Mise à jour du Page Rank : et ensuite ?

La récente mise à jour du PageRank de Google fait couler de l’encre (ou tout du moins, elle use les touches des claviers) : des sites considérés comme d’autorité (Fnac, Pixmania, etc.) affichent un PageRank grisé, d’autres sites ont perdu du PR sans raisons apparentes, certains sites encore tout jeune sont passé de PR 0 à PR 4 ou 5... Bref, c’est un beau foutoir que Google nous a laissé avec sa mise à jour. Mais d'abord, le Page Rank, concrètement c’est quoi ?

Google Page Rank

Le Page Rank : outil de mesure

À l’origine le PageRank était l’analyse des liens entrants d’une page. Une note de confiance que Google vous attribue, entre 0 et 10. Plus une page avait de liens, meilleur était son PR, meilleure était sa position dans les moteurs de recherche. Ça c’était au départ, et c’était une idée de génie. Mais plein d’autres génies ont compris qu’il suffisait d’avoir énormément de liens et c’est là que le spam a pointé le bout de son nez.

Pour régler ce problème, Google a modifié/revu/ajouté les variables qui calculent le PR. Du coup aujourd’hui on ne sait plus trop comment il est calculé ni à quoi il correspond. Et c’est presque tant mieux, comme ça on arrête de faire une fixation dessus. Ce qui est (presque) sûr, c’est qu’un PR “bas” ne vous privera pas forcément des meilleures places dans les SERPs de Google, et un PR élevé ne vous assurera pas la première place.

Le PageRank est visible par tous, il suffit d’avoir n’importe quel toolbar qui l’affiche. La note affichée n’est pas fiable à 100 %, ce n’est peut-être même pas celle que Google vous a attribué,mais c’est un indice. Cette note est mise à jour régulièrement, environ 3 à 4 fois par an, et la dernière date du début de la semaine.

Qu’est-ce qu’on fait du PageRank ?

À écouter la plupart des SEO, il faudrait oublier complètement le Page Rank, parce que celui qui est affiché n’est pas fiable, parce qu’il ne garantit rien concernant les positions, parce qu’il ne veut plus rien dire. Pourtant à chaque mise à jour, et on a encore eu l’exemple cette semaine, beaucoup de webmasters aiment comparer qui a la plus grosse. La plus grosse barre verte bien sûr, toute autre idée serait complètement déplacée. De la même façon, c’est un des principaux points de négociation lors d’un échange de liens.

Pour ma part j’en tiens compte. Pas en tant qu’indicateur ultime bien sûr, mais pourquoi pas ? D’une part, même s’il n’est pas ultra fiable, c’est le seul indicateur dont je dispose à propos de ce que Google pense de moi.
D’autre part, en phase de lancement d’un site, le PageRank est une donnée supplémentaire à propos de l’évolution de ce site (très secondaire par rapport au nombre de visites, taux de transformation, nombre de nouveaux visiteurs et de visiteurs connus, sources de traffic, etc. Mais autant ne pas se priver d’un indicateur supplémentaire.)
Enfin, lors de mes soumissions (annuaires, CPs et diggs), le PR est un des critères de choix de la plateforme (même si les premiers restent la rapidité de validation et d’indexation, le nombre de liens contextuels possibles, le nombre de mots demandés, etc.).

En général, je fais donc attention à la taille de la barre verte des sites où je publie et à celle de mes sites, dont Noviseo. Et après comparaisons, force est de constater que la mienne n’est pas très grosse... Mais elle travaille, vaut mieux une petite qui travaille qu’une grosse toute molle non ?

À retenir : je ne cours pas après une plus grosse barre verte, je cours après un meilleur positionnement, plus de visites et plus de visiteurs réguliers. L’augmentation (relative) du PR n’est qu’une conséquence des actions que je mets en place pour atteindre ces objectifs ; comme la mise en place d'outils de référencement wordpress sur Noviseo.

Catégorie Réflexions | Thématique .

24 réponses à Mise à jour du Page Rank : et ensuite ?

  1. Mat says:

    D’accord avec toi sur un point : c’est un des seuls critère pour savoir ce que Google pense d’un site, au delà il y a quand même plus important : les visites, les VU, le taux de transfo. en ecommerce, l’eCPM en monétisation….

  2. AxeNet says:

    Tiens, et bien tu auras mon point de vue sur la base d’exemples concrets dimanche sur le blog AxeNet :-)

    Pour ma part j’ai laissé tombé le pagerank comme indicateur car comme tu l’expliques si bien on ne sais plus ce qu’il indique.

