Interview SEO de Florian Karmen

Florian KarmenOn termine cette série d'interviews avec un revenant ! En effet, aujourd'hui celui qui répond à mes questions c'est Florian Karmen, blogueur en stand-by (depuis trop longtemps !) qui fera d'Excel votre meilleur outil SEO mais aussi ancien étudiant de la licence référencement de Mulhouse.

C'est directement aux débutants que Florian s'adresse en répondant à cette interview puisqu'il parle de la licence, de ce qu'on peut faire après cette licence et finit par nous donner trois conseils pour bien réussir son référencement. Maintenant que vous connaissez le programme, je vous laisse apprécier cette interview comme il le faut !

Bonjour Florian, pour commencer peux-tu te présenter et nous dire quel a été le déclic qui t’a fait plonger dans le monde du référencement ?

Bonjour Sylvain, et merci de m’accorder quelques lignes sur ton blog. Je suis tombé un peu par hasard dans le SEO. Depuis toujours, je voulais devenir prof d’anglais, mon parcours universitaire a donc commencé par une licence d’anglais à Mulhouse durant laquelle j’ai passé pas mal de temps à rédiger sur différents blogs.

Une chose en entraînant une autre, j’ai vite découvert ce qu’était un visiteur, une page vue, etc. et je suis tombé dans cette drogue qu’on appelle le trafic sur internet. C’est à ce moment précis que j’ai appris qu’il existait une formation en référencement à Mulhouse qui permettait de suivre une formation en alternance.

Ni une, ni deux, j’en ai parlé à mes profs de fac qui, pour certains d’entre eux, avaient participé à la création de cette licence, et qui n’ont pas hésité à me « pistonner » pour pouvoir intégrer cette licence. (Merci à eux !)

Tu es diplômé de la licence pro Référenceur et Rédacteur Web de l’IUT de Mulhouse, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus à propos de cette formation ?

Il y a beaucoup de choses à dire, notamment au sujet de la cantine ;-) mais je vais plutôt parler du contenu de cette formation. Je suis et resterai un défenseur de cette très bonne formation qui jouit aujourd’hui d’une petite notoriété bien méritée.

Grâce à elle, de nombreux jeunes comme toi et moi ont l’opportunité de travailler dans un métier passionnant (et je pèse mes mots), grâce à un cycle de formation parfaitement adapté : l’alternance. Ce format permet rapidement de progresser dans le milieu à partir du moment où l’étudiant est intéressé par ce qu’il fait.

De plus, c’est une aubaine pour l’entreprise qui accueille l’alternant puisqu’elle est certaine que l’étudiant dispose d’une formation professionnelle. Par ailleurs, l’étudiant peut mettre en pratique ce qu’il apprend en cours lors de sa semaine en entreprise.

Concernant le contenu de la formation, je trouve que c’est adapté au métier, il y a du référencement technique, de la gestion de projet, de la rédaction, des web analytics. Bref, le quotidien du parfait SEO. Toutefois, il ne faut pas se limiter au contenu des cours, pour progresser rapidement, il faut lire suivre d’autres sources d’informations sur le SEO et les autres métiers du web.

Pour finir, je ne le répéterai jamais assez mais un jour ça va rentrer : il faut tester, retester et tester encore de nouvelles méthodes, techniques, astuces. C’est le meilleur moyen d’apprendre. J’ai appris énormément à côté du cursus sur des sites créés uniquement pour des tests.

Tu as travaillé à Blueboat (axé community management) et tu es maintenant chez WAM Référencement (plutôt axé SEO), peux-tu nous parler de ce que tu as fait dans ces deux agences pour qu’on ait une vision d’ensemble de ce qu’il est possible de faire après la licence RRW ?

Les 2 métiers sont différents bien qu’ils se rejoignent sur de nombreux aspects. Chez BlueBoat j’ai beaucoup travaillé sur des problématiques de contenu pour des blogs d’entreprise, avec évidemment une couche de SEO, tant qu’à faire !

J’ai également beaucoup travaillé sur des problématiques de « relationship management » pour mes clients, c’est à dire de création et d’entretien de relations virtuelles sur des forums, des blogs ainsi que d’autres médias sociaux.

Chez WAM Référéncement, je fais également du relationship management, mais dans une toute autre optique : pour les échanges de liens notamment. En effet, je reviens souvent vers les mêmes personnes pour des échanges car les agences ont souvent plusieurs clients dans des domaines souvent très variés.

Mais ce travail ne représente qu’une infime partie de mon quotidien. Mes journées sont plutôt rythmées par de la gestion de projet, de l’audit de sites, de benchmarks SEO, de la création d’expressions de besoin, de suivi de la mise en place des recommandations, de la formation, de reporting et surtout, par des doses très dangereuses de caféine !

