Interview de Marie, Noviseo se met au rose !

Screenshot Pink SEOAprès Aymeric la semaine dernière, c'est aujourd'hui Marie du blog Pink SEO qui me fait l'honneur de répondre à mes questions ! Marie nous parle de son histoire dans le monde du web, des outils SEO pour les Mac users, de référencement mobile et de son statut de "fille du référencement". Je vous laisse donc lire cette interview qui vous en apprendra un peu plus à propos de Marie et qui vous poussera à la réflexion, notamment en ce qui concerne la référencement mobile.

Bonjour Marie, pour les rares qui ne te connaitraient pas, peux-tu te présenter ?

J'ai découvert Internet en 1995 et dès 1996 j'ai su de suite que je voulais travailler sur le réseau après mes études. J'ai d'ailleurs fait mes 2 stages en entreprise lors de mon IUP dans des cellules internet et agence Web. J'ai ensuite réalisé mon Projet Mémoire Recherche sur le thème suivant "La presse quotidienne régionale a-t-elle sa place sur internet ?".

Je suis à mon compte depuis septembre 2002 (ça va faire 10 ans, ouch!!) et je vends des prestations d'audit, accompagnement et formation en référencement de site internet (SEO) ainsi que des actions de netlinking. Ma société s'appelle Altiref et on peut me contacter facilement par le formulaire de contact.

Il semblerait que tu travailles sous Mac où les outils pour le référencement sont plutôt rares, peux-tu nous parler de ceux que tu utilises ?

J'utilise principalement des outils en ligne comme ça je n'ai pas de problème de compatibilité et je peux accéder à mes outils de partout, y compris depuis mon iPhone ou mon iPad quand je suis en déplacement. Parmi ceux-ci je ne peux plus me passer de Ranks pour surveiller mes positionnements, Google Analytics pour les statistiques de fréquentation, Majestic SEO pour la vérification du netlinking, Semrush pour surveiller les concurrents et la recherche de mots clefs..

Sinon sur Mac j'utilise Advanced Webranking qui est vraiment très abouti, Integrity pour surveiller les liens cassés, Coda, le tout en un pour créer, uploader des sites et la suite iWork pour la bureautique. J'ai aussi opté pour un Kimsufi tournant sous Windows pour toutes les applications qui n'existent pas sur Mac, comme le fabuleux Scrapebox par exemple.

Le sujet Apple permet de dévier sur celui des smartphones. Tu as déjà parlé du référencement mobile sur ton blog, beaucoup (y compris moi-même) voyaient une “révolution“ à ce niveau qui semble tarder à arriver, quel est ton avis ? 

Finalement la révolution a eu lieu, tout le monde a un téléphone mobile et le smartphone n'est plus réservé à une élite. L'usage qui en est fait est radicalement différent de celui que l'ont fait d'un ordinateur.

Ainsi il n'est pas étonnant d'apprendre que 50% du trafic sur Google Map est réalisé à partir d'appareil mobile. Je n'ai aucun sens de l'orientation et Google Map me fait gagner un temps précieux. Il ne faut pas espérer transférer son expérience du web sur le mobile, les usages sont différents et la localisation est une fonctionnalité indispensable à prendre en compte. On découvre de nouveaux services tel que Uber par exemple, testé en décembre à Paris et qui en 2 clics te permet de trouver une voiture avec chauffeur qui vient te chercher à l'endroit où tu es. C'est un nouveau marché et il faut repenser l'offre et s'adapter. Quant au référencement mobile, on en est encore aux balbutiements et il regroupe plusieurs notions assez larges. Dans tous les cas, il faudra avoir un oeil sur ce marché.

Une question moins orientée SEO mais qui intéresse mes collèguEs de la licence : tu as été une des premières filles du référencement, est-ce que ça a changé quelque chose pour toi (au niveau professionnel ou à celui de la communauté) ?

Héhé, c'est vrai que je suis un peu LA DinoSEO du web.

