Accroitre son trafic SEO

PagesParfois dans votre activité, la demande est en baisse. Ce n'est pas particulièrement drôle mais ça arrive, et ça touche les petits acteurs du marché comme les gros. Évidemment durant ces périodes, le trafic moteur n'est pas au beau fixe.

Pourtant, si vous voulez que votre client signe à nouveau avec vous à la fin du contrat, il va falloir le rendre heureux en lui montrant que malgré les problèmes que son secteur connait, vous arrivez tout de même à capter du trafic, et si possible, du trafic qui convertit. Et avec le moins d'efforts possibles s'il vous plait ! Comment faire ? Prenons exemple, encore une fois, chez les gros acteurs du web.

Tabler sur les marronniers : l'exemple de la FNAC

Dans le domaine du journalisme, un marronnier est un sujet récurrent, qui revient régulièrement à une période donnée. Quelques exemples de marronniers : les JO (tous les 4 ans), le sidaction (tous les ans), les élections municipales (tous les 6 ans), etc.

Le marronnier de la FNAC, c'est Noël. Qu'est-ce qui me fait dire ça ? C'est simple : bien qu'on s'en approche, nous ne sommes pas encore arrivés à la période où la communication à propos de Noël est si omniprésente qu'elle en devient imbuvable, pourtant la page qui permettra de ranker sur l'expression "idées cadeaux noel" est déjà en place. Vous ne me croyez pas ? Allez jeter un oeil au footer du site :

Footer Fnac

En fait, et là vous ne pouvez que me croire sur parole (ou plutôt aller faire un tour sur Wayback Machine, le 2 mai par exemple), mais ce lien en footer vers la page Noël est resté là toute l'année. Et je parie que ça ne vous a pas dérangé plus que ça ! Et concernant les résultats, ça donne quoi ? Et bien ça marche :

SERP Google

Cette page et son lien en footer permettent de :

  • cibler parfaitement la requête visée,
  • capter le trafic issu d'une requête extrêmement concurrentielle,
  • convertir, car elle répond parfaitement aux attentes liées à la requête.

Élargir ses recherches : l'exemple de Hotels.com

Il arrive parfois qu'on pense avoir ciblé les meilleurs expressions et qu'il n'y a plus grand chose à faire à part du rédactionnel. Hotels.com pourrait par exemple se dire qu'ils se positionnent très bien sur les expressions "hotel ville" et que c'est très bien. Seulement voilà, peut-être que les internautes recherchent des critères particuliers. Les SEO du site hotels.com l'ont très bien compris : rendez-vous sur n'importe quelle page présentant les hôtels pour une ville donnée, vous verrez ce petit encart (parmi d'autres d'ailleurs) :

Exemple Hotels.com

Chaque lien renvoie vers une page listant les hôtels de la même ville répondant à ces critères. Et est-ce que ça marche ? Il semblerait, quelques exemples en vrac :

Hotel Spa Marseille

Hotel Animaux Strasbourg

Hotel Piscine Toulouse

Hotel Luxe Montpellier

Ça peut continuer encore un moment. Et bien sûr, Hotels.com pourra toujours trouver des critères supplémentaires si les besoins des internautes évoluent !

Ces pages permettent de :

  • se positionner sans trop d'efforts (la gestion est certainement automatisée) sur une multitude de requêtes,
  • convertir, car elles reçoivent certainement un trafic très qualifié,
  • faire des liens internes vers d'autres pages et créer ainsi un cercle vertueux.

Conclusion

Comme quoi, même aujourd'hui où le marketing de contenu est mis sur un piédestal, il est important de se rendre compte qu'il est possible d'acquérir toujours plus de trafic en provenance des moteurs de recherches grâce à d'autres moyens. Vous remarquerez que ces deux exemples peuvent s'automatiser et consomment relativement peu de ressources.

Alors c'est vrai, je vous l'accorde, dire "je fais de l'automatisation" c'est moins glamour que d'annoncer "lancer une stratégie de content marketing". Mais lorsque ça fait du trafic et qu'en plus ça convertit, on ne va pas forcément s'attarder sur le glamour. D'autant que rien n'empêche d'en faire à côté, du content marketing.

Vous avez d'autres exemples dans ce style ?

Catégorie Référencement | Thématique .

6 réponses à Accroitre son trafic SEO

  1. Salut,

    Pour hotels.com ils sont même allé plus loin que les « simples » landing ville + catégorie puisque leur maillage (et les descriptifs produit) font appels à des données de type POI dans un rayon de x km de l’adresse de l’hotel.
    Il y a du y avoir de la grosse ingénierie derrière tout ça et pour avoir analysé le site il y a quelques mois, l’équipe doit être vraiment très au point.

    François-Olivier

  2. ben says:

    Salut,
    merci pour l’article

    j’ai même l’impression qu’un simple plugin du genre SEO SearchTerms Tagging 2 ( je sais il y a risque de tag stuffing malgré tout) , apporte du trafic toute l’année, c’est pas beau mais efficace ^^

  3. Très bonne mise en avant des possibilités d’acquisition de trafic transversal :)

    Je suis ok pour le cas pratique Fnac par contre j’emmétrais quelques réserves sur ce que fait Hotels.com. Même si c’est bien réalisé, on notera qu’ils font de la création de pages dégeu en automatiser, sans trop de contenus différents et même bien interlinker, tu peux te faire shoot si tu n’as pas le trust de Hotels.com.

    Une bonne idée mais faut le faire un peu moins crado je pense. En tout cas, des idées à retenir, sans aucun doute, merci Sylvain :)

  4. Robin says:

    Ou commence et s’arrête la limite du seo sans marcher sur le marketing, bien d’accord avec @nicolas robineau, si t’as pas le trust de Hotels.com vaut mieux pas s’amuser à tenter du crad comme ça :) Merci en tout cas pour le temps que tu prends à partager cette petite analyse et pour le rappel que Noël approche à grand pas pour les chocolats ^^

  5. marie says:

    Une excellente mise au point de techniques d’acquisition de trafic.

    Le cas de la FNAC est très révélateur, par contre je suis d’accord avec Nicolas. La création de pages sur Hotels.com est excellent mais vraiment borderline

    Les idées d’acquisition de trafic sont excellente en tout cas. Merci beaucoup d’avoir partager ces idées !

  6. Adifco says:

    Site dynamique rime avec automatique, et dès qu’on a des (centaines de) milliers de pages c’est inévitable. Comme dit dans l’article, rien ne nous empêche de faire du bon contenu exhaustif, original, multimédia, etc dans d’autres parties du site.
    Merci pour les exemples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.