Les guidelines de Google

Point d'interrogationRelire les consignes pour webmasters de Google permet de mieux comprendre les attentes de ce dernier. Parce que je suis quelqu'un de bien, je vais partager avec vous certains points spécifiés par Google et ce que j'en déduis.

Cet article aura donc pour utilité de rendre votre site parfait aux yeux de Google, c'est un peu ce qu'on cherche tous non ? Ah une dernière chose aussi : promis, la semaine prochaine je fais un bel article. Je vous conseille d'ailleurs de prévoir une ceinture de sécurité vendredi prochain, vous allez en rester bouche bée. Si si, je vous promets !

Ce que Google nous dit

  • limitez le nombre de liens par pages
  • évitez les astuces destinées à améliorer le positionnement sur les moteurs de recherches (mais pensez à créer des sitemaps pour faciliter leur travail, amis de la contradiction bonjour)
  • proposez un contenu original
  • supprimez et éliminez tout spam généré par l'utilisateur

Ce que j'en déduis

  • arrêtez de faire des liens, ça sert carrément à rien, Google aime pas ça
  • arrêtez de penser à Google, on doit sûrement pouvoir vivre sans lui facilement sur le net
  • proposez un contenu original ? Je pensais mettre une photo d'un chat sur un clavier d'ordinateur mais c'est pas original, ça intéressera personne.
  • fermez les commentaires sur votre blog, le contenu généré par l'utilisateur dessert votre référencement

Des déductions poussées à l'extrême de l'ironie ? Oui, clairement. Et pourtant, certaines "agences SEO" tiennent ce raisonnement. Au moins deux de mes "déductions" ont été préconisées par une agence à son client, la première et la dernière. Je ne citerai bien sûr pas le nom de cette agence (qui au passage n'est pas trouvable sur Google lorsqu'on tape son nom, pourtant clairement identifiable) pour des raisons évidentes.

Là où je voulais en venir, c'est qu'à partir du moment où vous souhaitez faire appel à un SEO (que ce soit un freelance, une agence ou un recrutement interne), faites tout de même preuve d'un peu de bon sens. Et jetez aussi un oeil à cette page de conseils prodigués par Google himself, il y en a quand même de bons, même si certains sont un peu tirés par les cheveux.

C'est déjà la fin de cet article plutôt léger pour aujourd'hui et je vous donne rendez-vous vendredi prochain avec un article qui vous donnera envie de m'aduler, de m'épouser, de me harceler et bien plus encore. Avec ça, j'ai pas le droit de me planter moi.

Catégorie Réflexions | Thématique .

42 réponses à Les guidelines de Google

  1. Alexandre says:

    Je suis assez septique sur le premier et le dernier cités. Surtout le dernier. Si tout le monde fermait les commentaires sur les blogs, le web serait bien triste… Les modérés, oui. Les fermés, non !

    @+

    Alex

  2. Tristan says:

    Bonjour Sylvain,

    Article à prendre au second degré bien sûr, sauf peut-être la phrase sur le bon sens du SEO. La déduction qui me frappe le plus c’est quand même celle sur les commentaires (non pas parce que ça nous prive des KeywordLuv) mais car c’est pour moi une des bases fondamentale du Web, le fait de pouvoir partager des avis, poser des questions et réagir sur un sujet dans la joie et la bonne humeur.

    Bon maintenant je vais scruter ton compte twitter jusqu’à vendredi en attendant ce fameux article qui va te rendre riche et puissant.

    Bonne continuation.

  3. Sylvain says:

    On arrive vraiment à une situation ou à force de prendre certaines choses au pied de la lettre, certaines agences oublient le conseil principal de Google, faire des sites pour l’utilisateur.

    Alors si l’utilisateur veut des liens, si l’utilisateur veut savoir avec qui il échange, si l’utilisateur veut des chats, et bien on commence par lui donner ce qu’il attend (en oubliant en effet un peu Google).

    Dans les histoires amusantes, j’ai aussi vu des précos qui recommandaient au client de supprimer ses liens internes (pourtant loins d’être nombreux) sous pretexte que cela pourrait passer pour de la suroptimisation. En revanche, il était recommandé de remplir la balise keywords :-)

  4. Salut Sylvain,

    Tu te lances dans des articles dans le style « baume référencement » 3ème degrés inside ? ;-P

    Sinon, je suis totalement d’accord avec ton analyse : C’est de la communication Google comme les SEO savent la décrypter … Si certains pro jouent avec cela pour faire signer des clients, ce n’est pas nouveau.

