Spamco : un job à emps plein
 vendredi 28 décembre 2012   Sylvain  56 vues

Un spammeur en actionNoviseo est un blog avec commentaires en dofollow, qui commence à se faire une petite place dans le monde des blogs SEO et dont certaines pages jouissent d'un trust non négligeable aux yeux de Google. La conséquence directe est une avalanche de commentaires dont le seul but est de récupérer du lien, souvent sans avoir lu l'article.

Vous devinez facilement que recevoir ce genre de commentaires a le don de doucement me les briser. Plutôt que de pousser ouvertement un coup de gueule ici, je vais à mon tour (après bon nombre d'autres SEO) tenter d'éduquer les spammeurs en faisant une liste des erreurs à ne pas commettre pour passer sous le radar.

Disclaimer : j'ai volontairement choisi de ne pas cacher les spammeurs, mais je tiens à préciser que je retirerai les coordonnées sur simple demande. Les images sont bien sûr cliquables, vérifiez si vous ne faites pas partie des heureux élus !

Les spammeurs industriels

Je ne parle pas ici d'automatisation, j'ai éradiqué le spam automatique grâce au plugin NoSpamNX, bien plus efficace à mes yeux qu'Akismet qui met automatiquement en spam les liens profonds et qu'il faut donc vérifier manuellement. NoSpamNX rajoute des champs visibles uniquement pour les bots et supprime directement tous les commentaires avec ces "champs" remplis.

Je parle de ceux qui ont repéré votre blog comme spot acceptable, qui l'ont mis dans leurs flux RSS et qui viennent vous dire "super article merci" à chaque publication. Voilà plusieurs façons de les repérer.

Ceux qui ne se cachent même pas

Referrer Analytics

Sans rire, un peu de bon sens voudrait quand même qu'on essaye de se cacher quand on vient spammer un site non ? À la limite, si les commentaires apportaient au débat, je ne dirais rien mais avec ceux-là rien de neuf à l'horizon. Je sais de quoi je parle, on les retrouve un peu plus loin en exemple.

Les futés

Spam

Commenter le même article à un jour d'intervalle, en changeant de nom et de site cible, il faut l'avouer c'est bien vu. Manque de pot, il aurait pu être intéressant de changer l'adresse mail pour ne pas se faire remarquer. Spammeur repéré. Je le dis ou pas que c'est le sous-traitant d'une grosse boite de ref ?

Celui qui n'a peur de rien

Spam

"Bonjour, tu as déjà vu auparavant que je te spammais comme un bourrin, aujourd'hui je tente le tout pour le tout et je te fais un spam de quelques mots et totalement HS, avec un peu de chance ça te fera rire !" Je n'étais sûrement pas d'humeur joviale ce jour là. Le travail dégueulasse doit être une des spécialités de cette boite puisqu'un petit appel (complètement désobligeant il faut le dire, qui entraine forcément une réaction) vers le compte Twitter n'a eu aucun effet. En même temps, il n'y a sûrement personne derrière ce compte entièrement automatisé.

Le pro novice

Toujours des exemples de spam

Celui-ci a bien compris que Noviseo s'adressait aux débutants. Du coup il me montre que je réussis ma mission à merveille en lui apprenant quelques trucs. C'est gentil, mais avec un mail qui montre un domaine qui parle de SEO, j'ai compris qu'il était du métier. Puis sur le même article, j'ai compris que l'astuce lui avait été utile et qu'il avait découvert cet outil grâce à moi, pas besoin de le dire 4 fois ! Oui 4 fois, car il y en a quand même un que j'ai accepté. Je suis trop bon. Baisez-moi les mains.

Les spammeurs occasionnels

Enfin, façon de parler. Disons ceux qui varient leurs spots, ça me semble plus approprié puisque ce sont très certainement des adeptes du spam, mais qui ont au moins compris qu'un grand nombre de liens depuis un grand nombre de domaines différents est plus intéressant qu'un grand nombre de liens depuis peu de domaines différents.

