Soigner Google Analytics : les bases

Logo AnalyticsLes plus fidèles d'entre vous auront remarqué qu'il n'y avait pas d'article la semaine dernière, je tiens d'abord à m'en excuser ainsi qu'à vous prévenir que ça risque de se reproduire dans les semaines à venir (le moins possible quand même).

Pour me faire pardonner, je vous propose aujourd'hui un article reprenant les bases concernant la configuration de Google Analytics, des petites astuces très pratiques mais trop souvent oubliées. Je vais donc vous demander de quitter quelques minutes la section "Rapports" de Google Analytics et de vous rendre dans la section "Admin".

Définir des objectifs et les valoriser

Sur certains types de sites, je pense en particulier à l'e-commerce, l'objectif est clairement défini dès le départ : amener l'internaute à l'achat. Mais qu'en est-il des autres sites web ? Généralement, un site est créé dans un but précis et Google Analytics nous permet de mesurer l'atteinte de cet objectif. Que ce soit un évènement (un téléchargement, un contact, une clic sur un lien sponso, etc.), un nombre de pages vues, une durée passée sur le site ou que sais-je encore, il est nécessaire de fixer et tracker des objectifs. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est ce qui donnera une idée précise de l'état de santé d'un site en fonction de sa raison d'être.

Google Analytics objectifs

Astuce : pensez à donner une valeur à vos objectifs, ils n'en seront que plus parlant ! Exemple pour un site dont l'objectif est la demande de contact :

  • une entreprise transforme 1 contact sur 10 en client
  • le panier moyen d'un client est de 1 000 €
  • la valeur de l'objectif est donc de 100 € !

Dans cet exemple, c'est un évènement placé sur le bouton "envoyer" du formulaire de contact qui sert d'objectif ;-)

Bonus : la définition d'un objectif permet de connaître le parcours effectué sur le site pour le réaliser. De cette manière, il est possible de savoir quelles pages sont les plus efficaces pour amener à la conversion et quelles pages sont à travailler.

Tracker les referrers

Et plus particulièrement les réseaux sociaux ! Ça ne prend pas plus de 5 minutes d'intégrer chacun des comptes affiliés au site sur les réseaux sociaux et ça permet d'avoir une vision précise à propos du réseau primordial dans une stratégie d'acquisition de trafic.

De la même façon lorsqu'un site dispose d'un flux RSS, ce qui est typiquement le cas des blogs, il est nécessaire d'intégrer les visites provenants de ce flux dans Analytics. Pourquoi ? Les visites comptabilisées ne se classent pas de la même façon selon les lecteurs. C'est comme ça qu'on se retrouve avec des visites depuis "google.com" ou avec un nombre impressionnant d'accès directs les jours de publication ;-)

Effectuer le suivi de recherche sur site

Cette action est indispensable dans une stratégie de contenu, particulièrement pour un site qui intègre de l'affiliation. Ce suivi permet de savoir ce que recherchent les visiteurs sur le site. L'intérêt est bien sûr d'analyser les sorties après recherche. Ces dernières seront une base pour les contenus à produire par la suite : si un internaute quitte le site sans avoir cliqué après une recherche, c'est simplement qu'il n'a pas trouvé son bonheur ! Autant éviter que ça se reproduise avec d'autres internautes non ?

Et après ?

Il y a bien d'autres paramètres à mettre en place sur Google Analytics pour affiner au mieux l'analyse des visites sur un site web, commencez déjà par intégrer celles-ci et ce sera une bonne base !

Pour la suite, je ne peux que vous conseiller la lecture du livre écrit par Alain Boydell, Serge Descombes et Sébastien Manaches qui s'appelle Google Analytics : prise en main, utilisations avancées, cas pratiques. On y apprend pas mal de choses qui s'avèrent très utiles, c'est un investissement sur le long terme ;-)

Plus d'articles à propos d'analyse web :
3 astuces en Web Analytics

Catégorie Référencement | Thématique .

