Vos meilleurs commentaires

EnveloppeJe râle, je râle beaucoup à propos des commentaires sur Noviseo. Beaucoup sont là uniquement pour le lien, le nombre de commentaires que j'édite pour supprimer le lien est affolant, le nombre de commentaires que je ne valide même pas l'est tout autant. J'ai pensé à supprimer la possibilité de faire des liens, j'ai pensé à repasser en nofollow, j'ai pensé à supprimer KeywordLuv et n'accepter que les prénoms/pseudos comme le font Daniel de Seomix et plus récemment Sylvain d'AxeNet, etc.

Mais de temps en temps, j'ai quand même de très beaux commentaires, qui me redonnent foi en l'humanité et qui me laissent penser que, finalement, mes articles sont lus, appréciés, qui montrent que le commentateur a mis du coeur à la rédaction et tout ça, et bien ça fait plaisir. Du coup, c'est aujourd'hui un petit florilège des meilleurs de vos commentaires, régalez-vous ;-)

Florilège

Il y a certains commentateurs réguliers qui me font extrêmement plaisir, quand je vois qu'ils ont commenté je prends un certain plaisir à lire ce qui suit parce que je sais qu'au minimum, ça va me divertir. C'est le cas de l'agence MonicaMedias dont le commentateur fou m'étonne à chaque fois : syntaxe agréable, comparaisons improbables, parfois le commentaire est de la simple reformulation mais honnêtement c'est pas grave, il y a quand même de l'amour dans ces commentaires. Quelques exemples :

Question de noviceo pour Whisky: le texte n’apparaissant pas sans avoir à le dérouler est-il naturellement indexé sans souci par les moteurs?

Autre question pour Déca (juste après le whisky ça se tient): mélanger visuellement fil d’Ariane et menus ne comporte-t-il des pièges au niveau de l’afordance?

A part ça l’idée d’enfermer 3 zigues spécialistes en design, ref et ergo, sonne un peu téléréalité/loft-des-secrets mais c’est tellement drôle et intéressant au final :-)

Article

Adversarial ! Merci pour ce néologisme de la mort qui ira enrichir mes prochaines saillies quand je serai de mauvais poil… C’est vrai quoi, on dirait une insulte façon « moule à gaufre » de chez capitaine Haddock.

Un néologisme qui résume bien son monde quand même, car tout est Adversarial dans cette économie ultralibérale, l’homme est un loup pour l’homme, blabla, etc…
Et ramené au contexte de Google: BH contre WH, ref naturel contre Adwords, la lutte est sans fin. Mais si j’ai bien compris l’article, il semblerait qu’un algo, aussi « robuste » soit-il, ne peut vaincre « l’adversité » humaine, tout au moins il la probabilise, pour ensuite avoir recours à des béquilles que sont les filtres.

Les algo en tant que créatures mathématiques auraient-ils aussi une vue limitée? Tels des ectoplasmes, aurait ajouté Haddock…

Article

Ce dossier est une tentation au spamco en bande organisée…
Je me suis retenu très fort en commentant les 2 ou 3 premiers billets et le dernier mais chacun aurait eu droit à une paire de bafouilles.
Deux points de conclusion: très bien le teasing pour pondre au final la logithèque des outils incontournables. D’autant plus que paradoxalement la sélection parait au final secondaire par rapport aux articles d’analyse si claire auxquels ils renvoient.
Et génial, le poster de fin, un véritable organigramme façon période cubiste, à agrandir 10 fois et à emporter partout avec soi en rouleau (de printemps ;-)
Sérieusement cela résume toute la complexité mais aussi l’aspect tentaculaire et polyvalent que revêt le métier de référenceur.
Mersylvain.

Article

J'arrête ici pour l'agence MonicaMedias et je continue ma sélection avec d'autres très bon commentaires, qui font plaisir soit parce qu'ils sont pertinents, soit parce qu'ils sont drôles, soit parce qu'ils amènent une véritable discussion, etc.

