Que se passe-t-il après la licence référencement ?

Logo IUT UHABeaucoup d'entre vous le savent, je suis issu de la licence RRW, ou en d'autres termes licence Référenceur et Rédacteur Web, de l'IUT de Mulhouse. C'est bien, il existe une licence dédiée au référencement. J'aime cette licence parce qu'elle m'a permis d'acquérir les bases que j'ai en SEO, mais également un peu plus. Mais concrètement, que peut-on faire une fois que l'on a cette licence en poche ?

Cet article est ici pour vous présenter quelques débouchées possibles avec de véritables témoignages, ceux d'anciens étudiants de la licence, mais pas seulement. Et c'est promis, vous allez voir qu'il y a de belles carrières envisageables.

Les anciens étudiants racontent leur quotidien

Julie Colin, promotion 2010-2011, Vanksen

Chef de projet SEO & Copywriting dans l'agence Vanksen de Luxembourg, je travaille pour de grands comptes que j'accompagne sur l'aspect sémantique avec des prestations telles que : audit sémantique, audit de contenus, planning éditorial, création de contenu, formations, rewriting & optimisation, stratégies de link building.

Diplômée d'un Master de communicaton, j'ai commencé ma vie professionnelle par un poste de chargée de communication à l'Opéra national de Lorraine. Attirée parle web, je me suis ensuite tournée vers la gestion de projets dans l'antenne nancéienne de l'agence nurun. J'y ai découvert les nombreuses expertises d'une agence digitale et j'ai souhaité me spécialiser dans la création de contenu pour le web. La Licence pro Référenceur Rédacteur Web que j'ai suivie en alternance a été pour moi une formidable opportunité et m'a permis d'accéder à la fonction que je visais.

Je suis ravie de constater que le réseau d'anciens se structure, faisant naître toutes sortes d'initiatives : conférences, apéros SEO... Et espère  que ces opportunités de rencontres et d'échanges continueront à se multiplier.

Germain Butrot, Promo 2011 - 2012, Synodiance

Passé par un BTS MUC et une Licence dans le Marketing, j’ai découvert le référencement par hasard lors d’un stage. La Licence RRW était donc une étape obligée afin de se spécialiser dans le Search.

Après 5 mois de stage au côté de Ronan Chardonneau en agence, j’ai rejoint Synodiance en Juin 2012.  En étant « Expert Full Traffic » à Synodiance, je recommande à nos clients des axes d'optimisations pour acquérir du trafic. Je travaille surtout sur les leviers Search (SEO + SEA).

Le travail en agence vous permet de traiter des problématiques diverses et variées et donc vous permet d’acquérir de l’expérience plus rapidement.

Certifié CESEO et qualifié GAIQ.

François Zeller, promo 2010-2011, Brainsonic

Chapeaux blancs, chapeaux noirs, parlons casquettes social media. J’en compte quelques-unes empilées au sommet de ma tête vide/bien faite (rayer les mentions inutiles) de social media manager en agence.

Je suis actuellement employé par Brainsonic mais je travaille à plein temps pour Microsoft, en charge de toute la présence sociale de Windows Phone en France. Cela implique aussi bien la création de contenu, l’activation de leviers de visibilité, le dialogue avec la communauté ou l’écoute, plus largement, de ce qui se dit de la marque sur le web. Beaucoup de stats pour mesurer le ROI, le métier se professionnalisant, surtout lorsqu’il est couronné par une structure aussi hiérarchique que Microsoft.

J’ai été diplômé de la licence référencement et rédaction web de l’IUT de Mulhouse en 2011 (alternant Community Manager à la Communauté urbaine de Strasbourg) puis je me suis associé avec deux anciens camarades de la promo pour développer un projet d’agence éditoriale au sein d’e-Nov Campus.

Mathieu Doubey, Promo 2009-2010, Brioude Internet

Après un DUT SRC à l'IUT de Montbéliard je suis passé par la licence pro ATI Référenceur et Rédacteur Web de Mulhouse via une alternance dans l'entreprise Première Place. Suite à cette année d'apprentissage j'ai été immédiatement recruté sur Twitter par le responsable du pôle technique de Brioude Internet. J'ai commencé comme traffic manager pendant environ 5 mois et j'ai enchaîné sur la mise en place des prestations SMO au sein de Brioude Internet pendant environ 6 mois. Suite à ces deux postes, je suis passé chef de projet et j'occupe encore ce poste dans notre agence lyonnaise dédiée aux moyens/grands comptes du sud est de la France.

