Compte rendu du Twitest : Indexation, positionnement et pénalité

Image de testEncore une fois sur Noviseo, on retrouve un test Twitter. Vous allez dire que ça ne se renouvelle pas des masses par ici ! Vous n'aurez pas tout à fait tort, mais vous n'aurez pas tout à fait raison non plus ! Ce test a été proposé par Nicolas de l'agence de communication LuniCrea. En effet lorsqu'il a vu les réactions à mon test, il s'est dit qu'il allait en réaliser un à son tour en tenant compte de toutes les remarques formulées pour enfin avoir des certitudes. Je laisse donc la parole à Nicolas qui va nous apprendre pas mal de petites choses, notamment à propos de l'effet que semble avoir Twitter sur les pénalités Google.

Tout d'abord, la moindre des choses est de me présenter.  Je me prénomme Nicolas, 31 ans de Chaville dans le 92 et père de famille étant tombé dans la marmitte du développement internet très jeune. Plus connu sous le pseudo de lunicrea qui fait référence au nom de mon agence de com, LuniCréa, en Ile-de-France. Nous intervenons dans le webmarketing, la communication online et offline ou encore dans la réalisation de site internet.

Bref pour en savoir plus, je vous invite à vous rendre sur l'excellent site et plus précisément sur la fiche LuniCréa de Pros du Net.

Introduction

A l'origine, j'ai voulu diriger ce test comme faisant suite au test twitter sur le référencement social de Sylvain. De fil en aiguille, je me suis aperçu que ce n'était peut-être pas pertinent et ce même en utilisant 2 NDD plus frais que celui de Noviseo.

J'ai donc décidé de faire évoluer ce test en proposant 3 cas plus en accord avec la mise en place technique effectuée et les 2 NDD utilisés.

Il y a donc eu 2 tweets de ma part, avec plusieurs relances, en vue de demander des RTs.
À l'intérieur de chaque tweet plusieurs pages étaient insérées, ce qui donne :

  • La page twitest.net/mapage1.html & twitest.net/mapage2.html & testwitter.net/mapage.html pour le 1er tweet.
  • La page testwitter.net/libelle1.html & lunicrea.com/renovation-decoration-p-18.html pour le 2ème tweet.

Les 2 pages sur le thème de la loi scellier étaient donc dans le même groupe pour s'assurer qu'elles auraient le même nombre de RT.

D'un point de vue historique, les 2 NDDs sont tout jeune même si twitest.net possède déjà un historique à proprement parler puisqu'il a été déjà été déposé une fois auparavant (du 01-08-2010 au 01-08-2011) et que j'ai donc recréé ce NDD le 20-01-2012.

Concernant testwitter.net, aucun problème il n'y a rien d'ancien et je l'ai créé le 05-02-2012.

A noter que les 2 NDDs ne possèdent à l'heure actuelle aucun BLs.

Pour finir cette introduction, je voudrais juste dire que j’ai évidemment été un peu déçu du nombre de RTs, à savoir une vingtaine pour chaque tweet, ce qui donne un coté « pas très probant » pour en tirer des conclusions vu l’échelle.

Mais après réflexion, je me suis dit que c’était peut-être un mal pour un bien, car je pense qu’une grosse vague de RT sur des NDD aussi neuf aurait pu être mal interprété par Google et conduire à une éventuelle pénalité.

Puis bon, la majorité des articles n’obtiennent pas énormément de RT non plus, donc cela rentre dans une logique plus conforme à la réalité du web.

Cas n°1 : Indexation avec et sans twitter

Introduction

Ce cas a été mis en place afin de vérifier le lien de cause à effets entre l'indexation et l'utilisation de twitter.

Résultat attendu

La page testwitter.net/libelle1.html "Libellé1 : Page tweetée" est censé être indexé avant la page testwitter.net/libelle2.html "Libellé2 : Page non tweetée".

Observations

J'ai pu observé tout le contraire à l’aide de MyPoseo (ce qui explique que mes stats se basent sur 5h du matin) puis à la main directement dans les SERPs, à savoir que la page libelle1 est dans l'index depuis le 08 février à 5h alors que la page libelle2 est dans l'index depuis le 07 février à 5h.