Jessyseonoob, sur l'Author Rank

Oui c’est une arme à double tranchant, mais d’un autre côté ce serait bête d’aller spammer comme un bourrin et mettre son authorship dessus.

Ok ça laisse des traces, mais ça dépend de l’objectif attendu : est-ce que je le fait pour être vu, ou est-ce que je le fait pour ranker.

Ex: j’ai un domaine ou j’arrive pas ranker mais y’a un site sur lequel je peux publier du contenu. Je fais ma petite liaison, je suis visible sur la thématique, et si par chance je suis aussi placé sur une thématique connexe, ce que l’utilisateur retiendra, c’est l’image à coté des serp + un nom. C’est pas du seo, c’est de la visibilité.

Et ça dépend aussi du contenu sur lequel on veut y mettre son authorship.

Prenons l’exemple d’un scientifique qui ferait de la recherche pointue sur un domaine. S’il se cantonnait à rester sur son blog pour écrire ses publications, il se sentirait bien seul. Il voudra partager avec une communauté scientifique pour partager le résultat de ses recherches, il est naturel qu’il aille guestbloguer sur le site « science », il est normal qu’il ait la paternité de son article, et il est normal qu’il fasse un lien vers son blog parcqu’un article, on ne peut pas y mettre toute la thèse d’une vie.

Google authorship, ça permet juste de pouvoir bénéficier de la petite image dans les serp et augmenter la visibilité d’un auteur, d’ailleurs on voit qu’il est moins important aux yeux de google qu’un contenu soit corporate parcqu’il n’affiche toujours pas les logos d’entreprise.

D’ailleurs maintenant les commentaires et les partages peuvent se faire via google+
Donc il faut le faire, mais pas partout ;-)

ps: je tente un truc tien

Daniel Roch, également sur l'Author Rank

Pour ma part, je trouve justement que tous les défauts cités n’en sont pas : le fait que cela ressemble à du link-building, que cela expose mes sites aux concurrents ou que cela indique à Google que l’on fait du SEO, j’aurais tendance à dire que ce n’est vrai qu’à condition de mal utiliser Google+.

En gros, si on a un compte « Référenceur » où l’on listera tous les sites sur lesquels on bosse, on va droit dans le mur.

La clé, c’est d’impliquer le client : c’est son profil à lui qui sera utilisé, et surtout, c’est lui qui participera activement à la rédaction de contenus car il sera toujours le mieux placé pour parler de ses produits et services. Il ne faut pas voir Google+ comme le moyen d’avoir le balisage auteur, mais bien comme un moyen de présenter son activité, ses produits, ses services et son savoir-faire à des clients potentiels.

Evenstood, sur le linking pour une start-up, un bon commentaire parce qu'il y a des exemples dedans, et pas uniquement des exemples pour choper du lien

Je suis prêt à tout pour gratter un lien non ?

Bon, c’est plutôt vrai puisque je suis tellement en accord avec cet article que je n’est presque plus rien à ajouter.

Mais comme je suis un grand bavard et que je ne souhaite pas poser un petit commentaire de quelques lignes, je vais aller plus loin avec de l’expérience personnelle. Nous tenons un site de loterie (cf. lien) et nous avons cogiter pour faire du linkbait sur cette thématique et être relayé par des médias, c’était pas vraiment gagné…

Le résultat final n’est pas forcément des plus probant mais nous avons quand même eu notre lien sur : http://www.atlantico.fr/decryptage/euromillions-166-millions-gagner-mais-au-fait-qui-sont-ces-joueurs-qui-tentent-chance-internet-763300.html ainsi que sur http://www.infos.fr/euromillions-185-millions-a-gagner-et-le-mobile-en-plein-essor-25364.html.