Delphine Binet, promo 2009-2010, Groupe Express Roularta  (ou plus simplement, le journal L'Express !)

Je suis issue de la 2ème promo de la licence RRW, que j'ai réalisé en alternance à France 3 Franche-Comté. J'ai eu la chance de partir vivre et travailler à Montréal après cet apprentissage, où j'ai intégré l'agence K3 Media en tant que SEO pour 4 mois. En rentrant à Paris j'ai travaillé comme consultante et chef de projets SEO dans l'agence Novalem, groupe Fullsix. Puis je suis retournée à mes premiers amours : les médias. Je suis depuis janvier 2013 chef de projets SEO News pour le groupe Express Roularta.

L'avis des entreprises

Quelques entreprises choisissent de recruter régulièrement parmi les anciens étudiants de la licence, il me paraissait intéressant de connaitre les raisons de ces recrutements, et qui était plus emblématique que l'entreprise qui a participé à la mise en place de cette formation pour répondre ? Voici donc le témoignage de l'entreprise Activis, présente à Mulhouse, Paris, Fribourg, Bâle et Dublin (eh ouais, rien que ça !) C'est Alain Dereux, le directeur général, qui nous répond :

Il y a encore peu de temps, lorsqu’une entreprise souhaitait recruter un référenceur, le manque d’une formation dédiée à ce métier, alors nouveau, était à organiser intégralement  par l’entreprise, sur une période qui allait de 9 mois à 1 an. Partant de ce constat, Activis a souhaité s’impliquer, en collaboration avec Rhénatic et l’UHA, dans la construction d’une formation diplômante.  Aujourd’hui, notre agence accueille des étudiants en alternance et recrute au sein de la licence Référenceur et Rédacteur web. Formés à l’Université, ce sont des professionnels opérationnels qui sortent de cette formation très concrète. Des experts Activissiens sont intervenants professionnels pour la licence, nous permettant notamment  de détecter de nouveaux talents et donc de bénéficier d’un vivier pour le recrutement.

Les compétences acquises grâce à la licence RRW répondent tout à fait aux besoins très pragmatiques d’une entreprise comme Activis, mais également à ceux de nos clients qui accueillent volontiers les étudiants pour leur alternance.  Pour nous, la licence est un gage de qualité et représente un gain de temps pour notre activité. C’est une collaboration de l’ordre du partenariat qui s’est construite avec l’IUT certes, mais avec les étudiants également. Parmi nos collaborateurs, on retrouve d’anciens élèves de cette licence : Natalia Sobol (promo 2011/2012), Mélina Kempf (Promo 2010/2011), ou encore Albin Seite (2009/2010) par exemple. Rendez-vous donc à la rentrée 2013 !

Nous avons aussi une seconde contribution de la part d'Olivier Zeller, gérant de Première Place :

Première Place, premier employeur de la licence RRW.

Première Place a signé neuf contrats d’apprentissage avec des étudiants de la licence RRW depuis son ouverture en septembre 2008. Aujourd’hui 100% de l’effectif de la société est constitué par des diplômés ou apprenti : Morgan Zeller (promotion Olivier Andrieu 2008/2009), Vanessa Ledda (promotion Isabelle Canivet 2009-2010), Charlotte Schweyer-Faure (promotion Sébastien Billard 2010-2011), Pierre Ripka et Valentin Bosshardt (promotion Christophe Ramel 2011-2012) ainsi que Geoffrey Stein (promotion Virginie Clève 2012-2013). Aujourd’hui Première Place est le premier employeur d’anciens.

Après une année en alternance les étudiants deviennent des vrais professionnels capables de prendre en charge des projets de référencement de A à Z. Le processus d’intégration se fait naturellement et permet à la société de croître régulièrement, développant sa clientèle et ses savoir-faire. Quatre salariés sont aujourd’hui intervenants vacataires. Le gérant, Olivier Zeller, un des fondateurs de cette formation, y est professeur associé à mi-temps. Au final on constate une vraie symbiose entre l’Université et le monde professionnel du SEO !

