[Enquête] Les clés du SEO en 2013, selon les SEO

EnquêteurTout au long du mois de janvier, nous avons pu voir sur bon nombre de blogs des articles traitant de ce qu'il faudra faire ou ne pas faire en 2013. Nous avons donc un aperçu des points sur lesquels se pencher. Du moins un aperçu de ce que pensent les SEO qui communiquent !

Il existe pourtant des tonnes de bons SEO qui ne communiquent pas et dont l'avis est tout aussi important. Une fois ce constat effectué, la solution était plutôt simple : interroger autant de référenceurs que possible. Ni une ni deux (ni trois ni quatre d'ailleurs) l'enquête était lancée, et voici ce qu'il en ressort.

Les résultats de l'étude

3 axes ont été retenus pour cette étude :

  • Les facteurs historiques du SEO
  • Les nouveaux facteurs du SEO
  • L'évolution des acteurs du web

Ce qu'il faut retenir

Si nous ne devions nous attarder seulement sur quelques points, voici quelles seraient les tendances :

  • L'architecture, les performances, le maillage interne : tout ceci est toujours considéré comme important, voire même plus important qu'avant. Les points techniques ont encore de beaux jours devant eux ;-)
  • La qualité des liens entrants devra clairement s'améliorer, d'après les SEO celle-ci devient bien plus importante qu'elle ne l'a été
  • La quantité de liens quant à elle divise un peu plus les esprits. Plus d'un tiers des personnes interrogées pense que c'est un facteur moins pertinent alors qu'une petite majorité pense que son importance reste constante
  • Le contenu ne laisse place à aucun doute : il devient nécessaire de proposer du contenu de qualité
  • Les réseaux sociaux tiennent dorénavant une place non négligeable dans le travail des référenceurs, et c'est Google+ qui semble devenir essentiel
  • Recherche universelle, référencement local, appareils mobiles, tous les canaux doivent être pris en compte pour maximiser l'acquisition de trafic
  • L'analyse du trafic devra être reconsidérée, particulièrement en raison de l'augmentation de requêtes non fournies (not provided)
  • Les rich snippets revêtent également une importance non négligeable en termes de visibilité
  • Il est encore difficile de trancher quel type de contenu sera le plus enclin à être partagé, même s'il semblerait que la vidéo se détache légèrement
  • Les SEO veulent voir arriver un concurrent à Google, et vite !
  • Mais ce concurrent ne sera pas Facebook avec son Social Graph Search qui semble ne convaincre personne d'un point de vue purement SEO

Quid de l'Author Rank ?

J'avoue être assez surpris,en effet dans les remarques et commentaires, pas une seule personne n'a évoqué l'absence de question relative à l'Author Rank, qui d'après les experts sera le point principal à travailler en 2013.

Pour être totalement transparent, l'omission de ce sujet a été volontairement choisie : étant donné que c'est un sujet qui revenait plus souvent qu'à son tour en janvier, les réponses auraient été fortement influencées par cette "pensée commune"

Critique de l'étude

La remise en question étant toujours nécessaire, particulièrement dans le domaine du référencement, l'auto-critique de cette enquête sera faite ici-même. L'objectif est bien sûr de trouver des éléments d'amélioration pour une éventuelle prochaine étude mais également de vous rappeler qu'il faut relativiser les résultats présentés.

Tout d'abord, il faut bien se rendre compte que beaucoup d'actions SEO dépendent de l'activité du site. Par exemple, pour un site d'offres d'emploi, il est clair que Linkedin et Viadeo sont plus importants que pour un site de vente de chaussettes. De la même manière un site traitant d'économie verra ses articles certainement mieux partagés avec des études de cas qu'avec des vidéos.

Ensuite, particulièrement pour la question relative au réseau social le plus important, il est nécessaire de comprendre qu'en privilégier un ne signifie pas délaisser tous les autres. Définir un classement (par exemple, quels sont les trois réseaux sociaux les plus importants et dans quel ordre) aurait peut-être été plus pertinent pour cette question.