D’autres vont suivre par la suite mais c’est un exemple qui montre bien que faire du contact auprès de journaliste, c’est une idée, et qu’elle est bonne cette idée. Je ne peux qu’aller dans le sens de Sylvain…Faites du contact, faites du relationnel, faites du quali…

Thomas, sur ce que Google a l'air d'apprécier

Bonjour Sylvain,

Très bonne analyse, merci pour cette contribution.

« Concernant les liens vers vos pages produits, il n’y a que peu de situations vraiment justifiées pour en recevoir »

Pour renchérir, je pense que dans certains cas, il se peut que l’url rewritée change (modification du prix ou de la référence) ou disparaisse dans certains cas (produit vendu ou plus en stock). Ce qui peut générer au final du lien entrant brisé.

Par contre, je pense que les pages de résultats sont déjà plus stables en ce sens. L’url a peu de chance de changer car on reste sur la même catégorie et les mêmes paramètres de recherche, c’est juste le contenu de la page qui peut changer et il y a de forte chance pour l’URL Rewrité ne change pas. Je crois que ce n’est pas plus mal (voire mieux) de faire du linking sur ce genre de page plutôt que sur les pages produits. Cela me semble plus logique et durable en termes SEO.

Laurent sur l'audit de liens

Voici cinq autres points à examiner pour livrer un audit backlinks un minimum professionnel.

1/ La dynamique. A quel rythme les liens ont-ils été réellement acquis ? Y a–t-il eu des campagnes limitées dans le temps ou bien les liens sont-ils venus régulièrement ? Y a-t-il eu des périodes sans acquisition de liens, et quel a été l’impact sur le trafic ? Les liens importants sont-ils anciens ou récents ? Le llinking, c’est dynamique ; une photo est très insuffisante pour en comprendre la réalité.

2/ La typologie. Comment les liens sont-ils répartis ? Combien d’annuaires, d’articles de blogs, de spamcos, de liens forums, de liens issus des réseaux sociaux, de footers, de blogrolls, etc. Cette information à elle toute seule suffit souvent pour donner les meilleures pistes pour les opérations à venir.

3/ L’environnement. Quel pourcentage de liens sont issus de sites sur lesquels sont aussi présents des liens pointant vers les sites des concurrents directs ? Lesdits concurrents sont-ils plutôt spammy ?

4/ Les pertes. Combien de liens perdus ? Où ? Quand, avec quelles éventuelles conséquences ? Ca, ça sert à savoir si tu vas travailler avec de bons résultats assez rapides ou si tu vas ramer neuf mois pour en fait rattraper un déficit de popularité que Google n’a pas forcément encore sanctionné.

5/ La maîtrise. Qui maîtrise les liens importants ? Le(s) référenceur(s) précédent(s) a-t-il (ont-ils) la possibilité ou l’envie de les faire disparaître ? Un concurrent malveillant aurait-t-il cette possibilité ? Y en a-t-il qui doivent être rémunérés chaque année sous peine de disparaître ? Lesquels sont maîtrisés par le client ? Etc.

My 2 cents ;)

Laurent Bourrelly sur le besoin de l'Élysée à faire du SEO, qui parle d'expérience et amène une véritable conversation que vous pouvez voir à partir d'ici

Désolé d’insister, mais tu n’as pas répondu à mon commentaire sur le billet précédent.
Je ne sais pas si tu as déjà pratiqué l’audit de grands comptes et surtout de sites gouvernementaux, mais j’en ai quelques uns à mon actif.
Pour le dernier (clause de confidentialité oblige, je ne peux pas nommer le ministère en question), j’ai fait 7 powerpoint pour demander à modifier une TITLE, qui doit passer par une validation d’une première agence sous-traitante de l’interlocutrice avec le client, qui doit ensuite faire passer la préco par plusieurs organes divers et variés.
Faire un mini audit du site et suggérer que l’Elysée a besoin de SEO est un joli exercice de style, mais lorsque tu t’es cogné, comme moi, depuis 8 ans contre ce type de murs, je te promets que tu apprends à relativiser.
Le secret n’est pas la préco, mais ce qu’on en fait. L’objectif de ce site n’était pas de devenir une fusée sur les moteurs de recherche. Les contraintes du développement, du marketing et de la politique politicienne font que c’est plus efficace de pisser dans une violon au lieu d’efforcer à rendre un tel site SEO friendly.

