Comment j’ai réduit le taux de rebond sur Noviseo ?

Ballon de basketLes affamés de statistiques jettent toujours un oeil au taux de rebond de leur site. De cette façon, ils peuvent avoir une idée du comportement qu’ont les visiteurs sur leur site. En général, le but est d’avoir un taux de rebond le moins élevé possible, ce qui signifierait que les internautes visitent plusieurs pages avant de quitter le site. Traditionnellement, le taux de rebond des blogs est plus élevé que celui des sites « classiques ». Voilà donc ce que j’ai mis en place sur Noviseo pour réduire ce taux.

Les liens internes

Au niveau rédactionnel, j’essaye au maximum de placer des liens internes lorsque je rédige des articles. Si jamais je vous parle de balise title, je placerai un lien vers l’article en question. Seulement voilà, lorsque les visiteurs lisent un article, ils ne vont pas forcément cliquer sur chaque lien avant la fin de la lecture.

Depuis un peu plus d’un mois, j’ai donc choisi d’ajouter à la fin de mes publications des liens vers d’autres articles en relation. S’il existe des plugins permettant de faire ce travail automatiquement, dans les cas de Noviseo je préfère le faire manuellement. Ça me permet de choisir les ancres vers les articles en question et ça a l’air plus naturel, dans la continuité de l’article en cours.

Le taux de rebond de Noviseo était réellement élevé, aux environs de 80 / 85 %. Depuis la mise en place de ces liens, le taux de rebond est redescendu à environ 65 % pour le mois de décembre. Les pages vues me confirment que c’est dû à l’ajout de ces liens de fin d’article.

D’autres actions pour réduire le taux de rebond

De nouvelles actions seront mises en place dans les semaines à venir, toujours dans le but de réduire le taux de rebond. Je me laisse quelques temps histoire de confirmer l’efficacité (relative) de ce que j’ai annoncé en première partie d’article.

Je pense notamment à intégrer dans la barre latérale une liste d’articles, du type « les articles les plus lus » ou « les articles les plus partagés ». De cette façon, les internautes qui auront atterri un peu par hasard sur Noviseo auront accès à une sorte de best-of du blog.

Un glossaire référencement a fait son apparition il y a quelques temps sur Noviseo, seulement les pages de définitions ne disposent pas de fil d’ariane. Les visiteurs susceptibles d’arriver des moteurs de recherches ou de sites externes n’auront pas forcément le réflexe de cliquer sur Glossaire dans le menu principal, un fil d’ariane ne serait donc pas de trop. Erreur de débutant je sais, mais en même temps, n’oubliez pas que je le suis ;)

Conclusion

Il existe certainement d’autres façons pour réduire le taux de rebond d’un blog auxquelles je n’ai pas pensé, si vous avez des exemples n’hésitez pas à les donner en commentaire ! Concernant la diminution du taux de rebond sur un blog, il ne faut pas que ça devienne non plus une maladie étant donné que le format incite justement à lire un article puis à reprendre ses occupations habituelles ;)

D'autres optimisations pour votre blog :
Référencer un blog WordPress
Comment devenir célèbre ?

Catégorie Référencement | Thématique .

26 réponses à Comment j’ai réduit le taux de rebond sur Noviseo ?

  1. Philippe says:

    Bravo pour l’idée de mettre des liens en fin d’article pour faire baisser le taux de rebonds. Moi, qui bénéficie de plusieurs années de métier, je n’y aurais peut-être pas pensé. Donc merci pour l’astuce !

  2. Xavier says:

    Le fil d’Ariane je te confirme que c’est essentiel. J’en ai mis un sur un site « bien fouillis » à la base … 15% de consultation de pages en plus alors que j’ai toujours le même nombre de visiteurs uniques.

    Surtout qu’avec la généralisation des fils d’Ariane les visiteurs ont de plus en plus l’habitude de les utiliser … personnellement quand je suis sur un site je le cherche en général :)

  3. Agence drupal says:

    C’est vrai que le taux de rebond des blogs est tres élevé, j’avais penser a mettre des vidéos en début d’article pour donner envie au visiteur de rester encore plus, je pense que cela peut etre une bonne solution mais après il faut trouver des vidéos :)
    Sinon la technique avec d’autres articles similaires comme tu as dis fonctionne tres bien :)

  4. Germain says:

    Très bon article Sylvain ;)
    C’est vrai que tu as raison de faire des liens à la main pour tes articles similaires, car le plugin YAARP sur WordPress ne permet pas de faire des ancres optimisés.
    A mon avis le fil d’ariane est vraiment pas mal pour le maillage interne, mais c’est encore trop dur pour moi de mettre ça en place. Si tu as un petit tuto, je suis preneur :)