Pour information, voici les logs ci-dessous :

  • page libelle1 de testwitter.net :
    • 66.249.72.57 - GET - 07-02-2012 21:03:47 - crawl-66-249-72-57.googlebot.com - libelle1 - Googlebot
    • 74.125.16.161 - GET - 08-02-2012 09:14:09 - 74.125.16.161 - libelle1 - Google
  • page libelle2 de testwitter.net :
    • 74.125.78.91 - GET - 07-02-2012 09:08:50 - 74.125.78.91 - libelle2 - Google
    • 74.125.16.212 - GET - 07-02-2012 18:18:35 - we-in-f212.1e100.net - libelle2 - Google
    • 66.249.71.246 - GET - 15-02-2012 04:49:48 - crawl-66-249-71-246.googlebot.com - libelle2 - Googlebot

Analyse

Surprenant, car ce n'est évidemment pas ce que j'attendais comme résultat vu que la page libelle1 a obtenu 18 RTs alors que la page libelle2 n'en a évidemment aucune et n'est présente dans aucun tweet.

En analysant les logs de passage du robot, on peut mettre en évidence que c'est d'abord la page d'accueil qui a été crawlé sur le NDD testwitter.net contrairemant au NDD twitest.net où c'est la page mapage1.html et non la page d'accueil, et que la page libelle1 a été crawlé pour la 1ère fois le 07-02-2012 21:03:47 alors que la page libelle2 a été crawlé pour la 1ère fois le 15-02-2012 04:49:48.
Ce n'est donc pas ce crawl qui effectue l'indexation ou tout du moins pas uniquement.

Y aurait-il une forme de validation semi-automatique alors ?

Au vu de l'ip 74.125.x.x, on peut supposer qu'il y a une interaction entre le passage de ce profil estampillé Google (le 08-02-2012 09:14:09 pour la page libelle1 et le 07-02-2012 09:08:50 pour la page libelle2) et l'indexation de chaque page dans les SERPs.

Cas n°2 : Vérification du rôle de twitter dans le positionnement

Introduction

Ce cas a été mis en place afin de vérifier quel est l'impact de twitter sur le positionnement.

Résultat attendu

Positionnement impossible sur un mot clé très concurrentiel / Positionnement faisable sur un mot clé moins concurrentiel / Positionnement faisable sur un mot clé sans concurrence.

Observations

Les 2 pages (twitest.net/mapage1.html & testwitter.net/mapage.html) sont OUT sur "loi scellier" et ce même avec les 20 RTs obtenus.

Les 2 pages (testwitter.net/libelle1.html & testwitter.net/libelle2.html) sont présentes sur "tweetée".

La page (twitest.net/mapage2.html) est en 1ère position sur "aeneyhoro" avec 20 RTs.

Analyse

Sans surprise, le positionnement s'avère impossible sur une requête concurrentielle en n'utlisant que le signal twitter.

Néanmoins, pour des requêtes moins concurrentielles, voir sans aucune concurrence, là le positionnement est vérifiable et effectif.

Cela va donc dans le même sens que le test twitter sur le référencement social de Sylvain en y mettant un bémol.

De plus, en vérifiant le positionnement actuel des pages libelle1 (35ème position) et libelle2 (62ème position) sur le mot clé "tweetée", on peut s'apercevoir que c'est la page RT qui est la mieux positionnée alors que les 2 pages n'ont obtenus aucun BL.

Cas n°3 : Pénalité enlevée par le signal twitter ?

Introduction

Le 05 février 2012, donc avant le lancement de ce test à 14h00, j'ai été pénalisé purement et simplement sur l'expression "renovation appartement paris" pour la page lunicrea.com/renovation-decoration-p-18.html.

Jusqu'à présent mon positionnement oscillait entre la 20ème et la 28ème position et j’ai donc pu constater à mon plus grand étonemment un beau OUT sur cette expression à partir de cette date.

Je met cette pénalité sur le compte du netlinking non-naturel de cette page, puisque plus de 90% des liens possèdent la même ancre.

Résultat attendu

Sortie de la pénalitée au plus tôt dans 1 mois.

Observations

J'ai regagné mon positionnement depuis le 18 février 2012.
Cette page aura été RT 18 fois.

Cela aura donc fait une 15aine de jour de pénalité, sans avoir récupéré beaucoup de BLs avec des ancres différentes pour compenser le problème de netlinking.