    Toutes les professions ont malheureusement ce genre d’énergumène en leurs sein.

    Bref, j’attends avec une certaine impatience ton prochain billet qui a l’air d’envoyer du lourd ! :-D

  5. Arnaud says:

    Google et ses recommandations, toute une histoire…on sens un air ironique dans ton article :)

    Et pas mal le teaser pour vendredi prochain, me demande bien de quoi tu vas parler.

  6. Frédérique says:

    Un blog à la base, c’est bien du web 2.0, c’est-à-dire qui permet à l’internaute de réagir et de s’exprimer. Si on supprime cette possibilité, on revient 10 ans en arrière.
    En tout cas, en ce qui me concerne, je prête toujours plus d’attention à un site avec des commentaires qu’à ceux qui sont fermés.

  7. Philippe says:

    L’impression que ça me donne c’est que Google à trop ouvert la vanne, laissé trop de libertés ces dernières années et qu’aujourd’hui, ne maitrisant plus vraiment le classement de ses résultats, il bride petit a petit tous les éléments sur lesquels le seo à des conséquences. Retour vers le futur…

  8. Jean says:

    Cette histoire de recommandations revient régulièrement, c’est marrant. En revanche cela doit l’être beaucoup moins pour l’entreprise qui s’est vue proposer une reco avec ces préconisations.

  9. Exar Kun says:

    Un petit complément d’information par rapport au dernier point : les commentaires (désolé si tout le monde est déjà au courant ^^).

    Il faut savoir que, par rapport à Google Actualités, si l’on observe les « erreurs » remontées dans Google Webmaster Tools (un article « refusé » et donc non présent dans Google Actu) et que l’on rapproche cela des guidelines Google en la matière, on voit que la part de texte écrit par les commentateurs peut pénaliser l’article si la disproportion est en défaveur de l’article (contenu de l’article insuffisant au regard du contenu global de la page).

    Pour ce cas, Google recommande, de mémoire, d’inclure les commentaires des utilisateurs dans une iframe ou par une méthode qui ne fait pas apparaître le texte dans le code (en Ajax par exemple), mais pas directement dans le code HTML…

    Voila une belle contradiction :)

  10. Flo says:

    Lol, j’aime bien cette petite touche d’ironie. ;) Qui au final reflète complètement le discours de certaines agences SEO bas de gamme.

    « limitez le nombre de liens par pages », des liens internes je pense que tu as voulu dire ? Car ta réponse concerne les liens externes (« arrêtez de faire des liens, ça sert carrément à rien, Google aime pas ça »)

  11. D’un côté je suis 100% d’accord avec Google. Les SEO « pourrit » leurs SERP dans le sens où on peut optimiser un site nul et le placer en haut des résultats. Google perd alors en crédibilité. C’est donc normal que Google refuse les optimisations. Mais ca on s’en fout ^^

  12. Keeg says:

    Faire du référencement, c’est « jouer » avec les guidelines. Sans ça, tu ne fais pas grand chose à ce niveau là. Reste bien sûr l’éditorial & co, mais bon… N’empêche que c’est quand même une vraie difficulté quand tu sais que Google peut sévir à tout moment sur des filtres. Ils ont cas arrêter de compter les BL pour leur classement…. ou pas.

  13. Hello,

    j’aime beaucoup l’article et la dimension que tu fais prendre aux recommandations de Google.

    Si c’était si simple que ça, tout le monde ferait du référencement. Malheureusement, Google n’a pas une logique binaire… ce n’est pas soit tout blanc, soit tout noir. c’est l’ensemble des petites choses qui fait que nous nous referençons bien ou non ;)

    Julien

  14. Xavier says:

    Effectivement les guidelines de Google peuvent nous montrer le chemin de la réussite mais si on les suivait exactement, ça se serait. Le grey et black hat n’existerait pas alors qu’ils peuvent permettre d’obtenir de très bons résultats dans les SERPs. Merci pour cette article que je sens très ironique pour terminer la semaine…et surtout le fait de ne pas créer de liens..Pas de liens = Pas de jus = Pas de résultats ! A+ Xav

  15. Charles says:

    google n’aimerait pas les liens ? étonnant pour un moteur de recherche..

  16. Kherty says:

    Sylvain (non pas toi, celui d’Axe-net) avait fait un article il y a quelques temps il me semble sur « comment choisir un référenceur » ou il donnait quelques conseils judicieux pour trouver un prestataire compétent & honnête.