    Pour les sites de CP, je regarde la rapidité d’indexation et le ranking sur tout ou partie du titre des contenus récents (ainsi que des bouts de contenus). Pour ce dernier point, une bonne part de feeling et d’experience me sert à mesurer la concurrence en place sur l’expression.

    Pour les sites que je gère, je ne m’occupe plus que des positions, au moins, c’est clair comme indicateur :-) Même si la recherche universelle vient mettre le bazar ponctuellement.

  3. Pierre says:

    Un bon indicateur du « Trust Rank » d’une page ou d’un nom de domaine est le MozRank via OpenSiteExplorer.

  4. Aurélien says:

    Quasiment 100% d’accord avec ton article.

  5. Emmanuelle says:

    Héhéhé, moi aussi, suis assez adepte de la petite (société) qui travaille, en comparaison avec la grosse (société toujours) qui fait queud’.

    Sinon, pour ma part, je jette quand même souvent un rapide coup d’oeil, ça n’apporte pas grand-chose, certes, mais c’est devenu comme un genre de réflexe pavlovien… va comprendre, Charles !

    Sinon, très sympa, ta plume !

  6. Sylvain says:

    @Mat : c’est exactement ça, je m’en sers comme d’un indicateur, mais certainement pas le plus important

    @Sylvain (AxeNet) : j’ai hâte d’avoir ton point de vue illustré !

    @Pierre : j’avoue que je ne le regarde pas plus que ça, un peu comme l’Alexa Rank, je ne sais pas trop sur quoi ils se basent

    @Aurélien : venant de toi j’en suis presque fier !

    @Emmanuelle : de même, c’est un réflexe. Il y a beaucoup trop d’infos dans les toolbars (j’utilise SEO Quake et SEO Toolbar), et ça devient un réflexe de tout regarder (pages indexées, âge du domaine, liens entrants, etc.). Merci pour ma plume ;)

  7. Christophe says:

    Celui qui a besoin 2 semaines de réflexions pour un lien à partir d’un PR 7+ dans la même thématique, qu’il se dénonce !-)

    J’aime le même type de réaction que toi mais j’essaie également de me fier à d’autres indicateurs (MozRank, nature/types des liens, indexation du site, …) mais bon ! un PR 0 me motive moins à faire tout ça.

  8. Puntocano says:

    Voilà une saine lecture en ce jour de grisaille.
    Je me méfie toujours des barres vertes sur les sites que je visitent car certaines ne sont pas naturelles (gonflées artificiellement avec du « enlarge your pagerank » par exemple) ;) .
    Mais d’un autre côté, je reçois plus de demandes de partenariat sur un de mes portails depuis qu’il a pris un cran supplémentaire.

  9. Antoine says:

    Tout à fait d’accord avec toi sur le fait qu’un bon Pagerank ne garantit en rien un bon positionnement. On peut être un site « populaire » et pour autant avoir foiré les optis de base…
    Par contre, les SEO qui disent qu’ils sen foutent sont je pense de mauvaise foi. Pour linker un 2ème ou 3ème niveau, c’est quand même la première chose qu’on regarde, parce que ça donne un indice de la popularité du domaine et, entre autres, de la rapidité avec laquelle le backlink créé sera indexé par Google. Laurent Bourelly l’explique d’ailleurs très bien dans un de ses deniers billets

  10. miu says:

    Absolument d’accord! Ceux qui n’ont pas encore compris que cette barre verte ne servait qu’à faire couler de l’encre ont un train de retard! Pour preuve: les résultats des SERP! C’est pas rangé par PR que je sache?

  11. Le juge says:

    Aaaaah le Page Rank…. c’est qu’il en aura fait couler de l’encre ce machin… Perso je dois dire que j’y fais toujours un petit peu attention mais pas plus que cela … C’est toujours bon pour l’ego d’avoir un PR elevé et comme tu dis cela donne toujours une sorte de signal général un peu vague sur le site si on le prend avec les précautions d’usage et si on le considere comme un des NOMBREUX autres signaux disponibles.

  12. vince says:

    Très bon résumé de ce que peut être le PR et de ce que l’on peut en attendre !

  13. Romain says:

    C’est sûr que d’un côté, un certain nombre de facteurs nous poussent à ne pas nous préoccuper de cette barre verte; surtout lorsque Google lui-même qui nous dit de se détendre avec cet indicateur et que de toute façon ce qu’il veut bien nous laisser voir n’est pas à jour.
    D’un autre côté, comme le dit l’article on n’ as pas pléthore d’incateurs et on ne va pas faire un audit complet à chaque échange de lien. Le PR donne une petit idée de l’intérêt de l’échange avec un site. Quand bien même, ce n’est ni fiable ni à jour, les bons ont quand même des bons PR et les moins bons des mauvais PR. Donc autant s’en servir, tout en sachant qu’on est loins de la science exacte !