Analyse

Le seul élément à ma connaissance, et je ne suis évidemment pas dans les petits papiers de Google, succeptible d'avoir réglé cette pénalité est le signal twitter envoyé.

Conclusion

Je ne m’attendais vraiment pas au résultat du test sur l’indexation et j’avoue être un peu pris au dépourvu pour avancer une explication légitime avec des éléments probants.
Néanmoins, ça me donne l’impression, sûrement à tord, que dans le cas d’un arrivage massif de RT, une sorte de « flag » chez Google serait activé afin de vérifier la page avant de l’indexer.

Par contre, pour le positionnement là, c’est beaucoup plus logique et sans équivoque.

Les RT ont donc un impact sur le positionnement, d'une manière que nous qualifierons de faible mais ce qui est certain, c'est que cela rentre en ligne de compte.

Cela étant, les BLs restent le must pour se positionner !

Enfin, chose étonnante et il ne me semble pas avoir lu un élément qui confirme ou infirme cette hypothèse mais force est de constater qu’en l’état, je ne vois pas d’autre explication à la réapparition de ma page au sein des SERPs sur cette expression.

Ainsi, sans pouvoir l'affirmer avec certitude, il y a de grandes chances que twitter ait influencé la réapparation de cette page au sein des SERPs.

Je finirai ce test en remerciant d’abord Sylvain pour son aide et d’avoir accepter cet article au sein de son Blog, ensuite également remercier tous ceux qui ont répondus à mes appel de RT et enfin, spécialement remercier Hervé d’InfiniClick et Aymeric (aymerictwit) pour leurs précieux conseils.

N’hésitez pas à commenter, toute remarque ou suggestion est la bienvenue !

Merci à Nicolas pour ce test extrêmement poussé, si vous avez apprécié, pensez à le suivre sur son compte Twitter, @LuniCrea.

D'autres lectures à propos des tests Twitter :
Twitter et les liens
Référencement Twitter : résultats du test
Référencement social : le test

Catégorie Référencement, Test SEO.

28 réponses à Compte rendu du Twitest : Indexation, positionnement et pénalité

  1. Keeg says:

    Comme toujours sur les tests, il y a des facteurs qu’on ne maitrise pas et qui peuvent potentiellement fausser le résultat. J’en cite un parmi d’autres : le RT, et c’est une hypothèse, et plus ou moins utile Googlement parlant selon les comptes. De fait, ça peut fausser les résultats.

    bref, c’est logique. C’est compliqué de ne pas trouver des failles.

    Le résultats est tout de même riche d’enseignement (avec les interrogations qu’il faut y associer).

    Au passage, je suis particulièrement intéressé par la sortie de pénalité. En gros, mot clé > TOP100 et avec 18 RT (hypothèse) retour de la position. J’ai bon ?

  2. LuniCréa says:

    Salut Keeg.

    Oui, j’ai essayé d’être le plus factuel possible en essayant d’éliminer toutes les zones d’ombre sur le NDD et son autorité mais aussi sur la possibilité de netlinking externe et interne.

    Concernant les RT si j’ai bien compris, tu penses que certains ont du passer en lien dans un widget ? J’ai certes un exemple sous la main (twitlonger.com/show/fodc1m) mais je n’en ai pas trouvé d’autres.

    Oui la pénalité m’a particulièrement étonné, car j’ai commencé les RTs le jour de la pénalité et hop une quinzaine de jour après, tout redevient comme avant. Coïncidence ?
    Bref, ça c’est sacrément bien goupillé pour que ce soit une simple coïncidence mais bon en référencement …

  3. Remi says:

    Merci pour ce test très complet.

    Twitter est donc bien pris en compte dans l’algo Google (qui en doutait ?) même s’il semble faiblement pondéré.

  4. Je me demande si des RT en masse ne deviennent pas du duplicate content. Après tout c’est la copie et recopie de 140 caractères, avec toujours le même lien dedans.

  5. Minhchau says:

    Bonjour,

    Très intéressant ces tests. Je pense que nous devons rester prudent sur le sujet. Pour le moment le RT favorise l’indexation mais l’impact sur l’amélioration reste très faible pour le moment. Je dis pour le moment car cela peut évoluer rapidement dans l’algorithme de Google.

