1ère partie : Audit SEO – Avant de commencer

ChecklistVous l'attendiez tous, le voilà enfin : le guide ultime pour réaliser un audit SEO de A à Z. Un dossier très difficile à réaliser pour la simple et bonne raison que je n'effectue jamais un audit de la même façon. On va donc commencer par poser les bases avant d'entrer dans le vif du sujet.

Un audit se réalise en fonction des objectifs du site, et c'est la raison qui fait qu'un audit pour un site ne ressemblera pas à celui effectué pour un autre site. La première chose à prendre en compte est donc de clairement définir ce que veut le client pour savoir quelle direction vous devez prendre pour réaliser votre audit. Ceci étant dit, c'est le moment de commencer.

Check-up

Avant toute chose, essayez de récupérer le maximum d'informations possibles, dont les principales sont :

  • l'accès à l'outil d'Analytics (Omniture, Google Analytics, etc.)
  • l'accès à Google Webmaster Tools
  • l'accès à Bing Webmaster Tools
  • la récupération des logs
  • l'accès au serveur, ou au minimum une copie du fichier .htaccess

Un outil d'analytics bien configuré vous donnera également le taux de conversion, les pages qui convertissent le plus, les objectifs du site, etc. Malheureusement, très souvent l'outil n'est pas configuré ni utilisé à 100 % et il faudra demander d'avoir ces statistiques d'une autre façon.

Il arrive également souvent qu'aucun compte Webmaster Tools n'existe, ça ne facilite pas forcément le travail mais comme rien n'est jamais trop tard, c'est le moment idéal pour les créer ;-)

Pourquoi ces informations sont-elles importantes ? Tout simplement parce qu'elles permettront :

  • de connaitre l'activité des moteurs sur le site
  • de connaitre le comportement des internautes sur le site
  • de déjà repérer d'éventuels facteurs bloquants

Les outils nécessaires

De votre côté, il va falloir déployer un certain arsenal.

Un crawler

Si vous ne deviez utiliser qu'un seul outil, ce serait celui-ci. Au minimum, le crawler doit pouvoir mettre en exergue :

  • l'URL
  • le statut de l'URL (ou code de réponse, vous l'appelez comme vous voulez)
  • le niveau de profondeur
  • le type de fichier

Il s'agit là du minimum vital. Idéalement, le crawler pourra également ressortir des informations comme :

  • les directives (meta robots, X-Robots-Tag)
  • le Title des pages
  • le poids des fichiers
  • la présence ou non d'une canonical
  • le nombre de liens internes et externes
  • le contenu des h1 et h2

Bien sûr, en fonction des objectifs, d'autres informations peuvent être utiles/nécessaires. À vous de juger ce qu'il faut récupérer ou non ;-)

Un analyseur de backlinks

Si les Webmaster Tools nous donnent déjà des informations sur les liens entrants, elles sont malheureusement loin d'être complètes. C'est donc pour ça qu'un outil d'analyse de liens nous sera utile. En effet, nous aurons certainement besoin de connaitre des informations comme :

  • l'ancre des liens entrants
  • le nombre total de liens et de domaines
  • la qualité des domaines entrants

Un outil de visibilité

Forcément imprécis mais pourtant indispensable, un outil de visibilité permettra d'avoir un aperçu de la présence du site sur les moteurs, de la présence des concurrents mais aussi d'évaluer le potentiel d'évolution du site en terme de visibilité, donc en terme de trafic, donc en terme de chiffre d'affaires.

Un outil de positionnement de mots-clés

Je ne vous cache pas que celui-ci est vraiment peu important à mes yeux. Je vais quand même l'évoquer dans ce dossier et partager avec vous mon avis et ses utilités possibles.

Un outil de performances

Pas forcément nécessaire puisqu'une analyse complète permet logiquement de définir sur quels leviers appuyer pour améliorer les performances du site, mais il faut avouer qu'un Page Speed Insight ou un Yslow facilite bien la vie ;-)

Excel, Word et Powerpoint

Ok je vous l'accorde, ces trois-là coulent de source mais ils seront tout de même indispensables. Ceux-là ou leur équivalent, bien sûr ;-)

Vous avez maintenant sous la main tout ce qu'il vous faut pour vous lancer dans un bel audit SEO, il ne vous manque plus que la méthodologie. Une fois n'est pas coutume, je vous donne rendez-vous dès demain pour la suite de ce dossier. Petit teasing : on va commencer par l'analyse technique, mais je parie que vous vous en doutiez déjà. En attendant d'être à demain, vous pouvez jeter un coup d'oeil à l'audit du site de l'Élysée ;-)

Audit SEO : Le dossier complet
Pré-requis (cet article)
Audit technique
Audit de contenu
Analyses statistiques
Audit de visibilité
Audit de liens
Analyse sociale

Et après ?