Enfin, plusieurs de ces questions méritent une argumentation en plus d'un simple choix de réponse. C'est une variable à prendre en compte à l'avenir et qui amènera peut-être des tendances différentes.

Y aura-t-il d'autres enquêtes de ce type ?

Il peut être intéressant de réitérer ce type d'enquête, notamment pour visualiser l'évolution de la pensée des référenceurs, pour intégrer de nouveaux concepts, pour en retirer certains qui ne sont peut-être pas si pertinents que ça.

Pour répondre à la question, il y a de fortes chances qu'une nouvelle étude soit réalisée d'ici quelques mois, peut-être en partenariat avec une association comme le SEO Camp comme il me l'a été suggéré, pour avoir accès à un panel plus important et proposer ainsi des résultats plus probants.

Enfin, sachez que je n'ai pas répondu moi-même à cette enquête mais que je serai ravi de le faire chez vous si vous me le proposez, en argumentant chacune de mes réponses ;-)

Catégorie Réflexions | Thématique .

58 réponses à [Enquête] Les clés du SEO en 2013, selon les SEO

  1. Je ne suis surpris par aucune des réponses, ce qui montre que personne n’attend de grosses révolutions. De toute façon on ne peut pas prévoir ce que Google fera d’où la limite de ce genre d’enquête. Mais ca peut aider d’autres personnes à changer leur vision au vue des résultats, surtout pour la personne qui a répondu que l’impact des réseaux sociaux est sans importance. Donc cette personne pense, entre autre, que le trafic n’a aucun impact sur le SEO.

    Si tu couples les résultats selon pro/amateurs, les tendances restent les mêmes ?

  2. Dimitri says:

    Bonjour,
    C’est vrai qu’avoir un concurrent viable à Google serait une bonne chose, mais moi je n’y crois pas trop. Il est vrai qu’en Russie il y a Yandex et Baidu en Chine qui pourraient tenir la comparaison, mais bon avec 90% des recherches en France Google n’a aucun soucis à se faire.

  3. Maximilien says:

    Excellente étude sur l’avenir du SEO , au moins ça a le mérite d’être super clair et ça réunit de très nombreux avis. Je suis d’accord avec toutes les tendances qui ressortent, maintenant il n’y a plus qu’à bosser ;)

  4. cours anglais says:

    Salut
    Quant à ce qui en est d’un concurrent de Google, peut être un petit espoir avec ce poussin Français :
    http://goo.gl/BH5qy

  5. Sylvain ² says:

    Les tendances qui se dégagent de cette étude (très bien pensée / menée au passage d’ailleurs) ne sont pas réellement surprenantes et montrent que la communauté SEO partage globalement la même vision des évolutions à venir.

    C’est à la fois un bon point qui montre bien qu’il y a une véritable conscience de groupe et dans un sens une certaine solidarité (même si c’est juste en terme d’idées ici) et un point un peu plus négatif car au fond nous sommes tous en concurrence et elle sera d’autant plus ardue que nous sommes tous conscients du travail qui nous attend.

    En tout cas on a démontré que Google est assez prévisible dans sa manière d’agir et l’algorithme n’a qu’à bien se tenir.

  6. Philippe says:

    Etude instructive et résultats sans grandes surprises. La montée en puissance des visites via les appareils mobiles et des tablettes modifient l’approche de la conception des sites et de la visibilité web, notamment avec la recherche locale qui prends de plus en plus d’ampleur (Google Venice).

    Des avis sur le nouveau moteur Qwant ?

  7. Sam says:

    Un bon moyen de squizzer le NP pour les WordPress c’est l’extension JetPack. Stats de trafic très claires et largement suffisantes.

  8. Daniel Roch says:

    Voici un enquête intéressante, à laquelle j’ai apprécié d’avoir pu participer. Et à ce que je vois, je pense grosso-modo la même chose que les autres participants.