  6. Marie says:

    Merci pour l’article bien détaillé. Si je résume, il serait possible de toucher la longue traine avec un bon nombre de RT ?

  7. LuniCréa says:

    Oui, bien vu Marie. Je pense que c’est un bon résumé du cas n°2 ;-)

    @Cisels, non je ne le crois pas car c’est une fonctionnalité inhérente de l’application Twitter et si c’était le cas, il serait alors impossible de positionner une seule page en utilisant uniquement des RTs puisque très vite pénalisé.
    Le seul élément susceptible d’alerter Google à mon avis, c’est l’effet RT massif pour un nouveau NDD comme expliqué en introduction.

  8. Jeremy says:

    Super ce test bien détaillé.
    Très intéressant, surtout le cas de la sortie de pénalité, à voir sur d’autres cas si cela se reproduit.

  9. LuniCréa says:

    Salut à tous !

    Ce commentaire pour vous communiquer le fait que j’ai rajouté un lien vers mon site sur la loi scellier bbc depuis les 2 pages sur ce thème (twitest.net/mapage1.html & testwitter.net/mapage.html).

    Ainsi, je verrai si cela augmente le positionnement d’une des pages et est bénéfique à l’un des NDDs de test.

    Le cas échéant, je vous communiquerai le résultat s’il est pertinent.

  10. Joana says:

    Assez bluffants ces tests, comme quoi il faut vraiment miser sur les RTs ; je ne pensais pas que c’était à ce point-là !

    Merci pour cette analyse complète, détaillée, et bourrée d’exemples et d’explications… du travail de pro !

  11. Pierre says:

    Test très intéressant qui effectivement donne des résultats assez surprenants dans certains cas.
    En tout cas on a beau dire ce qu’on veut, les réseaux sociaux ne doivent pas être négligés dans une optique de positionnement. Certes c’est loin d’être suffisant mais c’est aussi nécessaire.

  12. Emmanuelle says:

    Bon, j’arrive après la bataille, désolée…
    Bien intéressant, ton test aussi !
    C’est très bizarre, le coup de l’indexation… j’ai du mal à comprendre personnellement.
    Et pour la sortie de la pénalité, c’est amusant ! A tester dans d’autres cas, mais ça pourrait donner des pistes intéressantes…

  13. La théorie sur ta sortie de pénalité me semble pas très solide car qui peut dire quelle aurait été sa date de sortie sans Twitter.

    Il aurait également été interessant de mesurer l’impact des remontées dans les serps suite aux RT dans le temps car cela relève à mon avis plutôt du buzz que du positionement à long terme.

  14. LuniCréa says:

    Martin, je suis bien d’accord pour dire que je n’ai pas de boule de cristal.

    Cela étant, pour sortir d’une pénalité lié à un netlinking défaillant, je m’attendais plutôt à ce que ce soit mon travail de link avec une ancre différente qui porte ses fruits et rétablisse un ratio plus « naturel » dirons-nous à moyen terme.
    C’est pour cela que je m’attendais à devoir attendre au minimum 1 mois.

    Là, j’ai eu le temps de faire à tout casser 3 liens avec des ancres différentes ! Cela me parait bien peu au regard du nombre de liens ayant la même ancre (environ une 50aine).

    Donc, ce n’est pas ça qui m’a fait sortir de la pénalité.

    Alors de 2 choses l’une, soit c’est le signal twitter, soit c’est autre chose dont nous n’avons absolument pas conscience … La vérité est ailleurs peut-être ? ;-)

    Pour résumé, mon souhait est de susciter l’intérêt et que la communauté s’interroge sur ce que j’ai constaté.
    Tu l’auras compris, à travers les tests sur twitter de Sylvain et celui-ci, le but est de croiser les résultats obtenus pour leurs donner plus de poids.

    Ainsi, sans d’autres tests pour confirmer ou infirmer ces faits, mes humbles observations n’ont pas assez de crédibilité dans le monde du SEO.

  15. Blanee says:

    J’avoue aussi que je ne savais pas que quelques retweets auront un effet négatif sur l’indexation de contenu surtout que j’utilise wordpress avec un plugin qui m’aide a automatiser les tweets de mes articles. Cela fonctionne a merveille mes pages sont toujours indexées le plutôt possible. Reste a dire que je n’obtient pas un nombre aussi élever de retweet. Si votre théorie est bien réelle, lucky me.

