Comment bien rédiger sur WordPress ?

Capture backoffice WordPressCette fois encore, on va parler du CMS WordPress. Comme vous êtes un lecteur fidèle de Noviseo, vous avez maintenant un thème bon pour le référencement et vous connaissez les plugins à installer qui amélioreront le positionnement de votre site. Si c’est déjà une bonne base, il vous manque encore deux ou trois petite choses pour être totalement opérationnel.

Selon moi, WordPress est un super outil, jusqu’à son interface de rédaction qui permet d’écrire facilement des textes optimisés pour le référencement. Aujourd’hui je vais donc vous donner quelques conseils pour bien optimiser vos textes sous WordPress.

Ecrire un article sur Internet, à quoi faut-il penser ?

Histoire de partir sur de bonnes bases, on va commencer par un petit rappel des bons points quand on s’attelle à la rédaction web :

  • Bien sûr, la balise title est à chérir si on souhaite apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche, l’expression clé principale de la page doit y figurer (car idéalement, une page répond à une expression clé).
  • Le contenu doit être structuré et dans le meilleur des cas chaque paragraphe doit être précédé d’un sous-titre. Quant à la disposition du contenu, rappelez-vous du principe de la pyramide inversée : indiquez clairement le sujet de votre article et ses grandes lignes dès le premier paragraphe.
  • Pour le confort de l’utilisateur, aérez votre texte avec des paragraphes, des sous-titres, des listes et mettez en valeur certaines phrases / expressions, en utilisant par exemple la mise en gras.
  • Pensez à faire des liens vers d’autres pages de votre site, ça s’appelle du maillage interne et c’est bon pour le positionnement !

Bien écrire pour le web avec WordPress

L’avantage avec le plus célèbre des CMS, c’est qu’on va pouvoir s’occuper de tout ce dont je viens de vous parler, et facilement en plus !

Personnaliser sa balise <title>

Il est très important de bien rédiger sa balise title, d’une part parce que c’est une des plus importantes optimisations à réaliser pour être bien positionné et d’autre part parce que c’est le lien sur lequels les internautes qui viennent de Google cliqueront, il doit donc donner envie d’entrer.

Le plugin WordPress SEO by Yoast dont je vous ai déjà parlé par le passé permet de personnaliser la balise title pour la home ainsi que pour chaque page, article, catégorie, etc. Si vous avez énormément d’articles ou de pages, il permet également de définir des modèles qui s’adapteront à chaque page.

Pour paramétrer ces modèles, ça se passe dans le backoffice WordPress, rubrique SEO et sous rubrique Titres. Depuis la traduction (approximative, mais traduction quand même !) en français du plugin, tout ce qui est présent dans cette page n’a pas besoin d’explications supplémentaires ! Si jamais vous avez besoin d’aide pour les modèles, vous trouverez en bas de cette même page les raccourcis à utiliser.

Si vous souhaitez modifier les articles et les pages un par un, une box “Wordpress SEO” est présente dans les pages de rédaction des articles. Vous pouvez y personnaliser chaque Title et les descriptions avec en bonus un aperçu du rendu sur Google.

Organiser ses textes

Avant de commencer, je vous propose de lire l’article sur l’optimisation du code, notamment le paragraphe sur les balises Hn pour avoir un rappel sur la hiérarchisation du contenu.

Comme indiqué auparavant, il est important d’organiser les pages en paragraphes avec des titres et sous-titres. Si vous utilisez le thème que je vous ai proposé il y a quelques semaines, le titre des pages et des articles est directement en H1 (comme sur beaucoup d’autres thèmes), c’est le titre principal de la page. Il est donc inutile d’en placer d’autres dans votre contenu. Je vous conseille par contre de faire des sous-titres en H2 et H3.

Pour avoir un exemple, sur cet article le titre “Comment bien rédiger sur WordPress ?” est en H1, les sous-titres “Ecrire un article sur Internet, à quoi faut-il penser ?” “Bien écrire pour le web avec WordPress” et “Conclusion” sont en H2 et les autres sous-titres sont en H3.