24 réponses à Soigner Google Analytics : les bases

  1. Pierre says:

    Avec les dernières mise à jour de l’algo, je suis de plus en plus frileux à exploiter les outils de Google, sincèrement ils sont très bien, mais ils peuvent tellement facilement démontrer un manque d’intérêt du visiteur qui peut pour le coup faire dégringoler un site.
    Perso si je peux m’en passer à terme je vais complètement supprimer et GWT et Analytics de l’ensemble de mes sites.

  2. On veut en savoir plus ^^

    C’est pourquoi, je n’ai pas installé un rythme fixe de publication sur mon blog. Car parfois (souvent ? ) on manque de temps et on a pas forcément grand chose à dire.
    Donc je publie quand j’en ai envie et je n’ai pas de contrainte. :)

  3. phil says:

    Les objectifs sur GA…

    Cela fait longtemps que je dosi m’y mettre et même si j’en comprends l’utilité j’ai du mal à en faire une priorité.

    Je suis l’exemple typique décrit dans ton article, je suis dans le conseil iso 9001 donc rien à voir avec les boutiques en ligne et les ratios « évidents » sont les plus parlants:

    Nombre de visiteurs/Nombre de message de contact/nombre de devis/nombre de devis accepté

    Après pour les referers l’idée quand on a peu de temps est peut être d’apparaître partout…où l’on peut.

    Même si cela n’est pas le plus efficace (de facon directe) pour les devis, avec l’évolution des algos google cela semble être indispensable…

  4. Jeremy says:

    @Pierre J’ai de fort doute que Google utilise les données de Google analytics.
    Il a bien d’autres moyen de connaitre l’intérêt du visiteur pour une page (Google Bar, Chrome, Tx de rebond moteur)

  5. Seb says:

    Comment as tu pu nous laisser aussi longtemps sans article ??!?!
    C’est inadmissible !! ;-)

    Sinon ça fait toujours du bien de réviser nos bases :-) merci.

  6. geraldine says:

    Merci pour ces infos sur GG Analytics. A vrai dire, je ne suis pas très à l’aise pour utiliser cet outil, mais ton billet est sans doute l’occasion de m’y mettre ;-) Au-delà de la signature des devis, c’est aussi ce qui permet de voir ce nous apporte notre site, comment il est utilisé par l’internaute,… et donc ce qu’on doit améliorer.
    En même temps, je suis d’accord avec Jeremy, on ne sait pas si Google utilise vraiment ces données dans la mesure où il a déjà tout ce qu’il faut sous la main…
    A étudier quand même !

  7. Zistoloen says:

    Bonjour,

    En vacances la semaine dernière ? :-) Quand on a un blog, j’ai l’impression qu’on finit souvent par être moins motivé pour le mettre à jour. Je ne sais pas pourquoi mais c’est souvent comme ça ; le manque de temps sûrement… Je dis ça car j’en ai déjà fais les frais.

    Sinon, je suis tout à fait d’accord avec toi quand tu dis que les sources de visites ne sont pas parfaitement classées dans Google Analytics. Tracker les évènements et les classer est donc une bonne chose pour mieux s’apercevoir des sources les plus rentables.

    Et ton article me rappelle qu’il faudrait que je me forme de manière poussée à Google Analytics car il y a pas mal d’options utilisables et intéressantes.

    Bonne journée,

  8. Philippe says:

    Merci pour ce petit rappel. Il est vrai qu’avec les dernières turpitudes de Google, nous avons tendance à se recentrer son travail sur le site et approfondir ses analyses avec GA pour tirer le meilleur partie de son site. Mais avouons out de même que l’interprétation, l’analyse et la conclusion de toutes les donnés qui nous sont fournis par Analytics n’est tout de même pas très simple a manipuler…. c’est un vrai métier !