    La seule question qui m’a gêné dans cette enquête est la suivante : « quel type de contenu sera le mieux partagé ? ». En soi, ce n’est pas un type de contenu qui se partage mieux, mais la qualité de celui-ci. Une excellente liste se partagera tout aussi bien qu’une excellente vidéo ou qu’une excellente infographie : tout dépend la qualité du contenu et la manière dont il est présenté.

  9. Dip says:

    Je vois la une difficulté à laquelle je vais devoir faire face : comment s’en sortir quand ce qui reste le plus important est le contenu et que le média le plus utilisé tend à être la vidéo?

  10. Accimmo31 says:

    Il est intéressant également de se demander comment va évoluer la concurrence sur les moteurs de recherche. A termes, tous les secteurs seront saturer et se positionner sur une requête demandera beaucoup de travail et de temps. Seul la longue traîne sera encore accessible… Qu’en pensez-vous ?

  11. Marcus says:

    J’ai répondu dans l’ensemble comme la majorité… donc franchement heureux de voir que nos perceptions sont identiques a quelques détails prés. Merci encore à Sylvain pour cette étude :)

  12. Hamza says:

    Une enquête très réussie, maintenant il faudra juste revoir nos stratégies de référencement et pourquoi pas travailler ensemble sur le nouveau concurrent de Google :D

  13. Ah enfin le résultat de l’enquête ! ^_^

    Dans l’ensemble, ça me parait assez légitime et perso, je pense que l’Author Rank est trop récent, voir obscur.
    Ainsi, les SEO n’ont pas assez de recul pour pouvoir émettre un retour suffisamment objectif d’après moi.

    Sinon, je veux savoir ce que tu aurais répondu avec les analyses et tutti quanti, merci ! ;-)

  14. Dans l’ensemble je suis dans la moyenne par rapport aux résultats.
    Je n’ai jamais fait autant attention au contenu et à la structure de mon site. Ça demande plus de temps c’est sur, mais au final on est sur une solution sans doute un peu plus « pérenne » et puis c’est plus gratifiant je trouve d’avoir un joli site bien structuré…

  15. Blog says:

    Très intéressant, sans trop de surprises comparativement à ce que j’imaginais.

    J’ai aussi pu apercevoir un bout de mon infographie sur le podium et ça m’a fait plaisir :-) Comme quoi…

  16. Evenstood says:

    Ah ça fait toujours plaisir de découvrir les résultats d’une étude à laquelle on a participé.

    Bon et bien comme la plupart des personnes, je ne suis pas étonné des résultats mais néanmoins je constate que la quantité de liens semble encore pertinente pour la plupart des personnes, alors qu’elle ne l’est plus pour moi, depuis l’arrivée de pingouin.

    Bref, sympa de voir ce que pense un panel de 127 personnes quand même :D

  17. Rudy says:

    On ne vie pas dans le même monde je crois, je ne suis pas d’accord assez régulièrement avec les majorités du sondage.
    Ceci étant je ne suis pas surpris par ces majorités, ca correspond avec la pensée SEO collective que l’on a l’habitude voir.

  18. Maison en bois says:

    Comme d’hab, on est tous d’accord pour dire que « les grands fondamentaux » ne changent pas, mais que les différents leviers « en plus » sont nombreux. Mais en utilisant tous ces leviers (author, microformat, structure optimisée, liens travaillés, etc)… est-ce qu’on envoie pas un signal fort : coucou, on fait du SEO sur ce site.

    L’author rank pose encore un certain nombre de question. Mon avis, c’est que c’est pour faire un pied de nez aux agences / freelance, qui ne pourront pas associer ledit compte à tous les clients. ça pose un vrai problème de propriété dans le temps.

  19. Rudy says:

    Google rêve que de faire de l’author rank un de ses indices #1, mais ils savent très bien que pour qu’il soit pertinent il faut que google + devienne aussi populaire que FB mais ils n’y arrivent pas, on y trouve que des geeks, hors ce réseau a besoin des votes de « monsieur tout le monde » pour être pertinent.

    A mon humble avis on a encore de nombreuses années devant nous avant que l’author rank soit prit en compte, ne perdez pas votre temps avec ça.