Mais comment passer ces sous-titres en balises H2, H3, etc. ? Rien de plus simple, une fois votre article créé et prêt à être publié, il vous suffit de sélectionner chaque titre, d’ouvrir le menu déroulant et de choisir Titre 2 pour un H2, Titre 3 pour un H3 et ainsi de suite.

Menu WordPress

D’autres optimisations sont réalisables à l’intérieur des paragraphes. Pour le lecteur comme pour le moteur de recherches, les mots en gras ont leur importance, comme élément de confort pour l’utilisateur ou comme indication sur le thème de l’article pour le moteur (optimisation très secondaire pour le SEO, mais autant mettre toutes les chances de son côté non ?). Là encore rien de plus simple à mettre en place : vous sélectionnez le mot ou l’expression à mettre en gras et vous cliquez sur l’icône B.

De la même façon, l’utilisation de listes est un réel élément de confort pour l’internaute et sa mise en place est plus que facilitée dans WordPress. Il suffit de sélectionner ce qui deviendra une liste et de cliquer sur l’icône correspondante. Vous avez le choix entre effectuer une liste à puces classique ou une liste ordonnée.

Optimisation du maillage interne

Le dernier élément à soigner concerne l’insertion de liens internes. Lorsqu’on rédige, on se rend compte qu’on fait très souvent référence à une chose dont on a déjà parlé auparavant ou à un autre endroit du site. C’est l’occasion rêvée pour faire un lien sur une ancre optimisée ! Grâce à WordPress, il est facile d’insérer des liens vers d’autres pages de son site. Encore une fois, sélectionnez ce qui deviendra l’ancre du lien et cliquez sur le bouton qui représente un maillon de chaine. Un pop-up apparait avec un champ pour insérer une URL, mais comme vous pouvez le constater, vous avez également la possibilité de rechercher parmi vos contenu publiés précédemment : vous pouvez donc lier une page de votre site sans avoir à aller récupérer son URL. Elle est pas belle la vie ?

Faire un lien sur WordPress

Conclusion

Avec cet article qui reprend les bases de l’optimisation textuelle sur WordPress, le thème que je vous ai proposé il y a quelque temps et le plugin WordPress SEO by Yoast, vous partez avec un bon bagage en main si vous souhaitez apparaître dans les premières places des moteurs de recherches. Bien sûr, tout ceci ne suffit pas et il faudra continuer à travailler votre notoriété, majoritairement par l’apport de liens entrants.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur le référencement sur WordPress, je ne peux que vous conseiller une fois encore le blog SEOMix.

D'autres lectures en relation :
Un thème WordPress SEO Friendly
Le plugin WordPress SEO

Catégorie Référencement | Thématique .

28 réponses à Comment bien rédiger sur WordPress ?

  1. Remi says:

    Encore un bon article pour les débutants en référencement !

    Le maillage interne peut faire une grande différence, ne pas sous-estimer son importance. Il faut donc se creuser la tête pour placer des liens dans son article sans que ceux-ci semblent tombés du ciel.

  2. Sebz Pelletier says:

    Un très bon article, c’est bien vrai.

    Comme le dit Rémi, le maillage interne n’est pas à négliger, mais certains liens externes peuvent être pertinents, à condition des les utiliser à bon escient ;)

  3. Germain says:

    Je complèterai ton article (très bon au passage) que WordPress peut vous aider à rédiger encore plus rapidement, tout en gardant l’optimisation SEO. Par exemple, il y a un plugin pas mal pour le maillage interne qui s’appelle SEO Smart Links qui permet de configurer tes ancres de liens et de faire des liens automatiquement. Gain de temps optimal lorsque l’on doit écrire pas mal de contenu sur un site (comme pour des pages locales par exemple) ;)

  4. Max says:

    Quand on écrit un article, il est aussi intéressant de susciter les liens en y intégrant du contenu original et à haute valeur ajoutée. Un bon linkbait pour favoriser un link-building « naturel », c’est magique !