Olivier Zeller, gérant de Première Place et professeur associé à l’IUT de Mulhouse, département SRC

Il existe bien sûr d'autres belles entreprises qui ont recruté des anciens RRW, en voici un aperçu :

  • WAM Référencement
  • HomeAway France
  • 1ère Position
  • Blueboat
  • Redactio
  • etc.

Des projets après la licence ?

Bien sûr, certains étudiants ont des projets pleins la tête et les concrétisent en sortant de la licence. Vous avez croisé François Zeller au début de cet article, mais quelque chose me dit qu'il a quelque chose d'autre à vous dire. Allez, je le laisse prendre les commandes du clavier une seconde fois, il a un projet plutôt cool à vous présenter ;-)

Je vous ai parlé un peu plus haut d'e-Nov Campus, mais je sens que vous voulez en savoir plus ! Si vous avez un projet innovant en rapport avec le numérique et que vous cherchez une structure d’incubation pour lui donner vie, je vous recommande d’arrêter de me lire sur le champ et de vous rendre sur leur site. Comme j’ai fait aussi du SEO j’en profite pour glisser un anchor text sur ce site à fort page rank : formation entrepreneuriale pas chère en Alsace pour devenir millionnaire.

A titre perseo, je voudrais aussi en profiter pour remercier le SEO guy le plus classe de tous les temps sans qui je n’aurai jamais été aussi passionné par mon métier et qui fait beaucoup pour donner ses lettres de noblesse au référencement dans le grand Est (non pas cet Olivier, l’autre).

Pour en apprendre un peu plus, vous pouvez voir directement avec François sur son Twitter.

Conclusion

Pour ceux qui en doutaient encore, la licence RRW est réellement de qualité, et je ne dis pas ça uniquement parce que j'en sors. Beaucoup d'anciens étudiants sont aujourd'hui salariés chez des grands noms du SEO, voire même des grands noms tout court comme vous avez pu le voir dans cet article.

J'en profite pour m'adresser aux titulaires d'un bac+2 qui souhaiteraient se lancer dans le SEO, les inscriptions sont encore ouvertes jusqu'à la fin du mois de mai. Allez donc faire un tour par ici pour déposer votre candidature, vous allez voir, ça vaut réellement le coup !

Catégorie Licence pro Référenceur et Rédacteur Web | Thématique .

25 réponses à Que se passe-t-il après la licence référencement ?

  1. Romain says:

    Hello,

    Pour être de la promo de cette année, j’avoue que c’est une bonne licence, beaucoup de points sont abordés! Certes, si l’on veut vraiment pousser il faut bosser bien plus à la maison, mais quand même, cette licence apporte un bon bagage !

    Je conseil à tous de la faire en alternance ;)

    Au passage, salutation à tous les anciens !

  2. Evenstood says:

    C’est fou comment tu t’investis même après la licence, c’est plutôt plaisant à voir et ça semble véritablement être une bonne formation.

    En effet du beau monde sort de cette formation et le taux d’embauche est juste hallucinante. Je pense que de nombreuses licence pro aimerait avoir un même taux .

    Peut être que je me prendrais un contrat pro pour voir ce qu’un étudiant de la licence Pro à dans le ventre !

  3. Romaric says:

    Voilà un article très intéressant et qui a le mérite de montrer de vraies possibilités de carrières.
    Ce qui m’impressionne c’est de voir qu’avec finalement très peu d’ancienneté dans le métier, nombreux sont ceux qui ont des places de choix.
    Il y a de vraies opportunités derrière cette licence, sur un marché de l’emploi aussi instable, c’est bien de pouvoir faire des études, se passionner pour un domaine et se dire qu’on trouvera un travail dans son domaine à la fin de ses études.

  4. Nico says:

    Sympa ce texte. C’est encourageant, mais on fait quoi lorsque l’on a un simple BAC STT et bientôt 30 ans mais que l’on est autodidacte ? :D

    Du sens peut-on intégrer une formation ou une entreprise de SEO ?