    De mon point de vue, une agence qui ne fait pas de liens ne fait simplement pas de SEO. En effet, à part pour des gros comptes (donc des marques/sites avec déjà une énorme notoriété) l’optimisation on-site à ses limites et il est quasi impossible de choper des expressions un minimum concurrentielles avec 0 BL.

  17. Rabot says:

    Si on se limite aux guidelines c’est sur qu’on ne va pas très loin. Mais il est très utile de les connaitre pour pouvoir jouer avec sans pour autant se bruler.
    Après tes conclusions sont ironiques mais le truc des commentaires c’est quand même super important et aide grandement, contenu gratuit ftw
    Mais il faut bien sur que ce soit constructif et pas du « buy viagra » « nike tn pas cher » « sac louis vuitton »… ou je pourri un peu tes commentaires ^^

  18. Marie says:

    On en revient toujours au même, d’un côté Google communique, de l’autre nous lisons entre les lignes, adaptons notre boulot et tentons de rester en dessous du radar ;)

  19. Alex says:

    Je ne vois pas pourquoi tu transformes « évitez tout spam » en fermer les commentaires sur vos blogs ?
    Je ne pense pas que ceux qui conseillent cela le font en suivant la recommandation de GooGle.
    D’ailleurs je serai curieux de connaitre comment ils argumentent ça ? Risque de Spam pour facilite à supprimer avec akismet.
    Tout le monde sait qu’un commentaire digne de ce nom peut apporter un vrai plus à un article voire donner des idées d’articles dans le futur.
    C’est se priver de bien de choses que de suivre cet étrange conseil.

  20. phil says:

    Ben Google c’est un peu la vierge effarouchée, elle crie au loup mais elle communique sur tout ou rien pour que nous continuons à en parler… ;)

  21. Zistoloen says:

    Salut,

    Un petit coup de gueule :-) .

    C’est sûr que Google souhaite voir disparaître les SEOs qui manipulent ses résultats car en réalité, c’est bien ce que nous faisons. Et puis, manipuler les résultats permet d’inclure dans les SERPs des abbérations. Google ne fait que défendre son business.

    Après, je pense que la mort du référencement n’est pas pour tout de suite ;-) .

    Bonne soirée.

  22. Christian says:

    C’est vrai que GG est fantastique quand il s’agit de pratiquer le double langage.
    En même temps, entre faire des liens par milliers et faire des liens « normalement » il y a une marge !!

  23. Mizette says:

    Cet article m’a beaucoup fait sourire. J’aime beaucoup le ton emprunté pour la rédaction. Mais c’est bien vrai qu’il y a beaucoup de charlatans dans le SEO !

  24. Seb says:

    Le contenu apporté par les commentaires est susceptible d’enrichir la page pour l’internaute, il serait dommage de s’en priver au profit d’un bon référencement. Heureusement, je pense qu’on n’est pas encore là. ^^

  25. Crème says:

    Vous semblez dire qu’il faut faire des liens raisonnablement. Ca semble logique voire évident, la sur-optimisation est de toute façon contre productive car visible par Google. Mais pensez vous qu’il faut complètement stopper les CP ou les annuaires de référencement?

  26. hams says:

    Excellente synthèse… Pour avoir lu relu et rere-lu les guides lines de Google, les recommandations donnent le tournis…

    Pas mal pour cette phrase : Je pensais mettre une photo d’un chat sur un clavier d’ordinateur

    Mais il y a peut être des idées plus marrantes qui pourraient faire le buzz, générer des liens tout seuls, ou se balader sur les réseaux sociaux ^^

  27. Guillaume says:

    C’est vrai que c’est assez marrant les agences qui proposent des prestations de référencement alors qu’on ne les trouve même pas sur Google.
    Bon d’accord on va peut être pas trouver toutes les agences sur le mot clé « référencement », mais quand même pour le nom de l’agence il faudrait faire un effort c’est la base.

  28. Numastick says:

    Arf… T’épouser ça va pas être possible.
    Te harceler…pourquoi pas.
    Moi je voudrais surtout savoir si y’aura moyen de t’ATTACHER next week ?
    ++

  29. Amandine says:

    Si je devais faire à la lettre tout ce que google dit, j’irais pas très loin :-) . Il y a des choses à prendre en compte bien sur dans leurs guidelines, mais bon, on sait que google est passé spécialiste dans la communication à double sens, on ne sais jamais trop ce qui est vrai ou ce qui est faux…

  30. Ben says:

    Après ce beau teasing, on attend toujours l’article du vendredi !!