Pour terminer, la question des interviews Noviseo protégée par copyright, si tu dois donner un seul conseil à un débutant en référencement, ce serait lequel ? 

Conseil n°1 :
Un des aspects que beaucoup negligent, et que je rencontre tous les jours, sur de nombreux sites créés par des professionnels du référencement, c’est le manque d’attention porté à l’architecture du site. J’ai beaucoup appris depuis que je suis chez WAM Référencement, notamment sur cet aspect-là du référencement.

L’architecture d’un site, la façon dont les contenus sont organisés dans des hubs est primordiale pour référencement.  La mise en relations des pages entre elles dans un ensemble thématisé peut faire des miracles !

Je recommande donc de faire attention aux niveaux de page dans un site, aux types de page et à l’organisation de ces contenus dans un site. Un exemple que l’on peut remarquer sur 99% des blogs WordPress : les blogs n’ont pas de vraie architecture optimisée, beaucoup mélangent tags, archives par date, archives par auteur, categories sans qu’il n’y ait de vraie cohérence.

Conseil n°2 :
Avant d’essayer de faire du Black Hat, dans tous les sens, sans vraiment maîtriser ce que vous faites, commencez par maîtriser parfaitement les techniques White Hat, vous serez un bien meilleur Black Hat en maîtrisant les techniques traditionnelles de référencement. (Conseil d’un mec qui a fait, et qui fait encore beaucoup de tests ;-) )

Conseil n°3 :
Même s’il n’est plus à jour, j’invite les référenceurs debutants à lire mon blog sur le référencement, tout n’est pas à jour, mais beaucoup de conseils sont encore d’actualité aujourd’hui ;-)

Je termine en remerciant Florian pour ces réponses pleines d'enseignements et je ne peux que vous conseiller de le suivre sur Twitter, il vous fera bien marrer et vous aidera à réaliser votre veille ;-)

Catégorie Ils ont commencé un jour, Licence pro Référenceur et Rédacteur Web, Référencement.

37 réponses à Interview SEO de Florian Karmen

  1. SEOfrog says:

    Petite question, est-ce qu’il existe des Masters référencement en France ou Europe?

  2. Sylvain says:

    @SEOfrog : en France, je ne crois pas qu’il y ait un master uniquement référencement, jette peut-être un oeil à la liste des formations qui intègrent un module référencement tenue par le SEO Camp : http://www.seo-camp.org/association/commissions/formation/annuaire Elle date de novembre 2010, il y a peut-être du nouveau maintenant.

  3. Sympa ces petites interviews. Je partage l’avis de Florian sur la licence, sans elle à l’évidence je n’aurais jamais fait de SEO !

    Cordialement,
    Bisous

  4. Justin says:

    @Flo De la caféine ! La seule que tu consommais chez Blueboat c’était dans le coca ! Si vous voulez mon avis il y a des questions politiques la dessous ! ;-)
    Tu oublis un point important lorsqu’on travaille sur le web, à savoir : Les SANDWICHS ! Je pense qu’Odile reçois assez de menaces pour que ce soit mentionné dans cet interview !

    @Sylvain Soit dit en passant, joli les nouveaux boutons sociaux de noviseo !

  5. Rémi says:

    Le souci avec l’architecture d’un site c’est qu’on peut s’arrache les cheveux lorsqu’on la découvre mais c’est souvent très coûteux à modifier. Le problème est qu’on fait appel au référenceur une fois que tout est (mal) en place alors que ce serait tellement plus simple de nous intégrer au projet dès le début …

    Sinon bonne interview, on tend toujours l’oreille lorsque Florian partage ses résultats de tests.

  6. vince says:

    Je suis moins enthousiaste quant à la licence (mais ça on le savait déjà) mais toujours content de lire Florian ^^

  7. Keeg says:

    Intéressant parcours et conseils intéressants. Concernant la licence, elle a effectivement sa petite réputation puisque c’est une des premières à faire ça dans le public si je ne me trompe pas. Faudra que je regarde un jour le programme pour jauger de la pertinence. :)

  8. Marie says:

    Florian fait partie de ces anciens étudiants de la licence pro Référenceur pour qui j’ai beaucoup de respect. En plus il est très sympa et tient un blog intéressant, what else !

  9. c’est bien qu’il y ait des études en référencement maintenant effectivement, ca démocratise la matière et ca va permettre d’engendrer des supers-stars du domaine !

  10. Delphine - Ancienne-ancienne RRW says:

    « relationship management » BEAU GOSSE !
    Bon, je m’attendais à une petite cace-dédi à ton ancienne classe, et à tes vieux potes :(

  11. Antoine says:

    Très bons conseils ;)
    Pour une fois que quelqu’un souligne la nécessité de se pencher sur l’architecture de site, je ne peux que saluer. C’est en effet primordial pour un bon réf. : l’ajout de liens internes par exemple permet parfois de faire des bons en avant. Il faut aussi veiller à ce que l’architecture du site ne soit pas trop « à plat » pour que Google puisse en quelque sorte hiérarchiser les pages.