    Pour la sortie de pénalité sa sera une très bonne astuce. A tester, vivement.

    En tout cas, Merci pour tes efforts.

  16. Benoit says:

    Salut !

    Merci pour ce test très intéressant, je ne trouvais jamais le temps pour l’effectuer mais cela m’éclaire un peu plus sur le SMO, que je ne connais que très peu.

    Bon, il ne faut pas également oublié qu’il ne s’agit que d’UN seul test sur deux liens seulement donc.. à prendre avec des pincettes.

    Merci en tout cas. A bientôt.

  17. Mathieu says:

    merci pour le test, par intuition je me suis toujours dit que twitter finirait par avoir du poids dans les SERP. je ne suis pas surpris par le résultat.
    D’ailleurs je me dit que même si le SEO ne joue pas, avoir une communauté twitter pour la plupart des entreprises est tellement important qu’on ne peu plus passer à côté

  18. Sophie says:

    Un test complet, mais je ne pense pas qu’on puisse tirer des conclusions avec si peu de RT.

    Il faudrait tester avec 1000, 10000 RT et étudier le positionnement après pour simuler un effet de buzz.

  19. LuniCréa says:

    Salut à tous !

    Quelques news du positionnement :
    - La page testwitter.net/libelle1.html (« Libellé1 : Page tweetée ») est dorénavant en 77ème position sur « tweetée » depuis 2 jours.
    - La page testwitter.net/libelle2.html (« Libellé2 : Page non tweetée ») est dorénavant en 39ème position sur « tweetée » depuis 2 jours.

    Ainsi, la page RT a perdu une 40aine de place quand la page non RT a gagné une 20aine de place.

    On peut donc supposer que c’est l’effet Buzz qui est retombé au bout de 20 jours. Néanmoins, pourquoi la page non RT a t-elle gagné autant en positionnement ?

    Serait-ce un effet de cannibalisation de ces 2 pages car elles utilisent toutes les 2 le terme tweetée en title ?

  20. Tristan says:

    Hum… Très intéressant ce test et surtout très sympa de la partager ou d’autre l’aurait garder secrètement.
    Je pense qu’il ne faut pas laisser ces résultats de côté et continuer de les suivre pendant plusieurs mois, on compte sur toi hein :) , car il semble que plus les tests seront répartis dans le temps plus on s’approchera du véritable impact de référencement.
    Merci je garde le fil de cet article.

  21. Loic Hélias says:

    Je rejoins l’analyse de @keeg, vraiment intéressé par la sortie de pénalité si on peut l’associer avec le signal Twitter.
    Je pense que l’on peut facilement trouver des personnes pour renouveler l’expérience…

    Merci bien en tout cas.

    Loïc

  22. Hector says:

    J’ai suivi avec beaucoup d’attention ce post. On m’a persuadé de l’intérêt de twitter pour le référencement et malgré l’impact que les tweets peuvent avoir, je voulais avoir l’avis de spécialistes. La conclusion de ce post me plait beaucoup, car c’est mon sentiment personnel sur le sujet : les BLs sont et resteront pour un petit moment encore le nerf de la guerre en matière de référencement. Ce post est très éclairant pour les novices de twitter !

  23. LuniCréa says:

    Bon, quelques news :

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle1.html (« Libellé1 : Page tweetée ») :
    Position le 22 février 2012 : 39ème position sur tweetée
    Position le 24 février 2012 : 77ème position sur tweetée
    Position le 04 mars 2012 : 81ème position sur tweetée
    Position le 06 mars 2012 : 41ème position sur tweetée

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle2.html (« Libellé2 : Page non tweetée ») :
    Position le 22 février 2012 : 59ème position sur tweetée
    Position le 24 février 2012 : 39ème position sur tweetée
    Position le 04 mars 2012 : 57ème position sur tweetée
    Position le 06 mars 2012 : 69ème position sur tweetée

    Donc, la page tweetée est repassée devant la page non tweetée après avoir été derrière pendant une 12aine de jours … Plutôt déconcertant ce jeu des chaises musicales !

    Néanmoins le point intéressant réside dans la symbiose qu’il semble exister entre ces 2 pages : Quand l’une monte, l’autre descend et vice versa.