  14. phil says:

    Le pagerank c’est très bien pour la qualité des sites…à moins que cela ne soit pour l’égo du webmaster ?

    Disons qu’on ne jure pas par le pagerank mais tout le monde en tient compte !

    Belle hypocrisie :p

  15. vaince says:

    Je suis assez d’accord tout ce qui est présenté dans l’article. Pour ma part je visualise un peu le PR dans un indicateur qui synthétise le travail effectué sur un site. Si l’on fait bien son travail, que l’on partage un maximum de fois le lien sur de nombreux sites à fort PR on obtient forcement une bonne évolution de son propre PR.

    Certes c’est un indicateur comme un autre qui, certes n’a plus le poids qu’il avait dans le passé, mais si les « GROS » sites ont un fort PR ce n’est pas pour rien. Ça veut dire que le boulot a bien été fait !

  16. Yvan says:

    @pierre
    Merci pour cette info je ne connaissait pas le mozrank je vais tester sa tout de suite ;)

  17. Loic helias says:

    Mozrank? Je ne l’utilisait pas non plus, je vais y jeter un œil. En ce qui concerne le PR, j’avoue quand même le checker notamment des l’update, après ce n’est plus forcément très pertinent…
    Je connais de nombreux sites qui rank très très bien sur des mots clés concurrentiels avec des Page rank inférieurs à 3!!! Entre nous, je trouve que la dernière mise à jour peut paraître totalement folle, perso sur mon blog vieux de seulement 4 mois j’ai pris 3 alors que je ne sors encore sur aucune requête mais vraiment aucune qui puisse m’intéresser ! Et j’ai vu des BH prendre des PR3 sur des sites vieux de 3 semaines, même un qui avait un PR1 sans aucun backlink: véritable. Alors oui le PR est bon pour son égo, et les échanges, et après tout on en a tous un peu besoin ^^
    Amicalement Loic

  18. Nicolas says:

    Hehe, grand débat qu’il faudrait arrêter je pense.

    Soyons clair, le PR sert…à 2 choses…

    - Vendre du liens et échanger du liens
    - Allez regarder plus profondément les BL’s des sites à bons PR, car un PR ça ne s’obtiens pas par la masse de BL mais bien par 5-10 gros liens Pranké…

  19. Alex says:

    Le PageRank est encore un indice pour certains clients qui l’utilisent à tord pour juger le travail effectué par leur agence de référencement. Comme il l’est dit dans l’article, mieux vaut se focaliser sur d’autres données telles que le nombre de VU et bien évidemment le taux de transformation pour avoir un aperçu de la qualité d’un site. Ce sont d’ailleurs ces statistiques que réclament les régies d’affiliation avant d’accepter de signer de nouveaux contrats. Aux dernières nouvelles, aucune d’entre elles ne s’intéressaient au PageRank…

  20. Lionel says:

    Bonjour,

    Billet instructif qui confirme ce que beaucoup ont constaté ces derniers mois. Même si le PageRank a un degré d’influence moins élevé sur le positionnement d’un site qu’auparavant, j’avoue le prendre en compte car il reste un repère même si ce n’est pas le seul bien sur !

    amicalement

  21. voix off says:

    De plus en plus on voit des sites qui affichent fierement leur pagerank. De fait, nous même on se prend au jeu en pensant que si tel site a un bon pagerank, c’est qu’il est intéressant, qu’il est une référence, une voix officielle. Tout cela ne me semble pas très positif car avant même de nous interroger, on nous formate l’esprit sur ce qui est bon ou mauvais.

  22. rilcy says:

    Le pagerank n’a en effet plus le même poids dans le positionnement d’un site sur notre ami a tous, j’ai nommé google!! Cependant je pense qu’il est tout de meme un bon indicateur sur la qualité de ceux ci car cela montre au moins qu’il n’est pas laissé à l’abandon par son administrateur.

  23. Marc says:

    Le pagerank n’est pour google qu’un indicateur sur la popularité du site Web en question, il ne faut pas seulement se fier à ça car un site web avec un pagerank de 6 peut très bien se retrouver positionner derrière un autre de pagerank 4 .

  24. Je pense que même si le pagerank n’est plus aussi important qu’avant, il reste tout de même une donnée essentielle sur la qualité de la page. Il y en avait beaucoup qui s’étaient empressés de parler de sa disparition alors qu’il est toujours bel et bien là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.