alt=

Référencement et rédaction web sont complémentaires
 vendredi 27 juillet 2012   Sylvain  103 vues


Vous avez déjà rencontré Germain et Natalia dans les articles précédents, je vous propose maintenant de faire la connaissance d'Armand. Dans la promo, c'est le mec du sud, il a quitté son soleil varois pour rejoindre Mulhouse et faire la licence RRW. Et oui, il faut du courage aussi pour étudier le SEO !

Bon il n'a pas mis bien longtemps à repartir vers la Méditerranée puisqu'il a effectué son stage à Nice, chez Pix & Associates où il est aujourd'hui embauché. D'ailleurs il va aujourd'hui partager avec nous son expertise sur un de ses domaines de prédilection : la rédaction web.

 

La rédaction web est une part importante du référencement. Améliorer le positionnement d’un site dans les pages de résultats des moteurs de recherche et augmenter le trafic sont une chose. Toutefois, si un client souhaite que son site soit plus visible c’est bien pour entraîner une conversion. Par conséquent, une prestation de référencement ne doit pas être réalisée au détriment du contenu : référencement et rédaction web vont de paires. Certaines règles de rédaction pour le web doivent alors être respectées.

La pyramide inversée : du synthétique à l’exhaustif

Des études ont permis de mettre en évidence, grâce à l'eye-tracking, une tendance commune à l’ensemble des contenus web. Lorsqu’ils sont à la recherche d’une information, les internautes ont pour habitude de ne pas lire une page web dans sa totalité. Dans le meilleur des cas, ils la survolent mais certains éléments sont toujours plus regardés que d'autres. Les internautes effectuent une lecture des contenus en F, ce qui implique que les textes doivent être structurés : titre, introduction, sous-titres et paragraphes.

Eye Tracking

De ce fait, il faut leur présenter les informations les plus importantes au début et rentrer dans les détails seulement par la suite. Il est important d’aller du synthétique à l’exhaustif : c’est le principe de la pyramide inversée. Ainsi, dans le premier paragraphe on résumera le contenu de la page en prenant soin de répondre aux 5W, à savoir « Who ? », « What ? », « Where ? », « When ? » et « Why ? ». Par habitude, on complètera souvent ces 5W par 2 autres compléments d’information : comment et combien. En utilisant la pyramide inversée, l’internaute doit trouver toutes les informations importantes dans le premier paragraphe. Les autres paragraphes permettront de rentrer dans les détails.

La structuration et le principe KISS

Avant de se mettre à rédiger, il faut garder en tête que 1 page = 1 sujet, cela permettra d‘éviter les informations superflues pour l’internaute. De plus, la structuration du contenu est primordiale. Les études de Nielsen et Morkes ont démontré que la lecture sur écran est 25% plus lente que sur papier. Ainsi, un contenu structuré donnera la possibilité à l’internaute de trouver rapidement l’information qu’il recherche. Pour structurer un texte on utilisera donc les intertitres (les éléments ) et on se servira du gras pour mettre en évidence certaines informations. Dans tous les cas, il faudra éviter les textes entièrement en majuscule : ils ralentissent davantage la lecture.

Suite aux observations de Nielsen et Morkes, il est également conseillé d’appliquer le principe KISS. L’idée, ici, est d’utiliser des phrases courtes  avec des mots simples, compréhensibles par tous. En se limitant à des paragraphes courts, vos contenus n’en seront que plus aérés et digestes. Si les internautes font l’effort de lire plus en détail votre contenu, autant leur faciliter la lecture. En plus, il faut savoir que les phrases sont difficilement mémorisables au-delà de 20 mots. So, « Keep It Simple, Stupid ! ». A noter qu’il existe d’autres significations pour l’acronyme KISS mais celle-ci me semble résumer au mieux le principe.

Il va peut-être falloir que je fasse attention moi, quand je vois les articles de Germain, de Natalia et d'Armand, je me dis que s'ils ouvrent un blog je ne vais pas tarder à me retrouver sur le carreau ! Merci à Armand pour cet article, et rendez-vous la semaine prochaine pour rencontrer un nouvel étudiant. À votre avis, ce sera Guillaume ou Justin ?

 




Vous souhaitez poster un commentaire :
Cette adresse ne sera ni publiée, ni revendue...
Cette URL aura pour ancre votre nom
Facultatif
Facultatif
Facultatif