  5. Marie says:

    Encore un bon résumé ! En effet, c’est pour les débutants en seo, mais je suis sure que c’est bon pour tout le monde de recadrer les bases de temps en temps :) . De plus cela lance un sujet, et on apprends des choses complémentaires dans les commentaires !

  6. William says:

    Petit ajout de ma part, bien utile pour éviter le Duplicate Content : La sacrosainte balise « more ». Cela permet de ne donner qu’un aperçu de l’article en page d’accueil, pour ceux qui ne la connaissait pas.

  7. Jeremy says:

    @ Germain : J’ai testé ce plugin et l’ai vite laché car c’est tout ou rien (du moins à l’époque où je l’ai testé). Du coup c’est un peu trop abusif de coller un lien sur tous les « seo » de ton blog par exemple.
    Perso, je trouve que rien ne vaut le cas par cas à la mano, volume ou pas.

  8. Bruno says:

    Je ne pensais pas que paragraphes, titres et sous titres pour structurer le texte étaient si importants que ça, comme quoi on en apprend tous les jours et aujourdhui ne déroge pas à la règle. Merci pour l’article :-)

  9. Germain says:

    @Jeremy Je l’utilise depuis très peu de temps, mais à l’heure actuelle tu peux configurer le nombre de liens à faire sur une même page vers un même mot-clé (par exemple sur une page ou tu as 3 fois ton ancre ‘SEO’ ; il te fera un lien qu’à partir du 1er).
    Mais je te rejoins que la mano est quand même l’idéal. Je me suis tourné sur ce plugin pour un gros site, ou le maillage à la mano prend trop de temps.

  10. Jacques says:

    Je rajouterai que l’utilisation du champ extract, en français « extrait », qui n’est pas affiché par défaut, permet de limiter le duplicate content des pages catégories ou tag, suivant ce qu’on utilise.

    Pour l’afficher, il suffit de cliquer sur « options de l’écran » situé en haut du formulaire de saisie de texte, et le champ apparaîtra.

  11. Fabien says:

    Très bon article qui résume les différentes possibilité d’écritures web sous WP. Ce n’est pas pour rien que ce CMS est devenu l’un des plus utilisé au monde !

  12. En effet, WordPress est sûrement l’un des meilleurs CMS du moment. Mais là où cela devient intéressant, c’est sur sa capacité à facilité la gestion du SEO. J’utilise moi même le plugin WordPress SEO que je trouve particulièrement bien adapté pour corriger les configurations par défaut de ce CMS.

    Tu auras surement vu que Seomix lance une chaîne d’article sur WordPress. On va donc avoir pas mal de lecture autour de ce CMS dans les jours à venir. :-)

  13. Phil says:

    En effet il ne faut pas oublier d’optimiser….et de « désoptimiser » !

    Title, H1, H2 ok…un jour GG considèrera, peut-être, que les articles trop parfaits sons suspects…

  14. nicolas says:

    Un article intéressant et bien complet sur de la rédaction web affilié au CMS WordPress.

    Tu nous conseilles la lecture de Seomix, quoi est-ce ce site ? Un site de soirée clubbing :p
    Ok ok, Daniel reconnaîtra les siens.

    Bon autrement j’ai pour habitude de considérer un article à structure parfaite comme une dissertation que nous avions pu faire dans nos années universitaires et Lycéennes.

    Le titre du sujet sera alors le H1

    4 lignes d’introduction pour résumer les grandes parties qui y seront évoquées.

    Partie 1

    Quelques lignes pour présenter la partie et les deux potentiels sous parties.

    , feront office de petit a) et petit b).

    Viendra ensuite la deuxième partie et son deuxième H2 pour finir par la conclusion et ne pas oublier l’ouverture qui sera la porte ouverte pour les commentaires.

    Voilà en gros comment je fonctionne.