J'avoue que ça a joué pas mal dans ma carrière et que ça continue de jouer, pas toujours en ma faveur mais il y a aussi de gros avantages à être une fille dans ce métier très masculin.

Parmi les avantages, au tout début quand je me lançais, les concurrents ne me prenaient pas au sérieux, ce qui m'a permis de signer pleins de contrats et leur chiper des clients. J'ai aussi débuté avec une clientèle très féminine. Ces clientes me disaient que je leur parlais clairement et je ne les prenaient pas de haut comme certains hommes. Pour certains cliens et thématiques, c'est un atout d'être une femme (si je ne prends pas de client dans la thématique foot, la thématique puériculture m'est familière). Dans la communauté, je pense que ça m'a permis de me démarquer et me faire connaitre assez rapidement.

Dans les inconvénients, c'est un peu la même chose : on ne me prend pas toujours au sérieux ! Il y a aussi toutes les petites remarques assassines qui usent à la longue du style "oh moi les enfants c'est ma femme qui s'en occupe" (oui moi aussi mais c'est moi la femme ahah).

Mais dans l'ensemble, je pense que c'est plutôt un avantage, alors pour une fois que ça tourne en faveur des femmes, j'avoue apprécier à sa juste valeur cette distinction.

Pour terminer, la question classique des interviews sur Noviseo, si tu avais un conseil à donner à un débutant, ce serait lequel ?

D'ouvrir au minimum un blog et quelques sites, pour pouvoir faire quelques tests et expérimentations SEO et commencer à se faire connaître de la communauté et de lire tous les bons conseils qui sont donnés sur les blogs SEO reconnus par la profession. Dans tous les cas je leur conseillerai l'apprentissage, la patience et l'humilité.

Et je te remercie pour cette interview Sylvain :)

Merci à toi Marie d'avoir accepté de répondre à mes questions pour le plus grand plaisir des lecteurs de Noviseo !

En attendant, je vous laisse dire tout le bien que vous pensez de Marie en commentaires et je vous donne rendez-vous vendredi prochain pour l'interview d'un revenant !

Catégorie Ils ont commencé un jour, Référencement.

26 réponses à Interview de Marie, Noviseo se met au rose !

  1. Emmanuelle says:

    Très bonne idée, cette interview, Sylvain !
    Finalement, à force de dire que Marie a une super notoriété, je me rends compte que je ne savais pas grand-chose…
    Et c’est amusant de constater toujours les sempiternelles différences entre hommes et femmes, même pour une femme reconnue de la profession.
    Bref, merci à tous les 2, donc !

  2. lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    J’aime beaucoup lire les interventions de Marie. Ses avis m’intéressent toujours et j’apprécie aussi sa joie de vivre. C’est très agréable !

    amicalement

  3. Ben says:

    C’est sympa, j’avais jamais pensé à ces petits avantages d’être une femme pour bosser certaines thématiques spécifiques :)
    Surtout que les thématiques féminines ont pris pas mal d’ampleur, quand on y ajoute la notoriété de Marie j’imagine qu’Altiref a encore de beaux jours devant elle !

  4. evenstood says:

    Bonne interview de la vétérante féminine du SEO français ;)

    Très intéressant d’en savoir plus sur toi malgré nos écarts de pensées au niveau politique Marie ;)

    Dommage que je trouve le tarif du SMX vraiment excessif car il y aurait pas mal de monde que j’aurais bien voulut rencontrer…

    A charge de revanche !

  5. Yassine says:

    En 2005 (je ne suis pas sure peut être en 2004 ou 2003) j’avais lu un article dans un magazine informatique l’interview de Marie à l’époque très peu de personnes comprenait c qu’est le référencement.

  6. Xavier says:

    Une interview sympa sur une blogueuse que je suis depuis bien longtemps même si ces derniers temps il faut avouer que le rythme de publication n’est plus ce qu’il était … toujours est-il que je lis chacun de ses articles avec intérêt.