  9. Le Juge says:

    De bonnes bases comme tu le dit et souvent oublié par les clients (surtout les PME) qui ont effectivemetn un analytics mais ne traquent rien – en fait – ou encore ne savent pas quoi faire de leurs données.

  10. Arnaud says:

    Je ne maîtrise pas du tout Analytics en fait au vue des nombreuses possibilités ! Il faut que je m’y mette ! Je viens d’ajouter le livre que tu proposes à la fin à ma liste d’achat, cela va être en effet un bon investissement. Merci en tout cas ;)

  11. Jean-Luc says:

    Pour le débutant G.A est assez nébuleux, mais connaitre son taux de transformation est clairement indispensable à mon humble avis:
    cela permet de connaitre le chiffre d’affaire par nouveau visiteur, et donc de peaufiner sa stratégie adwords en fonction…

  12. Betrash says:

    C’est peut-être mon plus gros point faible, la gestion de GA, le fait de le survoler et ne m’en servir que pour les informations basiques, mais ton article donne envie d’aller plus loin.

  13. Bonjour à tous,

    Je pense que cet article est important car GA est un indicateur indispensable pour le propriétaire d’un site internet. Que vous fassiez du référencement naturel SEO ou du SEA, il est primordial de suivre l’évolution de son site.

    P.S. Un point très important à ne pas oublier, si vous avez un compte Adwords que vous avez synchronisé avec G.A., soyez sûr d’avoir décoché la case « Campagnes adwords » sinon, vous ne recevrez que les statistiques provenant de cette campagne. allez sur GA, cliquez sur admin, code de suivi et décochez cette case.

    Merci pour cet article

  14. arnaud says:

    Merci pour cette astuce sur les objectifs.
    Je l’avais complètement zappé, c’est facile à mettre en place et assez utile en plus.

  15. Google analytics permet aussi d’avoir une bonne base pour analyser son site et éventuellement rectifier le contenu ou ergonomie à fin de palier à un dysfonctionnement commercial. Je trouve que c’est un outil assez complet.

  16. Lina says:

    Bonjour!
    Je suis toute nouvelle avec google analytices! Je démarre et il faut bien commencer un jour! Avez-vous des conseils, des guides et des aides pour bien utiliser cet outil?
    Merci

  17. Pierre says:

    C’est vrai que cet outil est vraiment très complet et qu’on peut faire avec un tas de truc, mais j’ai vraiment du mal à rentrer dedans, je fais juste le strict minimum avec, ce qui est probablement une erreur. Bon promis, je vais essayer de me bouger un peu ;-)

  18. Potager says:

    J’avoue que la prise en main de Google Analytics n’est pas évidente au tout début, mais vous avez parfaitement raison quand vous dites que c’est un petit effort qui en vaut réellement la peine, car c’est une véritable mine d’informations qui permet d’améliorer les performances de son site.

  19. raphaël says:

    C’est vrai qu’on parle souvent d’objectifs à réaliser en matière de finalisation d’acte d’achat alors qu’il est très intéressant aussi de travailler sur le contact pour certaines activités.

  20. Ralf says:

    Super, merci pour tous ces conseils.

    Personnellement j’utilisais Analytics banalement en ne regardant que les visites et les sites référents. Mais il est vrai qu’il y a beaucoup plus de choses à exploiter.

  21. thomas says:

    J’ai entendu parler d’une rumeur comme quoi google analytics pourrait devenir un service payant, quelqu’un a plus d’informations la dessus ?

  22. Lina says:

    Google a déjà mis en place un compte premium utilisé par les grandes entreprises et à terme ça ne métonnerait pas que cela devienne payant. Au passage je découvre l’outil depuis bientôt 15 jours et il est vraiment bien!

  23. Topquadra says:

    Merci pour cet article, car il est vrai que je n’ai jamais pensé à utiliser Analytics autrement que pour connaitre le nombre de visiteurs.

  24. karim says:

    Bon article je ne connaissais pas l’astuce du tracking de l’affiliation je vais la tester à l’instant
    merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.