  5. Samuel says:

    ça me paraît long comme technique, pourquoi ne pas utiliser un plugin du type de YARP mais plus « sexy » avec des thumbs de preview par exemple?
    L’idée d’avoir un best of des article du blog en blogroll me semble bonne aussi. :)

  6. Neoxys says:

    Pas mal cette idée Sylvain. Je pense que c’est une bonne solution de mettre les liens vers d’autres articles intéressants à lire en rapport avec l’article en cours de manière manuelle. Déjà, ça évite de passer par un plugin qui va augmenter le temps de chargement de la page, mais également de travailler sur d’autres variantes de mots-clés et de peaufiner la longue traine.
    Pour réduire et cerner un peu plus le taux de rebond, y’a un article pas mal du tout par Roch Daniel sur Seomix

  7. Xavier says:

    Le temps de chargement est aussi un facteur important, lorsque j’arrive sur une page ou des pub sont chargée bien avant le contenu (si si ça arrive souvent), j’ai tendance à changer de site très rapidement, ce qui augmente le taux de rebond.
    Enfin je pense que le taux de rebond doit être analysé par type de page/contenu que sur la globalité du site (par exemple: une page de news sera « vue » plus rapidement qu’une page de description d’un produit)

  8. Melissa says:

    depuis que j’ai bossé d’avantage sur la longue traine, les résultats sur mes pages arrivent sur des requêtes plus particulières, le temps de consultation moyenne des pages a augmenté, tandis que le taux de rebond a bien diminué.
    Un simple lien du retour sur la home ou les nouveaux articles en évidence sur un blogs est aussi pas mal, je suis toujours étonné du nombre de personnes qui ne savent pas que cliquer sur le logo permet cela et modifie le texte le texte de l’url dans la barre du navigateur.

  9. Hugo says:

    L’analyse vis google analytics de la répartition des clics sur les pages cibles est vraiment très instructive, le web design est quelque fois retouché suite à cela.

  10. Noemie says:

    Wow, jolie progrès de 80 à 85 % à 65%, moi aussi je devrais m’y mettre à jouer au basket ball pour améliorer le taux de rebond de notre de trourisme. M’enfin, tu as raison moi je pense qu’un plugin est plus jolie mais donne pas forcément l’envie de cliquer.

  11. Gael says:

    J’ai toujours voulu essayer le blog assez répandu (surtout il y a quelques années) pour réduire le taux de rebond, il annonce à vos visiteurs d’où il viennent (principalement de Google ou de Yahoo) et qui leur proposent des articles en fonction de leur recherche..

    Exemple, si un utilisateur recherche armoire bleu et qu’il arrive sur l’article armoire bleu et rouge et que sur votre blog WordPress vous avez un article sur l’armoire bleu uniquement, il l’oriente vers cet article..

    Je n’arrive plus à trouver le nom du plugin cependant… Si quelqu’un a déjà testé sur le taux de rebond, ça m’intéresse !

  12. Arnaud says:

    Très bon article.
    Cependant pour liens en fin d’article de bon plugins existe et il est facile de les configuré.
    Mais c’est sur que réduire le taux de rebonds d’un site Internet (et plus particulièrement d’un blog), n’est jamais facile…

  13. Sylvain says:

    @Xavier : il faut donc que je me dépêche d’en mettre un en place, merci pour la confirmation, même si l’efficacité se mesure toujours au cas par cas ;)

    @Samuel : l’avantage c’est que je connais bien mon blog et mes articles, ce n’est pas si long que ça ;) Je préfère les sélectionner à la mano, comme ça je plasse ceux qui répondent au mieux à la thématique et je peux choisir les ancres

    @Gael : Si tu es sur WordPress, j’imagines que tu penses au plugin YARPP (Yet Another Related Posts Plugin)

  14. marc says:

    Est-ce qu’on compte les sorties via adsense dans le taux de rebond? Si oui, alors peut-être vaut-il mieux avoir un taux de rebond élevé si la majorité des sorties se font en cliquant sur les pubs?

  15. fredo says:

    très bon article et félicitations pour ta réussite dans ta quête . tu peux également essayer de baisser le temps de chargement de tes articles en optimisant le code, les images, … avec l’extension yslow .

  16. Sylvain says:

    @Marc : j’imagine que oui, les sorties via adsense sont comptabilisées dans le taux de rebond. Après, est-ce qu’il est possible d’ouvrir ces liens dans un nouvel onglet ? Ce serait la meilleure solution. Après, il est toujours préférable que les visiteurs restent sur ton blog/site, ça dénote un intérêt envers ton contenu.