  7. LuniCréa says:

    Très agréable à lire cette interview !

    J’ai jamais compris pourquoi sur le web (virtuel, tout ça…), il existait comme dans la vraie vie (IRL) un certain machisme alors que finalement comment être sûr de l’identité de la personne ?

    C’est sûr que pour nos SEO girls, il n’y a aucun doute possible mais quand c’est la première fois qu’on discute sur le web, il devrait exister une certaine forme de « non-étiquettage », non ?

  8. Bonjour,
    Donc au final cela ne change pas grand chose, on a tous nos domaines de prédilections. Que ce soit homme ou femme. D’ailleurs, je ne comprend pas vraiment la séparation qui peut subsister dans notre secteur.
    Il suffit d’un cerveau, pas besoins de prérequis physiques. Et comme (en général) les filles sont plus disposé à être droit, rangé et soucieux du details …

    Bref,
    par contre d’apres ce que tu dis, tes premiers contrats ont donc été facile à obtenir ?
    Car de mon coté sans beaucoups de références à donner, y’a pas foule qui se précipite … Va peut être falloir que je dévoile certains MFT … (*soupir*)

    David.

  9. François says:

    Pour faire tourner Scrapebox, un Kimsufi c’est suffisant justement ?

  10. Samuel says:

    Une interview de LA fille du SEO ça fait plaisir, je suis pink seo blog depuis quelques années et c’est une valeur sûre je trouve, longue vie à ta petite entreprise et à tes enfants! ;-)

  11. Xavier says:

    Integrity c’est l’équivalent pour mac de Xenu’s Link ou me trompe-je?

  12. Matthieu says:

    Sympa d’en savoir un peu plus sur Mar1e, l’auvergnate ;)

  13. William says:

    Bonjour,

    Portrait fidèle à Mar1e: simplicité,efficacité, joie de vivre.

    C’est toujours un plaisir de lire ses posts, qui comme le souligne Xavier, se font trop rares.

    Ma SEO girl de référence avec @largow

    Bravo Sylvain de lui rendre honneur.

  14. Gurvann says:

    Merci Sylvain pour cette interview,

    Je connaissais le blog de Marie mais pas la personne ;)
    Je trouve qu’elle nous donne un autre point de vue dans le métier et il en faut.

    Bravo à elle pour sa réussite !

  15. Arnaud says:

    Je me souviens de l’article sur le kimsufi, cela m’avait fait réfléchir, finalement je suis passé sur Parallèle et j’en suis fort content. Le mode cohérence, ou les fenêtre windows sont intégrées à celle de mac sont vriament très utiles pour garder un bon flow de travail.

    Sinon une autre alternative à xenu pour mac c’est screaming frog, mais qui est payant.

  16. Etienne says:

    Bonjour,
    Je rejoins Marie sur la plupart des outils en ligne qu’elle utilise, qui sont simples et pratiques d’utilisation. J’ai été ravi d’en apprendre un peu plus sur elle car je ne savais finalement pas beaucoup de choses sur elle même si je fréquente son blog depuis quelques semaines.

  17. Effectivement il est surprenant qu’il n’y ait pas plus de femmes qui s’interessent au référencement… cela apporterait parfois un peu plus de « finesse » !
    Merci pour cette interview « rafraichissante ».

  18. Zistoloen says:

    Bonsoir,

    C’est toujours intéressant de lire des interviews des acteurs du SEO français même si on les connait souvent un peu à travers leur blog.

    De plus, j’ai l’impression que les femmes sont assez rares dans le métier de SEO ; c’est donc toujours intéressant d’avoir un avis féminin sur les outils online utilisés…

  19. Maximilien says:

    Interview très intéressante encore une fois ! C’est toujours sympa d’en savoir un peu plus sur toi :)

    Je serais bien venu te voir au SMX, d’autant plus qu’il y a du beau monde, mais c’est encore un peu cher pour moi ^^

    Au plaisir !