  20. Mat says:

    Très bon résumé, comme quoi tout le monde tire dans le même sens vis à vis du futur du SEO.
    De la qualité et du contenu et l’utilisation des réseaux de Google.

  21. Eric says:

    Merci Sylvain pour cette présentation et le contenu riche de cette étude. Meme s’il y a pas mal d’évolutions ces derniers temps, je trouve que les fondamentaux sont encore bien présents, car il est difficile de tricher sur du bon contenu ou sur un NetLinking de qualité !

    Ce qu’on peut noter, c’est qu’il va falloir miser toujours plus sur la qualité que sur la quantité. Moins de liens, mais de meilleurs liens. Moins de pages satellites, mais plus de pages utiles. Il va être de plus en plus difficile de combler avec du contenu moyen.

    Ensuite, je suis à 500% d’accord sur l’attente des SEO : a quand un vrai concurrent pour Google. La recherche est finalement le seul secteur du Web qui peine à s’ouvrir depuis l’avènement de Big G. C’est dommage…

  22. Meetserious says:

    J’ai du mal à comprendre l’engouement SEO pour les tablettes et le mobile. On rencontre de plus en plus d’article sur la chose. C’est intéressant pour l’expérience utilisateur, mais je ne suis pas persuadé qu’il y ait un impact direct, pour la simple et bonne raison de la faisabilité : comment Google peut-il savoir si notre design est responsive ou pas.
    C’est comme si l’on disait que les beaux sites sont mieux référencés que les moches : c’est vrai en pratique, car beau et ergonomique = linkbait, mais en théorie, une feuille de style n’influe en rien. C’est pareil pour le mobile : si le contenu est adapté, il sera utilisé, il sera potentiellement partagé ou linké, et les performances seront plus rapides. Un site qui aurait une appli mobile mais pas de sites mobile serait désavantagé par exemple ? Cela me semble peu probable, ou en tout cas, à nuancer fortement.

  23. Raucaz says:

    Effectivement l’Author Rank est un instrument dont on ne mesure pas encore toute la valeur stratégique: un outil au top non seulement pour asseoir G+ sur un public ++ aimant à produire du contenu mais d’autre part pour enrichir ses serps d’articles d’auteurs dont GG ne peut certes mesurer la qualité intrinsèque mais tout au moins encourager leur rendement de contenu frais et gratuit, à indexer dans la foulée…
    Sans parler de la vague sémantique qui réussira sans doute dans le futur à justement un peu mieux mesurer l’aspect qualitatif. Challengers de GG: bon courage…

  24. La féline says:

    Le content spinning à contribué à un net beaucoup plus sémantique que celui des années 90 ou l’on pouvait encore backlinker sans regarder trop les ancrages, les textes et le contexte du site dans lequel on voulait se référencer.
    Le linkbuilding est donc impacté par les nouvelles détection de similar / dupplicate et le seul moyen qu’ont les moteurs de recherche pour détecter l’artificiel du réel : c’est de déterminer sur quels sites on a peu de contrôle sur l’ancrage. Bref, ‘real company shit’ comme ils disent….

  25. Le Juge says:

    Pas tres surpris par les réponses qu’on a pu voir – De mon point de vue pas grand chose ne va changer en 2013 (sauf surprise) on va continuer de bosser sur les parametres historiques en faisant un poil plus gaffe a ses liens (ou presque) tout en boostant les micro formats, le ref local et l’empreinte sociale … bref peu ou prou ce qu’on fait deja sauf qu’on va modifier les dosages en fait

  26. Sylvain says:

    @lereferenceur : oui les tendances restent globalement les mêmes ;-)

    @Daniel Roch : en effet c’est bien sûr la qualité qui fait le partage, j’ai d’ailleurs rajouté ta remarque dans les résultats. Cependant, j’aurais dû préciser dans le questionnaire que c’était « quel contenu pour une qualité équivalent »