  12. Mikiweb says:

    AH un revenant !!
    Je t’avai dit Florian qu’en agence il exploitait les seo jusqu’a leur dernière goûte de linkjuce ;)

  13. Morgan says:

    @Keeg : En fait la licence de Mulhouse n’est pas destinée à faire des « Terminator » du référencement (ce serait de toute façon impossible tant les étudiants ont eu des parcours différents : il n’est pas rare que des gens titulaires d’un bac +5 suivent la formation dans le cadre d’une reconversion ou encore pour renforcer leurs compétences en webmarketing), mais on reçoit tous les éléments qui nous permettront d’être autonome et efficace à la sortie de la formation ! L’implication personnelle parallèlement aux cours est également déterminante.

    L’avantage principal de la formation est évidemment le fait de pouvoir appliquer directement ses connaissances au sein d’une entreprise, que ce soit en alternance ou sur une période de 4 mois via la formation initiale. Le taux de satisfaction du côté des entreprises comme des étudiants est en tout cas excellent, même après 4 promotions.

  14. Ivan says:

    Toujours un grand plaisir de lire Florian : et tout à fait d’accord sur l’importance de l’archi et du linking interne !

  15. Puntocano says:

    Passer d’une licence d’anglais à une licence de référencement, c’est plus qu’un grand écart. Pour le « piston », je pense que cela veut dire qu’il a été contraint de coucher :)
    Ok je sors et je retourne poster sur top-buzz ;)

  16. lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    Je porte une attention particulière aux informations que donne Florian Karmen. Dommage qu’il n’y ait pas plus d’articles réguliers sur son blog.

    amicalement

  17. Apseo says:

    Merci pour cette interview ! C’est vrai qu’on aimerait tous qu’il y ait des articles plus souvent sur le blog de Florian :)

  18. Laline74 says:

    L’architecture du site… même sans penser SEO, il est la base pour qu’un lecteur puisse passé d’une page à une autre. Le problème des blogs c’est que souvent, il n’y a pas eu de réflexion autour de la politique éditoriale : qu’est-ce qu’on publie ici ? Ou qu’après quelques mois, de nouvelles catégories fleurissent.
    Et là c’est la pagaille assurée pour les nouveaux rédacteurs et les internautes ;-)

  19. G_Jerome says:

    @Florian, peux tu me dire si en 80 jours de stage tu as le temps de mettre en place ce que tu souhaitais ?

  20. Tristan says:

    Bonjour,
    Je rejoins parfaitement Florian au sujet de l’alternance, le meilleur moyen d’apprendre un métier est de plonger dedans d’un point de vue « entreprise » il n’y a pas de meilleure formation que d’apprendre « sur le terrain », quel que soit le métier.
    Sinon j’ai beaucoup aimé le : si tu dois donner UN SEUL conseil …
    > Conseil N°1
    > Conseil N°2
    > Conseil N°3
    Mais bon ça reste très instructif donc, merci !

  21. Mathilde says:

    Bonjour,
    Sympa l’interview de Florian. Je pense aussi que c’est une bonne formation, pour avoir connu certaines personnes qui l’ont fait. Son blog est aussi assez intéressant, dommage qu’il n’y ait pas beaucoup de contenus en ce moment, mais il reste Twitter ;)

  22. Valentin says:

    Super cette interview !
    Malheureusement, il m’étais impossible de rejoindre cette formation :/

  23. evenstood says:

    Plus j’en entends parlé et plus j’ai envie de me faire cette petite année de licence de référencement.

    La raison est simple, j’adore critiqué les choses et j’aimerais prendre le temps de pouvoir vraiment donner mon ressenti sur cette formation, qui je pense mérite en effet de ce faire remarquer, je vais rejeter un oeil sur les prochaines années ;)

  24. Jérémy says:

    Merci pour tes conseils de qualité, je trouve que c’est très intéressant d’avoir des explications significatives et d’expériences dans le référencement. Tu es un master chef du réf. Que les autres n’ont qu’a bien se tenir mais ne bascule pas dans la force obscur du chapeau noir…

    1 backlink = 1 visite + 1 commentaire + 1 interview

  25. mickey says:

    Je ne savais pas qu’une école de SEO existait à Mulhouse. Intéressant.
    L’article aussi est fort sympa à lire. Merci à l’auteur et à Florian pour cette interview.

  26. Le Juge says:

    C’est vrai que la licence de mulhouse est une bonne formation – je suis d’ailleurs en train de la suivre moi meme en VAE histore de plus avoir l’air d’une tanche quand mes equipes decouvrent que je suis moins diplomés qu’eux et dans un truc qui a rien a voir avec le SEO ou le marketing en plus. C’est que le mec qui a un master de temps en temps ca lui fout un peu les chocoboules que son chef ait seulement un Deug en Arts du spectacle.