Je vais m'arrêter ici, mais sachez qu'il y a encore beaucoup de bons commentaires publiés sur Noviseo dont vous pouvez être fiers. Continuez comme ça, ça me fait bien plus plaisir que les spams habituels :)

Catégorie Réflexions.

11 réponses à Vos meilleurs commentaires

  1. Le Juge says:

    Ah ben c’est bien de garder la foi! je suis dans ton cas moi aussi et tout pareil je garde la foi malgré le millier de spamco / jour et le bourinnage manuel qui me prends un certains temps ….

    Sinon je reviens sur le commentaire de Laurent qui parle du cognage de tete quand tu taffe sur un site grand compte et en particulier gouvernemental puis que moi aussi je suis passé par la case 6 mois de taf non-stop, suite au rapport de 300 pages envoyé on te demande de faire un résumé de 30 (WTF!!!!) puis ensuite un PPT de 10 slides que tu vas présenter en 30 minutes pour qu’au final il ne se passe absolument rien – tu me diras apres les coupes franches réalisées dans les données fournies dans le rapports de 300 pages encore heureux.

  2. LaurentB says:

    Je suis flatté de compter parmi tes « bons » commentaires cités ici.
    De mon côté aussi un seul bon message fait oublier le lot de spamco et autres bouses, mais en général je n’ai pas trop à me plaindre.

  3. jessyseonoob says:

    C’est trop d’honneur, je suis cité, j’ai retrouvé l’inconnu qui vous offre des fleurs, c’était sylvain :-)

    Je vois que la réflexion sur les liens optimisés et la pose de liens en commentaire t’as aussi touché.

    Aujourd’hui, on ne sait plus vraiment ce que doit être un lien naturel, et philosophiquement, c’est impossible, le lien naturel absolu ça n’existe pas et celui de google encore moins : ce n’est pas naturel d’aller rajouter une propriété nofollow sur un lien.

    Tien je retente encore un truc ici, si tu suis mon raisonnement

  4. Merci pour ta mention Sylvain.

    Il s’avère que lorsque je n’ai rien à dire, j’évite de commenter un article puisqu’il me semble que le but est réellement de soit être marrant, soit intéressant, au moins un tant soit peu.

    Les bons commentaires permettent aussi de garder la fois comme il a été dit et de garder des blogs comme le tient ou celui de Sylvain accessible en dofollow sans que le bloggeur finisse par en avoir raz la casquette de gicler du comment pourrave.

    Bref, je repars en vacances donc je commenterais pas pendant quelques semaines maintenant mais encore merci pour la mention, ça fait toujours du bien de se l’entendre lire (pas mal cette formulation ?)

  5. Alexandre says:

    Bonjour Sylvain,

    Si je peux me permettre, je pense qu’enlever cette phrase pourrait diminuer les commentaires opportunistes.

    > « Noviseo est un blog en dofollow. Entrez Votrenom@Vos mots clés pour obtenir un lien vers votre site avec une ancre optimisée. »

    Cela incite au mal !

    Tu peux aussi il me semble autoriser un minimum de caractères sur le commentaire pour que celui-ci soit valider.

    A bientôt,

    Alex

    PS: De toute façon comme tu le dis si bien dans ta vidéo avec Nicolas Augé, le futur du SEO ce sont les liens de qualités, pas le nombre de liens entrants. ;-)

  6. pimski says:

    Pourquoi ne pas laisser tout supprimer les liens, et donner la possibilité à l’auteur du commentaire de rajouter en fin de commentaire: @sonsiteweb.com
    Il n’y a plus de liens, et on retrouve bien l’url de la dite personne que l’on aimerait suivre.