    @Rudy : Assez d’accord concernant la popularité de Google+, il n’y a qu’à voir le taux Like/+1 sur les gros sites grand public, Facebook est bien plus présent. Cependant pour quelques thématiques, particulièrement les thématiques hi-tech, l’Author Rank peut très bien avoir une certaine valeur. Je pense que Google n’est pas dupe et connait le profil de ses utilisateurs ;-)

    @Meetserious : Google peut aisément savoir si ton site est responsive ou pas, s’il a une version mobile ou pas, etc. S’il a développé un bot spécialement pour les mobiles, c’est qu’il y a bien une raison ;-) concernant ta remarque « une feuille de style n’influe en rien », essaye un peu de mettre le contenu d’un article Wikipédia en display:none dans une de tes pages pour voir ;-)

  27. Isabelle says:

    « Les SEO veulent voir arriver un concurrent à Google, et vite ! » Ouais bah moi je suis pas « un seo » mais je vote pour qwant, ce moteur de recherche « made in France » m’a vraiment séduite!

  28. Lionel says:

    Contenu, liens de qualité et rapidité du site… Tout le monde est à peu près d’accord la dessus.

  29. Mikie says:

    Ce qui me surprend le plus est le chiffre concernant l’importance de Google + par rapport à Facebook. Je ne me doutais pas que le pourcentage de gens convaincus par Google + et pas par Facebook était aussi important!
    Je ne savais pas que le PDG de Yahoo était une femme, sacrément jolie en plus =)

  30. Fonz says:

    Rien de bien neuf à l’horizon.
    Le clivage clair/sombre existe toujours sur la vision de ce qu’il faut faire ou pas, et on le retrouve clairement sur l’aspect quantité de liens.
    Le problème, c’est que le SEO n’est pas comparable pour positionner un site sur une requête inconnue ou sur du 3p. Les méthodes seront toujours très différentes et les pratiques aussi.Et forcément les risques (et leur acceptation) le seront aussi.
    Pas de méthode miracle, ça se saurait. Il y en a autant que de référenceurs qui, selon la situation, tirent mieux leur épingle du jeu.
    Le contenu (hors money site, en vue de la conversion ou dans un intérêt marketing) n’a pas d’intérêt tant que Google ne sait pas lire. L’author rank il me semble que c’est juste l’outil marketing de GG pour tenter de sortir G+ de sa torpeur, mais sans relais forts dans le grand public et les médias, c’est pas prioritaire.
    Pour finir, je trouve qu’il y a une grosse lacune là dedans : l’absence du webmarketing dans lequel le SEO devrait de plus en plus se fondre.pour former un tout d’autant plus que Google intègre de plus en plus de signaux dans son algo.

  31. SA says:

    Intéressant, merci !
    Et ils sont sérieux ceux qui répondent Pinterest et Viadeo pour le réseau social qui aura le plus d’impact ? :) ))

  32. Degrange says:

    Etonnant que l’aspect des liens n’ait pas été évoqué plus en détail.

    Sinon, c’est toujours intéressant d’avoir le sentiment des pairs sur la tendance qui se dessine en matière de SEO.

    Merci ;)

  33. Eric says:

    Merci pour cette synthèse. Je suis vraiment convaincu de l’importance du linking pour cette année 2013, mais c’est toutefois un point difficile à travailler pour tous les référenceurs. Concernant l’Author rank, c’est effectivement un bon moyen pour les bloggeurs qui passent du temps à rédiger leur article d’être « remercié » par Google.

  34. Bruno says:

    Il y a malheureusement souvent loin de la coupe aux lèvres… Beaucoup de positionnements sont encore du à des monceaux de liens et de contenu spinné à mourir de rire.
    Quand à l’author rank c’est pour moi un bouleversement du web qui me déplait. Celui qu’on entend le plus c’est celui qui parle le plus fort. Ce n’est pas la peine de lui donner une prime en plus.

  35. axel says:

    Intéressant mais on reste finalement dans le conventionnel au niveau des réponses et là où les différences peuvent apparaître elles proviennent surtout du fait que les référenceurs ont une vision globale du SEO dépendant forcément des milieux plus ou moins concurrentiels dans lesquels ils évoluent. En effet il me semble évident que Google ne traite pas de la même manière tous les secteurs d’activité et que certains sont plus surveillés que d’autres (qui a dit poker?)

