Stratégie de netlinking : comment choper des liens ?
 vendredi 27 avril 2012   Sylvain  574 vues

Image netlinkingAvec les surprises que Google nous offre en ce moment, il va très certainement falloir revoir notre façon de travailler notre linking. On commençait à prendre l’habitude d’utiliser les communiqués de presse, les diggs-like et les annuaires et pour certains d’entre nous, c’était le plus gros de notre travail.

Seulement voilà, il va falloir trouver de nouvelles sources de liens puisqu’il semblerait (je dis bien il semblerait) que Google fasse un gros nettoyage de ce côté là (il en a peut-être assez qu'on le prenne pour un pingouin ?). Mais en tant que bon débutant, on ne connait pas forcément les techniques pour acquérir du lien. C'est donc à la suite d'une demande sur la page Facebook du blog que je rédige cet article avec des indications pour chopper des liens ;-)

 

Les techniques habituelles

Annuaires, CP et digg-like

Comme je le disais la semaine dernière, je pense sérieusement qu’il ne faut pas les mettre de côté ! Il va seulement falloir penser à les utiliser autrement. On verra ce que l’avenir (et les SEO) nous réserve, mais de plus en plus de CP thématiques risquent apparaître sur la toile (avant qu’ils ne se fassent descendre dans deux ans ?). De la même façon, les conditions risquent devenir bien plus drastiques (beaucoup parlent de 3 CP pour un seul avec lien, et ancre pas forcément optimisée), mais ce n’est pas une raison pour les laisser tomber. N’oubliez pas que les annuaires sont censés rapporter peanuts en terme de SEO, et pourtant ils sont encore utilisés.

Commentaires de blog

Encore une technique usée et éprouvée, les commentaires de blogs restent une façon simple d’acquérir des liens entrants. Bien sûr, dans l’idéal ils sont en dofollow et permettent de mettre une ancre optimisée (avec le plugin KeywordLuv par exemple, comme le fait Noviseo), mais il ne faut pas oublier que tous les blogs ne sont pas tenus par des agences expertes en référencement. Beaucoup de blogs persos seront par exemple en nofollow. Et alors ? N’hésitez pas à commenter, ça permet en plus d’avoir un profil de lien naturel ! Pensez surtout à lire l’article et à faire un commentaire sérieux et pas un simple spam ;-) Vous voulez une petite liste de blogs en dofollow ? Ça se passe sur geekeries.fr !

L’échange de lien

Un moyen vieux comme le monde pour gagner du lien est l’échange de lien : vous contactez un webmaster, de préférence dont le site est dans la même thématique que le votre, et vous lui proposez de placer un lien vers son site, en contrepartie il en met un vers le votre. Faites attention à ce que l’échange soit équitable (ou bénéfique pour vous). Il est bien sûr possible de faire un échange triangulaire : vous avez deux sites, sur le premier vous mettez un lien vers le site de votre partenaire qui en met un vers votre deuxième site. C’est plus discret, même si...

Les réseaux sociaux

Screenshot Twitter

On attaque un sujet un peu glissant en mettant côte à côte les réseaux sociaux et le référencement, mais je prends le risque, j’ai de bons crampons. Beaucoup de liens en provenance des réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Youtube, Flickr, Linkedin, Pinterest, etc.) sont en nofollow ou fonctionnent avec des redirections et n’ont donc qu’une efficacité modérée pour le référencement. Cependant, ils sont générateurs de trafic et incitent donc au linkbaiting. Les réseaux sociaux sont-ils à intégrer dans une stratégie de visibilité ? J’aurais tendance à dire oui, et je me ferai taper sur les doigts pour ça !

Les forums

Long et fastidieux si on n’est pas déjà présent et actif sur un forum, ce type de lien est très bon s’il est publié sur un forum très actif car en plus d’apporter du jus, il sera générateur de trafic. Attention toutefois à la modération si vous êtes nouveau sur le forum, soyez discret : répondez de façon claire et complète à une question puis placez un lien à la fin pour “plus d’informations”. Plus simple et qui permet d’avoir un lien sur chaque page où on poste : l’URL en signature.

Acquérir des liens comme un pro

Rédiger pour être linké

Une bonne façon de créer des liens est de rédiger pour un blog qui officie dans le même domaine que vous. Vous proposez à l’auteur du blog d’écrire un article pour lui, ça lui fera du contenu, et en contrepartie vous placez quelques liens dans votre article. Vous allez probablement essuyer quelques refus, ça fait partie du jeu, mais quand votre proposition sera acceptée ça signifiera que vous aurez des liens contextualisés sur un blog dans la thématique.

L’avantage, c’est qu’en plus de gagner des liens, cette technique permettra de gagner du trafic qualifié. Si vous êtes une entreprise, qui propose des biens comme des services, ces visites peuvent également être génératrices de chiffre d'affaires. Si l’auteur du blog est réticent, à vous de voir ce que vous pouvez lui proposer en échange ;-)

Les liens de vos partenaires

Dans la vraie vie, vous avez des partenaires commerciaux, vous sponsorisez des évènements, vous travaillez conjointement avec d’autres entreprises, etc. Toutes ces relations sont autant de possibilités d’engranger des liens vers votre site, pensez-y !