    Ainsi, je pense que l’effet de canibalisation joue un rôle dans ce yoyo.
    Pour en être sûr, je vais modifier le title de la page RT par «Libellé1 : Page RT » et nous verrons bien si :
    - La page non RT reprends quelques places sur la requête « tweetée » suite à la suppression du positionnement de la page RT.
    - La page RT arrive à se positionner sur la requête « RT ».

    Bien entendu, je vais surveiller les crawls du robot Google concernant la page RT.

    Bref, stay tuned ! ;-)

  24. LuniCréa says:

    Résultat :

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle1.html (« Libellé1 : Page RT ») :
    Position le 15 mars 2012 : 56ème position sur page RT / OUT sur RT
    Position le 16 mars 2012 : 52ème position sur page RT / OUT sur RT
    Position le 17 mars 2012 : 49ème position sur page RT / OUT sur RT
    Position le 18 mars 2012 : 50ème position sur page RT / OUT sur RT
    Position le 19 mars 2012 : 46ème position sur page RT / OUT sur RT
    Position le 20 mars 2012 : 33ème position sur page RT / OUT sur RT
    Position le 21 mars 2012 : 33ème position sur page RT / OUT sur RT

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle2.html (« Libellé2 : Page non tweetée ») :
    Position le 15 mars 2012 : 56ème position sur tweetée
    Position le 16 mars 2012 : 31ème position sur tweetée
    Position le 17 mars 2012 : 63ème position sur tweetée
    Position le 18 mars 2012 : 68ème position sur tweetée
    Position le 19 mars 2012 : 65ème position sur tweetée
    Position le 20 mars 2012 : 64ème position sur tweetée
    Position le 21 mars 2012 : 63ème position sur tweetée

    Remarque : La page « Libellé1 : Page RT » n’a pas été positionné sur la requête « RT », j’ai donc vu plus large avec « page RT ».

    Voici les logs à partir du 06 mars :
    - 66.249.72.57 – GET – 10-03-2012 09:14:32 – crawl-66-249-72-57.googlebot.com – index – Googlebot
    - 66.249.72.57 – GET – 12-03-2012 05:00:42 – crawl-66-249-72-57.googlebot.com – libelle1 – Googlebot
    - 66.249.72.57 – GET – 13-03-2012 02:01:21 – crawl-66-249-72-57.googlebot.com – mapage – Googlebot
    - 66.249.72.57 – GET – 18-03-2012 05:48:29 – crawl-66-249-72-57.googlebot.com – index – Googlebot

    Observations :
    D’après les logs, la page « Libellé1 : Page RT » a été visité le 12 mars 2012 à 05:00:42 et le cache a été modifié le 12 mars 2012 à 14:13:28.
    Le changement de title est intervenu dans l’index le 15 mars 2012 à 7h.

    Conclusion :
    La page non RT n’a pas repris de place sur la requête « tweetée » suite à la suppression du positionnement de la page RT mis à part le 16 mars 2012. Elle en a même globalement perdu une dizaine.

    Il n’y a donc pas de canibalisation entre ces 2 pages.
    Cet effet yoyo fait partie du mouvement inhérent de l’algo que je constate au delà de la page 2.

  25. LuniCréa says:

    Bonjour à tous.

    Petite MAJ des positions et observation.

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle1.html (« Libellé1 : Page RT ») :
    Position le 01 avril mars 2012 : 24ème position sur page RT / OUT sur RT

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle2.html (« Libellé2 : Page non tweetée ») :
    Position le 01 avril 2012 : 33ème position sur tweetée

    Voici les logs à partir du 22 mars :
    - 66.249.72.57 – GET – 23-03-2012 09:24:30 – crawl-66-249-72-57.googlebot.com – libelle2 – Googlebot
    - 66.249.72.57 – GET – 24-03-2012 10:54:22 – crawl-66-249-72-57.googlebot.com – index – Googlebot
    - 66.249.72.57 – GET – 26-03-2012 08:10:32 – crawl-66-249-72-57.googlebot.com – index – Googlebot

    Observations :
    La page non RT a repris une 30aine de places quand la page RT en a repris une 10aine.

    Conclusion :
    Je ne m’attendais pas à ce que la page non RT se retrouve au sein de la page 4.
    Je vais donc étudier ça de plus près durant la semaine qui suit et verrais s’il y a gain, stabilisation ou perte de positionnement.