  7. Kaizen says:

    En lisant cet article, une idée m’est venue à l’esprit. Pourquoi ne pas profiter aussi bien de l’article que des commentaires pertinents qui lui sont reliés. Donc, au lieu de se perdre entre les commentaires qui représentent de n’importe quoi et des commentaires qui ont de la valeur ajoutée, pourquoi ne pas trier les commentaires par ordre de pertinence?

  8. Arnaud says:

    Bien d’accord avec Alexandre ! Le fait d’enlever la notion Votrenom@Vos mots clés… permet de pas apparaître dans les listes pour les footprint… et franchement on voit le changement très rapidement ! Après pour le minimum de caractères, je ne suis pas forcément d’accord parce qu’une personne peut avoir de très bonnes choses à partager sans forcément devoir écrire un pavet… à voir quoi.

    Shus ;)

  9. alex says:

    Je ne trouve pas mon nom, mais ce n’est pas grave je vais tout de même continuer à réagir sur votre blog et ce billet me touche à double sens ;)
    Sincèrement moi aussi je trouve ignoble de commenter un article sans bien le lire ça serai de la pure trahison et je n’abuse pas c’est vrais, il nous donne la chance de réagir librement en plus de mettre un lien vers notre site et tous ce qu’on a à faire c’est de lire l’article en bomme et du forme
    Je ne comprends pas comment ils font pour ne pas être loyale
    Bon à toute merci pour ta réaction positive Silvain.

  10. Monica says:

    Nom de Dieu, je descends incognito sur la Côte d’Azur en vacances pour oublier la folie parisienne, et puis je n’arrive pas à dormir dans un hôtel de St Trop’ parce que mes voisins italiens font claquer les portes comme des percussionnistes brésiliens et donc je remonte sur la capitale, tout ça pour apprendre illico presto via G.A. que je suis traité de fou et de « reformulateur improbable » par le chef du second blog de SEO de France !!!

    D’accord, mais c’est quoi au fait Noviseo, et puis c’est quoi le SEO, et quelle importance de se faire allumer par un blog juste classé deuxième? Allez Olivier Andrieu, traite moi de taré si t’es un homme, je prendrai ça pour un compliment pour moi et Sylvain :-)

    (bon, encore besoin de vacances moi, vais me coucher)

    PS: sérieusement, flattés, moi et mon avocat, jusqu’au moins la fin de l’année par ce délicieux florilège, et tu as raison il y a un peu d’amour dans tout ça, restons fous. Respect, avec humour, merci, c’est top!

  11. Michael says:

    Bonjour Sylvain,
    Je suis d’accord avec vous sur le principe des commentaires « spams » pour avoir un lien en Dofollow qui sont en général envoyés par des logiciels (Scrapebox par exemple), étant webmaster d’un grand nombre de site, c’est difficile de tous les gérer quand Askimet les passe à la trappe.
    Je vais être honnête, si je commente sur les sites comme le vôtre, c’est parce-que cela me permet d’avoir un lien, je ne vais pas m’en cacher.

    Par contre, quand je commente, je lis l’article et je fais une réelle réponse, pas juste un :
    - super ton article, c’est trop bien, j’aime bien ta façon de penser
    - top l’article, continu comme ça
    - whoua, j’ai jamais lu quelqu’un comme toi, tu réfléchis vraiment avec ton cerveau
    - etc…

    NON, j’écris une réponse, je donne un avis ou un conseil, je fais en sorte que mon commentaire mérite d’être publié, un réel échange.

    De plus, cela me permet aussi de classifier les blogs comme le vôtre qui me donnent envie de revenir lire les articles, c’est donc aussi une façon d’avoir de nouveaux visiteurs assidus, ce qui n’est pas un mal dans ce monde du SEO (c’est un peu le but recherché).

    Mais comme je le disais plus haut, trop cool ton article, tu écrits vraiment très bien… Cela mérite bien un lien en DoFollow…

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.