  5. yohan says:

    étant donné que l’activité seo est assez récente je ne pensais vraiment qu’une licence dans ce domaine pouvait exister . Il y a tellement de personnes qui proposent des services payants sans légitimité , ça permettra au entreprises ou particuliers de pouvoir faire appel à des professionnels du domaine

  6. @Nico : J’ai longtemps réfléchi à faire cette Licence, mais je sortais d’un Master et j’avais déjà fait une licence en communication web derrière mon Master plus une année en Australie.
    Il est sur que quand on passe cette formation avec un stage derrière c’est plus facile pour être recruté.
    Avant, tout le monde était autodidacte, c’était donc plus facile. Maintenant ca se complique de plus en plus…
    Le CESEO peut être un bon plus pour les personnes qui ont appris en autodidacte.

    Mais je ne pense pas qu’il y ai d’age limite pour cette formation, puisqu’il y a dans l’article une personne qui a fait un master et qui a travaillé après sa formation, avant de s’inscrire en licence RRW.

    PS : Je suis en recherche d’emploi ^^

  7. Sebz says:

    Vraiment bon article, mais la licence RRW n’est pas qu’une porte pour le référencement ! La rédaction web, même si moins présente dans le cursus, est aussi une débouchée. C’est la voie que j’ai choisi après cette année alsacienne.

    Même si la licence est suffisante pour pour intégrer la sphère pro, j’ai préféré continuer dans un Master Information et Communication, et je suis désormais chef de projet éditorial avec de la gestion de rédaction en plus de la rédaction en elle-même.

    Quoi qu’il en soit, la licence Référencement et Rédaction web est adaptée à toute personne souhaitant s’initier aux deux disciplines.

  8. Florian says:

    Je viens de me rendre compte que j’ai oublié de répondre à ton mail… En tout cas merci pour la mention de bogosseo :)

  9. elie says:

    Merci pour cet article, je suis actuellement en BAC+3 spé Web-Marketing? et je suis intéressé par une licence en SEO, or je suis sur Paris , savez-vous si il y a une licence équivalente ici ? Merci

  10. Nico says:

    @lereferenceur hé merci pour ta réponse. Je viens de t’envoyer un mail ;)

  11. Nicolas says:

    J’ai eu un Master E-commerce mais il ne m’a pas apporté grand chose, beaucoup de théorie et peu de pratique. Hors la théorie c’est bien mais on travaille dans un secteur qui évolue à très grande vitesse. Les autodidactes sont souvent plus calés que les jeunes qui sortent des études. Mais je me fais peut-être des idées…

  12. Le Juge says:

    Tres bien cet Article – vraiment – cela prouve le sérieux de la formation – qu’il y ait des débouché dans le SEO n’est pas tres tres surprenant en soit mais la on a des interviews de gens qui sont a des postes de réelle valeur et dans de bonnes boites et on a aussi un point de vue employeur qui est tres bien.

    C’est bien cette formation ca évite aux jeunes de passer par la ou nous sommes passé nous les anciens qui avons ouvert la voie avec des parcours et des profils disons exotiques.

  13. Luc MONNEAU says:

    Germain Butrot, Promo 2011 – 2012, Synodiance : « (…) j’ai découvert le référencement par hasard lors d’un stage. »

    Ah oui, ça me dit quelque chose ! ;-)

  14. Céline says:

    Je suis nostalgique ça y est ! ^^ Excellent article comme d’habitude (t’as vu comme je te flatte). En effet, la licence est un très bon tremplin permettant d’ouvrir des portes inaccessibles en temps normal. Bon pour ma part j’ai quand même galéré à trouver un emploi après RRW, il m’a quand même fallu 4 mois. Mais maintenant je suis seo/rédactrice dans une boîte en plein développement et ça c’est cool.

    Je conseille également à tous les intéressés de faire la licence en alternance. C’est un vrai plus car ça permet d’être plongé dans le monde professionnel, de pratiquer dans un vrai contexte et d’évoluer rapidement auprès de pro qui ont déjà l’expérience du métier et dont les conseils peuvent s’avérer très précieux et être utiles par la suite.