  20. Marie says:

    @Yassine : l’article tu as du le lire dans SVM ! Tu as une bonne mémoire car ça date pas mal :D

    @Web Saint Nazaire : oui les premiers contrats ont été faciles à trouver mais c’est certainement parce qu’à l’époque la concurrence était beaucoup moins rude que maintenant…

    @François : oui mon Kimsufi fait tourner Scrapebox, Xenu et autres petites choses de la sorte ;) ce n’est pas une bête de course mais ça suffit

    @Xavier : oui Integrity fait la même chose que Xenu, mais j’avoue préférer Xenu ;)

    A tous : merci beaucoup pour vos commentaires, ça fait chaud au cœur. J’avoue être au creux de la vague concernant mon blog et que l’envie n’est plus vraiment là mais aujourd’hui j’ai quelque chose à partager donc hop un petit billet.
    A très bientôt tout le monde et merci encore à Sylvain pour cette interview !

  21. Mathieu says:

    Je constate avec plaisir qu’il y a de plus en plus de SEO Girls :)
    Marie est l’une des premières, en effet, elle a même tourné des vidéos (j’ai des preuves!) sur le SEO, bien entendu.
    Bien qu’il y ait parfois des écueils dans le moral des référenceurs, Marie garde toujours le sourire et c’est bien agréable de discuter avec elle IRL :)
    Elle a bien participé à l’éveil des novices dans le référencement par le biais de guides et de son blog.
    Continue Marie ;)

  22. Tony says:

    Bonjour Sylvain, je trouve ton initiative intéressante concernant les interviews. Cela nous apporte à chaque fois un petit +. Cela dit, je trouve que l’italique gène à la lecture. C’est pourquoi je te recommande de repasser le texte où Marie répond en paragraphe normal. Merci en tout cas pour ton taf :-) et bonne continuation à Marie ;-)

  23. William says:

    @Zistoloen : Vu le nombre de filles qu’il y avait dans la promo de la licence Référencement et Rédaction web dont nous fais(i)ons partie avec Sylvain, la donne risque fort de changer !

    Sinon je référence aussi sous Mac et la suite Link assistant (Rank tracker, Spyglass, Website Auditor…) est plutôt sympa et tourne bien !

  24. Sylvain says:

    @Tony : c’est réparé, pour chaque interview ;)

  25. Joana says:

    Salut Sylvain,
    Je vais faire dans l’original : merci à tous les deux pour cette interview =)
    Je dois avouer qu’en tant que fille, ça fait vraiment plaisir de voir la présence féminine de Marie. J’avais déjà entendu parler de Marie, mais sans rentrer davantage dans les précisions de son évolution, de son point de vue sur le SEO, etc.
    J’ai été agréablement surprise, je ne pensais pas qu’elle avait eu un tel parcours, ni qu’elle était à son compte depuis tant d’années !
    Je lui souhaite réellement une bonne continuation !
    Ainsi que Sylvain : c’est toujours un plaisir de venir lire tes interviews. Tu interviewes chaque fois des professionnels qualifiés, c’est un enseignement supplémentaire =)
    A bientôt !

  26. Marie says:

    @Mathieu : oui effectivement, avec mon comparse Nicolas Jean alias Salemioche, nous avions fait une video qui a sensibilisé pas mal de monde :)

    @Joana : et pour rajouter encore un peu de positif concernant la carrière de référenceuse indépendante, c’est un travail que j’effectue de chez moi et qui me permet d’être disponible pour mes fils (j’ai 2 enfants, de 6 et 12 ans et demi) donc au final, un travail idéal pour les femmes ;)

    … et en plus je peux travailler en pantoufle :D

    Encore merci, ça fait chaud au coeur de vous lire. Concernant la Licence Référencement Rédaction Web j’en ai entendu beaucoup de bien et pour cotoyer des référenceurs qui en viennent, le niveau semble vraiment bon ! J’aimerais avoir un jour l’occasion de venir vous rencontrer :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.