  31. John says:

    Victime d’une visite en SandBox je ne peux que vous conseiller de lire, relire les guidelines de Google et aussi de les respecter afin d’éviter de tout perdre …

    Un peu bref, mais intéressant d’avoir un rappel à l’ordre. Merci.

  32. Val says:

    Les guidelines de Google sont conforme au discours de Matt : Créer du contenu de qualité encore et encore…
    Donc c’est guidelines s’arrêtent à la construction du site. Pour ce qui est de l’acquisition de notoriété, il n’y a pas de mystères, il faut bosser son SEO.

  33. Géraldine says:

    Cher Sylvain,
    Le bon sens dont tu parles n’est pas à la portée de tout le monde… Quand on voit qu’aujourd’hui encore, certains créent des sites sans savoir ce qu’est le référencement et ne pensent même pas une seconde à se positionner sur Google autrement que par leur nom et prénom ;-) , la route est longue…

    Ceci dit, j’apprécie bien ton oeil critique et ton réquisitoire en faveur des conseils d’optimisation de Google. Ce que je trouve plus compliqué, ce sont les « oui mais » de Google. Du type « créez des liens, mais pas n’importe lesquels » ; « choisissez des mots clés mais gare aux noms de domaine », etc. Remarque, sans ça, ce serait presque trop facile ;-)
    D’ailleurs et sans rapport, pourquoi n’arrive-je pas à mettre les commentaires de mon blog (ss WordPress) en dofollow ? Ca m’obsède ce truc…
    A bientôt

  34. Mathilde says:

    Salut Sylvain,
    Bien que court, ton article m’a fait sourire, notamment avec le passage sur l’agence qui n’est pas trouvable sur Internet. Avant de parler et de donner des conseils, il faudrait déjà qu’ils se penchent sur leur propre site

    Après pour les commentaires, je trouve cela dommage que certains les suppriment, surtout que l’on peut les modérer ce qui nous permet de gérer le « mauvais » contenu qui pourrait être généré…

    J’attends ton prochain article avec impatience :)

  35. Jo says:

    Bonjour,
    Je pense que pour développer une perception de neutralité et renforcer son image de marque, Google se plait à dire que son algorithme est entièrement automatisé, et que les interventions humaines ne sont requises que pour épingler les tricheurs!

  36. Lily says:

    Quoi qu’il arrive Goggle trouvera toujours quelque chose à redire, donc des guidelines, on en aura toujours avec des tas de conseils à appliquer à la lettre ou pas selon le degré de confiance qu’on accorde à ses propos ;-)

  37. Fab says:

    Personnellement, voici ce que je déduis des guidelines de Google :

    - utilises tous les moyens légaux / illégaux possibles pour devenir une référence dans ton secteur
    - laisse faire la nature
    - m’emmerdes pas avec tes problèmes existentiels de petit webmaster floué par mes MAJ, je t’ai mis un joli forum à disposition
    - Si je te vois utiliser des techniques douteuses, prépares-toi à pleurer

    Bon c’est sûr, c’est un peu « brut » mais après, ce n’est plus qu’une question de tournure de phrase…

  38. cbernard says:

    Trop de liens tue le lien, c’est une certitude. Il faut savoir trouver le bon dosage entre contenu et lien et ne pas faire de lien à chaque mot. Après cela, Google aime bien !

  39. Louis says:

    J’ai vu un énorme teaser pour la semaine prochaine et toujours pas d’article, ça pas avec ça qu’on va t’épouser :-D
    Sinon oui les guidelines de Google sont drôles, mais il faut les prendre avec beaucoup de subtilité, c’est bien d’avoir des liens, mais naturels on te dit ! C’est bien d’avoir des utilisateurs, mais pas des spammeurs ! Tu peux faciliter l’indexation de ton site car ça permet aux utilisateurs du monde entier d’avoir plus de ressources, mais ne cherche pas à travailler ton site pour le moteur de recherche, lui ne va pas améliorer ton taux de rebond….. Et bien sur pour l’originalité, ne va pas dupliquer le contenu de tes petits camarades, tu dois être créatif, car un chat noir, peut aussi être un félidé au poil sombre….

  40. Crème says:

    @Louis : en somme, ne pas chercher à se référencer!

  41. Lucie says:

    Google ne sait plus quoi faire pour empêcher ces backlinks artificiels, donc donne des directives fausses en espérant que tout le monde les suivent.

  42. takama says:

    Que des bons conseils de Google, a appliquer à la lettre et ça marche.
    Il faut penser lecteur pas moteur, après tout le contenu est destiné pour les lecteur et pas les moteurs de recherche.

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.