’un avis personnel), je pense que les réseaux sociaux ont pour principal avantage de diversifier tes sources de trafic et pas de te faire monter dans les SERP de Google.

  30. Lionel says:

    Bonjour,

    Personnellement, je vois aussi Twitter comme l’un des nombreux outils pour indexer des pages Web et diversifier les sources de trafic. Mais surement pas pour améliorer sensiblement le positionnement d’une page Web sur une expression-clé donnée.

    amicalement

  31. Agence seo says:

    Test intéressant. D’après nos propres tests en début d’année dernière étions arrivés à la conclusion que Twitter favorisait la rapidité d’indexation sur Google mais pas vraiment le positionnement.
    Des éléments ont peut être changés, à voir s’il n’y a vraiment aucun lien en follow ?
    Par contre 6H pour l’indexation d’un nouvel article sur un blog WP ça parait long. Sur plusieurs blogs sans notoriété extraordinaire, avec ping sur les adresses habituelles, les articles sont indexés quasi instantanément et généralement toujours en moins de 5 minutes (par Google, pas par Bing !)

  32. Sylvain says:

    @Daniel : merci pour l’info, évidemment j’utilise le plugin de Yoast donc ces informations reviendront. En même temps, j’imagine que ces balises ont un effet plutôt positif, excepté pour ce genre de tests en l’occurrence

    @Didier : 192 tweets sans aucun lien, comme beaucoup de monde le dit en commentaire, un tweet n’a pas la même force qu’un lien ;) Surtout que ce genre d’expression se retrouve surtout sur les sites SEO, plutôt bien optimisés logiquement

    @Xavier : c’est un peu l’idée oui, chacun peut en tirer ses propres conclusions

    @Anewa : comme déjà dit plusieurs fois, il y a en effet d’autres paramètres qui entrent en jeu. Je me pose la question, si j’avais effectué ce test sur un nouveau domaine et qu’il n’aurait pas été aussi « réussi », est-ce que j’aurais eu des réponses me disant que le test été biaisé parce que le domaine est nouveau, ce qui n’est pas le cas de la plupart des domaines sur le web ? Par contre je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que les réseaux sociaux sont plus un vecteur de visibilité qu’une réelle aide au ranking.

  33. franck says:

    En introduisant l’usage du # sur google+ je pense que google va très prochainement relancer la recherche en temps réel sur google qui avait disparu depuis la fin du deal avec twitter et à ce moment là l’impact de twitter sur les positons sera bas. Aujourd’hui google ne peut pas se permettre de compléter ignorer twitter qui a près de 450 millions de membres donc d’une façon ou d’une autre google crawle les tweets mais leur influence est très négligeable

  34. Mutuelle says:

    Très bon test et très bonne étude !
    J’avais testé de mon côté les RT de RT (de plusieurs niveaux) et le résultat avait été intéressant, mais pas suffisant pour miser uniquement sur Twitter.

    Du côté de Facebook (désolé pour le HS) je n’ai eu aucun progression malgré des liens sur des pages populaires.

  35. Cabane says:

    Bonjour,

    comment faites-vous pour avoir des centaines de tweets et de retweets avec un message comme ce test ?
    Vous avez des centaines de comptes ou un réseau d’amis vraiment bien solidaires ?

  36. Troller says:

    Le test est intéressant. Il me tarde de voir les résultats au niveau de la combinaison des backlinks + tweets. Actuellement, nous sommes le 24 janvier 2012, pour reprendre le fil, j’ai donc utilisé positeo pour voir la position du mot clé « référencement social » + confirmation recherche manuel sur Google, et devines quoi tu est 13ème. Comme quoi, cela continue à grimper dans les SERP, bravo pour le test.
    Il serait intéressant de savoir le nombre de liens + association PR et type de liens (digg + CP + article cité par d’autres blogueurs) par exemple.
    Bonne continuation

  37. stéve says:

    merci pour le test cela fait plusieurs mois que je cherche le moyen pour utiliser twitter
    pour amélioré mon réferencement

  38. couches lavables says:

    et bien ca donne de bonne choses d’aider ce bon vincent apparemment ;-) je vais bien le garder de côté ton article et tiens nous au courant de la suite

  39. Spiruline says:

    Test très intéressant ! il est temps de se mettre à Twitter !

  40. Sylvain says:

    @Cabane : Mon réseau n’est pas énorme mais il suffit de demander quelques RT, quand c’est pour la bonne cause les gens le font de bon coeur ;)

    @Troller : Je commence à faire quelques liens, j’éditerai le moment venu avec des infos supplémentaires ;)

  41. Arnaud says:

    Merci pour ce très bon test !