  36. Céline says:

    Pas de grosses surprises en moyenne. C’est rassurant de voir que tout le monde pense pareil, a la même vision du métier. A propos de l’author rank on risque en effet de beaucoup en entendre parler encore. C’est une façon d’offrir une certaine visibilité aux auteurs qui écrivent beaucoup. Sinon j’avoue être surprise de l’ampleur que prend Google + qui commence vraiment à se détacher, il devient évident qu’on ne peut plus passer à coté pour travailler son référencement.

  37. Géraldine says:

    Franchement, tout ça, c’est du « bla bla » :-) … comme dans tous les secteurs (finance, com, marketing, etc.). Tout le monde a un avis sur tout, mais personne ne sait vraiment ce qui va changer cette année. Attendons de voir !

  38. Mathilde says:

    Je ne suis pas vraiment surprise par ces réponses. Pour la qualité du contenu est importante comme toujours. Un site sans contenu n’a aucun intérêt pour les internautes et Google le sait. Maintenant pour les réseaux sociaux, je teste en ce moment Google Plus, à voir s’il y a vraiment un impact sur le référencement, mais je pense encore que c’est plus utile de l’utiliser pour des boutiques. Maintenant de là à délaisser les autres réseaux sociaux ? Je ne crois pas que cela soit raisonnable.
    Je suis du même avis pour l’Author Rank qu’Éric, c’est un point assez sympa à explorer je pense.

    Mais bon, il n’y a pas non plus une grande révolution, cela reste des points que nous savions déjà tous…

  39. Luc says:

    Merci pour cet article. Les réseaux sociaux tendent à prendre de plus en plus d’ampleur, même si leur efficacité pour positionner un site reste à déterminer.

  40. Richard says:

    Il me semble quand même que le contenu est la clé. Sur certains marchés de niche il est très facile de ranker avec un contenu de qualité. Il y a tellement peu de patrons de sites ou de PME qui prennent le temps de rédiger un contenu propre et régulier pour leurs sites.

    Par contre il est vrai que sur les marchés plus concurrentiels une stratégie de SEO à 100% est vraiment vitale.

  41. Marion says:

    Merci pour les résultats c’est toujours intéressant de voir le point de vue général. Deux gros points se dégagent pour moi le contenu qui devra encore et encore être cohérent, qualitatif et apporter une plus value. Et l’importance grandissante des réseaux sociaux qui ne cessent de prendre une place de plus en plus importante pour le positionnement.

    C’est vrai qu’en 2020 je vois bien le web à 90% vidéo… Et Loic Le meur l’avait dit, quand il avait lancé le premier Seesmic, il était trop en avance sur son marché !

  42. karyn says:

    Joli présentation.J’estime en effet que pour obtenir de bons résultats, il faut plus que jamais s’appuyer sur le contenu (mais ça ce n’est pas une nouveauté en soi), varier les ancres de ses liens entrants de façon à être le plus transparent possible et faire preuve d’un minimum de bon sens. Rappelons enfin que le SEO, ce n’est pas seulement de la technique. C’est aussi et surtout du marketing.

  43. Clarisse C. says:

    Une chose est sûre, ceux qui ne se foulent pas en terme de rédaction qualitative ont du soucis à se faire. Pour le reste, la philosophie SEO 2013 ne sera guère différente de celle des années précédentes : réactivité et tests permanents.

  44. Sabrina says:

    La face du SEO change et va continuer de changer, en même temps que la structure des résultats sur le moteur.

    J’aimerais vraiment trouver une solution au niveau des calculs de performance, avec l’augmentation constante de ce « (not provided) ». Ça fait des semaines que je me pose des questions sur comment trouver un bon moyen de quantifier les résultats…

  45. LaurentA says:

    Le score de Google+ sur l’importance des réseaux sociaux me parait bien trop importante. J’ai l’impression qu’il relève de l’aveuglement de référenceurs qui croient trop aux prêches de GG.

