Le référencement, oui, mais pas que !

Le but d’une entreprise, c’est de faire du chiffre. Voilà, c’est dit, j’espère n’avoir choqué personne. Pendant que vous vous remettez du scoop, je vais développer l’idée exprimée dans le titre et expliquer pourquoi le référencement c’est très utile, mais ce n’est pas (uniquement) ce qui fait la réussite, être bien positionné ne fait pas toujours tout. Pour prendre un exemple de “la vrai vie”, toute boutique sur les Champs Elysées (ceux de Paris hein, pas ceux des Enfers grecs) sera considérée comme bien placée. Pourtant, si on propose des articles de pêche, est-ce que le CA apporté sera à la hauteur de l’emplacement ?

fléchette google

Sur le web, c’est pareil. C’est certainement top d’être premier sur Google sur l’expression “automobiles d’occasion”, mais si on est vendeur de voitures neuves à Manosque, est-ce que ça vaut vraiment le coup ? Les statistiques du site seront géniales, le nombre de visites et le nombre de visiteurs risquent être énormes, le taux de rebond (le pourcentage de visiteurs qui quittent le site très peu de temps après être arrivés) aussi par ailleurs. Mais si le chiffre d’affaires provenant de ce média est proche du néant, est-ce vraiment utile ?

Communiquer sur son site web

Je travaille pour une librairie qui a ouvert il y a bientôt six mois un site internet qui répertorie et favorise les bonnes affaires à Limoges (dans notre librairie ou dans d’autres commerces, il suffit d’être adhérent du site pour en profiter). Je m’occupe, entre autres, du positionnement de ce site sur des mots-clés pas extrêmement concurrentiels certes, mais réellement ciblés. Evidemment, on prêche d’abord pour notre paroisse, on peut nous trouver en première page de Google sur la requête livres limoges (un de mes préjugés en a d’ailleurs pris un coup, j’ai découvert que le singulier/pluriel était pris en compte par Google, les positions diffèrent selon si le mot “livre” est au singulier ou au pluriel). Nous avons reçu plusieurs visites provenant de cette expression clé. Prochain défi, se positionner sur l’expression porcelaine de Limoges, beaucoup plus concurrentielle.

Mais nous n’avons pas utilisé uniquement ce canal pour nous faire connaître. Le premier mode de communication sur le site, c’est nous (c’est-à-dire les vendeurs de la librairie). On conseille, on parle du site ; on encaisse, on parle du site, et pour finir on glisse un flyer dans le sac plastique. Quelquefois, on réalise nous-mêmes les inscriptions avec les clients. Au moins, on est certain que la personne adhère au site. On espère que les commerçants partenaires du site agissent de même, c’est dans leur intérêt. De cette façon, on fidélise les clients qui sont venus au moins une fois dans la boutique.

Même si ce type de communication fonctionne pour l’instant très bien, on ne s’est pas limité uniquement à ça. Sur la région, il y a deux quotidiens locaux qui ressortent. Quelques articles dans chacun d’eux nous ont apporté de nouveaux adhérents et de nouveaux clients. Un reportage a également été diffusé au journal TV local. Bilan : pas de pic concernant les visites sur le site, pas de nouveaux clients. Forcément, quand on fait un reportage sur un site web et qu’on ne note jamais son adresse ou qu’on ne prononce jamais son nom, ça aide pas... On comptait pourtant bien dessus !

Mais l’action qui nous rapporte le plus de chiffre d'affaires est sans conteste l’envoi d’une newsletter. Une par mois pour ne pas être trop intrusif, mais les visites explosent les deux jours suivant l’envoi et les ventes de la semaine suivante sont au dessus de la moyenne. Clairement, les clients en boutique nous disent qu’ils sont venus parce qu’ils ont reçu la newsletter.

Le référencement parmi d'autres actions

Le positionnement est bien évidemment très important à mes yeux, sinon ce blog n’existerait pas, mais il n’est pas la seule arme à la disposition des professionnels. Evidemment, l’exemple cité dans cet article n’est pas applicable pour tout le monde, mais on peut toujours tout adapter à son cas. Ce qu’il faut retenir, c’est que la combinaison de plusieurs moyens de communication est bien plus efficace, et surtout beaucoup moins dangereuse que se reposer sur un seul et unique media.

 

Catégorie Référencement, Réflexions.

1 réponse à Le référencement, oui, mais pas que !

  1. Mary says:

    Une bonne stratégie de visibilité web englobe un ensemble de paramètres tels que l’optimisation du référencement naturel (ON Site et OFF site), le web marketing (publicité, AdWords, newsletter…), le marketing social (blog, réseaux sociaux…). Un subtil dosage de l’ensemble de ces éléments permet de diversifier les sources de trafic, alors oui, le référencement est important mais il doit être intégré dans une réflexion globale et long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Veuillez utiliser votre nom ou votre pseudo. Tout commentaire ne respectant pas cette règle verra son lien supprimé.