    Pour rebondir à Phil : Tout dépend de ton article.
    La similarité est fortement en cause aujourd’hui dans la puissance d’un texte, je regarde souvent le travail d’un très bon black hat français et la recette et efficace.

    500 mots, structure comme dit plus haut, aucune balise strong, 1 à 2 liens externes…ça envoie…

  15. Lionel says:

    Bonjour Sylvain,

    Bon récapitulatif visant à bien structurer des articles sur la plateforme WordPress. La partie « maillage interne » est vraiment très importante.

    amicalement

  16. Xav_ says:

    Merci de partager tous ces tests et élément de test avec la communauté des référenceurs.

  17. judejst says:

    Très bons facteurs cités :
    - le title
    - le h1
    et les h2,3 ensuite

    J’utilise également WordPress SEO pour la gestion de title unique !

  18. Vincent says:

    Vu que wordpress est partout, je prends tes conseils volontiers, il y a des choses auxquelles j’attachais je pense pas assez d’importance, je vais pouvoir rectifier le tir.

  19. Pascal says:

    WordPress SEO de Yoast est un super plugin. Je le recommande pour tous les utilisateurs wordpress.

  20. Valentin says:

    Ce WordPress est vraiment partout. Après presque quatre ans sans trop faire de bruit (sympa ça, car j’ai pu me positionner sur la grosse requête) il devient un sujet fréquent sur les blogs (référencement, marketing etc.) ;)

    Surtout les articles/dossiers sur comment améliorer son référencement. Pour le maillage internet, je conseille principalement d’utiliser SEO Smart Link en version Premium. On a droit à plusieurs ancres et liens selon le paramètre.

    Après c’est vrai que de le faire à la main, c’est peut être plus propre, ça dépend aussi du nombre de contenu, ou si tu as commencer ton travail de référencement 3 ans après le lancement de ton blog.

  21. Zistoloen says:

    Merci pour cet article clair. Effectivement, lorsque l’on utilise un WordPress et qu’on référence son site, il est très important de bien rédiger ses articles. Une fois fait, il ne reste plus qu’à améliorer un peu le netlinking externe. Une fois avoir fait ça pour tous les articles, on obtient un joli blog très bien référencé dont les pages sont puissantes côté lien ;-) .

  22. Hugo says:

    Merci pour ce tutoriel qui résume les bonnes pratiques pour bien rédiger (et bien se réferencer) grâce à un blog WordPress. Par expérience, toutes ces techniques marchent vraiment bien. En plus j’utilise des techniques d’automatisation comme SEO Smart Link qui marche bien pour faire du maillage avec des ancres optimisées.

  23. jacques says:

    C’est vrai que WordPress est un outil très puissant pour le référencement. A mon avis c’est un des meilleurs. Quand je le compare à d’autre franchement il est d’une simplicité évidente, notamment pour insérer des liens et de façon générale.

  24. WordPress est un des outils de création et de gestion de blogs les plus utilisés, son architecture est optimisée pour le référencement et garantit donc une base saine pour la création d’un site ou d’un blog.

    Moi j’aime bien joomla aussi

  25. Android says:

    c’est bien beau d’écrire, mais le temps de validation reste cependant un problème pour certains sites de communiqué de presse

  26. Sylvain says:

    @Android : il n’y a pas que les CP qui sont réalisés sous WordPress ;-)

  27. On remarque souvent des personnes qui rédigent simplement sur WordPress et qui ne prennent même pas attention sur certains détails ( tels que l’optimisation du maillage interne), d’habitude ces dernières rédigent puis publient l’article et c’est tout, en tout cas, merci de nous montrer le bon chemin.

  28. Daniel Roch says:

    Tu as également oublié un passage dans la rédaction de contenus optimisés : on peut y ajouter l’ajout d’images (avec une balise ALT) ou encore de vidéos pour étoffer le contenu : cela sera d’ailleurs tout aussi pertinent pour le visiteur comme pour le moteur de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.