    Il semble effectivement que Twitter favoriserait la rapidité d’indexation sur Google mais pas vraiment le positionnement. A compléter donc avec d’autres outils mais c’est effectivement une bonne base.

  42. kevin says:

    J’aime bien le résultat du test, à suivre !

  43. calixweb says:

    Sympa ton test, moi je pense aussi que twitter permet de monter dans les résultats de google, pour bing je ne sais pas. mais je pense aussi que le positionnement grâce a twitter est effectif pour une durée relativement courte, enfin rien de sur c’est juste une impression.
    Il faudrait voir ce que cela donne dans le temps.

  44. Guillaume says:

    Je ne pensais réellement pas que twitter pouvait apporter autant en si peu de temps. Je pense essayer cette méthode car nous pouvons le dire, celle-ci est très séduisante. Il est vrai qu’il faut voir ensuite si l’amélioration du positionnement grâce à twitter dure avec le temps ou si celle-ci est éphémère. Affaire à suivre et de près car ce système semble efficace.

  45. Simon says:

    Merci pour ce test très intéressant ! Les tweets ca a du bon mais a mon avis le bon vieux backlink reste la meilleure arme pour se positionner dans les SERP :)

  46. Pierre says:

    Je suis assez surpris de résultat de ce test. Je vais me mettre a explorer Twiter de ce pas.

  47. Valentin says:

    As-tu des nouvelles concernant ton positionnement ?

  48. Sylvain says:

    @Valentin : Pour la page qui a été testée et sur laquelle je n’ai pas fait tant de liens que ça par la suite, son positionnement oscille entre la 3ème et la 6ème place (d’après Ranks et Myposeo) sur la requête référencement social. Mais il y a autre chose : cet article, qui a lui aussi bénéficié de pas mal de tweets et d’un travail un peu plus sérieux d’acquisition de liens, se positionne premier sur référencement twitter et 3ème sur twitter référencement. Du coup, je remarque aussi que l’ordre des mots dans la requête (et donc par la suite dans le title, H1, etc.) compte plus que ce que je ne pensais ;)

  49. geek says:

    Bonjour et merci pour ce test.

    j’ai remarqué que twitter raccourci les urls dans les tweets.

    Je me demande du coup si google prend bien en compte que ces liens pointent vers nos sites ou non ?

    Merci

  50. Sylvain says:

    @geek : c’est compliqué, déjà parce que les liens sont en nofollow sur Twitter donc logiquement ils ne sont pas suivis même si la réalité semble autre. Ensuite pour les racourcisseurs d’URLs, il s’agit souvent de redirections 301 donc il y a tout de même une prise en compte ;-)

  51. Bjr, suite à votre test, j’aimerais aussi créer un compte Twitter mais c’est intéressant de le faire pour un artisan plombier? est ce qu’on peut avoir des contacts, des demandes de devis grâce à twitter?
    merci pour vos réponses
    A bientot

  52. iciseo says:

    Effectivement twitter aide au référencement naturel, c’est très bien vu. Je pense que l’on pourrait tester la même chose avec google + 1 car je ne vois pas pourquoi google ne l’intégrerai pas dans son nouvel algo vu les résultats twitter par le passé.
    Aussi pour ceux qui ont subit des pénalités dernièrement, il semble qu’une trentaine de tweets sur une page lève la pénalité rapidement.
    J’ai testé ça avec une page pénalisée avec google manchot. A verifier

  53. Ah c’est super rassurant de savoir que le référencement par Twitter fonctionne parce que j’ai commencé une campagne sur Twitter et j’ai vraiment eu peur de perdre mon temps !!
    Merci pour cet expérience unique en son genre ! Cordialement !

  54. Valentin says:

    Pour info, on remarque aussi que dans ahrefs, il liste le lien t.co comme backlink…
    Plutôt rare finalement non ?

  55. Sylvain says:

    @Valentin : rare, oui et non, il y a des twittos qui ont un blog et qui affichent leurs 5 ou 10 derniers tweets sur leur blog, du coup ils peuvent être considérés comme backlinks ;-)

  56. Joe says:

    Bonjour

    merci pour ton test, je commence a me mettre sur twitter pour booster mon site, mais je comptais plutôt mettre un tweet de temps a autre, je vois que tu a fait des sessions de plus de 100 tweets par jour, je ferais donc de même, par contre est ce que tu link toujours la même page ou tu varie?

    et est ce que le texte écrit sur le tweet est important pour le référencement?

    merci d’avance pour ta réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.