  17. marc says:

    @Sylvain: c’est vrai que si le visiteur reste, c’est toujours bon signe;-) Mais j’aurais tendance à dire que si on est pas un site de commerce (où on cherche à garder le client pour qu’il passe commande), on a intérêt à ce que les visiteurs sortent par des liens rémunérateurs plutôt que par des liens vers d’autres sites, non?

    Pour mon blog, je ferai aussi la différence entre les fidèles, abonnés, geeks et autres spécialiste du web qui liront le blog et ne cliqueront jamais sur une pub et ceux qui arrivent par hasard via une recherche Google plus ou moins éloignée du sujet du blog. Par exemple, j’ai beaucoup de visites via le mot clé « montre guess » sur un article concernant les boites à lumières. Les visiteurs voyant que ce n’est pas un site qui traite des montres… cliquent naturellement sur les pubs disséminées dans l’article…

  18. images says:

    Et pour adsense est ce qu’il vaudrait mieux avoir un taux de rebond minimum ou maximum ? une personne qui trouve ce qu’elle cherche sur un blog ne va pas cliquer si elle trouve ce qu’elle cherche sur une pub, non ?

  19. lionel says:

    Bonjour,

    L’initiative est bonne ! Les liens d’articles similaires sont comparables aux ventes croisées sur une boutique en ligne. Les articles les plus populaires ou les plus appréciés sont aussi une excellente idée. Proposer des articles et guider les lecteurs génère un site à fort pouvoir suggestif. Lorsqu’un site dispose de clés d’entrées diverses on incite forcément les visiteurs à entrer en profondeur dans un site et donc réduire sensiblement le taux de rebonds.

  20. Alban says:

    Je trouve dommage de réduire le tx de rebond au seul pages vues. Je préfère le mesurer à partir d’actions.
    Exemple : un internaute viens sur un site aime l’article le commente (sur le module Facebook dirons nous, ou par twitter, ou que sais je encore), teste par ailleurs ce qu’on explique dans notre blog, trouve ça tellement génial qu’il en fait un post sur son blog (qui fait un trackback !). Résultat potentiel : 1page vue; tx de rebond : 100%

    Si on mesure l’implication d’un internaute par d’autre mesure que les pages vues on a de meilleurs résultats : pourquoi ne pas baser le taux de rebond sur le temps passé sur la page par exemple, ou sur le fait qu’il ai scrollé X pixels et vu X% de la page que j’avais à lui montrer ? Pourquoi ne pas intégrer des interactions externes dans nos statistiques (facebook, twitter, clic sur lien externe, …).

  21. kevin says:

    Oui c’est une stats aussi importante que les visites en elle même, c’est ce taux qui fait la différence !

  22. La mesure du taux de rebond est, d’après moi, à relativiser…Je suis arrivé ici car je recherchais des précisions sur le taux de rebond lorsqu’on utilise une stratégie de longue traine. Pour ma part, j’ai des taux de rebond très élevés sur des requêtes ultra-fines. Par contre, mon taux de rebond sur la page d’accueil est très bas ( inférieur à 30%), ce qui est rassurant pour moi car les mots-clés cibles sont très concurrentiels…Idem pour les pages intermédiaires (les catégories) qui ont des taux de rebond particulièrement bas (ouf…)

    Tout çà pour dire que le taux de rebond n’a pas beaucoup de signification si on l’applique à l’ensemble du site.

  23. Serge says:

    Le taux de rebond serait un des indicateurs utilisés par GG pour classer les sites… Mais la durée de visite de la page joue également. Ainsi un taux de rebond fort ne signifie pas nécessairement un site de mauvaise qualité. Et inversement une page avec peu d’info et un lien interne « cliquez ici pour plus d’info » donnera un taux de rebond faible avec une qualité médiocre…

  24. Etienne says:

    Salut,

    YARPP fonctionne super bien. J’ai toujorus voulu l’installer mais je ne connaissais pas son nom. Merci !

  25. mode en ligne says:

    Très bel article.. normalement je mets des liens internes dans l’article aussi mais après t’avoir lu, je pense que je vais aussi mettre la mention « articles similaires » aussi au dessous de mes articles !! ;)

  26. Guillaume says:

    Franchement le taux de rebond c’est quelquechose que tout le monde regarde mais qui est completement inutile, ça voudrait dire que les sites de conjugaison etc… se ferait totalement déclassé. Je ne parle même pas de site comme wikipedia ou les gens vont dessus chercher une def. et ensuite il se casse. Pour moi le linking interne a bien sur une utilité mais faut pas que ce soit pour diminuer le taux de rebond d’autant qu’un blog c’est un peu normal que les gens s’en aillent très vite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.