  15. Florian says:

    Sympa de voir les résultats de cette licence. Toujours intéressant d’avoir des retours d’expériences de « réussite » et de « succès ».

    Bon courage aux futurs diplomés de cette licence !

    [pub]
    En passant, il existe aussi la licence e-commerce à Vannes dont vous connaissez certains diplomés qui ont de belles carrières… Moins orientée rédaction web mais plus gestion de projet global (business plan, référencement, intégration, webmarketing, …).
    Les taux d’embauche sont assez sympa également ;)
    [/pub]

  16. Lionel says:

    Une license de ce type est clairement un plus et permet de montrer à l’employeur que l’on a des bases et que l’on est sérieux dans son projet. Pour les autodidactes, la route n’est pas barrée pour autant, loin de là. En revanche vous devrez surement faire vos preuves sur vos propres sites avant de pouvoir être crédible pour un poste de SEO intéressant !

  17. Chara says:

    C’est une bonne chose de pouvoir se professionnaliser sur les métiers du web. Outre l’importance de pouvoir s’octroyer un diplôme on a la possibilité d’être au cœur des échanges, de partager des expériences en même temps de s’améliorer ensemble!

  18. Karen says:

    merci beaucoup à tous pour les témoignages. Après mûre réflexion et tout ce que j’ai pu lire, j’avoue que je suis aussi tenté de faire cette licence en alternance. Quels sont les pré-requis pour pouvoir suivre la formation?

  19. Mikie says:

    Merci pour l’article, c’est bien d’avoir des retours, surtout quand ils sont aussi positifs =) Tous ont de très bons postes j’ai l’impression, bravo à eux! C’est bon de voir que la licence apporte un réel plus dans ce domaine qui tient pourtant pas mal de l’apprentissage seul, les étudiants ne l’ont pas fait pour rien =)

  20. Alene says:

    Je suis agréablement surprise que le métier de référenceur et de rédacteur web se professionnalisent ainsi et qu’il attire de nombreux jeunes également! La relève est pérenne et c’est un bon bagage. Dommage qu’il ne se fasse pas à l’international ou en ligne ce qui offrirait une plus grande ouverture.

  21. Arvel says:

    La licence a l’air vraiment très sympa. Venant tout juste de stopper des études en sciences et j’aurais aimé accéder à cette licence. Mais les choses font qu’on ne peut pas forcément sortir de sa ville, tout quitter pour recommencer des études (mais si c’est pour un an).

    En tout cas, c’est intéressant de voir les débouchés. M’est avis que de nombreuses personnes recherchent ce genre de billet avant de se lancer dans l’aventure.

  22. kornemuz says:

    Nico : s’il y a bien un domaine autodidacte, c’est celui-ci. Comment faisaient les référenceurs avant cette licence ?
    Bac STT et 30 ans, peu importe, je pense que ta candidature sera appréciée si tu as de l’expérience dans le domaine. Et un bac+2 peut se valider par une VAE si c’est un prérequis.
    sauf s’ils empêchent les admissions après un certain âge..

    Cette formation n’existe qu’à Mulhouse ?

  23. Julien says:

    Je connaissais cette licence mais je ne pensais pas qu’elle avait déjà 3 ans d’ancienneté !

    C’est bien d’avoir un retour concret mais est-ce totalement objectif ou certains n’ont pas eu de job aussi intéressant ?
    Je pensais que ce genre de formation, lieu privilégié pour faire naitre plein d’idées, aurait accouché de plusieurs sociétés créées par vous-mêmes, étudiants, au lieu de rejoindre des boites de référencement.

  24. Romano says:

    Cette licence pro me donne vraiment envie. J’ai postulé et j’attends le réponse de l’école :)

    L’article montrant les perspectives de carrières est vraiment sympas.

  25. Plombier Paris 15 ème says:

    Bonjour, lorsque j’ai entendu parler de cette école à Mulhouse, je préparais ma licence en informatique. Je regrette de ne pas l’avoir fait. D’un autre coté j’ai eu la chance d’être formé en entreprise par un très bon référenceur et développeur informatique. Depuis 3 ou 4 ans, j’apprends des nouvelles techniques…Que du bonheur quand ça marche. lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.