Netlinking, les erreurs à ne pas commettre – Compte rendu SMX
 jeudi 14 juin 2012   Sylvain  68 vues

SMX ParisQuand j'ai vu l'intitulé de cette conférence, je me suis dit que c'était très sympa de la part d'Aurélien Delefosse et d'Olivier Tassel de faire un clin d'oeil à l'une des catégories du blog Noviseo, puis je me suis dit qu'en fait il n'y avait aucun lien.

Avec un Apéro SEO (organisé de main de maître par Florian Marlin) et une fin de soirée mouvementée dans les pattes, je ne cache pas que je n'ai pas énormément pris de notes de la plus matinale des conférences. Enfin, la véritable raison c'est que j'étais littéralement happé par ce que disaient Aurélien et Olivier, du coup le stylo et le carnet étaient devenus secondaires.

 

Le compte rendu de cette conférence sera donc sous forme de liste et j'invite bien sûr les deux intervenants à compléter ce qui manquerait ici. Voilà donc quelques-unes des erreurs à ne pas commettre dans une stratégie de netlinking.

Comment bien travailler son netlinking ?

Ne pas travailler uniquement la page d'accueil

Étant donné que chaque page est censée être optimisée pour une expression clé, il parait logique de faire des liens vers chacune des pages du site pour les faire monter dans les pages de résultats des moteurs de recherches.

Ne pas faire de liens hors thématiques

Dans l'idéal, un bon lien est placé dans une page où la thématique est la même que celle qui sera liée. Cependant il est toujours possible d'élargir sa thématique. Votre page traite d'assurance habitation ? Pourquoi ne pas aller publier sur un site de déco pour préciser sur quels biens agit cette assurance ?

Ne pas chercher le nofollow, ne pas le fuir

Si d'un point de vue purement SEO, le nofollow est censé rapporter peanuts, il permet tout de même d'avoir un profil de liens naturels mais surtout il peut rapporter énormément de trafic dans certains cas.

Ne pas faire de liens sur des pages non optimisées

Un lien efficace est effectué sur des pages déjà optimisées pour le SEO et donc trustées par Google.

Travailler le linkbaiting

Le linkbaiting (capacité d'un contenu à être linké naturellement) n'est pas réellement une technique de linking mais plutôt de création de contenu. Il peut être très efficace mais son principal problème est qu'il n'y a aucune garantie. Plusieurs techniques permettent de faciliter le linkbaiting :

  • créer du contenu sortant de l'ordinaire
  • créer du contenu propre à certaines communautés
  • intégrer des outils et boutons de partage

Ne pas raisonner en "Root PR" mais en transmission de popularité

Le PageRank de la page d'accueil peut être élevé, si vous effectuez un lien sur une page profonde peu trustée, le résultat ne sera pas à la hauteur des attentes. Il faut donc penser à la popularité que peut transmettre la page où le lien est placé et non le domaine.

Ne pas abandonner les plans qui fonctionnent

On en a eu l'exemple récemment, hier encore, beaucoup de sites de CP se sont faits flinguer, ce n'est pas pour ça que c'est le cas de tous les sites de CP. Certains sont encore d'une excellente qualité, pour prendre cet exemple il ne faut donc pas forcément arrêter la rédaction de communiqués de presses.

Varier les ancres et les pages cibles

C'est de la pure logique, mais des dizaines de liens sur la même ancre et vers la même page du site auront l'air très spammy aux yeux de Google.

Merci à Aurélien Delefosse (http://www.gnomecorp.com/) et Olivier Tassel.

Toujours plus de comptes rendus du SMX Paris :
Analyser les pénalités Google
Le travail du SEOlomo
Les outils SEO
L'user experience et le référencement
Le contenu pour générer du trafic




Vous souhaitez poster un commentaire :
Cette adresse ne sera ni publiée, ni revendue...
Cette URL aura pour ancre votre nom
Facultatif
Facultatif
Facultatif