Sites de questions / réponses

Screenshot Yahoo Answers

Encore une technique un peu vieille comme le monde du SEO, mais elle permet de gagner un lien en provenance d’un domaine différent, en général assez trusté (je pense particulièrement à Yahoo Answers, même si les liens sont en nofollow) et qui ne prend pas énormément de temps à rédiger. Le plus long finalement, si votre thématique est un peu nichée, c’est de trouver une question à laquelle vous pouvez répondre et où vous pouvez placer un lien vers votre site. Ces sites sont généralement bien positionnés dans les moteurs de recherche et peuvent donc amener énormément de visites.

Analyser les liens de la concurrence

S’il n’y avait qu’une techique à garder dans cet article, ce serait celle-là, parce qu’elle vous permettra de trouver vous-mêmes vos propres techniques. Avec un outil comme Ahrefs ou Majestic SEO, vous aurez accès à tous les liens entrants des sites concurrents, vous saurez comment le concurrent à travaillé son netlinking, vous pourrez donc essayer de récupérer des liens en provenance des mêmes sources ou de sources de même type. En analysant le linking des concurrents, vous aurez peut-être même un éclair de génie qui vous donnera l’idée pour de nouvelles sources !

Créer son réseau de sites

Vous êtes passionné par le cinéma et possédez un site, plus particulièrement par Quentin Tarantino dont vous avez eu l’idée de lancer un blog, vous teniez un blog sur la photo il y a quatre ans et vous êtes contributeur sur un blog culturel. N’y a-t-il pas moyen de lier tout ça ? Le blog photo peut revivre pour parler de films dont l’image est spéciale pendant que votre site de cinéma fait un dossier spécial Tarantino, et de son côté le blog culturel a choisi de se focaliser sur le cinéma. Ces coïncidences ne sont-elles pas parfaites ?

Profiter des plateformes trustées

Créez un wordpress.com, un blogspot, un over-blog, un blogger, un canalblog, etc. et insérez-y du contenu (plus ou moins propre selon vos {envies|besoins|capacités}). Si vous choisissez d’y insérer du contenu propre, rédigé à la main, la gestion de ces plateformes supplémentaires sera énormément chronophage mais vous n’êtes pas obligé de publier à un rythme soutenu. Un article par mois/tous les deux mois avec un lien vers le money site dans le premier article, le troisième, le sixième, etc. Si vous vous sentez l’âme d’un black hat (mais si c’est le cas, cet article ne vous aidera pas), vous pouvez choisir d’automatiser ces publications pour publier plus régulièrement.

Trainer du côté obscur

Je dois avouer que je ne suis pas vraiment expert sur le sujet Black Hat et je m’en excuse par avance, il n’y aura donc pas énormément de techniques de ce côté là. Je ne parle pas non plus du spam de livres d’or ou de pétitions qui sont, il me semble, plus que dépassés.

Faire des blasts

Ou en d’autres termes, acquérir du lien en masse et automatiquement via les blogs, diggs, forums, etc. Comme toutes les techniques plutôt Black Hat, seuls les très bons savent le faire comme il faut pendant que les autres flinguent le plan en se faisant repérer méchamment aux yeux de Google.

Faire des linkwheels et des réseaux de blogs

Finalement, c’est un peu la même chose que l’utilisation des plateformes trustées et la création d’un réseau de site, mais à dimension industrielle. Le contenu de ces sites sera très certainement automatisé et donc pas forcément super propre, mais ça fait partie du jeu ;-)

Le spam referer

Il faut profiter des quelques sites qui affichent leurs top referers en leur envoyant des pings, votre site deviendra un top referer et vous gagnerez donc un backlink. Le lien ne sera pas forcément de super qualité, beaucoup de chances que l’ancre soit simplement l’URL, mais ça reste tout de même un lien. Et quand c’est multiplié, ça peut faire pas mal de liens ;-)

Conclusion

Finalement, avant de tarir la machine à lien, il y a de l’eau qui peut passer sous les ponts, d’autant que vous pouvez trouver également vos propres plans pour récupérer des liens de façon différentes que celles proposées ici.

En appliquant tout ou partie de ces techniques, vous aurez l’avantage de récupérer des liens provenant de domaines différents, dans des contextes différents, avec parfois des thématiques différentes, avec du dofollow, du nofollow, bref un profil qui peut sembler naturel, parfait pour passer sous le radar.

Pour plus d’informations à propos de l’acquisition de liens, vous pouvez jeter un oeil aux pages suivantes :
https://blogbooster.fr/backlinks-de-qualite/
http://www.gasymagnifik.com/le-guestblogging-cest-de-la-balle.html

D'autres articles sur la même thématique :
Après les annuaires, les communiqués de presse tombent
Bien rédiger un CP
Guide pour le référencement en 6 étapes




Vous souhaitez poster un commentaire :
Cette adresse ne sera ni publiée, ni revendue...
Cette URL aura pour ancre votre nom
Facultatif
Facultatif
Facultatif