  26. LuniCréa says:

    Bonjour à tous.

    Comme convenu, voici mon feedback sur les positions et observations.

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle1.html (« Libellé1 : Page RT ») :
    Position le 02 avril 2012 : 23ème position sur page RT
    Position le 03 avril 2012 : 24ème position sur page RT
    Position le 04 avril 2012 : 24ème position sur page RT
    Position le 05 avril 2012 : 24ème position sur page RT
    Position le 06 avril 2012 : 26ème position sur page RT
    Position le 09 avril 2012 : OUT sur page RT
    Position le 10 avril 2012 : 38ème position sur page RT
    Position le 11 avril 2012 : 40ème position sur page RT
    Position le 14 avril 2012 : 40ème position sur page RT
    Position le 15 avril 2012 : 36ème position sur page RT

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle2.html (« Libellé2 : Page non tweetée ») :
    Position le 02 avril 2012 : 35ème position sur tweetée
    Position le 03 avril 2012 : 36ème position sur tweetée
    Position le 04 avril 2012 : 39ème position sur tweetée
    Position le 05 avril 2012 : 55ème position sur tweetée
    Position le 06 avril 2012 : 53ème position sur tweetée
    Position le 09 avril 2012 : 49ème position sur tweetée
    Position le 10 avril 2012 : 53ème position sur tweetée
    Position le 11 avril 2012 : 35ème position sur tweetée
    Position le 14 avril 2012 : 34ème position sur tweetée
    Position le 15 avril 2012 : 34ème position sur tweetée

    Voici les logs à partir du 02 février :
    - 66.249.68.245 – GET – 06-04-2012 07:33:09 – crawl-66-249-68-245.googlebot.com – index – Googlebot
    - 66.249.68.245 – GET – 07-04-2012 02:36:53 – crawl-66-249-68-245.googlebot.com – index – Googlebot
    - 66.249.68.245 – GET – 14-04-2012 01:44:21 – crawl-66-249-68-245.googlebot.com – libelle1 – Googlebot
    - 66.249.68.245 – GET – 15-04-2012 01:49:44 – crawl-66-249-68-245.googlebot.com – index – Googlebot

    Observations :
    La page non RT a perdu une 20aine de places pour reprendre ensuite ces places perdus.
    La page RT quant à elle a globalement perdu une 10aine de places.

    Conclusion :
    Rien à extraire d’intéressant au final, l’effet yoyo est bel et bien présent au delà de la page 2 avec des gains et des pertes de places par dizaine.

    Bref, je crois avoir fait le tour, je clôture donc cette période de test.

    Merci à tous de m’avoir lu et bien sûr merci encore une fois Sylvain pour m’avoir permis d’être lu en nombre ! ;-)

  27. Erwan says:

    Bonjour, je trouve intéressant ce test et je pense m’investir dans les réseaux sociaux afin d’avoir des comptes performants (nombreux followers et liens) comme avant on cherchait à avoir des sites avec du jus.

  28. Bonjour à tous.

    Passant par là, j’en profite pour vous faire un feedback sur les positions et observations.

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle1.html (« Libellé1 : Page RT ») :
    Position le 15 avril 2012 : 36ème position sur page RT
    Position le 09 septembre 2012 : 5ème position sur page RT

    - Positionnement de la page testwitter.net/libelle2.html (« Libellé2 : Page non tweetée ») :
    Position le 15 avril 2012 : 34ème position sur tweetée
    Position le 09 septembre 2012 : 33ème position sur tweetée

    Observations :
    La page non RT a gagné une 1 place.
    La page RT quant à elle a gagné 31 places.

    Conclusion :
    Résultat très surprenant compte tenu qu’aucun BL n’existe.

    Les RT joueraient donc un rôle non négligeable à long terme (5 mois) concernant le positionnement ?

    Certes, la concurrence est minime mais lorsque je regarde les autres pages dans les SERPs, elles ont toutes des BLs donc bien plus de jus que ma page RT.

    Mais alors comment expliquer qu’au plus fort des RT, ma page n’était positionnée qu’en 35ème position ?

    Peut-être faudrait-il plutôt regarder du coté de l’ancienneté du nom de domaine …

    Bref, si quelqu’un a une idée sur la question, je suis preneur. Merci ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.