  27. Antoine says:

    Je suis toujours très intéressé par les problématiques d’architecture de site dans une optique SEO. Comme le dit Florian, c’est un aspect souvent négligé par les référenceurs. Mais en même temps, il y a peu d’article de fond qui traite de ce sujet, ceci explique peut-être cela ? D’ailleurs est ce que quelqu’un peut m’indiquer quelques ressources à ce propos ? Merci d’avance

  28. Pascal says:

    Toujours intéressant d’avoir des conseils avisés ;)

  29. Florian says:

    Désolé pour la réponse tardive je n’étais pas devant l’écran vendredi et hier j’ai eu une vilaine grippe qui m’a cloué au lit hier. Je vais tenter de répondre à tous vos gentils commentaires :)

    Tout d’abord Merci Sylvain pour cette interview, ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé SEO sur un blog. Visiblement, certains ont vu que je n’avais pas publié chez moi depuis (trop ?) longtemps.

    @Justin : C’est vrai, quand j’étais chez BlueBoat j’avais arrêté le café mais depuis que je suis à Lyon j’ai repris, et pas qu’un peu… Tu as raison, j’ai oublié de parler des sandwichs, c’est la base de l’alimentation d’un SEOfauché !

    @Rémi : C’est pourquoi il faut intégrer le SEO dès le début d’un projet web

    @Vince : c’est parce que t’as pas essayé !

    @Keeg : je peux te pistonner si tu veux rentrer dans la licence

    @Marie : Je rougis :) http://goo.gl/McAv3

    @Delphine : C’est vrai que ça en jette, mais je n’ai rien inventé, le « relationship management » dans le SEO est un concept qui existe depuis longtemps mais qui a un nom depuis très peu de temps. cf. http://goo.gl/NQLyh

    @Antoine & @Ivan : AMEN !

    @Mikiweb & @Lionel : En fait je pourrais trouver le temps de bloguer, mais je reprendrai après avoir essayé tous les restos Lyonnais ;-)

    @Untocano : je ne m’appelle pas Axenet, je ne couche pas pour rester n°1 dans le classement Wikio/Ebuzzing ;-)

    @Jérôme : je n’ai pas fait de stage, j’ai fait l’alternance donc oui, j’ai eu le temps de mettre en place pas mal de choses pendant ma formation.

    @Tristan : À l’école, j’étais très médiocre en maths, ça se voit encore aujourd’hui ;-)

    @Lejuge : les « chocoboules »… ça faisait au moins 10 ans que je n’avais pas entendu ce mot, merci pour la rigolade :D

    @Antoine : Y’a Ramenos qui a rédigé un article sur le sujet il n’y pas longtemps, sinon sur SEJ tu peux trouver pas mal de ressources.

  30. G_Jerome says:

    @Florian : lorsque tu dis que tu as fais de l’alternance cela signifie que tu as passé une année en entreprise ?

  31. Sylvain says:

    @G_Jerome : (je répond pour lui, j’espère que tu ne m’en veux pas :) ) Exactement, il a fait une année en passant une semaine sur deux à l’école et une semaine sur deux en entreprise ;-)

  32. G_Jerome says:

    Je t’en veux pas du tout bien au contraire ;) merci pour la réponse si rapide.

  33. Romain says:

    Salut,
    Je confirme pour le blogueur en standby, rien de neuf depuis l’article de décembre sur Lyncody…le prochain c’est pour quand? :-)

  34. romain says:

    Merci pour ces conseils précieux, c’est sympa d’aider les débutant surtout ceux de fin d’interview.

  35. Zen says:

    C’est clair qu’il y a énormément de chose à apprendre sur le référencement.

    Je ne savais moi même pas qu’il existait une formation spécialisé sur le référencement, c’est sympa, et la
    formation en alternance
    dispense-t-elle du white hat ou du black ?

  36. Nico says:

    Question simple :

    Lorsque l’on a quitté le cursus scolaire avec simplement un bac en poche, que l’on a comme passion le référencement depuis 2 à 3 ans et que l’on veut travailler dans ce domaine…

    Comment faire s’il on a pas accès (a cause du niveau) à se genre de formations ?

  37. Sylvain says:

    Salut Nico, pour ma part j’avais quitté le cursus scolaire avant de reprendre la licence mais avec un DUT en poche. Il existe des formations (payantes) qui ne demandent pas de niveau d’étude précis, mais pour la licence RRW j’ai bien peur que tu aies obligatoirement besoin d’un diplôme Bac+2. Essaye peut-être de faire une VAE pour valider un niveau Bac+2 si tu as assez de bouteille ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.