    Je pense pour ma part que la pertinence vient du nombre d’utilisateurs, c’est donc Facebook qui est le plus à suivre pour la pertinence et non un nouveau réseau social utilisé principalement par des webmaster.

  46. Fleur says:

    Bonne étude sur la SEO. On ne sait toujours pas vraiment vers quoi on se dirige, mais globalement pour le référencement il faut aller vers une politique où le lien facile apparait moins évident.

  47. People Dakar says:

    Chapeau pour cette étude gigantesque.
    Cela confirme qu’aussi longtemps nous allons devoir utiliser Google+ pour gagner du surplus sur notre SEO.

    Je pense que le concurrent de Google ne serait né que d’une fusion de plusieurs leaders comme Facebook, Twitter, Bing ou Yahoo.

  48. Mohammed ALAMI says:

    Selon ce que j’ai vu de la présentation la seule chose censée et je dirais fondé c’est la non prise en considération de Facebook Graph en SEO. Le reste je dirais franchement basique mais bon cela n’enlève rien à la qualité de l’effort. Merci pour le partage.

  49. CERISE says:

    Un bon résumé des bonnes pratiques SEO…
    Il n’y a plus qu’à mettre en application !

  50. lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    L’étude est très instructive. Je pense que le Social Media va impacter fortement la référencement d’un site Internet dans le sens où les réseaux sociaux notamment Google plus vont influencer de façon croissante la notoriété d’un domaine.

    amicalement

  51. Mathieu says:

    L’étude rejoint les différents avis qu’on peut lire ça et là sur la façon dont gérer son référencement : du contenu, un maillage interne béton et du social principalement.
    Le petit moins est effectivement le « not provided » que google nous offre depuis quelques temps dans les mots clé… Ca n’aide pas à bien se positionner (et surtout de rester sur certains mots clés de longue traine !)

  52. David says:

    Finalement, il faut des liens, en nombre, de qualité, du bon contenu, un hébergement qui suit, bref, rien de neuf depuis, hum, le début du net, si ? Un dinosaure du web ;) .

  53. herve says:

    le truc qui change tout de même est que google prend plus en compte la variation des ancres et apporte un vrai plus dans le seo, en parlant de concurrence à google, qwant décolle ou pas finalement ?

  54. Bend says:

    Ouaip, je dirais la même chose que beaucoup ici, je trouve ca débile de se focaliser sur Google+, alors que celui ci ne fournit quasiment aucun trafic, est impopulaire au possible, et j’en passe. Facebook rapportera toujours plus car il est LE réseau social où tous le monde va. Par contre Il y a des bonnes choses à venir, comme l’optimisation pour mobiles et la rapidité/qualité du contenu) on aura un internet un peu plus « clean » comme ça)

  55. Masbet says:

    Merci de partager les résultats de cette enquête. Par contre je suis un peu sceptique concernant l’importance des réseaux sociaux et de la « qualité » du contenu, mais nous verrons bien. :)

  56. Options binaires says:

    On va dire que tout ce qui a déjà été entendu se trouve ici dans ce billet. Il est clair que toutes ses nouvelles errerus à ne pas commetre sont clairement connues par tout SEO.

  57. Florian says:

    Magnifique article.

    Je suis d’accord sur la place toujours plus importante que les réseaux sociaux vont prendre et ont deja pris dans le référencement. Je pense qu’avant une course effrénée au backlinks il faut bien optimiser le site onpage et travailler son contenu. Ce n’est que dans un second temps que le netlinking (propre et diversifié) doit être réalisé pour que le référencement est vraiment tous son impact.

    Merci beaucoup pour le partage de cette étude. Je vais paufiner ma stratégie en prenant quelques détails.

    Merci beaucoup

  58. Mima says:

    C’est bien de nous communiquer les avis des experts du domaine. Je suis surtout étonné de l’impact de référencement local. Il faut que j’exploite cette voie car le pourcentage révélé (48%) me suscite de mener cette conduite. Merci pour l’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.