L'audacieux

Spam

C'est un peu le même que celui qui n'a peur de rien mais qui prend quand même quelques précautions. Sachant qu'on ne l'a jamais vu par ici, il se dit qu'un beau commentaire bien fourni passera inaperçu. Pas de chance, poster sur un article qui n'a rien à voir avec le commentaire, ça cache quand même quelque chose. Pourtant pour cet exemple, il était facile de trouver un article axé sur les liens. Mais bon, ça prenait sûrement trop de temps.

Le forcené

Spam - exemple

Non content de poster un commentaire hors-sujet, dans un français approximatif et sans une once de politesse, celui-ci insère un deuxième lien au sein même de son commentaire, mais qui ne s'y intègre pas, évidemment. Enfin un deuxième lien, pas tout à fait, puisqu'il s'agit du même que celui en "signature", et avec la même ancre bien sûr. "Ça passe, j'te dis que ça passe !" est son mot d'ordre.

Le gentil

Un autre exemple de spam

 

Lui il est sympa, il me dit que mon article est très intéressant et instructif. J'aime la flatterie, ça aurait pu marcher, mais manque de bol il publie sur un article pas très intéressant et pas très instructif (oui, j'en fais quelques uns aussi). Mais bon il me dit bonne continuation et à bientôt, c'est cool.

Le fainéant

Un exemple de spam

De rien.

Le naïf

Spam

En voilà un qui n'a pas tout compris au web je pense, il a sûrement fait une recherche à propos de Twitter après avoir créé son compte et il est tombé sur cet article. Je suis pas certain qu'il l'ait bien compris, mais il est mignon. L'orthographe incertaine et la gentille erreur géographique entre l'ancre et l'URL font qu'on s'y attache. Aaah moi aussi j'ai dû en dire/faire des conneries pendant mon stage de classe de troisième...

Celui qui ne lit pas l'article

Dernier spam

On en trouve beaucoup de ceux-là, mais sur cet exemple c'est tout de même assez drôle. L'article commenté ne parle pas du tout des mises à jour des guidelines Google, même si le titre pouvait le laisser plus ou moins penser. Qui lit les guidelines Googles ? Ceux qui lisent les articles peut-être.

Bonus : le lapin blanc d'Alice

Spam en retard

Celui-ci m'a beaucoup fait rire, il est obsédé par le temps ! À l'instar du lapin d'Alice au pays des merveilles, il est en retard, il est très en retard ! Tellement obsédé par le temps qu'il a tenté 7 liens sur le même article. Bah oui, 7 liens en moins de deux minutes, ça fait gagner du temps, et le temps c'est de l'argent ! Pas de chance, aucun n'est passé. Va savoir pourquoi ? Comme le disait le Jefferson Airplaine, Go ask Alice, I think she'll know.

Conclusion

J'arrête ici même si je pourrais en faire des dizaines comme ça. Je suis pourtant très laxiste concernant la validation des commentaires, je me mets à la place de certains SEO et me dis que bon, un lien ça fait toujours besoin, parfois je l'accorde même si le commentaire est léger. Mais il faut tout de même admettre qu'il y a un minimum à respecter. Une dernière chose, c'est précisé, Noviseo utilise KeywordLuv et son mode d'emploi est inscrit sous le champ des commentaires. Alors si vous voulez votre lien, indiquez votre nom ou un pseudo, j'ai horreur de parler à des "coques iphone", je me sens con.

Pour ma part quand je commente ailleurs, j'essaye de réfléchir à ce que je peux apporter à la conversation et si je n'apporte rien de neuf, je ne commente pas. Il m'arrive même parfois de commenter sans mettre de lien, ça fait un petit pincement au coeur c'est vrai, mais c'est aussi une marque de respect pour l'auteur. Ça lui montre qu'on ne parle pas uniquement pour le lien mais pour avoir un véritable échange. Et vous ne pouvez pas savoir à quel point ça fait plaisir quand on valide un commentaire comme ça, sans lien. Bande de charognards !




Vous souhaitez poster un commentaire :
Cette adresse ne sera ni publiée, ni revendue...
Cette URL aura pour ancre votre nom
Facultatif
Facultatif
Facultatif