Catégorie Référencement | Thématique .

15 réponses à 1ère partie : Audit SEO – Avant de commencer

  1. Jean says:

    Merci pour ce récapitulatif, malheureusement l’accès au fichier htacces et aux logs c’est pas souvent que le client les donnent. On essaye au minimum d’avoir Analytics et GWT , des fois on part de rien et les crawler de type xenu sont indispensables ;)

    Pour la rapidité du site j’ajouterais pingdom tools qui est très bien fait, assez intuitiv et donne des bonnes infos (c’est dans la même lignée que gtmetrix, yslow et google page speed)

    Au plaisir.

  2. Lucie says:

    Un dossier complet sur les audits SEO, très bonne idée ! Petite question : est-ce que tu as des exemples de crawler ? est-ce que c’est par exemple un Xenu ?

  3. Bon pour le moment, rien de bien croustillant, mais je sens que dès demain ca sera beaucoup plus intéressant.
    Aurélien a déjà fait un article très complet sur le sujet. Te contenteras tu de faire comme lui, à savoir une checklist explicative? Ou tu auras un cas pratique en plus, ce qui serait une belle plus value par rapport aux nombreux sujets qui existent déjà sur les audits.

  4. Stéph says:

    Super ! J’ai hâte de voir la suite !
    Pour les outils nécessaires, existe-t-il des scripts ou des programmes à retrouver sur le net (notamment pour le Crawler) ?
    En tout cas, merci ! Presser de voir la suite =)

  5. Sylvain says:

    @Jean : ne vas pas plus vite que la musique, je parle de pingdom dans un des articles suivants =)

    @Lucie @Stéph : En effet, Xenu est un crawler qui fait le job, on retrouve aussi Screaming Frog ou Integrity ;-)

  6. Hug0b says:

    Sympa cette petite check list pour réaliser un audit.
    J’attend avec impatience la seconde partie

  7. LeMoussel says:

    Pour chaque paragraphe de description de l’outiilage, j’aurais apprécié une recommandation de logiciels correspondant à la fonctionnalité.

    A moins que ces logiciels ne soient détaillés dans les chapitres suivants ?

  8. Véronique Duong says:

    Bonjour ! Merci pour cet article ! Peut être pourriez-vous ajouter les noms des outils intéressants pour chacune des thématiques traitées ? (crawler, log, etc.)
    Merci beaucoup :)

  9. Sylvain says:

    @Véronique @LeMoussel : En fait je n’ai pas cité les noms des outils car globalement on les connait déjà tous, et certains d’entre eux seront cités dans les parties adéquates ;-)

  10. vincent says:

    Sympa ce début de méthodologie, en espérant que la suite arrive sous peu!
    Merci en tout cas pour ces conseils bien utiles, une sorte de « cahier des charges » pour un audit, c’est bon à avoir.
    A très vite alors!

  11. Rocketseo says:

    Oh non, je suis trop déçu, je me voyais déjà en train d’imprimer ma petit Check list et l accrocher à mon bureau. Non je plaisante, bien sur cet article s adresse plutôt à un public un peu moins initié. Mais bon, des précisions viendront surement s ajouter lors de la parution d autres articles, je pense. Bonne initiative tout de même. Merci ;)

  12. Lionel says:

    Je suis un peu d’accord avec les commentaires précédents sur les outils. Ceux qui connaissent déja les outils n’avaient peut être pas besoin de lire l’article non plus ? Cela aurait pu être intéressant pour les novices. En tout cas ça liste bien les points à prendre en considération merci

  13. Flinks says:

    L’audit est une étape cruciale pour les référenceurs dans le sens où il permet de faire une « photo » d’un projet à un instant « t ». Ces informations sont très utiles en fin (et en cours) de projet pour montrer le travail réalisé et les évolutions. Merci pour cette introduction, j’ai hâte de lire la suite ;) .

  14. Heda says:

    Merci pour cet article, bien entendu c’est très utile pour les novices en matière de référencement. Et puis, la plupart des grands SEO ont trouvé leur méthode par eux-mêmes, un petit guide pour les débutants est donc une bonne chose à mon avis

  15. Monica says:

    Hâte de savoir pourquoi à tes yeux l’outil de ranking serait d’une importance secondaire.
    Ca me rend d’une perplexité inavouable que j’avoue…
    Par contre bien vu pour ce très pratique modus operandi du SEO, en plus le thème de la boîte à outils est au top de l’actualité :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.